Nikon D500 : le DX Pro est de retour avec 20Mp, 153 points AF, la vidéo 4K et un écran tactile

Nikon annonce le nouveau Nikon D500, un boîtier au format DX qui joue dans la catégorie experts-pros et n’a pas grand-chose à envier, capteur mis à part, à son grand frère le Nikon D5 annoncé le même jour.

Le Nikon D500 reprend l’essentiel des caractéristiques du D5, voici ce qu’il faut retenir des capacités de ce nouveau DX.

MàJ Juin 2016 : le test du Nikon D500 est disponible

Nikon D500

L’année 2016 va-t-elle être celle du grand retour du format DX Expert-Pro ? Il y a fort à parier que la réponse est oui avec l’arrivée du tout nouveau Nikon D500, le DX que l’on n’attendait plus.

Il y a un peu plus de 8 ans, en 2007, le Nikon D300 accompagnait la sortie du Nikon D3 pour constituer le couple mythique que l’on connaît. Remplacé par une timide évolution Nikon D300s en 2009, l’expert-pro de la gamme DX a bien vieilli depuis. Nikon a capitalisé sur ses D7000/D7100/D7200 dans la gamme DX tout en jouant le jeu de la montée en gamme avec les pleins formats D610/D750 et D810.

Nikon D500

Pendant ces longues années les experts et pros désireux de mettre à leur niveau leur D300 ont largement eu le temps de patienter. Le tant désiré Nikon D400 se faisait attendre à tel point que le marché avait fini par ne plus y croire.

Nikon a fini par entendre ses utilisateurs : le D300 aura bien un remplaçant et c’est le D500 qui s’y colle. Pourquoi D500 et non D400 ? Pour coller à la gamme Pro et au D5. Nikon D5 et Nikon D500 vont ainsi constituer le nouveau couple mythique avec des fiches techniques à faire pâlir d’envie les experts et pros.

Nikon D500 : capteur DX 20.8Mp et 51.200 ISO

Nikon D500

Le Nikon D500 délaisse le capteur 24Mp du D7200 au profit d’un tout nouveau capteur 20.8Mp. Cette baisse de définition permet ainsi au D500 de se caler sur son grand frère et de réutiliser la plupart de ses modules techniques. Face au 12Mp du D300 la différence est sensible d’autant plus que la montée en ISO et le traitement associé à ce capteur le rapprochent plus du D5 que du D7200.

La plage de sensibilité varie de 100 à 51.200 ISO pour atteindre 50 à 1.640.000 ISO en mode étendu. Les photographes auront de quoi satisfaire leurs besoins en basse lumière tandis que ceux qui cherchent à faire de la reconnaissance en très basse lumière ou la nuit sauront tirer profit du mode étendu qui n’a que peu d’utilité en photo traditionnelle.

Nikon D500

Nikon D500 : Autofocus 153 collimateurs

La plus grande nouveauté du Nikon D500 c’est son module autofocus Nikon MultiCam 20k. Ce module est exactement le même que celui du Nikon D5 avec :

  • 153 collimateurs AF dont 55 sélectionnables
  • 99 collimateurs en croix dont 35 sélectionnables
  • 15 collimateurs compatibles f/8 dont 9 sélectionnables
  • une couverture quasi bord à bord du champ photographié

Ce module dispose bien évidemment du nouveau processeur AF qui assure à lui-seul le traitement des informations en provenance des collimateurs. C’est autant de travail en moins pour l’Expeed et de performance en plus pour l’utilisateur.

Nikon D500

Pourquoi un processeur AF dédié ?

Le module AF du Nikon D500 génère énormément d’informations avec ses 153 collimateurs. De plus ces informations sont dynamiques du fait du suivi du sujet permanent en mode AF-C. En confiant le traitement de ces données à un processeur dédié, Nikon soulage son module Expeed 5 et dispose d’un processeur conçu pour un besoin AF bien spécifique. C’est ce qui permet au D500 d’atteindre un tel niveau de performance en AF.

