Guide de choix logiciel photo 2018 : quel logiciel photo choisir ? 5/6

Donner à vos photos le rendu qu’elles méritent, les trier, les classer est une préoccupation que vous avez dès que vous commencez à vous intéresser de près à la photographie. Pour cela il vous faut un ou plusieurs logiciels spécialisés mais quel logiciel photo choisir ? Pour vous aider à faire le bon choix, voici le guide logiciel photo 2018.

Mise à jour Mars 2018

Quel logiciel photo choisir - Guide d'achat photo 2018

Ce cinquième article du dossier guide d’achat photo va vous permettre de savoir quel logiciel photo choisir. Une fois que vous maîtrisez votre appareil photo, vous voulez aller plus loin : trier vos photos, les classer et les sauvegarder pour ne plus les perdre, développer vos fichiers RAW pour obtenir un rendu personnel, faire un livre de photos, imprimer ou faire tirer vos photos.

Quel logiciel photo choisir ?

La plupart des boîtiers sont livrés avec un logiciel photo basique : il permet de transférer vos photos sur l’ordinateur et de les visionner mais s’avère souvent limité et/ou inutile.

Pour aller plus loin, il vous faut envisager un logiciel en rapport avec vos besoins. Il existe autant de logiciels photo qu’il y a de fonctions à accomplir. Certains sont gratuits, d’autres sont des logiciels libres (gratuits mais sous licence Open Source), d’autres encore sont payants (en une fois ou par abonnement).

Vous allez voir que les logiciels les plus chers ne sont pas forcément les plus adaptés à vos besoins. Ils ont par contre en général l’avantage de proposer un support utilisateur par l’éditeur alors qu’il vous faut suivre les communautés d’utilisateurs pour les logiciels Open Source. Choisissez en fonction de vos affinités et compétences avec le web et l’informatique.

Logiciel photo pour transfert de la carte vers l’ordinateur

Comment transférer des photos sur l'ordinateur - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Choix du logiciel servant à copier les photos dans Windows

La première action à faire après la prise de vue, c’est le transfert des photos de la carte vers l’ordinateur. Le plus simple consiste à utiliser un lecteur de carte, c’est plus rapide, plus fiable et indispensable avec certaines cartes comme les cartes XQD.

Selon la marque de votre appareil photo vous disposez d’un logiciel gratuit offert à l’achat, ou téléchargeable sur le site du fabricant (par exemple Nikon View NX-i chez Nikon).

Sachez que vous pouvez vous passer de logiciel pour transférer vos photos, il suffit d’insérer la carte dans le lecteur pour qu’une fenêtre s’affiche sur Windows ou MacOs vous demandant où vous souhaitez copier les photos. Choisissez un dossier (menu « Panneau de configuration – Matériel et audio – Exécution automatique » avec Windows) et c’est tout. Inutile d’un logiciel pour cela.

Si vous utilisez un logiciel de transfert de photos, assurez-vous d’avoir toujours la dernière version car des versions anciennes peuvent corrompre les fichiers selon les logiciels

Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser un logiciel de gestion de photothèque ou catalogue. Ces logiciels vous permettent d’importer vos photos directement depuis la carte vers l’emplacement de votre choix. Ils évitent de passer par deux opérations différentes et vous simplifient la vie.

Ces logiciels sont vite indispensables si vous devez gérer plusieurs milliers de photos. Ils évitent les doublons et les copies multiples de fichiers et dossiers. Les plus utilisés par les photographes amateurs comme experts sont Lightroom, Bridge, Capture One Pro ou ACDSee.

Ce sont des logiciels indépendants de la marque de l’appareil photo. Vous n’êtes ainsi pas lié à une marque de boîtier. Si vous avez plusieurs appareils photo (un reflex et un hybride par exemple), vous pouvez employer la même méthode et le même logiciel pour toutes vos photos au lieu de devoir utiliser un logiciel pour le reflex et un autre pour l’hybride.

Logiciel photo pour trier et classer les photos

Une fois les photos transférées sur l’ordinateur, il faut les trier et les classer. Rien de tel qu’un peu de méthode pour vous en sortir. Certains préfèrent gérer les fichiers dans des dossiers en les nommant selon le sujet, d’autres utilisent un logiciel de gestion de catalogue, vous avez le choix (si cela vous intéresse, je vous montre ma méthode personnelle ici.

