Nikon AF-S 300mm f/4 E PF ED VR : lentille de Fresnel, gabarit réduit, 1999 euros

Nikon complète sa gamme d’optiques d’exception avec le tout nouveau Nikon AF-S 300mm F/4 E PF ED VR. Doté d’une inédite lentille de Fresnel, ce 300mm f/4 est bien plus qu’une simple mise à jour du précédent modèle. Suivez le guide …

Nikon Nikkor AF-S 300mm f/4 E  PF ED VR

Un nouveau 300mm Nikon ?

Avec près de 12 nouvelles optiques en à peine un an, Nikon renouvelle sa gamme à un train d’enfer. Les performances accrues des récents reflex pros, les contraintes imposées par les capteurs 36Mp, les demandes de matériel moins lourd de la part des photographes forcent les marques à proposer un catalogue d’optiques toujours plus performantes.

La gamme Nikon comporte de nombreuses focales fixes parmi lesquelles deux modèles de focale 300mm, le 300mm f/2.8 et le 300mm f/4. Ce dernier est un peu plus abordable et répond aux besoins des experts et pros soucieux de disposer d’une optique aux performances élevées mais bien moins imposante (et onéreuse) que le modèle à ouverture f/2.8 plus exclusif.

Nikon Nikkor AF-S 300mm f/4 E  PF ED VR

Le nouveau 300mm f/4 Nikon vient donc à point nommé répondre à ces attentes avec un gabarit en chute libre mais aussi, et surtout, des performances annoncées comme de très haut niveau pour un tarif (à peu près) raisonnable pour une telle focale.

Une lentille de Fresnel ? PF : Phase Fresnel

Le nouveau 300mm f/4 dispose d’une inédite lentille de Fresnel. Ce type de lentille, inauguré il y a dix ans tout juste sur le téléconvertisseur Nikon TC-E3PF, n’avait plus jamais été utilisé depuis sur une optique reflex Nikon.

Lentille de Fresnel en coupe

Coupe d’une lentille de Fresnel (1) et d’une lentille plan-convexe (2) de distances focale équivalentes
Image (C) Wikipedia

Remise au goût du jour, cette lentille remplace à elle seule un groupe complet de lentilles : plus légère, moins imposante et tout aussi performante, elle permet de fabriquer une optique dont le gabarit n’a plus rien à voir avec le modèle précédent.

Nikon Nikkor AF-S 300mm f/4 E  PF ED VR

avec un éclairage rasant, on aperçoit la lentille de Fresnel et son profil particulier

Le gain constaté par rapport à la précédente version du 300mm f/4 est de 75mm en longueur et de 550 grammes en poids, rien que ça ! Ce 300mm f/4 pourrait presque passer pour un 24-70 f/2.8 tant il est compact et léger (pour un 300mm).

Une lentille frontale en fluorine

La lentille frontale en fluorine, tout comme sur le Nikon 800mm f/5.6, permet d’éviter toute salissure en surface, et donc le recours à un nettoyage fréquent. C’est là tout l’intérêt de ce matériau que de présenter un très faible taux d’adhérence des poussières et impuretés.

Un système Nikon VR 4.5 IL

Le système de réduction des vibrations Nikon VR a été encore amélioré pour permettre un gain annoncé par la marque de 4,5 IL (diaphragme ou vitesse).

Le diaphragme est un modèle électro-magnétique (le E de l’appellation) qui offre une meilleure fiabilité en matière de précision d’ouverture que le principe mécanique équivalent. Le système mécanique peut présenter quelques écarts d’ouverture quand le système électromagnétique s’avère plus fiable en matière de répétabilité. L’exposition n’est alors que plus précise d’une photo à l’autre.

Comparaison des 300mm Nikon

Avoir sous les yeux trois modèles différents de 300mm Nikon n’arrive pas tous les jours ! Pour vous faire partager ce plaisir, voici quelques vues des trois modèles de la gamme :

  • Nikon AF-S 300mm f/2.8 (l’actuel, prix courant 5670 euros)
  • Nikon AF-S 300mm f/4 (l’ancien, prix public 1500 euros)
  • Nikon AF-S 300mm f/4 E PF ED VR (le nouveau, prix public 1999 euros)

Notez l’énorme différence de taille et de diamètre (f/2.8 vs. f/4) entre les modèles pour des performances annoncées à la hausse pour le petit dernier face à la précédente version. Le modèle 300mm f/2.8 reste au catalogue, son caractère exclusif le destine aux usages les plus spécifiques (et aux sacs les plus solides …).

