Question Photo S01E13 : Réussir ses photos de soirée en intérieur

Faire des photos en soirée et en intérieur est une pratique courante. Mais il faut tenir compte de quelques règles simples pour réussir vos photos sans quoi l’expérience peut vite tourner au fiasco.

Je vous ai préparé quelques conseils pour vous en sortir, vous allez voir que c’est tout à fait à votre portée !

Réussir ses photos de soirée en intérieur

La photo de soirée a ceci de particulier qu’elle nécessite une bonne connaissance de son matériel. Le mode Auto des reflex est rarement efficace dans ces conditions : il va déclencher le flash, ce qui n’est pas du goût de tout le monde, ou jouer des vitesses lentes ou des sensibilités élevées. Vos photos ont alors toutes les chances d’être floues et truffées de bruit numérique.

Dans ce nouvel épisode de la série Questions Photo – Réponse en vidéo (voir l’épisode précédent sur la différence entre Plein format et APS-C) je vous livre quelques conseils pour éviter les erreurs les plus flagrantes.

Vous allez voir qu’il suffit de quelques réglages adaptés pour vous en sortir sans nécessairement investir dans un matériel coûteux. Si toutefois vous avez décidé de vous faire plaisir, vous verrez qu’il y a quelques objectifs qui peuvent vous rendre (encore un peu plus) service.

Lien direct vers la vidéo : comment réussir ses photos de soirée en intérieur

Quelques ressources pour en savoir plus :

Vous pouvez retrouver tous les épisodes de cette série vidéo en suivant ce lien :

Questions Photo – Réponses en Vidéo
Vous pouvez retrouver tous les épisodes de cette série vidéo en suivant ce lien :

Abonnez-vous à la chaîne Youtube pour ne pas manquer les prochaines vidéos …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


22 Commentaires sur "Question Photo S01E13 : Réussir ses photos de soirée en intérieur"

  1. Bonjour M. Dischant,

    Personnellement, il m’est arrivé d’utiliser le flash cobra en indirect avec un résultat relativement probant. Qu’en pensez-vous ?

    Cordiales pensées.

    • Le flash est interdit lors des spectacles publics et lors de nombreuses représentations, de plus il ne permet pas de rendre compte des éclairages spécifiques à la soirée , il serait dommage de les sacrifier ainsi.
      Si toutefois vous avez le droit de l’utiliser alors en indirect ça peut être intéressant.

  2. PAS DU TOUT D’ACCORD pour l’abandon du flash en intérieur. En dirigeant vers le plafond ou les murs, en mettant le diffuseur et en jouant avec le degré de sortie du réflecteur on réduit la majorité des inconvénients. Plus le flash est puissant, mieux c’est (ex.: torche Metz 76). Pour l’illumination du fond, on joue sur le 2ème rideau. Par contre effectivement pas de flash quand il faut respecter l’ambiance lumineuse et/ou les personnages (spectacles, congrès). En pratique, par exemple en congrès: le conférencier en manuel sans flash en hauts ISO (6400-9000) et les intervenant de la salle au flash en semi-auto. Donc même avis que Eric

    • Je partage une pratique personnelle ici, et je ne suis pas favorable au flash en intérieur, même deporté, il casse les éclairages de la scène. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas l’utiliser, chacun fait ce qu’il veut, mais j’alerte les lecteurs sur l’usage trop systématique que je constate de la part de certains qui l’utilisent en frontal sans Réfléchir.

  3. Bonjour,
    Un sujet non abordé est la balance des blancs. Souvent en intérieur la lumière et très chaude, voir rouge selon la couleur des lumières, et même en réglage auto de la balance des blancs le résultat est médiocre.
    Que faire, Merci

    • Soit la régler finement dans le réglage du boitier en cas de shoot jpeg (la balance auto va même plus souvent se tromper qu’avoir bon dans ces conditions, donc ce n’est pas « même » mais « surtout » en réglage auto), soit shooter en raw pour pouvoir régler finement le réglage avec un logiciel de traitement.

  4. Kevin,
    Tu as raison, et ça faisait partie de ma réponse: en ouvrant en grand, on diminue la PDC avec un fort risque de ne pas avoir tout le monde net sur l’image, à moins que tout le monde soit sur le même plan, ce qui est très rare en soirée.
    Quant au bruit, il ne dépend QUE de la sensibilité. A ISO constant, tu auras le même bruit quelle que soit l’ouverture et quel que soit l’objectif.