Le Nikon D500 est ainsi capable de shooter à la cadence maximale de 10vps sur 200 RAW, un buffer qui n’a rien à voir avec celui des D7100/D7200. Le D500 dispose du même système de désynchronisation des mouvements du miroir et du sous-miroir. Ce principe inédit chez Nikon permet de gagner en rapidité tout en assurant une meilleure mesure de lumière (voir plus bas).

Nikon D500

Nikon D500 : Expeed 5

Tout comme le Nikon D5, le Nikon D500 dispose du nouveau module Expeed 5. Cet ensemble technologique regroupe un processeur, un système d’exploitation embarqué et un système de traitement d’images.

Ce module autorise la vidéo 4K à 30p. La durée maximale d’une séquence est fixée à 29mn59sec. au format crop 2.2x. VR électronique et D-Lighting actif restent disponibles lors d’un enregistrement vidéo. Le menu dédié permet une gestion spécifique à la vidéo des Picture Control et réglages divers.

Nikon D500 : capteur de lumière 180.000 pixels

Le Nikon D500 utilise le nouveau capteur de lumière RGB d’une définition de 180.000 pixels. Ce capteur est associé au module Expeed 5 pour assurer une reconnaissance de scène encore plus efficace. Il bénéficie du nouveau mécanisme de déplacement du miroir et sous-miroir.

Miroir et sous-miroir : désynchronisation au programme

Sur un reflex traditionnel, le mouvement du miroir est synchronisé à celui de l’obturateur. Le capteur de mesure de lumière est actif pendant une durée bien précise mais il doit attendre le cycle miroir-obturateur suivant pour reprendre une mesure. Avec le mécanisme de désynchronisation du D500, les mouvements du miroir et du sous-miroir ne sont plus synchronisés, le capteur de lumière peut rester en fonction un peu plus longtemps. Les résultats s’en ressentent.

Nikon D500

Nikon D500 : ergonomie et construction

Le D500 dispose d’un châssis monocoque en alliage de magnésium avec de nombreux joints d’étanchéité. Cette construction lui permet de revendiquer une robustesse proche de celle du D5, la protection aux intempéries étant particulièrement efficace si l’on en croît les dires de la marque.

Nikon D500

L’obturateur est conçu pour résister aux pires épreuves, le nombre de déclenchements prévus n’est pas officiellement communiqué mais il devrait approcher celui du Nikon D5 (200.000). Le viseur reprend l’œilleton rond cher aux nikonistes tandis que le trèfle de commande fait son grand retour sur la gauche du capot supérieur. Les boutons de commandes sont éclairés et le D500 dispose d’un large écran LCD supérieur reprenant l’essentiel des informations de prise de vue.

Le Nikon D500 propose un double emplacement pour cartes SD et XQD. Ce dernier format est nécessaire pour répondre aux exigences de performance qu’impose le boîtier.

Nikon D500

Pourquoi des cartes XQD ?

L’intérêt des cartes XQD est de satisfaire les besoins du D500 en matière de performance. Les cartes XQD permettent de stocker 200 RAW 14 bits en rafale, une performance que les cartes SD actuelles ne savent offrir. C’est particulièrement important aussi pour la vidéo 4K qui impose un débit important.

Nikon D500

Nikon D500 : connectivité étendue, Wifi et SnapBridge

Le Nikon D500 dispose de deux modules Wifi distincts. Le module intégré autorise le transfert des images vers l’application Nikon WMU sur smartphone et tablettes. Le module optionnel Nikon WT-7 étend les possibilités de transfert et autorise le pilotage à distance du boîtier de même que le marquage des images (données IPTC) et leur transfert en haut débit vers un ordinateur.

Snapbridge embarqué

Le Nikon D500 est le premier reflex de la marque à bénéficier de la technologie Nikon Snapbridge. Grâce à une connexion bluetooth basse consommation permanente entre le boîtier (même éteint) et l’application dédiée sur smartphones et tablettes, le transfert des images se fait en temps réel à la prise de vue.