L’intérêt d’utiliser un logiciel de gestion des photos est de vous éviter les pertes de photos, les suppressions involontaires et les doublons inévitables quand on copie colle des dossiers et des fichiers sans cesse. Vous utilisez moins d’espace sur votre disque dur et vos sauvegardes de photos sont plus simples à réaliser.

Adobe Lightroom Classic CC

Comment trier les photos - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Tri des photos dans Lightroom

Adobe Photoshop Lightroom, ou plus couramment Lightroom, est un logiciel tout-en-un de gestion de photothèque et de développement de fichiers RAW et JPG. C’est le plus utilisé par les photographes de tous niveaux.

Le catalogue intégré à Lightroom vous permet de ne plus intervenir au niveau de l’explorateur Windows ou du Finder Mac pour gérer les fichiers. Il offre une gestion intégrée à l’aide de vignettes, de dossiers et de collections (regroupement de photos par série sans duplication des fichiers).

L’utilisation du catalogue Lightroom peut dérouter au départ mais l’ensemble reste pourtant simple, c’est le même principe que le classement des livres dans une bibliothèque municipale.

Lightroom est disponible via un abonnement mensuel (mises à jour permanentes incluses, fonctions complémentaires de gestion de photos sur le web, galeries web, application mobile smartphones/tablettes, fonction de développement plus complètes). Cette formule inclut Photoshop CC, Bridge CC, les applications mobiles et les services web (comme votre site perso compris dans l’offre).

Adobe Bridge CC

Bridge est un logiciel complémentaire à Photoshop qui offre des fonctions de tri et classement. Bridge n’est pas aussi complet ni performant que Lightroom en matière de gestion de catalogue, mais il reste un outil pertinent.

Phase One Capture One Pro (C1Pro)

Le logiciel Capture One Pro de l’éditeur Phase One permet de gérer un catalogue ou non selon vos envies (voir le tutoriel C1Pro). Le fonctionnement est le même qu’avec Lightroom, C1Pro est plus technique et intimidant, mais il est reconnu pour son excellent traitement des fichiers RAW qui en fait sa vraie valeur.

Adobe Photoshop Elements (PSE)

La version grand public du logiciel Photoshop vous offre, via cette déclinaison Photoshop Elements, de nombreuses fonctions de tri et classement. PSE a l’avantage d’être accessible, tant en terme de prise en main que de budget, et s’avère un outil intéressant pour vous mettre au traitement d’images.

Les autres logiciels de gestion photo

Il existe de nombreux autres logiciels pour trier et classer vos photos :

  • Corel AfterShot Pro
  • ACDSee
  • XnView
  • FastStone Image Viewer
  • Nikon View NX-i

Ceci est une liste non limitative, je vous invite à la compléter si vous avez un logiciel photo intéressant à signaler.

Logiciel de Post-Traitement des photos

Traiter vos photos c’est leur donner un rendu personnel, améliorer leur aspect pour retirer les défauts inévitables (recadrage, poussières, exposition, contraste) et/ou les traiter plus en profondeur (conversion NB, amélioration de la dynamique, traitement de zones particulières, etc.).

Adobe Lightroom Classic CC

Comment traiter un fichier RAW dans Lightroom - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Développement d’un fichier RAW dans Lightroom

On retrouve ici Lightroom qui est le standard en matière de traitement photo. Utilisé par de nombreux photographes professionnels, experts et amateurs, ce logiciel a été conçu “par des photographes pour des photographes”.

Adobe Photoshop CC

Comment traiter un fichier RAW dans Photoshop - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Développement d’un fichier RAW dans Photoshop Camera Raw

Photoshop permet de tout faire, peut-être même trop ! Vous pouvez ajuster les réglages de bases d’une photo, développer un RAW, mais la force de Photoshop réside en ses capacités à faire des traitements complexes (dépoussiérages importants, calques de retouches complexes, juxtaposition de photos, graphisme).

Photoshop demande un véritable apprentissage pour être maîtrisé, ce logiciel est complexe pour les plus débutants (si cela vous intéresse, je propose une formation Photoshop ici). Le tarif autrefois très élevé est désormais bien plus abordable et vous pouvez bénéficier de Photoshop avec l’offre groupée Lightroom/Photoshop et l’abonnement mensuel Creative Cloud qui rend l’ensemble à la portée de toutes les bourses.