    • Bonjour Eric,
      Merci pour ta réponse, que penses tu du fait d’avoir du bruit sur une photo focal 24mm, 6.3 1/40s et 640 iso avec un D7000 (objectif fx 24/70 Tamron 2.8) ?

      • C’est très étrange. J’ai utilisé un D7000 pendant des années et j’ai souvent fait des photos à 640 ISO, voire 800, sans avoir le moindre bruit. J’utilisais alors soit le Tamron 17/50 2.8, soit le 18-105 du kit de base qui est beaucoup moins bon que ton Tamron 24/70 2.8 que j’utilise aujourd’hui sur D700.
        Non, l’objectif est bon, le boitier aussi, donc je ne comprends pas pourquoi tu as du bruit à 640 ISO. Pourrais-tu attacher l’image pour voir?

        • La voici 🙂
          J’en ai d’autre mais celle-ci est la plus flagrante…
          Me suis dit que c’était peut être du au fait que j’utilise un objectif FX sur un boitier DX… J’essaierai prochainement avec une focale fixe DX. Dans tous les cas c’est ennuyeux quand on veut conserver l’ambiance…
          Merci pour ton aide

          • Non, le fait d’utiliser un objectif FX sur un boitier DX ne peut pas nuire, surtout quand il a ce niveau de qualité. En voyant l’image, je dirais plutôt que c’est dû au manque de lumière. Tu me diras qu’il est normal de monter les ISO quand la lumière manque, c’est vrai, mais le bruit est plus visible, plus accentué quand la lumière est faible et la photo un peu sous-exposée comme ici.
            Je te joins ici une photo que j’ai faite au salon de l’auto en 2012, à 640 ISO aussi. Il me semble qu’elle est moins bruitée car la quantité de lumière était plus grande et l’exposition plus juste, il me semble…

          • C’est sur que la lumière manquait, mais c’était le but, ne pas utiliser de flash et monter un peu en iso.
            Je pensais que la lumière ne jouait pas sur le bruit et que le bruit n’apparaissait qu’a une certaine valeur iso selon la qualité de boitier. En d’autres mots si mon boitier est capable d’atteindre du 800 iso sans bruit d’après ses caractéristiques, tous ce que je risque si je n’ai pas assez de lumière c’est d’avoir une photo sous ex…
            Si je vois qu’elle est sous ex, je continue alors de monter en iso avec les risques d’apparition de bruit…
            Je sais pas si je me fais bien comprendre ? 😀

            Je ne vois pas de bruit sur la belle Ferrari, mais je pense que la lumière était peut être même suffisante que pour ne pas avoir besoin de 640iso ? non ?
            Ne pas prendre tous ce que je dis pour argent comptant je suis peut être complètement à coté de la plaque dans ma compréhension de sensibilité :p

          • Non, tu n’es pas à côté de la plaque, tu as raison, mais il faut juste nuancer. Quand la lumière est faible, on monte en ISO, c’est normal, pour avoir une vitesse correcte pour faire la photo, surtout si on est à main levée où qu’on a un sujet mobile. Ca signifie donc qu’on peut monter les ISO même si la lumière est suffisante, pour avoir une vitesse plus élevée. C’est le cas de ma photo de Ferrari où le boitier est monté à 640 ISO pour maintenir le 1/125s que j’avais demandé pour éviter le flou de bouger.
            Donc je ne suis pas sûr à 100% de ce que je dis, mais je crois… Si la lumière est suffisante et qu’on monte les ISO pour augmenter la vitesse, ça va, mais si la lumière est vraiment faible, ça bruite. En faible lumière, mieux vaut avoir un appareil récent…

          • Merci pour ta réponse Eric 🙂
            Ce serait bien que quelqu’un vienne appuyer ou non ce que l’on pense, histoire de nous aiguiller encore mieux ^^

          • Pour ça il faudrait ouvrir une discussion sur le forum, et je t’invite à le faire.

  5. Bonjour, Merci pour toutes ces vidéos très instructives.
    J’ai trois petites questions :
    – Si j’ouvre en grand pour capter un max de lumière afin d’éviter le flash, je réduis fatalement la PDC, ce qui est plutôt gênant lors de photo de soirée au cadre large, je vais avoir une grosse partie de ma photo floutée ?
    – Le grain (bruit) va t-il s’accentuer en réduisant l’ouverture ?
    Exemple une photo 6.4 400iso aura t-elle plus de bruit qu’une photo 2.8 400 iso ?
    – L’objectif influence t-il le bruit ? Par exemple si je prends une photo avec un 50mm à 2.8 600iso aurais-je moins de bruit qu’avec un 24/70mm focal à 50mm 2.8 600iso ?