Comparaison Nikon 300mm f/2.8 - f/4

de gauche à droite : le Nikon 300mm f/2.8, le 300mm f/4 ancienne génération
et le nouveau 300mm f/4 E PF ED VR

Comparaison Nikon 300mm f/2.8 - f/4

la différence de gabarit est encore plus impressionnante en vrai !

Comparaison Nikon 300mm f/2.8 - f/4

la différence de diamètre est aussi impressionnante !

Le Nikon AF-S 300mm F/4 E PF ED VR est disponible dès février 2015 au tarif public de 1999 euros. Le pare-soleil est livré avec l’objectif tandis que le collier de pied reste en option, un accessoire loin d’être indispensable étant donné le gabarit de l’objectif.

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


19 Commentaires sur "Nikon AF-S 300mm f/4 E PF ED VR : lentille de Fresnel, gabarit réduit, 1999 euros"

  1. Bonjour, bonsoir, Que de plaisir avec cette petite lentille. Ici avec TC 14E III. (photo recadrée)

  2. Bonjour je posséde le mien depuis 15 jours et voici 2 photos par un temps de chien très gris et sans soleil ,mais il faut aussi maitriser la bête avec patience ,j’ai aussi acheté un convertisseur TC 14III ,a suivre

  3. Je viens de recevoir le mien après 2 mois d’attente….. Rien à redire, ce cailloux correspond à mes attentes

  4. Le dernier Chasseur d’images publie le test de ce nouvel objectif : du haut niveau. De quoi clore le bec à ceux qui se sont fendus ici de commentaires « hasardeux » pour ne pas dire presque injurieux.

    Merci à Nikon Passion que j’apprécie beaucoup.

  5. Merci Nikon passion pour cet article de qualité. J’ai hâte de lire l’essai que vous ferez sans doute prochainement de cet objectif qui ne semble pas dénué d’intérêt au premier abord !

  6. Cela m’horripile de voir une telle fatuité de quelqu’un, expert en optique (?) qui se permet de faire, soi_disant de l’ironie (?)( il faut vraiment le savoir !) : suis-je un expert pour savoir si la fluorine a une transmission « super bonne » qui compenserait une transmission de la lentille de Fresnel « super mauvaise » !!!
    Quelle compétence, moi ou l’amateur de base avons pour savoir que vous faîtes un canular ?
    De qui se moque t’on, de l’ironie, de la con…, oui.
    De plus s’imaginer que Nikon va sortir un « petit » objectif  » léger » ( pas au porte monnaie) pour satisfaire les petits amateurs (assez cons pour l’acheter) pour qu’il ne se fatiguent pas trop à le porter, dans le genre raisonnement débile, je trouve cela pas mal.
    Je ne doute pas que ce ne soit pas une recherche de qualité qui prédomine dans les usages courant de lentilles de FRESNEL POUR LES PROJOS DE CINEMA,
    je doute encore moins que Nikon se permette et prendrai le risque d’utiliser une lentille et une nouvelle approche technique ne donnant pas toutes les garanties d’un excellent résultat.
    Pour finir vous jugez et condamnez sans connaître, sans même un essai de l’objectif sur la seule foi (mauvaise) de vos préjugés.

    Je remercie Nikon passion de me fournir des informations, en l’occurence sur une marque dont j’apprécie la qualité et les produits depuis longtemps, et rien ne vous empêche d’aller voir ailleur si l’herbe est plus verte si vous n’aimez ni les produits Nikon, ni Nikon passion dont le titre est tout à fait explicite.

  7. En réponse aux commentaires précédents:
    Putain !!!!! Vous en avez pas marre de vous plaindre tout le temps? Ou est-ce parce que vous ne trouvez rien d’autres à faire?
    Si vous n’aimez pas Nikon Passion, ou son style de rédaction, pourquoi êtes-vous là?
    Et reprocher à quelqu’un qui à créer un forum nommé « Nikon Passion » d’être trop « partenaire » avec ce fabricant, c’est une blague j’espère? Vous vous attendiez à quoi?
    Le titre du forum lui même montre que ce n’est pas forcément une source d’information objective, et il n’y a rien de mal à cela.
    Si vous voulez de l’objectivité, allez sur un forum « neutre » et non un forum dont le titre est la marque d’un fabricant.
    Tout le monde prend le temps de chercher la petite bête pour pouvoir reprocher quelque chose, au lieu de se rendre compte que rien n’est jamais parfait mais qu’il faut plutôt y prendre le bien.
    Est-ce si pénible d’écrire un « merci d’avoir pris le temps de nous donner ces informations », même si vous ne les trouvez pas complètes, rien ne vous empêches de chercher ces compléments ailleurs sans pour autant reprocher qu’on ne vous les livres pas sur un plateau d’argent.
    Cela devient exaspérant de voir tous ces gens sur tant de forums reprocher aux auteurs qui se bougent pour vous apporter quelque chose alors que la plupart d’entre nous ne faisons rien en retour.
    Réveillez-vous, arrêtez de croire que tout doit être parfait et apprenez à voir le bon côté des choses avant de cibler le moins bon.