Adobe Photoshop Elements (PSE)

Photoshop Elements adresse les besoins des photographes qui préfèrent ne pas utiliser de catalogues, qui ne veulent pas d’un outil trop avancé et qui cherchent des résultats automatisés.

PSE propose de nombreux assistants pour produire de façon automatique des résultats intéressants sans passer trop de temps sur le logiciel.

Les automatismes ont forcément quelques inconvénients : ils ne donnent pas la même liberté que les modes manuels, ni les mêmes possibilités. Ce logiciel photo reste toutefois très abordable et peut constituer un tremplin vers des logiciels plus sophistiqués par la suite.

Phase One Capture One Pro

Comment traiter un RAW avec Capture One Pro - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Développement d’un fichier RAW dans Capture One Pro

Capture One Pro est un développeur RAW utilisé à l’origine par les photographes travaillant avec les appareils numériques moyen-format. Capture One Pro est utilisé par certains photographes qui ne veulent pas des logiciels Adobe.

C1Pro (Capture One) est un outil proche de Lightroom dans l’esprit, avec quelques fonctions complémentaires comme la possibilité de gérer des couches à la façon de Photoshop.

Plus onéreux que Lightroom, C1Pro est aussi plus technique et demande un apprentissage réel pour être maîtrisé (voir le guide Capture One Pro).

DxO Photo Lab

DxO PhotoLab est un développeur RAW édité par DxO qui a pour intérêt de traiter le bruit numérique avec efficacité, de permettre la réduction du voile atmosphérique sur les photos de paysage, d’automatiser les corrections optiques et les réglages d’exposition (voir le guide DxO).

Dans sa dernière version PhotoLab, l’ex-DxO Optics Pro intègre la technologie Nik Software de corrections locales (ex. U-Points) qui plaît aux nikonistes ayant utilisé Nikon Capture NX2.

DxO Optics Pro est un développeur sans fonctions de tri et classement (prévues pour une future version), mais il offre des résultats largement à la hauteur de ses concurrents avec une approche plus directe : automatisation des traitements, retouche manuelle possible.

DxO est intégré avec d’autres logiciels comme Lightroom, toutefois le traitement non destructif n’est pas toujours assuré, en particulier lorsqu’il y a transfert d’un fichier RAW d’Optics Pro à un autre logiciel de finalisation.

Darktable

Darktable est un logiciel libre initialement conçu pour Linux et disponible désormais pour MacOS et Windows. Darktable est une alternative libre aux logiciels ci-dessus, il propose des fonctions de gestion et de traitement des fichiers RAW.

La communauté de développeurs de Darktable est très active et les ressources pour l’installation, la configuration et l’utilisation sont nombreuses. Il existe des forums et groupes d’utilisateurs dédiés auxquels vous pouvez poser vos questions.

Darktable développement RAW - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Darktable développement RAW

Luminar 2018

Tutoriel Luminar 2018, comment bien démarrer avec le logiciel de post-traitement

Luminar 2018, développeur RAW

Luminar est un nouvel arrivant dans le monde des développeurs RAW. Le logiciel s’avère assez simple à prendre en main et propose de nombreuses fonctions avancées de traitement dont un système de calques proche de celui de Photoshop.

Ce logiciel ne propose pas de gestion de catalogue dans sa version actuelle, l’éditeur l’annonce pour une prochaine version. Luminar est disponible en français pour Mac et Windows. Ce tutoriel Luminar vous en dit plus sur le logiciel.

Affinity Photo

Quel logiciel photo choisir - Affinity Photo

Quel logiciel photo choisir
Interface d’Affinity Photo

Affinity Photo est un logiciel qui permet de traiter les fichiers et de réaliser bon nombres d’actions comme les traitements par lots et autres corrections. Nouvel arrivant dans le monde des logiciels photo il s’avère un concurrent déclaré de Photoshop sans en avoir le coût.

Affinity Photo propose un support en ligne par le biais d’une communauté grandissante. C’est un logiciel qui évolue encore rapidement, certains modules sont encore en version Beta et il vous faut évoluer avec lui dans votre pratique. Si vous en avez l’envie alors vous disposerez d’un outil prometteur.