    J’espère avoir été clair dans mes formulations de questions car je m’interroge sur quelques photos ayant du bruit à +-500iso avec mon D7000.
    Merci d’avance pour vos réponses 🙂

  6. Pour une fois, je ne suis pas du tout d’accord avec JC, mais c’est juste une question de goût. Moi je suis au contraire un grand défenseur du flash cobra (pas le flash intégré), à condition de savoir l’utiliser. Pourquoi? D’abord car à pleine ouverture, on a une profondeur de champ très faible, et dans une soirée où il y a du monde qui bouge, on a rarement tous les sujets sur le même plan. Donc on en a 1 net et tous les autres personnes sont floues. Aussi car dans le cs d’éclairage multicolore, je n’aime pas voir des visages éclairés de toutes les couleurs.
    Donc moi je préconiserais plutôt de monter un peu en ISO (800), d’utiliser le flash en indirect (orienté vers le plafond avec le petit réflecteur intégré), de le mettre en TTL et de mettre le boitier en M avec une vitesse lente et une ouverture à faire varier en fonction de la PdC souhaitée (de 2.8 à 8 environ). En utilisant une vitesse lente (entre 1/60 et 1/30, voire 1/10), on fait participer l’éclairage ambiant qui donne l’ambiance de la soirée, et avec 800 ISO et un flash indirect, on évite les visages blancs et blafards. En cas de mouvement, la vitesse lente n’est pas gênante puisque c’est le flash qui fige le mouvement. Et s’il y a un éclairage ambiant un peu puissant, il peu y avoir une traînée de mouvement qui est esthétique et qui donne de la dynamique.
    C’est mon avis et il n’engage que moi 🙂

  7. Si vous pensez aller vers le plein format à terme, mieux vaut éviter le D7200 et trouver un D610 à bon prix, ce sera fait. Sinon le D7200 est un excellent choix moins coûteux en optiques que les FX

    • Pas complétement vrai (et encore moins aujourd’hui), les optiques DX sont moins couteuses surtout parce qu’elles ne sont pas équivalentes aux FX. Les rares qui le sont, leurs prix sont presque au même niveau, exemple du 17-55 f/2.8 DX qui coute autant que le 24-70 f/2.8G non-VR et les derniers Sigma et Tamron plus récents, ou 35 f/1.8G DX qui est effectivement moins cher que le 35 f/1.8 FX…sauf que son équivalent est le 50 f/1.8G, au même prix! Pas d’équivalent en DX pour les 70-200, 14-24, focales fixes n’en parlons pas…sinon 16-80 f/2.8-4 à peine moins cher qu’un 24-120 f/4, 10-24 f/3.5-4.5 à peine moins cher qu’un 16-35 f/4, 55-200 f/4-5.6 à peine moins qu’un 70-300 f/4.5-5.6 (AF-S)…En fait, le DX est moins couteux parce qu’on ne peut pas comparer les haut de gamme FX à des objectifs DX équivalents qui n’existent pas ^^.

      • Au final le DX est donc bien moins couteux. D’autant plus que lorsqu’on se pose la question DX ou FX c’est que l’on ne sait pas justifier le FX, donc le DX est souvent le meilleur choix.

        • Ben…quand on voit des FX Sigma ou Tamron f/2.8 moins chers que des f/3.5-5.6 Nikon, on va dire que le DX sera moins couteux pour le nikoniste qui s’équipe Sigma/Tamron que le FX pour un nikoniste qui s’équipe Nikon, si on inverse c’est plutôt le FX qui le sera lol. Après une question que je me posais, les 2 boitiers ayant un capteur 24MP, le D7200 a des photosites plus petits donc devrait avoir besoin d’objectifs avec un plus grand pouvoir séparateur que le D610, non?
          Par contre tout à fait d’accord, si on ne sait pas pourquoi on prend du FX c’est qu’à priori on n’en a pas besoin.

  8. Merci pour cette video . C’est justement le type de photos que je recherche a faire ! Mon D3200 restant limité dans ces cas ( malgré un 50mm 1.8 ) , je suis justement entrain de poser la question sur le forum, sur quel boitier évoluer pour espérer moins de ratés ? D7200 avec de bons lumineux , ou D600/610 ? Mon budget ne me permettant pas d’accéder au 750 pour l’instant en vue des accessoires à , aussi , apporter . Merci