Rencontre avec Jérôme Geoffroy, photographe et auteur de guides photo

Jérôme Geoffroy est photographe et auteur de guides pratiques sur la photo. Souvent cité dans nos colonnes pour ses guides pratiques sur le matériel Nikon, nous avons eu envie d’en savoir plus sur son parcours. Entretien avec un photographe multicartes !

Jérôme Geoffroy, photographe et auteur de guides photo

Rencontre avec … Jérôme Geoffroy

Jérôme Geoffroy est l’auteur de plusieurs guides pratiques sur le matériel Nikon : Obtenez le meilleur du Nikon D7000 ou l’Art de photographier avec un bridge numérique. Il a initié cette collection chez Dunod avec des ouvrages sur les Nikon D300 et D90. Mais l’homme a d’autres cordes à son arc. Photographe, formateur, vendeur de matériel photo et surtout passionné, voici quelques mots sur son parcours et ses projets à venir.

NP: Jérôme, en quelques mots peux-tu nous dire qui tu es, ce que tu fais, dans quel monde tu évolues ?

JG: Vous me connaissez en tant qu’auteur de livres techniques chez Dunod, mais mon métier actuel est adjoint responsable dans un magasin photo. J’exerce dans la vente « Photo » depuis 1993. Mon poste est assez varié , j’y exerce plusieurs activités outre la vente : formation, réalisation de tirages grand format entre autres. Mais cette année est une année charnière pour moi car je deviens indépendant et je quitte ce poste pour me consacrer à plusieurs activités. Le grand jour ? Le 30 septembre pour la saint Jérôme !

NP: Parle nous un peu de ton parcours photo, comment es-tu venu à t’y intéresser, qu’est-ce qui te motive, te pousse à aller toujours plus loin ?

JG: Je ne rêvais pas de devenir photographe, mais plutôt peintre, plus exactement dessinateur. J’ai eu pendant des années comme compagnon un carnet à dessin et mon crayon Hb. Ado mes modèles de l’époque comme dessinateur étaient André Barbe , Moebius, Gotlib, Hugo Pratt, etc.
Quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard j’avais toujours des idées : dessinateur, fleuriste, apiculteur, mais jamais photographe !
Je suis venu à la photographie car je suis un curieux « obsessionnel » et c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour assouvir cette curiosité ! Si je suis intéressé par les fleurs, je photographie les fleurs. Si je suis intéressé par les voitures … etc.

Je suis sorti du système scolaire assez tôt car les études classiques m’ennuyaient. Après mon service militaire, j’ai suivi une formation pour adulte dans la vente et j’ai commencé ainsi de vivre de la « photo ». Pour la pratique de la photographie mon métier de vendeur m’a aidé car j’ai pu tester des centaines d’appareils photo et d’optiques en suivant l’évolution des technologies ; ça m’a permis aussi d’être proche des consommateurs en cernant bien leurs besoins, j’ai ainsi créé mon premier livre en pensant à mes clients.

Je me suis donc intéressé à la photo très tôt, cet univers ne m’était pas inconnu. A la maison mon père lisait des magazines comme « Photo » ou « Zoom » que je feuilletais aussi. Mon père a été pendant un certain temps photographe pro et ses appareils photo faisaient parti du décor. J’ai donc appris la photo sur le tas en lisant magazines et livres (René Bouillot a été en quelque sorte mon prof ! ). Mais ce qui m’a permis d’apprendre c’est surtout l’expérimentation : chaque week-end (je me souviens quand j’étais jeune vendeur), je prenais un sac avec plusieurs appareils et objectifs du magasin et je les essayais, cela a été vraiment formateur.

En parallèle, je faisais des articles pour Avosmac et j’avais commencé à vendre des photos grâce à une agence, mais quand j’ai commencé à écrire, j’ai du faire un choix, le temps n’est pas extensible.

Mon défaut principal est de me disperser… là, par exemple, je replonge dans ma collection de plaques de verre photographiques pour ensuite les reproduire en impression sur mon Epson 4900. Je suis tout simplement un passionné de photographie, j’ai une collection d’appareils photo et même de pellicules… et bien sûr je photographie ! Mes sujets de prédilection sont la nature et tout particulièrement la macrophotographie, c’est un univers réellement fascinant et un simple bout de jardin suffit pour partir à l’aventure ! Mais j’adore aussi faire des portraits, un univers vraiment différent de la macrophoto !

NP: Quelles sont tes références en photographie, tes photographes préférés ?

JG: Ma photographe préférée est sans aucun doute Gisèle Freund avec son livre « Photograhs » édition Schirmer Art Book, sa façon de composer, d’être proche de ses modèles fait d’elle une des meilleures portraitistes – j’adore par exemple son portrait de Léonard Woolf, c’est une photo en noir et blanc avec une composition somptueuse – et grâce à elle j’ai pu aussi découvrir d’autres horizons en m’intéressant aux personnalités qu’elle avait photographiées: James Joyce, Virginia Woolf, François Mitterrand, Pierre Bonnard (qui est devenu mon peintre préféré ). Son livre « Photographie et société » est toujours d’une grande modernité.