    • ahahah bienvenu dans le monde du vendeur Fnac … le client toujours a ce plaindre en permanence et ce prendre pour ce qu’il n’est pas ,et oui il suffit pas de la ramené pour un oui ou un non, ou de ce prendre pour ce que l’on est pas ….un photographe

  8. Il faudrait ajouter à cet article que la
    lentille Fresnel est connue depuis très longtemps mais que ses qualités
    optiques sont loin d’être remarquables et loin d’être la finalité de ce type de
    lentille. Il semblerait que Nikon propose cet objectif pour les amateurs
    très sensibles au poids mais moins aux qualités de l’image. Il me reste à savoir
    si les qualités du fluorine sont capables de faire un miracle optique qui
    compenserait ce handicap, chose que j’attends à voir avant de m’émerveiller.

    L’article semble sorti des bureaux marketing de chez Nikon.

    Dommage que la partie « passion » l’emporte sur la raison chez Nikon Passion.

    • Penser que cette optique est réservée aux amateurs « peu soucieux de qualité » c’est vous tromper (et merci au passage pour les amateurs …). Penser que la fluorine compense des défauts optiques, c’est méconnaître la technique. La fluorine ne sert pas du tout à compenser la soi-disant perte de qualité mais à éviter le dépôt de poussières.

      Oserais-je dire « quand on ne sait pas, on ne dit rien » ?

      • Monsieur Nikon Passion
        Je croyais que vous auriez pu comprendre le sens de l’ironie. Je sais bien, comme tous ceux qui s’informent avant d’écrire, que la fluorine ne peut avoir d’impacte sur l’amélioration optique d’un objectif. Etant la seule nouveauté appart la conception de la lentille j’ai profité pour faire reposer sur
        elle mes espoirs de trouver ce miracle.
        Je vous promets que la prochaine fois je ne vais pas écrire au
        deuxième degré 😉
        Comme vous vous permettez d’être un chouia agressif envers moi, je vais me permettre de vous signaler que je vous trouve de plus en plus « partenaires » des fabricants.
        Je ne vous accuse de rien. Ce n’est qu’une sensation… grandissante.

        • appart l’impacte sur l’écriture je trouve que cela aurait mérité d’être écrit plus simplement.

          Cela dit, y a-t-il un chapitre argentique, je possède un F801 et un F90X?

    • Les consommateurs actuels dits amateurs sont très exigeants. De nos jours ce genre de consommateur use et abuse des nombreux tests que l’on peut trouver sur internet. A 2000 euros le cailloux nikon ne peut pas se permettre de reculer en qualité d’image, surtout avec les nouveaux capteurs. Cet objectif semble intéressant en tout points et dans l’air du temps, avec l’offre en full frame de nikon un bon 300 est incontournable. A voir comment il réagit avec les démultiplicateurs. EN tout cas un Vr amélioré et une taille réduite vont vraiment dans le bon sens!

  9. Il faudrait ajouter à cet article que la
    lentille Fresnel est connue depuis très longtemps mais que ses qualités
    optiques sont loin d’être remarquables et loin d’être la finalité de ce type de
    lentille. Il semblerait que Nikon propose cet objectif pour les amateurs
    très sensibles au poids mais moins aux qualités de l’image. Il me reste à savoir
    si les qualités du fluorine sont capables de faire un miracle optique qui
    compenserait ce handicap, chose que j’attends à voir avant de m’émerveiller.

    L’article semble sorti des bureaux marketing de chez Nikon.

    Dommage que la partie « passion » l’emporte sur la raison chez Nikon Passion.

  10. Heu … où est la différence de diamètre, entre les deux 300/4 ? 77mm, tous les deux, non ?

    • Je n’ai pas parlé du f/4 mais de la différence entre les trois 🙂

      • Vous parlez de différence de diamètre, j’ai bien lu ?
        En cela, rien de nouveau sous le soleil, depuis que les lois de l’optique existent.
        La différence de taille, tout le monde la voit.
        🙂

        • Il est vrai qu’on ne voit pas la différence de diamètre entre le f/2.8 et les f/4 … 😉

          • On la voit depuis qu’existent les 300/2,8 : le premier Nikkor date de 1971, et il faisait déjà ses 122mm de diamètre. Rien de neuf là-dedans, du moins pas de quoi en faire un scoop. En revanche, entre un 300/4-D et un 300/4-PF, aucune différence de diamètre, que vous le vouliez ou non.