Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Verres de visée : comparaison Haoda Fu et Katz Eye

Vous possédez un reflex numérique et êtes nostalgique de la mise au point manuelle (surtout si votre parc d’anciens objectifs dort dans votre armoire) ?
La solution est simple : il suffit d'employer un verre de visée avec stigmomètre. Guile nous en avait d’ailleurs fait la démonstration il y a quelque temps [ici].

Franckleroy passe la vitesse supérieure en nous offrant un test comparatif entre deux verres de visée : Haoda Fu (monté sur un D40) et Katz Eye (monté sur un D200).
L’article se trouve dans la rubrique ‘Trucs et astuces’ des dossiers NP : à lire ici

Bonne lecture, et bons essais !

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


8 Commentaires sur "Verres de visée : comparaison Haoda Fu et Katz Eye"

  1. baudoin pierre-michel | 20 mars 2010 à 1 h 38 min | Répondre

    Bonsoir ,svp ou commander les trois dépolis dont on parle?Haoda Fu,Katz eyes et focusind sceen:particulièrement intéressé par le tuyau de « AVEN »
    Merci d’avance.Amitiés

  2. Bonjour,
    dans mon cas le problème est vite réglé (boitiers D2x et D300): seul Katzeye fabrique des verres à stigmo pour ces deux boitiers… Pas le choix ! (même focusingscreen n’en fait plus pour les D2) et c’est hors de prix (verre + traitement clareté + port = 200 USD, une paille !). Après des heures et des heures de recherche sur le net, pas d’autre solution pour utiliser mes optiques AIS (surtout mon 105/1.8, mon 50/1.4, mon 24, mon 18, quoique là je me place sur une hyperfocale large).
    La loi du marché les enfants!: de nos jours on ne produit plus que si c’est directement et immédiatement rentabilisable, alors Nikon ne va pas s’embêter à fabriquer des pièces optiques de pointe qui n’intéressent que quelques mordus de la mise au point manuelle et des belles optiques ais…

  3. Salut à tous ! Simplement pour vous faire part de ma (mauvaise) expérience avec Haoda… J’ai acheté un verre pour mon Canon 350D chez Haoda: il y a toujours une petite différence de mise au point sur le stigmomètre (aucune explication de Haoda). Puis j’ai acheté une bague M42->Canon EOS avec chip, je ne l’ai jamais reçue (80 USD perdus) et j’en ai trouvé une à 30 USD sur Ebay… Surprise le même vendeur propose des verres de visée au tiers du prix d’Haoda !!!

  4. J’ai personnellement opté pour un Kats eye « plus » avec l’option optibrite pour mon D200, et je dois dire que non seulement ça ne détériore pas le D200 mais grâce à l’option plus et l’option optibrite même à f8 on y vois clair, à 5.6 les demi cercles ne noircissent pas …
    Bref c’est le TOP mais ça coute un peu plus cher.
    seul reproche que je peux faire, ils ne livrent pas l’outil adapté pour
    faire le changement du verre, contrairement à Haoda, et domage que Haoda ne propose pas une option Plus et Optibrite.

    cordialement.

  5. Pierre Darmangeat | 21 août 2007 à 17 h 16 min | Répondre

    Bonjour à toutes et tous,

    Franchement, je ne vois pas l’intérêt de bricoler un boîtier qui marche parfaitement (au risque de le détériorer), pour une histoire de visée… Je pense que c’est le genre de question qui se pose avant l’achat, et non après.

    Par exemple, lorsque j’ai acheté mon D200, j’ai demandé au vendeur (Photo Germain à Tours – 37000) si l’on pouvait installer un verre de visée quadrillé, le quadrillage permettant de contrôler parfaitement les verticales et les horizontales à la visée. Sur le D200, le quadrillage est prévu dans le menu de configuration de l’appareil (merci, M’sieur Nikon !), et on peut l’effacer quand on veut : pas belle, la vie ?

    En ce qui concerne le stigmomètre, c’est pratique, il est vrai, en macro. À une seule condition : que le stigmo ne noircisse pas à f/4 ou f/5,6, rendant la visée franchement désagréable, notamment lorsqu’on utilise des télés anciens (je songe à un 5,6/400 ou 5,6/600 par exemple).

    Par ailleurs, lorsqu’on utilise (toujours sur le D200, je ne connais pas les autres numériques Nikon de gamme inférieure, et pars du principe que ce que fait un D200, un D2H ou X le fait aussi), lorsqu’on utilise, donc, des optiques anciennes du genre AIS sans mise au point AF, on a toujours l’assistance à la mise au point dans le viseur, en bas à gauche… Et si l’on utilise la touche « Funk » qui tombe pile-poil sous l’annulaire de la main droite comme mémorisation de la mise au point, même avec une optique AF, on joue sur du velours…

    Notez bien que du temps des F et F2, j’aimais beaucoup le verre R, qui était quadrillé avec un stigmomètre ne noircissant pas à f/5,6; verre que j’utilisais avec bonheur avec mon excellent Micro-Nikkor 4/200 mm, entièrement manuel à l’époque…

    Bien cordialement.

  6. Superbe adaptation de verre de visée avec Stigo…

    Je connais ce système déja présent sur le Canon AE1 PROGRAM de mon papa…

    On accélère encore la map à la main avec de l’habitude et on est même presque plus rapide que certain objos AF… (Sigma 70-300…)

    Très utile en macro…

    je vais y penser pour mon D50 (en SAV en ce moment Moteur de MAP intégré HS… 🙁 )

  7. N’hésitez pas à venir faire un tour sur le forum pour y poser la question.

  8. bonjour à tous
    question
    qu’en est-il pour un D50?

    Bien à vous et félicitations

    à+

    leica

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]