Gimp

Gimp est la référence dans le monde des logiciels libres, concurrent pour certains de Photoshop. Gimp est capable de traiter de nombreux formats de fichiers (sauf le RAW, il faut passer par des modules tiers).

Les possibilités de traitement de Gimp sont très étendues, quand bien même le logiciel n’est pas au niveau des meilleurs logiciels commerciaux en terme de résultats et performances. C’est toutefois une belle alternative si vous cherchez à vous initier au traitement avancé sans vouloir investir dans Photoshop.

Nikon Capture NX-D

Nikon Capture NX-D - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Nikon Capture NX-D

Le développeur RAW de Nikon est un logiciel offert à tout utilisateur d’un boîtier de la marque. Basé sur le moteur de développement RAW Silkypix, Capture NX-D est un développeur basique qui utilise les fonctions de gestion des photos de Nikon View NX-i.

Capture NX-D marque le pas face aux leaders de la catégorie. Son principal avantage est qu’il est gratuit, une bonne raison pour vous mettre au développement RAW et voir si cela vous plaît avant de passer à un logiciel plus efficace et abouti.

Canon DPP

Canon DPP Traitement RAW - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Canon DPP

Canon DPP – Digital Photo Professional – est le logiciel fourni par Canon avec les boîtiers de la marque, pour le développement des fichiers RAW CR2. C’est l’équivalent de Capture NX-D pour les canonistes.

Tout comme pour Capture NX-D, DPP est un développeur par défaut, avec des performances en retrait face aux leaders et une couverture fonctionnelle limitée.

Fujifilm X-RAW Studio

Fujifilm X-RAW Studio est une initiative atypique de la marque Fujifilm puisque ce logiicel compatible Mac et Windows utilise le processeur du boîtier pour assurer le développement des fichiers RAW. Vous ouvrez vos fichiers RAW dans le lgoicel, vous les traitez à l’aide des fonctions présentes dans le logiciel qui sont proches de celles que vous avez à disposition dans le menu Retouche du boîtier. C’est ce dernier qui assure le traitement du fichier, en étant relié par câble USB à votre ordinateur.

Fujifilm X-RAW Studio peut ainsi assurer une conversion RAW sur ordinateur identique à ce que fait le boîtier, et vous donner des RAW convertis en JPG qui reprennent le rendu des JPG natifs Fujifilm dont la colorimétrie est unique sur le marché. 

Logiciel de publication, impression, partage de photos

Une fois vos photos classées et traitées, il ne vous reste plus qu’à les montrer.

L’impression à domicile et le tirage papier restent le meilleur moyen de mettre en valeur vos images. Les partager sur un site personnel ou un site de partage aussi. Pour cela il est pratique d’utiliser à nouveau un logiciel photo adapté.

Adobe Photoshop Elements

Formation Vidéo sur DVD Apprendre Adobe Photoshop Elements - logiciel photo

Quel logiciel photo choisir
Photoshop Elements

PSE est suffisamment complet pour vous permettre d’arriver à vos fins : impression, partage web, tout y est pour vous donner l’occasion de montrer vos photos. S’agissant d’un outil complet (de l’importation au tirage) il est toutefois plus simple de l’utiliser d’un bout à l’autre de la chaîne plutôt que pour la seule fonction d’impression ou de partage.

Adobe Lightroom Classic CC

Parce que c’est un tout-en-un, Lightroom se retrouve également dans cette liste. Les modules Livre, Diaporama, Impression et Web vous permettent de tout faire ou presque depuis un tirage jet d’encre chez vous jusqu’à une galerie web partageable et un site web personnel.

Lightroom propose des modèles de présentation prêts à l’emploi pour l’impression des photos ainsi qu’un gestionnaire de modèles personnalisés. Lightroom est complet mais la mise en oeuvre de ces modules demande un apprentissage quand certains logiciels spécialisés dans l’impression ou la publication web s’avèrent plus simples d’emploi.

Le principal intérêt de Lightroom est de faciliter la production des impressions et publications web. Inutile de passer d’un logiciel à l’autre, vous choisissez les photos dans le module Bibliothèque et vous les imprimez en quelques clics dans le module Impression. Pareil pour les galeries web.

