Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Qu’est-ce que le format HEIC et comment ouvrir un fichier .heic ?

Format HEIC, JPG, TIFF, RAW, PNG … Que celui qui ne s’est jamais ému de la liste interminable des formats d’images existants au moment « d’enregistrer sous » dans son logiciel de traitement d’image favori me jette la première pierre.

Entre les formats d’hier, les formats n’ayant pas trouvé leur public et les formats actuels, pensiez avoir déjà de quoi faire. Mais c’était sans compter sur Apple, qui a imposé un nouveau format, le format HEIC, comme le standard pour ses photos et ses vidéos depuis la sortie d’iOS 11 en 2017.

Qu'est-ce que le format HEIC ?

Qu’est-ce que le format HEIC ?

HEIC est un dérivé du format HEIF ou High Efficiency Image File Format pour « Format de fichier image haute efficacité », et s’applique aux photos comme aux séquences vidéo. Le C de HEIC signifie Container, vous allez comprendre pourquoi plus loin.

Ce format, souvent présenté comme une sorte de « jpeg du futur » n’a que des avantages comparé à ce dernier. En effet, le format HEIC offre une compression d’image supérieure, qui même si elle également destructive, l’est beaucoup moins que celle de la compression jpeg.

Les images sont plus légères, et contrairement au jpeg, avec le format HEIC plus de limitation en 8 bits à l’enregistrement car le 16 bits est également au programme ! L’accès à l’enregistrement 16 bits n’est pas négligeable pour les photographes, car il permet d’avoir davantage de marge de manœuvre au moment de retoucher ses photos. Les transparences sont également gérées, à l’instar du format png (en savoir plus sur les différents formats d’images).

Qui a créé HEIC et pourquoi ?

Moving Picture Experts GroupLe format HEIC a été développé par le Moving Picture Experts Group, un groupe d’experts chargé du développement de normes internationales pour la compression, la décompression, le traitement et le codage de la vidéo, de l’audio et de leur combinaison, de façon à satisfaire une large gamme d’applications.

Détail d’importance, les spécifications de formats produits par le MPEG sont ouvertes, mais non libres : leur utilisation est soumise au paiement de redevances, ce qui ne va pas sans poser de problèmes, comme nous le verrons plus loin.

Le format HEIC est un container utilisable pour des séquences vidéo ou des photos, avec le double avantage de proposer une compression élevée tout en conservant un niveau de qualité très élevé.

Comment HEIC compresse-t-il une photo ?

A une époque où les capteurs des différents appareils de prise de vue atteignent des définitions très élevées, le poids des fichiers devient de plus en plus important. D’où l’intérêt du format HEIC, qui est optimisé pour être très léger tout en appliquant aux images un taux de compression environ deux fois supérieur à celui des images JPEG, sans réduire le niveau de détail des photos.

Malheureusement, à l’heure actuelle, sauf à utiliser du matériel Apple à la prise de vue, il n’existe pas vraiment de possibilité d’utiliser ce format encore peu répandu par ailleurs.

Combien d’espace le format HEIC permet-il d’économiser ?

On estime qu’une même image enregistrée au format HEIC est jusqu’à deux fois plus légère que la même image enregistrée en jpeg. Mais comme dit précédemment, il n’est pas encore possible de tirer pleinement parti du format HEIC quand on n’est pas utilisateur de matériel Apple. En effet, s’il est aisé de trouver des solutions pour convertir ses fichiers HEIC dans toutes sortes de formats courants (jpeg, png, Tiff etc.), l’inverse n’est pas tout à fait vrai.

Il existe un logiciel gratuit, Pixillion, qui permet de convertir une image au format Tiff en HEIC. Faute d’avoir accès au moindre paramétrage ou ajustement, les tests montrent que le gain de poids n’est que de 20% par rapport à ce que vous pouvez obtenir avec le même logiciel en enregistrant le même Tiff en jpeg (en qualité maximale et compression minimale).

