Comment démonter un objectif Nikon ?

Comment démonter un objectif Nikon ?Cet article explique comment démonter un objectif Nikon, le modèle utilisé pour l’exemple est un AF 35-70 F3.3-4.5.

Article proposé par lkiener pour Nikon Passion

Le démontage d’un objectif est une opération délicate qui peut être réalisée par un amateur s’il prend toutes les précautions nécessaires et s’il est un tant soi peu bricoleur. Nous attirons néanmoins l’attention des lecteurs sur le fait que cette opération n’est pas à la portée de tout le monde, que l’objectif peut en souffrir de façon définitive et que l’opération de remontage est particulièrement délicate. Néanmoins si vous pensez pouvoir réaliser ce démontage-remontage, voici quelques indications.

Cette procédure permet donc de démonter l’objectif pour nettoyer l’intérieur (toutes les pièces mécaniques sauf le diaphragme) sans modifier l’alignement des lentilles.
Sur mon caillou, le zoom était bloqué sur 50 mm. Après son nettoyage, il était de nouveau utilisable… et comme neuf.

Ne regardez surtout pas les dessins éclatés d’objectifs car vous prendriez peur. Ce nettoyage n’est vraiment pas difficile, il demande du soin et un outillage adéquat, faites par contre attention aux lentilles et à l’électronique.

Comment démonter un objectif Nikon

1- enlever les deux bagues caoutchouc
2- enlever le ruban métallique qui est sur la bague de zoom
3- enlever le scotch qui maintient la bague de la mise au point.

ATTENTION : cette bague et la lentille sont maintenues uniquement par le scotch ! Effectuer les points 4 et 5 avant de retourner l’objectif.

4- enlever la bague de mise au point

Comment démonter un objectif Nikon ?

5- dévisser le support de la lentille frontale dans le sens des aiguilles d’une montre, ou dans le même sens que pour ouvrir une bouteille avec le tire-bouchon si vous n’avez pas de montre…

Comment démonter un objectif Nikon ?

6- à l’arrière de l’objectif, enlever les trois vis qui fixent la monture F
7- dévisser les deux petites vis qui maintiennent les contacts électriques
8- tirer délicatement la bague en aluminium pour ne pas abîmer le circuit imprimé flexible qui relie les contacts à l’électronique

Comment démonter un objectif Nikon ?

9- enlever le doigt du diaphragme
10- enlever la bague de réglage du diaphragme
11- dévisser les trois vis radiales qui fixent l’anneau situé entre les bagues de diaphragme et de zoom (le blocage du diaphragme est fixé sur cet anneau)
12- enlever cet anneau (côté opposé au blocage en premier)

Comment démonter un objectif Nikon ?

13- enlever les trois vis qui fixent l’anneau métallique noir
14- retirer délicatement cet anneau en même temps que la bague de zoom (faire attention aux contacts électriques)
15- toujours délicatement enlever la bague de zoom sans endommager les contacts électriques (petit peigne doré). Si ce n’est pas possible, dévisser d’abord le support des contacts.

Comment démonter un objectif Nikon ?

16- ôter les deux vis situées dans la “banane” en tenant chaque fois l’écrou de l’autre côté

Comment démonter un objectif Nikon ?

17- tirer l’anneau noir vers la gauche (selon image ci-dessus)
18- enlever les deux pièces plastiques maintenues par deux vis chacune
19- dévisser partiellement les deux vis (voir image ci-dessus) afin de pouvoir enlever l’anneau de zoom avec la lentille et le diaphragme
20- nettoyer et polir si besoin les bagues en aluminium avec du Scotchbrite et enlever les éventuelles particules
21- badigeonner les parties en contact (bagues, galets de mouvements,…) avec un film fin de graisse avant le remontage. Essayez de trouver une bonne graisse qui supporte les basses températures si vous ne voulez pas vous retrouver avec un objectif à focale fixe quand vous êtes dans le froid. Personnellement, j’utilise de la graisse pour vélo avec Téflon.

Une fois ces opérations réalisées, il vous reste à remonter l’objectif (c’est mieux !), pour cela suivez l’ordre inverse en prenant bien soin de vérifier à chaque étape que toutes les pièces sont à leur place. Si en fin de remontage les mouvements AF et diaphragme semblent ne pas fonctionner correctement, ne cherchez pas à forcer. Redémontez patiemment l’ensemble jusqu’à trouver la source du problème.

Lionel

Avertissement

Nikon Passion et l’auteur ne peuvent être tenus pour responsables de blessures pouvant résulter de la mauvaise utilisation de ce document, spécialement le mal de tête survenant lors des tentatives pour comprendre ce texte ou en regardant ces mauvaises photos prises avec un appareil numérique compact bon marché de marque innommable. De même l’auteur et Nikon Passion n’engagent pas leur responsabilité dans le bon fonctionnement de l’objectif après nettoyage tel que détaillé ci-dessus.

Venez discuter de cette procédure de démontage d’un objectif Nikon sur le forum

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


7 Commentaires sur "Comment démonter un objectif Nikon ?"

  1. Pour un 300 qui ouvre à 4….il est juste AF, donc électronique réduite. J’ai du mal à trouver par où commencer le démontage. Quelqu’un a une idée? Cordialement

  2. J’ai un télé 18/105 je voudrais changer la bague d’adaptation en plastique pour une en métal est-ce possible??

  3. Bonjour,
    Bravo pour toutes ces explications qui rendront service à certains sans doute , mais je pensais que tu parlerait davantage du nettoyage (bombe air , pinceau… pas aspirateur).
    FIL

  4. Bonjour, j’essayé sur un bon 20mm que Nikon dit ne pas avoir les pièces pour réparer, 5000 fr à l’époque quand mm et ils s’en foutent, « par contre facturé 45 e pour rien » gonflé les mecs.
    Perdu pour perdu, j’ai essayé le démontage et je suis tombé sur des mini-vis impossible à desserrer donc plouf! Mais merci à celui qui a pris la peine d’expliquer photos à l’appuis.
    ANDREAS