Mais aussi …

Il est impossible de mentionner ici tous les logiciels photos disponibles tant ils sont nombreux. La liste ci-dessus reprend ceux qui sont le plus utilisés par les photographes amateurs, experts et pros. Ils disposent tous de documentations en ligne ou de guides complets, de tutoriels et de communautés d’utilisateurs.

Chaque logiciel photo a un intérêt et des usages bien particuliers, assurez-vous toutefois qu’il dispose d’un support suffisant qui vous permettra de résoudre vos problèmes d’utilisation. Dans le doute, choisissez un logiciel gratuit ou libre qui ne vous engage pas, ou un logiciel propriétaire (lire « payant ») qui offre un support utilisateur en français.

A retenir pour choisir un logiciel photo

Voici les trois grandes fonctionnalités à couvrir pour trier et traiter vos photos :

  • tri et classement
  • développement et traitement
  • impression et partage web
  • support des applications mobiles sur tablettes
  • possibilité d’export vers un autre logiciel si vous changez d’avis

Avec un logiciel tout-en-un

Choisir un logiciel tout-en-un généraliste (lire “pas propre à une marque d’appareil photo”) est la solution de facilité.

Avantages

  • un seul logiciel à maîtriser
  • un suivi des versions facilité
  • une compatibilité plus grande de module à module
  • pas d’interférences entre un logiciel et un autre
  • support de tous les formats de fichiers indépendamment de la marque d’appareil photo

Inconvénients

  • pas ou peu de logiciels gratuits au niveau des meilleurs
  • une dépendance plus forte à l’éditeur
  • un retard possible en terme de support à la sortie d’un nouveau boîtier
  • des modules parfois moins riches que certains logiciels spécialisés

Avec plusieurs logiciels spécialisés

Couvrir les différents besoins avec plusieurs logiciels spécialisés est une autre alternative.

Avantages

  • plus de souplesse dans le choix des logiciels
  • possibilité de changer un logiciel sans changer les autres
  • possibilité d’intégrer des logiciels libres ou gratuits
  • une prise en main parfois facilitée

Inconvénients

  • nécessite une gestion des différentes versions de chaque logiciel plus rigoureuse
  • le traitement non destructif des RAW n’est pas toujours respecté
  • on passe parfois plus de temps à choisir les bons logiciels qu’à les utiliser
  • l’apprentissage peut s’avérer plus complexe car chaque logiciel est indépendant

Cette liste de logiciels et de fonctions à couvrir ne saurait représenter totalement l’état du marché du logiciel photo. Vous avez des logiciels à citer, des problèmes pour faire le bon choix ? Laissez un commentaire et parlons-en !

Lire la suite : Où acheter votre matériel photo …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


44 Commentaires sur "Guide de choix logiciel photo 2018 : quel logiciel photo choisir ? 5/6"

  1. J’utilise Fastone image viewwer
    Je ne « bidouille  » pas trop mes photos , ce logiciel « gratuit  » me convient parfaitement
    Merci pour tous tes conseils
    Jeanot

  2. Bonjour ! Je recherche un logiciel photo Imagio de philipps. Anciennement ces photos étaient reproduites sur CDI . L appareil permettait d affiner les images et de les redéfinir et de les agrandir. Ils était alors très facile de les projeter sur un écran de télévision.
    Je possède encore ce lecteur et j aimerai vraiment les transférer sur un support numériser pour PC . Merci de votre aide .

  3. XnViewMP (du même auteur que XnView) existe pour Windows, Linux et Mac OSX, y compris en 64-bits pour les OS récents 🙂

  4. Bonjour,
    Je cherche un logiciel qui afficherait automatiquement la photo prise par mon D300S quand connecté à mon PowerBook Pro par USB, donc comme un grand écran de pré-visualisation. Existe? Merci pour vos informations.

  5. il a aussi photodirector 9 dont personne ne parle jamais mais qui est aussi présent au salon de la photo

  6. Ce ‘fil’ devrait retrouver quelque actualité avec la toute récente annonce de Adobe de ne plus vendre Lightroom sous « licence perpétuelle ».
    Je ne veux pas ouvrir le débat portant sur le caractère plus ou moins correct de cette décision, mais il est clair que pour certains amateurs payer à flot continu 12 € par mois est excessif ; et, outre le coût, je suis lassé des mises à jour chroniques qui, régulièrement, exigent de passer son temps à (re)comprendre l’ergonomie d’un programme (j’ai ainsi renoncé à Word, pour LibreOffice demeuré inchangé depuis 10 ans, pour mon bonheur)

    Je me penche alors sur les alternatives, sachant que le catalogage ne me préoccupe pas : existe-t-il un logiciel (même payant) qui :
    – assure la possibilité de corriger (même ‘manuellement’) les perspectives
    – comporte un minimum de retouche locale (pinceau)
    – permette d’envoyer à l’imprimante une photo, avec marges blanches ?

