Darktable, un développeur RAW libre pour remplacer Lightroom

Darktable le Lightroom pour LinuxDarktable est un logiciel de développement des fichiers RAW qui fonctionne sous système Linux et est diffusé sous licence GPL, donc en version libre (et gratuite de fait).

Darktable se veut une alternative aux logiciels des éditeurs bien connus, Lightroom par exemple – la présentation du logiciel est très proche – ou un concurrent des outils déjà disponibles sous Linux comme Bibble (qui lui est payant car non libre).

Darktable gère les fichiers RAW dans une base dédiée, il permet de les cataloguer, de les afficher sous forme de vignettes et de les développer.

Darktable reprend le principe de fonctionnement des outils plus connus en utilisant une base de données qui stocke un aperçu de la photo pour pouvoir l’afficher et la traiter, quand bien même cette dernière n’est pas disponible en ligne. Seul l’export vers le format de sortie nécessite l’image d’origine (tout comme Lightroom par exemple).

Darktable le Lightroom pour Linux

L’interface de Darktable est écrite en gtk+/cairo (les initiés apprécieront), la base de données s’appuie sur sqlite3, le traitement des RAW utilise libraw, Darktable sait aussi traiter les formats JPG et gère le HDR.

Darktable est en cours de développement et l’auteur annonce de nombreuses fonctionnalités complémentaires à venir sous peu.

Darktable le Lightroom pour Linux

Fonctionnalités de Darktable

  • traitement non destructif
  • gestion de plugins
  • recherches par tag, mots-clés
  • classement par étoiles et couleurs
  • import RAW, JPG, HDR
  • grande réactivité avec recours fréquent au cache multi-niveaux
  • gestion des couleurs en mode Lab et RGB
  • support des profils ICC
  • gestion des données EXIF
  • disponible pour GNU/Linux sous Gnome et Mac OSx / macports
  • disponible en anglais, allemand, français, russe, espagnol, suédois, gaélique
  • module d’export complet avec prise de compte de Picasa Web et email
  • gestion des traitements avancés sepia, grain, vignettage, tons, etc. avec simulation

Darktable le Lightroom pour Linux

Pour découvrir Darktable et le télécharger, rendez-vous sur le site Darktable.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Darktable, un développeur RAW libre pour remplacer Lightroom"

  1. J’utilise actuellement AfterShot Pro 2 (compatible Windows et Linux) il est puissant mais très instable sur ma configuration. Ayant très envie d’essayer DarKtable, je vais passer sous Ubuntu pour profiter de ces deux produits.

  2. Si le produit libre est gratuit en soi.
    Sa distribution ne l’est pas forcément, mais une fois qu’on le possède, il peut être redistribué gratuitement.

    Pour unix il y a beaucoup de version différente qui pour la plupart sont propriétaires et payantes. MySql est libre et gratuit même pour une utilisation commerciale, c’est le support qui est payant.

  3. Hello,

    Logiciel a tester.
    Par contre un petit raccourci pris 2 fois qui me hérisse un peu le poil : un produit libre n’est pas forcement gratuit !! même si il l’est dans 99% des cas ! Mais je crois qu’Unix est ou fut payant tout en étant libre (ou du moins certaine distribution) Mysql pour une utilisation commerciale aussi.

    Pour la culture personnelle : http://www.zdnet.fr/actualites/libre-et-gratuit-le-logiciel-libre-et-l-argent-39755963.htm