Vous pouvez ainsi déclencher et disposer immédiatement d’une version JPG de votre photo sur votre appareil mobile (définition de 2Mp environ). Le partage sur le web et les réseaux sociaux est grandement facilité par rapport à ce que propose le transfert Wifi (désynchronisé).

Nikon D500

Nikon D500 : écran tactile orientable

Le D500 dispose d’un nouvel écran tactile orientable. Avec 8cm, 2.359.000 points XGA et 400dpi, cet écran est à-même de remplacer un moniteur de contrôle en vidéo. Il est orientable haut-bas à la manière de celui du Nikon D750, un vrai plus pour les prises de vue au ras du sol ou bras levés.

Pourquoi un écran tactile sur un reflex expert-pro ?

L’écran tactile a envahi la plupart des appareils mobiles mais il est encore peu courant sur les reflex. Nikon a fait le choix du tactile pour offrir aux experts et pros, cible première de ce D500, la possibilité de contrôler du bout du doigt leur boîtier.

L’écran tactile permet le contrôle de la mise au point en mode Live View. Il suffit de pointer du doigt le sujet et de faire la mise au point sans avoir à déplacer le carré bien connu avec le pad arrière. Le confort est appréciable.

Cet écran tactile permet également la saisie d’informations textuelles : légendes, copyright, données IPTC sont alors gérables du bout du doigt très rapidement. C’est bien plus rapide et efficace que de passer par le menu et de faire défiler les caractères un à un.

Nikon D500 : Tarif et disponibilité

Le Nikon D500 est disponible dès le mois de Mars 2016 au tarif public de 2299 euros TTC. Ce tarif, proche de celui d’un plein format expert, reflète les capacités étendues de ce DX expert-pro. Le D7200 plus accessible reste le DX expert de la gamme tandis que le Nikon D500 s’adresse à tous ceux qui veulent retrouver les sensations d’un boîtier pro en APS-C.

Les spécialistes de la photographie animalière apprécieront par exemple de pouvoir utiliser un D500 avec un Nikon 80-400 équivalent au couple D750 + Nikon 600mm. Le tarif de l’optique n’a rien à voir et le poids total de l’ensemble est de 2500 gr. environ pour le D500 contre 5000 gr. environ pour le D750 !

Nikon D500 : premières impressions

Il aura fallu attendre longtemps mais Nikon rassure avec un boîtier pro au format DX qui surclasse actuellement toute la concurrence. La relève du D300 est plus qu’assurée et la similitude avec le Nikon D5 ravira les photographes pros désireux de compléter leur D5 plein format avec un DX plus léger aux performances proches.

Ce Nikon D500 relance également un format DX APS-C dont on ne savait plus trop s’il avait encore de l’avenir ou pas. La sortie récente du Nikon AF-S 16-80mm f/2.8-4 ED VR avait laissé planer le doute quant à un futur DX pro, le doute est levé !

Les premiers tests seront révélateurs des capacités du D500, mais les caractéristiques annoncées d’ores et déjà sont plus que prometteuses. Gageons que ce nouveau DX pourrait bien devenir très vite le préféré des nikonistes désireux de rester fidèles au format APS-C !

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • Pingback: Prise en main Nikon D5 : 20Mp, 102400 ISO, 153 collimateurs AF, vidéo 4K et Expeed 5 ! | Nikon Passion()

  • Pingback: Nikon SB-5000, flash radiocommandé à refroidissement embarqué | Nikon Passion()

  • Korz

    Vous zappez volontairement l’absence du flash intégré ?
    Il a(vait) pourtant une utilité énorme pour le contrôle à distance d’autres flashs ! Comment faire maintenant ?

    • Le flash intégré est très peu utilisé par les pros sur ce type de boîtier. Le pilotage des flashs distant se fait maintenant via la radiocommande (voir la présentation du flash SB-5000).