    Merci déjà pour une éventuelle réponse..

  7. Bonjour,
    Je trouve bien entendu votre sujet intéressant pour savoir les logiciels à utiliser pour le traitement de photos.
    Pour moi c’est Acdsee Pro9 que j’utilise pour traiter mes photos de sports,je vais passer à 10. Il vaut largement Adobe Lightroom que j’utilisais avant, qui lui est plus difficile à maitriser.Je traite au moins jusqu’à 10000photos par an. Si vous aviez un VS dessus je veux bien les comparer , ainsi que votre avis.Cordialement Roger Capra.

  8. Bonjour,
    pour ma part, j’utilise DXO Optics pro 11 et ON1 PhotoRaw 2017 (anciennement ON1 Photo 10) .
    ON1 est très complet, performant et convivial. Beaucoup de preset avec integration Lightroom. https://www.on1.com/
    Avec l’extension f64 Elite zone system express, (disponible aussi pour toshop)vous serez totalement équipé pour le traitement photo. http://f64elite.com/zse-panel/

    Pour les réticents à l’anglais, google est votre ami avec le petit bouton « traduire »

  9. Bonjour, je m’appelle Sabine et votre site est super intéressant. Je fais principalement de la photo sous marine avec un D7000. Je viens de m’équiper d’un mac et avant j’avais Photoshop sur mon PCF mais là il faut que rachète un logiciel de traitement de photos, le problème principale en photo sous marine est les particules sur l’image. Quel logiciel me conseillerez vous ? Merci de votre réponse
    Sabine

    • Et pourquoi pas Photoshop si vous l’utilisez précédemment ? Sinon Lightroom ou l’un de ceux cités ci-dessus.

    • Bonjour,
      pour le traitement de ce genre de photo, j’utiliserai ON1 Photo Raw .
      Sur leur site, il y a une multitude de tutos et presets.
      Depuis que j’ai commencé avec ON1 Photo10 (la version précédente), je n’utilise que lui (et ZSE Panel, f64 elite).
      Les deux sont payants; le deuxième peut calmer mais en cas de photos spécifiques, ça peut être rentable)

  10. bonjour, je cherche un logiciel qui me permettrait de créer un carnet de voyage avec photos et commentaires, que je puisse élaborer tranquillement sur mon ordinateur, et transférer ensuite à des amis ou sur un site..j’utilisais picasa, bien que les images étaient petites, mais il n’existe plus.
    merci de votre réponse!

    • Pas d’idée sauf à composer des pages avec photo et texte dans Lightroom module Livre. Si un autre lecteur a une piste je suis preneur 😀

      • Bonjour, merci jean-Christophe pour les tutos en général. Pour ma part les pages photos sont faites avec le logiciel de CEBE puis j’enregistre chaque page en photo. Il y a peut être d’autres piste mais…

  11. Avez vous testé la version béta d’Affinty photo, qui vient de sortir pour Windows ? Gratuite en béta, mais payant par la suite …..

  12. Bon compte rendu, mais après essais je trouve le « Photodirector7 » super pratique et rapide, en plus avec le complet, il est également pour les films, la colorimétrie et le son, presque identique pour le tri et classement.

  13. Bonjour, j’utilise comme logiciel pour mes photos et films, un logiciel de Cyberlink (Director Suite), je trouve pour un tout en un qu’il est facile d’utilisation et il y a des webinaires intéressante.

  14. Vous écrivez « DxO est intégré avec d’autres logiciels comme Lightroom, toutefois le traitement non destructif n’est pas toujours assuré, en particulier lorsqu’il y a transfert d’un fichier RAW d’Optics Pro à un autre logiciel de finalisation. »
    Je développe mes RAW avec DxO depuis 5 ans et je n’ai jamais vu un RAW altéré par un transfert.

