Test Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Le Nikon D810 est à peine arrivé chez les revendeurs que nous avons eu l’occasion de le tester à l’occasion du Festival des Vieilles Charrues. Rien de mieux en effet qu’un test grandeur nature, par un photographe, pour se rendre compte des avancées du dernier né de la gamme. Est-il plus performant que le D800/D800 E ? Quels sont ses avantages principaux ? Qu’apporte-t-il de plus que les autres modèles Plein Format Nikon ? Vous en saurez plus en parcourant la suite de ce test du D810.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Le Nikon D810 dont nous avons pu disposer a été prêté pour l’occasion à Didier Ropers, un de nos modérateurs et photographe habitué aux reflex Nikon pro et … aux photographies de concerts. Autant dire que Didier était bien placé pour se faire une idée des performances du D810 dans des conditions qu’il connait bien. Voici ses impressions et les images réalisées avec le D810 !

Vendredi 19 juillet, rendez-vous fixé à 15 heures à Carhaix pour une journée d’essai du D810 en conditions réelles : le festival des Vieilles Charrues.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Une fois arrivé sur place, rencontre rapide avec l’équipe Nikon (Nikon est partenaire du festival), présentation et remise du boitier et des optiques. Pour me permettre de comparer avec mes résultats habituels, j’ai pris le soin d’apporter mon Nikkor 70-200 VRI aussi j’ai demandé à pouvoir tester un grand angle en complément. Il s’agit du Nikkor 16-35 f/4 que je ne connais pas.

Quelques rendez-vous fixés pour la suite de la soirée, un moment consacré à la configuration du boitier (il faut bien retrouver ses marques), et je pars explorer le terrain de jeu.

Premières impressions sur le Nikon D810

Je suis en terrain connu : je n’ai jamais utilisé le D800 mais j’utilise toujours mon fidèle D700 et du point de vue de l’ergonomie, les changements sont mineurs. A part l’accès aux réglages de l’AF mais ça, j’y suis habitué sur le D4. Donc tout va bien, après quelques minutes, on a l’impression d’utiliser un boitier familier.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Quel silence ! Je me surprends à plusieurs reprises à vérifier l’écran pour m’assurer que la photo a bien été prise. Le déclenchement est étonnamment silencieux et les vibrations sont imperceptibles. Le nouveau système d’obturateur et d’amortissement du miroir est diablement efficace sur le plan du bruit au déclenchement. A tel point qu’on peut se demander à quoi va pouvoir servir le mode Quiet ! Moi qui officie régulièrement dans les églises lors de mariages, j’en suis presque jaloux.

Mesure de lumière, dynamique

Comme tous les boitiers récents, la mesure matricielle du Nikon D810 est calée haut et nécessite une correction générale de -0.3 à -0.7 IL. Rien de nouveau, c’est le cas depuis longtemps chez Nikon et une fois ce réglage effectué, la mesure est excellente et fiable et il est assez rare de devoir la corriger.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Même en situation de contre-jour, l’exposition est très bien gérée. Bien entendu, de légères corrections locales peuvent être nécessaires suivant les cas, mais la mesure de lumière et le D-lighting font du très bon travail.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

La dynamique est impressionnante et pour peu qu’on prenne quelques précautions à l’exposition, on retrouve dans les ombres comme dans les hautes lumières un niveau d’informations suffisant pour rééquilibrer des photos a priori difficilement exploitables.

Même les scènes contrastées ne semblent pas poser de problème et rien n’est cramé.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

avant post-traitement

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

après passage dans Lightroom

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

36 MP ?

Le niveau de détail délivré par le capteur du Nikon D810 est impressionnant, mais ça on s’y attendait puisque ce capteur toujours aussi fourni en pixels a déjà fait ses preuves dans ce domaine. N’empêche, les crops 100% sont assez éloquents !

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Au passage, petit clin d’œil à ceux qui prétendent que le 70-200 VRI n’est plus à la hauteur. Ah bon ?

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Autofocus

Le groupe du moment (Casseurs Flowters pour les connaisseurs) se prête bien au test de l’AF. Ca bouge beaucoup sur scène et il est difficile de figer un moment immobile en mode AFS. Je passe donc en AFC avec un léger doute sur le fait que l’AF suive de manière précise. Les mouvements assez amples, les bonnets noirs… pas simple.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Au final, ça accroche à tous les coups et ça ne lâche rien ! J’en profite pour tester le nouvel AF groupé mais c’est inutile, un simple AF dynamique 9 points me donne une série sans quasiment aucun déchet. Les quelques déchets, je sais d’où ils proviennent, et ce n’est pas du boitier… bref.