      • Korz

        OK, je comprends. C’est juste dommage pour les « amateurs éclairés » comme moi qui ne sont pas pros et n’ont pas forcément envie d’acheter un ustensile en plus et qui trouvent cette fonctionnalité très pratique.

      • pogman

        comme Korz, je trouve ça dommage que le flash pop-up ait disparu car ça permet quand même de dépanner de temps en temps sans avoir à sortir l’artillerie lourde.

      • Georges

        Bonsoir
        Peut utilisé par les pro ? Oui et non pour contrôler un sb910 il est bien utile… Cela obligé surtout à changer encore de flash ! !! Nikon deviens une pompe à fric.. C est bien dommage.

        • Le contrôleur SU reste fonctionnel, aucun besoin de changer de flash …

          • Georges

            Bonjour, Merci de ce complément d’information, que je n’ai lu nulle part. C’est une précision importante.
            Merci à vous Cordialement
            Georges 😉

          • jppericaud

            Désolé de mon ignorance, mais qu’est-ce-que le SU ?
            C’est le SU 800 qui se place sur la griffe ? Il faut donc en acheter un… Dommage !

          • C’est le contrôleur de flash distant.

          • jppericaud

            Je suppose que le SU 800 est compatible avec tous les flashs Nikon : Le SB 600 ( un peu ancien maintenant… ) et sans doute le SB 900 ?

      • LoX

        Au dela de la classification expert/pro qui est surtout du marketing, le D500 est clairement orienté pour un usage animalier/sport. Dans ces deux disciplines, le flash intégré est inutile quasiment 100% du temps.

    • Melkor

      Si j’ai bien lu, le contrôle de flash à distance est quand même intégré. C’est juste le flash popup qui est absent.

  • Pingback: Nikon SnapBridge : présentation et principe de fonctionnement | Nikon Passion()

  • Melkor

    J’aurais une question : est-ce que l’ergonomie de la poignée se rapproche du D750 (longue et creuse) ou elle est plus comme le D300s (relativement courte et large en apparence)?

    • Patrice Hick

      mieux encore que le D750…ayant essayé les deux ,je peux comparer..(je possède le D500 depuis juin) .

  • Alain

    Pour le GPS on reste sur un accessoire externe ?

    • Alain

      Pas de réaction, la réponse doit donc être ‘pas de GPS intégré comme sur Canon’… C’est dommage par rapport au niveau de prix annoncé.

    • La géolocalisation est dispo via SnapBridge, donc intégrable sans surcoût.

  • C’est un poisson d’Avril ?
    Depuis le temps qu’on l’attends ! enfin Nikon se reveille

  • Elise

    Les objectifs DX que je possède (j’utilise encore un bon vieux D90!!!) sont-ils compatibles avec le D500?

    • Les objectifs DX bien sûr, 35 mm DX, 40 mm, 16-85 ….,les 50 mm …, …
      Le nouveau 16-80 mm sera excellent

    • Oui, c’est du DX 🙂

    • jppericaud

      Of course !
      Pas de honte, le D90 est un super boîtier, et çà montre que tu gères raisonnablement ton matériel … et le 18-100 qui l’accompagnait en kit était excellent aussi, en dépit d’une construction un peu légère.

  • pogman

    très bonne nouvelle sauf que maintenant j’hésite encore plus à passer de l’APS-C (D7000) vers le FF (D750). j’avais commencé à m’équiper en objo type 24-70 et 70-200 en vue de passer au FF. à creuser. je ne fais pas de photos de sport ni de l’animalier mais plutôt de la photo de tous les jours et un peu de studio avec mes enfants. je pense que le D750 et le 500 pourront être à l’aise tous les 2 dans MA pratique.. . wait and see

    • Aurélien Pierre

      L’avantage du D500 par rapport au D750 se situe sur l’autofocus, plus rapide et couvrant plus de surface. En portrait et en photo de tous les jours, c’est un avantage peu utile si vous ne faites ni sport ni animalier ni reportage.

