Photo de paysage au téléobjectif : pourquoi, comment ?

Pourquoi utiliser un téléobjectif pour pratiquer la photo de paysage ? Et pourquoi pas !

Je vous emmène en balade avec le Nikon 70-200mm f/2.8 et je vous montre comment je l’utilise pour faire des images qui sortent de l’ordinaire lors d’une sortie photo dans un des plus beaux villages de France, Collonges la Rouge.

Photo de paysage au téléobjectif : une autre façon de photographier

La photographie n’est qu’une question de choix personnel. Vous avez probablement déjà entendu dire que pour la photo de paysage urbain il faut utiliser une courte focale, un boîtier discret. Et vous avez suivi ces consignes que je vous donne d’ailleurs régulièrement (voir les 16 conseils pour la photo de rue).

Mais il ne faut pas toujours écouter les autres – et moi le premier … – sans quoi vous risquez de tomber dans une monotonie qui nuit à votre démarche photographique. Une fois que vous maîtrisez les règles de base, que vous avez défini vos préférences … oubliez tout et faites autrement !

Changez vos habitudes pour progresser

J’ai pour habitude d’utiliser une focale fixe 24 ou 35mm quand je fais des photos de paysages urbains dans mes régions préférées. Je suis à l’aise avec ces focales, elles me correspondent, elles sont compactes et légères et je peux photographier en toute discrétion.

Mais avec le temps je finis par faire toujours les mêmes photos, par choisir toujours les mêmes angles. Et au final je ne me renouvelle pas. Mes photos ne sont pas mauvaises, mais elles sont souvent pareilles que les précédentes.

J’ai pris le parti de changer totalement de focale lors de ma visite du magnifique village de Collonges-la-Rouge en Corrèze. Contre toute attente j’ai utilisé un (gros et lourd) Nikon AFS 70-200mm f/2.8 VRII pour photographier autrement.

Je vous explique pourquoi avec plusieurs photos à l’appui dans la vidéo ci-dessus. Vous allez voir qu’en changeant ainsi d’optique j’ai fait des photos totalement différentes, que je n’avais pas faites avant et qui me plaisent.

Longues focales : n’oubliez pas le contexte

Quand vous photographiez avec une longue focale – 100mm ou plus – vous avez souvent tendance à faire des gros plans en oubliant d’inclure votre sujet dans son contexte. Ceux qui regardent vos photos, sauf à être amateurs de gros plans, ne comprennent pas nécessairement le sens de vos images. « Mais tu as visité un coin sympa et tu ne montres que ces détails ?« . Ah oui, mince …

Pensez toujours à inclure votre sujet, en gros plan, dans un cadre qui permet de garder le contexte. Quand vous faites un tel reportage le spectateur doit comprendre où vous êtes, ce que vous faites.

Attention : ceci n’est pas vrai si vous cherchez à faire des gros plans bien particuliers pour lesquels vous voulez justement éviter de montrer le décor. C’est une autre démarche que celle que je décris ici.

Si vous êtes en mode reportage, utiliser un téléobjectif est une belle façon de vous renouveler et de faire des photos plus créatives.

A vous !

Vous avez des questions sur la vidéo, les photos présentées, l’attitude à avoir avec un tel équipement ? Laissez-moi un commentaire et parlons-en !

Abonnez-vous à la chaîne Youtube pour recevoir toutes les nouvelles vidéos …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


24 Commentaires sur "Photo de paysage au téléobjectif : pourquoi, comment ?"

  1. Bonjour, personnellement c’est l’objectif (pas VR, dommage) que j’utilise par défaut avec le plein format. De qualité remarquable, je le trouve d’une grande polyvalence. Pour les longues marches ou photos de sport (patinage artistique) l’APS avec un 18-300 f3.5/5.6 est plus léger, qualité acceptable et en patinoire carrément bon. Merci pour vos séquences, toujours intéressantes.

  2. Bonsoir Jean-Christophe,
    Bravo encore pour la pertinence de votre reportage et la qualité de son montage vidéo.
    J’espère pouvoir m’acheter très bientôt un 70-200 VR1 pour mon D90 et connaissant son poids j’ai noté que vous aviez une bandoulière plutôt confortable !
    De quelle marque sagit-il ?
    Merci pour votre réponse

  3. Un grand merci pour cette ballade dans Collonges la Rouge ainsi que pour vos conseils avisés. Moi aussi je suis fan de photos au grand angle et de photos panoramiques. Mais là vous m’avez donné envie de faire autre chose. Merci et longue vie au site nikon-passion !