Mesure de lumière spot pondérée

Une nouveauté apparue sur le D810 est le nouveau mode de mesure spot pondéré. L’idée est de simplifier la photo de scène (par exemple) en permettant la mesure sur un visage tout en évitant de bruler des hautes lumières présentes dans le champ. Je suis assez circonspect sur l’utilité de ce nouveau mode.

Il fonctionne très bien tant que des sources de lumière puissantes ne sont pas dans le champ. Comme ici par exemple :

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Sur cette photo, une mesure spot non corrigée sur le visage aurait probablement conduit à brûler le t-shirt blanc.

Le problème est que si des lumières vives se trouvent dans la scène, cette mesure pondérée va avoir tendance à sous-exposer fortement pour éviter de les brûler, ce qui donne une photo inexploitable. Or de telles sources sont quasiment toujours présentes en concert (tous les éclairages de contre), je vois donc assez mal l’intérêt de ce dispositif. Pour le théâtre, discipline dans laquelle on rencontre rarement ces éclairages de contre ? A tester …

La nuit est tombée, on va voir ce que donne les hautes sensibilités !

Malgré une petite dérive de la balance des blancs auto que j’aurais du régler manuellement, les couleurs restent bonnes et la dynamique pleinement utilisable même à 4000 ou 5600 ISO, comme sur la photo suivante. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il faisait vraiment sombre puisque j’étais à f/8 et 1/100s.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Pour aller plus loin dans l’expérimentation, une photo prise à la nuit noire, 6400 ISO, f/2.8, 140mm et 1/50s. La photo initiale avec réduction du bruit de couleur standard sous Lightroom (réglage à 25). Puis un crop avec les mêmes réglages et enfin un crop avec réduction du bruit désactivée.

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Photo initiale

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Crop avec les mêmes réglages

Test du Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Crop avec la réduction de bruit désactivée

Pour terminer, quelques photos en utilisation concert :

Premier avis sur le Nikon D810

En conclusion, j’ai été assez impressionné par le fait que ce boitier se sente très à l’aise dans ce genre de contexte. L’aspect polyvalent ne me semblait pas évident et pourtant, force est de constater que je n’ai pas vraiment trouvé de circonstances dans lesquelles je le mettais en défaut.

On pourra bien entendu trouver la rafale trop peu véloce, c’est vrai.

Une fois à la maison, il est clair que Lightroom rame un peu, inutile de le nier, et le stockage fait un peu peur. Néanmoins, c’est un boitier bien alléchant.

Petit hors-sujet pour signaler le plaisir que j’ai eu à manipuler le 16-35 f/4. Autant le D810 n’est pas au programme, autant celui-là pourrait bien rejoindre mon sac plus tôt que prévu. C’est un petit zoom de reportage léger et compact mais qui cache bien son jeu !

Pour ceux qui voudraient voir les photos en meilleure qualité, elles sont visibles ici :
https://www.flickr.com/photos/dropsfoto/sets/72157646101265466/

A vous : vous avez des questions sur le Nikon D810, vous souhaitez demander des précisions à l’auteur du test ? Laissez un commentaire et nous vous répondons !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • esolarc

    Je l’utilise depuis sa sortie et j’en suis ravi, sacré piqué même en basse lumière et haut ISO, aux anges le monsieur. Je viens juste de recevoir un email de Nikon mon boitier fait partie d’une série qui doivent être renvoyés au SAV, mais ça ce sera après les vacances.

  • Gérard GAMBARO

    « …Lightroom rame un peu… »
    Quel est votre configuration et sur quel OS ?
    Je l’utilise avec mon D700 depuis avril 2011 avec le 24-70 f2.8, et un disque externe (Seagate hybride 7200 tours en firewire 800) avec mon MacBook Pro fin 2009 (Core 2 Duo 2.53 GHz) sous Maverick 8 Go.
    Je me posais justement la question de la nécessité de changer aussi le Mac avec un D810 🙁

    • Christian Dieu

      Moi j’ai changé de Mac car il ramait trop. J’ai changé mon Imac de 7/8 ans pour la dernière génération, c’est impressionnant la différence. La gestion des fichiers du D810 ne pose plus de problème
      Bon mais il faut encore casser la tirelire.