      En revanche, en portrait on recherche plutôt des transitions tonales (dégradés) continus et délicats, donc plutôt des gros capteurs (moyens formats si possible, plein format sinon). Donc à priori, vous auriez plus intérêt à passer sur un plein format. Sans compter qu’en intérieur, on manque toujours de recul, donc le recadrage DX est plutôt une plaie.

    • jppericaud

      Bonjour, si tu fais du studio, achètes des pixels … Le D850 à venir ( annoncé entre mai et septembre, mais ce sera comme toujours sans doute plus tard ) approcherait les 50 MP !
      S’il n’a pas de défaut de conception, ce sera une vedette de studio !!!
      Quasiment un Moyen format .
      Reste le prix …! ( et l’attente de quelques mois ). Je pense que Nikon ne va pas nous louper lorsqu’on voit le prix du D 810 !!!

      N’empêche que ce D 500 est vraiment superbe ( Et déjà un peu cher, hélas ! ).

      Bonne réflexion !!!

  • xcyclopex

    2 boitiers à l’écoute des pros donc
    alors pourquoi donner du pixel aux amateurs et experts
    et de la performance aux pros ?

    • LoX

      Ce n’est pas forcement un rapport expert/pro mais plutôt lié à l’usage.
      Le D500 est plutôt destiné à des gens qui veulent faire de la photo sportive et/ou animalière.

      Un capteur plus petit va permettre des photosites plus gros et donc une meilleure qualité d’image lorsqu’on doit monté en iso comme c’est particulièrement le cas dans ces deux disciplines car on veut généralement prendre des sujets en mouvement très rapide avec des gros objectifs.

      • xcyclopex

        de part la définition que nous en a fait NP, il est clair que ce sont 2 boitiers orientés pro, de part le prix aussi, qu’offre t’ on aux particuliers à part du pixel ?

        • LoX

          Ok, le D500 est pro
          Mais il est surtout le dernier né sortie de Nikon.
          Comment pourrait il offrir moins que les D7200, D750 et D5500 ?
          Désolé, je n’ai pas compris la question…

      • jppericaud

        Oui, et puis je pense que, autant les D 700 et D 300 étaient un peu justes avec leurs 12 MP,( A3 en tirage je crois ?) autant je pense que 20 MP donnent une précision très suffisante, y compris pour la macro ! Et la montée en ISO est très remarquable !

    • Cyril

      Le jour où le boitier fera le « Pro », ça se saura … Performance et course aux pixels ne remplacera jamais la qualité du photographe et son regard sur le monde …

      • xcyclopex

        ok alors je t’échange ton baril de DASH SUPER BLANC contre deux barils de LAVE MOINS BLANC

      • Certes, mais le jour où un boîtier entrée de gamme saura faire ce que fait ce modèle pro pour aider le photographe, ça se saura aussi …

        • Cyril

          Et bien je ne partage pas votre avis. Les plus grandes photographies furent réalisées avec des boitiers qui n’avait rien de cette tecnhologie actuelle, et elles n’ont rien à enviées a ce qui se voit et vends de nos jours.

          Tout dépends aussi du type d’images que vous réalisez de votre côté. Peut-être avez vous besoin de ce type d’outils. Si l’on va dans ce sens, la photo animalière peut également se faire avec 150 mm. Tout est dans l’approche et dans sa technique. J’imagine qu’avoir un 600mm aide beaucoup, mais cela ne rendra pas le photographe meilleur, il l’aidera tout simplement. Aucun matériel ne peut remplacer l’intention photographie.

          • Une fois de plus vous êtes partial. « Les plus grandes photographies » ne veut rien dire d’autre que « Les photographies que vous aimez ». Pourquoi ne pas permettre aux autres d’apprécier d’autres grandes photographies réalisées elle grâce à des boîtiers plus performants ?

          • Cyril

            Qui serais-je pour empecher d’apprecier ?