Il faudra sans doute attendre que les éditeurs de logiciels spécialisés prennent vraiment en charge le format HEIC pour que celui-ci devienne une solution intéressante pour la sauvegarde de nos images.

Comment ouvrir un fichier HEIC

Sous MacOS

Les images générées par un appareil Apple sont enregistrées par défaut au format HEIC. Vous pouvez les ouvrir sans problème sur votre Mac.

Cliquez avec le bouton droit de la souris et choisissez « Ouvrir avec > Aperçu » pour les ouvrir dans l’application Aperçu. Les applications Photos comme Dropbox savent lire ce format aussi.

Sous Windows 10 et ultérieurs

Pour ouvrir un fichier HEIC sous Windows, vous devez utiliser Windows 10 version 18.09 ou ultérieure. S’il ne l’est pas déjà, installez l’outil HEIF Image Extensions depuis le Microsoft Store.

Il vous faudra disposer de l’outil HEVC Video Extensions (payant, 0,99 EUR) pour garantir que la fonction vidéo du format HEIC soit conservée sous Windows.

Ces deux outils installés, vous pouvez ouvrir un fichier .heic dans l’application Windows Photos.

Conseil : si vous utilisez un iPhone/iPad pour faire des photos et/ou des vidéos et un PC sous Windows, choisissez l’option « Le plus compatible » dans le réglage des formats de l’appareil photo. Vous gagnerez en compatibilité avec Windows sans devoir acquérir d’outils complémentaires.

Notez que certains logiciels photo savent ouvrir le format HEIC nativement sur MacOS et Windows.

C’est le cas par exemple de Lightroom Classic, Lightroom Desktop, Lightroom Mobile, Photoshop CC, Bridge et tout logiciel Adobe utilisant Camera Raw qui prennent en charge les fichiers HEIF/.heic sous macOS High Sierra v10.13 ou version ultérieure et Windows 10 ou version ultérieure.

Y a-t-il des inconvénients à utiliser le format HEIC ?

inconvenients-HEICLe format HEIC dispose de nombreux atouts, mais souffre de deux défauts majeurs. Tout d’abord il s’agit d’un format propriétaire, donc soumis à royalties, ce qui l’exclut des logiciels libres. Cet aspect n’est pas sans conséquence, car cela représente un frein majeur pour une diffusion plus importante.

D’autre part, et parce que ce format d’image n’est pas du tout répandu en dehors de l’écosystème Apple, quasiment aucun logiciel ne permet d’enregistrer ses images dans ce format, pas même Photoshop CC. On trouve essentiellement des solutions pour convertir ses images HEIC dans d’autres formats plus répandus, mais cela s’arrête là ou à peu près. Et même dans ce cas de figure, ce n’est pas forcément évident.

Alternatives à HEIC : Tif, JPEG, RAW, ProRAW et WebP

alternative-HEICLe point fort du format HEIC, c’est qu’il concentre à lui seul certaines caractéristiques intéressantes qui existent déjà, mais disséminées dans des formats différents. Par exemple on trouve la possibilité d’enregistrer en 16 bits et d’avoir de la transparence dans le format Tif, mais ce format de fichier a le gros inconvénient de générer des fichiers extrêmement lourds (quasiment 10 fois plus qu’un jpeg peu compressé !).

Le format jpeg est à l’heure actuelle le format d’échange le plus répandu, mais sa limitation à 8 bits, l’absence de gestion des transparences et sa compression destructive en fixent les limites.

Le format Raw, bien connu des photographes, souffre du même défaut que le format Tif, pour l’essentiel le poids très important des fichiers.

Le format proRAW, un format RAW apparu sur certains matériels « pro » Apple depuis iOS 14.3, permet d’obtenir des images de haute qualité, avec les avantages liés au format RAW, et bénéficiant d’un rendu « optimisé » par les logiciels maison. On aime ou pas, mais cela a le mérite d’avoir des images moins « plates » par défaut. Reste quand même le problème du poids élevé des fichiers.