  4. Merci vos conseils valent de l’or!

  5. Merci pour ces conseils et ces bonnes idées

  6. Bonjour,
    Merci Christophe pour ces conseils !
    Voila un sujet qui m’intéresse car je possède le 70-200 mm f2.8 vr2 et que je m’en sert pas mal sur mon nikon D90 il y a une chose à signalé vu son poids le risque de flou de bougé est plus important j’essaye de déclenché avec une vitesse de minimum de 1/200 minimum lorsqu’il y a du soleil cela ne pose pas de problème mais en cas de manque de luminosité il faut augmenté les iso.
    Cela m’arrive souvent de me mettre en priorité vitesse « S » pour arrivé a une vitesse souhaitée.
    Merci encore pour vos conseils.
    Christian

    • Bonjour,
      le poids d’un objectif n’est nullement un facteur de flou de bougé, bien au contraire. Plus un équipement est lourd et plus il est facile de le stabiliser. Faites le test avec un petit apn vous verrez tout de suite la différence ! D’autre part vous indiquez un modèle VR II. Il est donc équipé d’un stabilisateur électromécanique qui permet d’éviter les flous de bougé aux basses vitesses. Mais il faut tenir compte de la focale utilisée car plus elle est importante et plus le risque est grand (effet de loupe). Monter les iso est une solution mais vous perdez en qualité d’image même si le traitement du bruit a fait d’énorme progrès.
      Ma pratique m’a appris plusieurs conseils que voici :
      – avoir une bonne tenue de l’appareil en calant le coude sur le thorax,
      – éviter le coup de doigt au déclenchement en appuyant progressivement sans pression exagérée,
      – si possible, caler l’appareil sur un support (sac photo, tronc d’arbre, pylone, etc …,
      – et enfin, la dernière info : ne pas utiliser le système de stabilisation aux vitesses suffisamment élevées (en fonction de la focale) car il génère des images manquant de netteté.
      Eh oui, j’ai enfin trouvé pourquoi mon zoom Nikon me procurait parfois des images sans piqué !! Depuis je suis réconcilié avec les tests des magazines spécialisés ! 🙂
      Bonne chasse photo …
      Patrick

      • Bonjour Pat21,

        Merci de vos conseils !

        Que voulez-vous dire par, ( ne pas utiliser le système de stabilisation aux vitesses suffisamment élevées (en fonction de la focale)
        Christian

      • Bouvin Christian

        Bonjour Pat21

        Bien compris votre conseils en ce qui concerne l’arrêt de la stabilisation en cas de vitesse élevée.
        J’ai visité un site de référence je vous donne le lien
        http://b-rome.com/rominfo_niko
        A voir « système de stabilisation » qui confirme votre remarque.
        Bonne photos
        Christian

  7. J’ai acheté mon D5500 avec en Kit (18-105) a un prix très attractif une Action quoi,.. était quasi meilleur marché qu’un boitier nu. Mais bon on m’a dit.. et comme on peut le lire aussi souvent, si tu veux devenir un photographe accompli alors apprends à photographier avec une focale fixe! Le 35mm 1/8 et évite les Objectifs du Kit qui sont de la m…. ! ah oui ?! donc même pas vraiment déballé mon 18-105 😉 et aussitôt suivi les dira-t-on! certes un super caillou ce 35mm! Et j’ai bravement appris 😉 Mais comme quand je fais mon Jogging, je déteste courir deux fois de suite le même parcours et comme bien dit en début de cet article, pour ne pas tomber dans une certaine monotonie. Alors que me conseiller pour photographier un peu contraire aux belles règles bien faites… sortir mon 18-105 ? ou quelle autre focale fixe ou zoom ? ou configuration idéale pour venir tenir compagnie a mon joli petit caillou qui commence à s’ennuyer tout seul ? merci !

    • Bien sûr qu’il ne faut pas hésiter à le sortir. Je l’ai utilisé avec plaisir durant plusieurs années en débutant le numérique. Ca permet d’expérimenter d’autre manière de croquer son sujet et de varier son menu.

    • Il n’y a pas de configuration idéale dans la mesure où chaque situation de prise de vue est différente. Mais pourquoi ne pas utiliser déjà le 18-105 au lieu de le laisser dormi ? Ce serait un moyen pas cher de voir les focales qui vous plaisent )

    • Le 18-105 livré en kit avec mon D90 m’a rendu de bons et loyaux services, surtout en prenant en compte son prix très (très) contenu en kit et ses qualités optiques pas ridicules du tout. Même si on préfère les focales fixes, c’est toujours utile d’avoir un petit couteau suisse 🙂

  8. Sujet très intéressant ! Merci
    Justement j’envisage d’investir dans un téléobjectif pour mon nikon 5500 . Actuellement je fais mes photos avec un zoom 35 mm ou 18-55 …que pensais vous des objectifs 18 -200 ou 18-300 mm? Merci d’avance pour votre réponse.
    Sylvie

    • Bonjour,
      une petite question hors sujet mais j’ai besoin de vos conseils !
      Actuellement possesseur d’un D7100 (donc format DX), j’ai l’opportunité de choisir entre deux objectifs haut de gamme nikon en focale fixe. Le AFS 35mm 1.4g nikkor ou le AFS 24mm 1.4g ed nikkor.
      Je souhaite pouvoir utiliser cet objectif dans le maximum de situation, sachant qu’il y a bien sur la conversion x 1.5.
      Merci d’avance pour vos réponses.
      Alain

      • Difficile de répondre à votre place car ce sont deux focales différentes dans leur usage. Le 24 (eq. 35) sera très polyvalent, le 35 (eq. 50) assez aussi, c’est à tester avant. Par contre l’ouverture f/1.4 est un luxe qui est loin d’être nécessaire vs. les mêmes en f/1.8

    • Je ne suis pas fan des megazooms 18-200/300 corrects partout mais excellents nulle part. Si vous voulez un téléobjectif, optez pour le 70-300 Nikon par exemple, ce sera un bon complément aux autres