Couverture de Photographs de Gisèle Freund

NP: Ta série « commerçants nantais » est atypique par rapport à tes photos de nature, tu peux nous en parler ?

JG: Elle est atypique en effet mais pas tant que ça ! Mes premiers projets photographiques ont toujours été tournés vers le portrait, j’avais il y a une dizaine d’années commencé à faire une série sur les écrivains nantais, puis mon activité principale m’a tellement pris de temps que je n’ai pas continué.

Pour revenir à mes portraits de commerçants, j’ai eu l’idée à Toulouse. J’avais l’impression, en regardant le centre-ville, de trouver exactement les mêmes enseignes qu’à Nantes. Je me suis demandé si les commerçants indépendants survivraient à ces marques bulldozer qui envahissent les centres-villes. Je me suis souvenu de ma grand mère qui travaillait dans une droguerie … Commerce qui a disparu … à qui le tour ? Internet et les grandes enseignes font disparaitre petit à petit les boutiques indépendantes, aseptisant progressivement nos centres-villes.

Commerçants nantais par Jérôme Geoffroy

J’ai franchi le pas en photographiant une quinzaine de commerçants avec leur produit fétiche à coté d’eux sous forme de diptyque et j’ai proposé cette série à « Presse Océan  » qui à diffusé cette série chaque vendredi de septembre à décembre 2010. D’ailleurs, je recommence une nouvelle série de portraits en partenariat avec Presse Océan.

NP: Tu es également auteur de guides pratiques sur la photo. On ne devient auteur par hasard, comment en es-tu arrivé là ?

JG: S’il y a bien un rêve que j’ai réalisé c’est d’être publié par une maison d’édition. J’ai toujours créé des projets de livres chez moi, je me souviens avoir envoyé des tas de manuscrits à plusieurs éditeurs sans résultat. Internet a changé la donne. Cela va faire au moins dix ans que je suis présent sur Internet, j’ai commencé par des sites perso pour montrer mes photos, ensuite j’ai réalisé un blog mêlant photographie et tests d’appareils. C’est grâce à ce blog et surtout à Jean Christophe Courte qui m’a permis d’être en relation avec Dunod que j’ai publié mon premier livre.

Couverture du livre Obtenez le meilleur du nikon D300S de Jérôme Geoffroy

J’ai commencé avec « Obtenez le meilleur du NikonD300 », véritable aventure car j’ai été le premier de cette collection , mon éditeur Jean-Baptiste Guges me donna carte blanche pour le réaliser. Le succès fut au rendez vous et j’ai continué avec « Obtenez le meilleur du Nikon D90 » puis « Obtenez le meilleur du Nikon D300s« . Le quatrième « L’art de photographier un bridge numérique » est un projet que j’ai soumis à mon éditeur contrairement aux autres qui étaient des commandes. Je m’étais aperçu de l’intérêt pour le grand public de ces boîtiers et il n’y avait aucun livre sur le sujet. J’ai eu raison car le livre se vend très bien !

Mon cinquième livre est « Obtenez le meilleur du Nikon D7000« , le sixième sortira en 2012 avec le même format que « L’art de photographier avec un bridge numérique », il s’agit d’un livre sur la macrophotographie, et le septième sortira peu de temps après.

NP: En tant que photographe, tu as également envie de publier un livre de photos, non ?

JG: Oui bien sûr , j’aimerais réaliser deux types de projet, faire un livre avec mes portraits de commerçants et faire un livre sur les jardins ou un jardin en particulier.

NP: Parle nous un peu de tes projets professionnels, ce tournant qui se dessine fin Septembre.

JG: En tant que photographe mon premier projet est de mettre en place mon activité de portraitiste. L’idée c’est de réaliser des portraits à domicile, en entreprise ou dans un autre lieu mais exclusivement en noir et blanc. Je réalise tout, de la prise de vue à l’impression.

NP: Parmi tes projets, il y a ce site Galerie Photo, de quoi s’agit-il ?

JG: Ca c’est un grand projet ! Comme je suis passionné de photographie (vous l’aurez compris !) j’ai créé une galerie d’art photo permettant de vendre mes photographies mais aussi celles d’autres photographes. Je fonctionne au coup de cœur , j’ai donc appelé plusieurs photographes que j’admirais et tous m’ont suivi dans ce projet fou ! Parallèlement à la galerie je propose aussi mon savoir faire en réalisant des tirages sur mesure, pour des expos notamment , j’en prépare une pour un autre photographe actuellement.

NP: Une dernière question : comment  arrives-tu à tout gérer en même temps ??

JG: Et bien justement en quittant mon poste actuel et en me lançant dans des tas d’aventures différentes et toutes passionnantes !! D’ailleurs je fais aussi de la formation photo ! Je ne m’ennuie jamais !

Merci à Jérôme Geoffroy de s’être prêté à l’exercice. Vous pouvez retrouver Jérôme sur son site personnel www.jeromegeoffroy.com sur lequel il présente ses différentes activités.

Interview réalisée en Août 2011 pour Nikon Passion.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Rencontre avec Jérôme Geoffroy, photographe et auteur de guides photo"