  15. J’utilise « AfterShot Pro 2 » et franchement il me parait être d’un bon niveau.
    On y trouve tout : Catalogue, Exportation WEB (résultats moyens), retouche locale non destructive (par calques), quantité de Plugin supplémentaires, …
    J’aimerai lire plus d’articles à son sujet, mais je comprends le manque de motivation.
    Je n’ai eu d’échanges qu’avec une seule personne sur Nikon Passion à propos de ce logiciel.

    • Je suis également utilisateur de ce logiciel… Certainement aussi performant que beaucoup d’autres – plus chers ! –

      Je déplore cependant le manque de documentation et/ou tutoriels relatifs à ce programme.

      Si vous avez des pistes à ce sujet, je suis preneur. (En français… je ne parle ni ne comprends un seul mot d’anglais…)

      • Il y a effectivement peu de ressources en français car il est globalement très peu utilisé, ceci explique cela 😉

      • Erreur de débutant : Je n’ai pas bien calculé avant d’acquérir « AfterShot Pro 2 », j’ai surtout été influencé par le prix. A ce jour j’ai 2 ordinateurs à équiper (Station fixe et portable) cela va me revenir presque aussi cher qu’avec « LightRoom ».

        Lightroom = 2 installations avec une licence, total 130€
        AfterShot = 2 installations 2 licences, total 100€

        • essayez Darktable libre gratuit et bien plus performant qu’Aftershot pro que j’ai utilisé et surtout vous l’installez sur autant de poste que vous le voulez.

  16. Bonjour,
    Quelqu’un a t il deja essayé l’alternative de lightroom qui s’appelle lightzone?

    • Oui. Il est moins complet que Lightroom (pas de classement), mais il est à la fois très original est efficace pour les correction, avec des fonctions de détection et délimitations de zones rapides et efficaces. J’utilise avec bien des satisfactions la paire DXO/Lightzone.

  17. Je regrette qu’il ‘y ait aucune mention faite de Rawtherapee, logiciel open source et gratuit, qui est une alternative très performante pour développer les RAW de manière non destructive. Bon il est vrai qu’il n’est point le plus facile d’utilisation pour les néophytes…

  18. quid de iPhoto? utilisé pour mes raw depuis…

  19. Je trouve l’article très orienté sur le monde Windows et les logiciels commerciaux. Sur Mac et Linux, il existe des logiciels open source et gratuits quasi équivalent à Lightroom. Par exemple Darktable réalise toutes les fonctions de tri, catalogage, développement, localisation GPS, export web…

    • C’est exact Marc, car ça correspond à une réalité du marché (en terme de pourcentages d’utilisateurs). Je cite certains logiciels libres quand même 🙂 Ceci dit et au risque de choquer un peu leurs défenseurs, les logiciels comme Darktable ou Gimp ne sont pas au même niveau de performance que certains logiciels commerciaux. Si l’on cherche la performance la plus grande pour son boîtier bien sûr 🙂

      • Je suis d’accord que le marché des PC est aujourd’hui Windows et je le déplore. En restant sur ce système, des logiciels comme Rawtherapee et Gimp sont des alternatives gratuites suffisantes pour 90% des utilisateurs. Pour ceux qui tournent sous Mac ou Linux, je vous invite vraiment à tester Darktable qui est vraiment un logiciel fantastique.
        Au delà de ces logiciels, il me semble que des sites comme le votre devraient mettre plus en avant le monde de l’open source qui permet un meilleur respect des standards ouverts et une indépendance vis à vis des éditeurs afin d’éviter de se retrouver piégé dans des systèmes propriétaires.

        • Je mets en avant ce qui intéresse le plus les lecteurs et que je mesure aux questions reçues par mail, et à ce jour ce sont les logiciels phare du marché. Maintenant, je ne crache pas sur le libre, j’utilise aussi. Mais reconnaissons que même Darktable qui est bon n’est pas aussi bon que les produits bien connus. Et quand on investit des milliers d’euros dans son matériel, on aime bien avoir un logiciel qui correspond. My 2 cents 😉

      • si tu veux travailler comme un pro et travailler des milliers de photos une des fonction de Darktable qui sont les réglages conditionnels sont absent sur LR rien que cela pour un pro c’est indispensable, donc non Darktable n’a rien à envier à d’autre il est juste différent avec ses avantages et ses défauts.