    • Didier

      Je n’utilise pas de Mac mais un XPS sous Windows 7. Processeur Intel I5, 8 Go de ram DDR3. Donc normalement une configuration rapide. Ceci dit, j’ai simplement signalé qu’avec les fichiers de D810, LR rame un peu plus qu’avec les fichiers de mes boitiers actuels( D4 et D700) mais rien de dramatique.

  • Christian Dieu

    Bonjour, j’ai un D810 et je viens d.apprendre que je dois le retourner car il fait parti de No de série concerné par les pb constatés en temps de pose Long. OK
    Par contre moi j’ai eu par deux fois un autre pb, l’appareil reste allumé , ainsi que la lampe de pré éclair et refuse de s’éteindre j’ai du ôter la batterie pour faire un arrêt
    Avez vous eu ce pb ? Est il connu ?

    • Le problème n’est pas connu mais puisque vous devez renvoyer l’appareil, je vous invite à les signaler très clairement au passage. Nikon fera le nécessaire pour vérifier sans aucun doute.

      • Christian Dieu

        merci c’est bien ce que je comptais faire, en rentrant de vacances, mais je voulais savoir si d’autres utilisateurs, on doit pas encore être très nombreux 😉 , n’avaient pas rencontré le même problème

        • JulienGERARD

          De quelle lampe vous parlez ? Il n’y a pas de lampe de pré-éclair mais une lampe d’aide à la mise au point. Elle est sur la face avant du boitier. Pour le pré-éclair c’est le flash qui est utilisé.

  • mikeli

    j’arrive pas a réussir mes prises de vue dans la nature avec le (nikon d90)

    • C’est quoi le rapport avec le D810 ? 🙂 Il y a plein de tutos Nature sur le site, suivez le menu « Tutoriels » …

  • Pierre

    Bien vu pour le 16-35 F/4 de Nikon, injustement éclipsé par le F/2.8 bien plus lourd, encombrant et plus cher… Pour un diaphragme de plus, ca n’a plus de sens au stade avec les capteurs dernière génération. Question piqué, j’ai passé un WE à essayer de les départager, et je n’ose me prononcer au risque de surprendre…

  • Copacabana

    Bonjour,
    Quelqu’un peut-il me dire si le D810 accepte tous les objectifs Nikon de puis leur création comme avec le DF.
    Merci

    • Il supporte les AF et les AI mais pas les pre-AI comme le Df. Il seraient de toutes façons peu adaptés à un tel capteur 🙂

  • 7360px

    Serait il possible de poster qq images pleine définition (7360px) pour voir ce que le D810 a dans le ventre ? Des petites vignettes de 500px et 1000px sur flickr, on arrive aux mêmes résultats avec un D90 😉

  • Bernard Delhalle

    on se fout de la gueule de qui à la plus grosse ? les photos de concerts pour les pros  » accrédités et… dont les photos sont publiées dans des mag  » drums mag, Rock and Folk etc etc sont faite bien souvent dans des conditions difficiles , avec dans la fosse des pseudos photographes qui s’incrustent et qui ne font que deux ou trois concerts par ans …. les conditions je vais te les dire , 3 premières chanson , lumière de plus en plus dégueulasse à led , ou le photographe a besoin de traiter ses photos pour éliminer les UV …. mais on s’en tape de cela meme avec un boitier ancien un D1 de 1999 un photographe saisit l’instant et pas les merdes de photos d’exemple sur votre sujet ….avec des pseudo reporter qui a plus d’apparence que de vécu ….. na mais on se moque de qui là …. donne moi ton putain de boitier dans des conditions réels et non aseptisé par nikon et la clique de commerciaux je te dirais si ce boitier vaut quelques chose ….

    • MrEBE

      un petit thé peut-être ?

  • Bernard Delhalle

    jusqu’à preuve du contraire les vrais photographes de concerts ont dans leur besace un 300 mm 2.8 le boitier on s’en accommode

  • Pingback: Flash photo du 23 août » Le Bloc Note()

  • jppericaud

    Je suis l’heureux possesseur d’un D 800 que j’utilise surtout en macro, mais aussi paysage et divers… Ce qui m’impressionne sur le D 810, c’est la définition et la netteté, infiniment meilleures que sur le D 800 ! Et cela se vérifie a fortiori sur les galeries macro de Flickr.
    Ne pensez-vous pas que les concepteurs du D 800 ont fait une énorme bêtise avec ce miroir qui fait trembler les vitres lorsqu’on déclenche ?
    Ma deuxième question : Le capteur du D 810 a semble-t-il été  » amélioré  » par rapport au D 800… est-ce sensible ?
    Bien cordialement,

    Jean-Pierre Pericaud