Vient enfin le format WebP, la réponse de Google au format HEIC promu par Apple (qui rappelons-le, n’en est pas l’inventeur). Le format WebP offre quelques avantages supplémentaires par rapport au HEIC : il permet d’enregistrer des images animées à la manière d’un Gif animé et offre la possibilité d’enregistrer avec une compression sans perte. Mais ce « nouveau » format, pourtant annoncé en 2011, reste désespérément peu répandu et semble marquer le pas.

Cependant la menace la plus sérieuse pourrait venir d’une nouvelle variante du format HEIC. Contrairement au format HEIC utilisé par Apple, Canon et Sony, qui a la particularité d’utiliser le codec HEVC (celui-là même qui rend le format HEIC soumis à royalties), le nouveau venu a la particularité d’utiliser un autre codec, le codec AVIF, qui possède le gros atout d’être libre, c’est à dire gratuit !

HEIC vs. HEIF, les nombreuses extensions, il n’y a pas que .heic

Le format HEIF est un « format container » : il peut aussi bien servir à stocker des photos que des vidéos. A l’origine, il existe deux extensions : « .heif » pour les images fixes et « .heifs » pour les séquences vidéo. Apple a unifié ces deux formats sous le nom HEIC, qui correspond indifféremment aux photos et aux vidéos.

A l’instar de ce que l’on connaît avec les fichiers RAW, où chaque constructeur apporte quelques spécificités et son nom de format « maison », on assiste au même phénomène avec le format HEIC. Canon et Sony ont commencé à implanter le format HEIF sur quelques modèles depuis quelques temps. Les fichiers enregistrés au format HEIC par Canon et Sony possèdent l’extension « .hif » …

Pourquoi Apple utilise-t-il le format HEIC ?

apple-et-HEICLes propriétaires d’iPhone qui font beaucoup de photos et/ou de vidéos le savent bien : quand la place commence à manquer sur le smartphone, les ennuis commencent ! Nous vivons une époque où la video 4K et les images en haute résolution se heurtent à des espaces de stockages toujours trop limités.

Pour pallier à ce problème majeur, l’utilisation du format HEIC proposée par Apple semble pertinente, car elle permet d’économiser beaucoup de place sans rien sacrifier au niveau de la qualité des fichiers.

Conclusion

Le format HEIC apparaît comme une solution prometteuse pour les photos, en comparaison des possibilités plus limitées du format jpeg : la place économisée sur les espaces de stockage, le tout sans perte de qualité et avec quelques avantages au passage (16 bits, transparence…) rend cette solution très séduisante sur le papier.

Malheureusement ce format peine encore à se généraliser au-delà de l’écosystème Apple, la faute probablement à l’obligation de payer des redevances pour son utilisation par les fabricants et les éditeurs de logiciels.

Il faudra donc probablement attendre quelques temps encore pour que les caractéristiques de ce format se stabilisent. Et une fois cette étape franchie, la norme HEIC aura enfin l’opportunité de pouvoir se démocratiser, et, pourquoi pas, de devenir une nouvelle référence de format d’image.

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


5 Commentaires sur "Qu’est-ce que le format HEIC et comment ouvrir un fichier .heic ?"

  1. Il faut arrêter de dire que c’est un format apple, c’est fou cette propension à vouloir attribuer à apple toutes les innovations, HEIC a été développé en parallèle du format HEVC pour la vidéo par le même groupe de travail ISO Moving Picture Experts Group (MPEG) et apple l’a adopté au même titre que Sony et Canon et puis c’est tout

  2. Bonjour
    Lorque l’on pratique de la photo avec un reflex , le seul format à utiliser
    c’est le format RAW . A mon avis étant propriétaire et sujet à des redevances il a peut d’ avenir .

  3. Bonjour, il n’y a pas que Apple qui peut fournir des fichiers HEIC, les smartphone Android récents le peuvent aussi.