            Chacun aprecis ce qu’il lui plait et lui parle et visiblement nous n’avons pas la même culture photographique, ce qui peut expliquer notre désacord. De là a dire que je suis partial …

            L’Art a tout de même des standards, que vous le vouliez ou non. Peinture, litérature, poésie … Et photographie. C’est ainsi et ni vous ni moi ne peuvent y changer quoi que se soit.

            Je pense que la liberté d’expression est une chose importante. Elle permet de faire avancer beaucoup de chose, et la divergence d’opinion le fait tout autant. Que chacun regarde donc les photographies qui lu plaise. En ce qui me concerne, les Doisneau, Capa, Cartier-Bresson, De Deker et autre Barry ont ma préférence (Même si touts ces grands photographes ne sont pas obligatoirement estempillés Art)

          • Patrice Hick

            comparons ce qui est comparable ! les photographes que vous citez vivaient à une époque où la photographie était réservée à une élite,très peu nombreuse par définition…
            je ne suis pas certains que si ils revenaient par miracle à notre époque,ils sortiraient du lot de la foultitude de photographes de talent que nous avons aujourd’hui…
            je suis même persuadé du contraire…ces « grands noms » resteraient anonymes…
            perso,je vis à mon époque et prétendre « c’était mieux avant »,ce n’est pas mon truc…leurs photos (houlala l’iconoclaste! ) ne me parlent pas…du tout ! bonne journée !

    • Je pense qu’il faut relire l’article … Le D500 a les pixels et la performance …

  • Pingback: Comparaison Nikon D610 - D750 - D810 : lequel choisir ? | Nikon Passion()

  • Manu

    Bonjour, c’est bien un boîtier motorisé comme le D7200 ? Et je voulais savoir également, quand un boîtier motorisé est couplé avec un objectif également motorisé comme par exemple un 50mm AF-S f/1.8 sur un D7200 ,quel moteur est prioritaire ??? A part si les 2 ce mettent en marche en même temps ?!!!!

    • Bien sûr ! Le moteur Afs de l’objectif est celui qui fonctionne lors de la mise au point.

      • José Jotaz

        de toutse façons un objectif motorisé ( AF-S ou AF-I ) ne dispose pas de la came d’entrainement nécessaire à la prise en charge de l’AF par le moteur du boitier

  • Pingback: Comparaison Nikon D5500 - D7200 - D500 : lequel choisir | Nikon Passion()

  • Pingback: Comprendre les formats vidéo : codec, définition, débit | Nikon Passion()

  • Pingback: Nikon D500, exemple de vidéo 4K | Nikon Passion()

  • Pingback: Lightroom 6.4 / CC 2015.4 : ajout de boîtiers, support Nikon en mode connecté et déformation de contours | Nikon Passion()

  • Pingback: Question Photo S02E01 : quel reflex Nikon APS-C / DX choisir ? | Nikon Passion()

  • jppericaud

    Bonjour, s’il n’y a pas de mauvaise surprise, ce réflex me séduit ! Il a d’ailleurs tout pour : Enfin un mode rafale digne de ce nom, et une construction et un look d’enfer ! Pour la photo animalière, et pourquoi pas la macro ?
    Bien sûr, il est un peu cher si on le compare à son prédécesseur, le D300s qui m’a donné entière satisfaction !

    En même temps, il semblerait que le D 850 arrive pour l’été pour remplacer mon D 800, et je ne sais pas si j’aurai les moyens de remplacer les deux … Crise conjugale en perspective !!!

  • Philippe Sifre

    Super boîtier avec des performances d’un grand.

    Mais quand Nikon se décidera à intégrer une puce GPS? Nous avons la possibilité de le connecter au smartphone pour diffuser la photo (en soit un gadget) et pas de la localiser si l’on n’a pas le module externe. Je ne comprends pas!

    • Intégrer une puce GPS dans le corps d’un boîtier en magnésium n’offre pas encore les performances attendues par les utilisateurs. Mieux vaut utiliser un module externe si vous voulez localiser toutes les photos.

  • Pat Hick

    Je viens de le recevoir ce matin ! 🙂