Fujifilm X100S : 16Mp APS-C, capteur X-Trans, viseur hybride et 23mm f/2 pour 1149 euros

Fujifilm profite du CES 2013 pour annoncer le nouveau Fuji X100S, le remplaçant du Fuji X100 doté d’un capteur 16Mp de technologie X-Trans, d’une focale fixe équivalent 35mm f/2 et d’un viseur hybride. Le Fuji X100S devient le fer de lance d’une gamme Fuji qui se voit complétée également du nouveau Fuji X-20.

Fujifilm X100S

Le Fuji X100S vient donc prendre la succession du valeureux Fuji X100, un modèle lancé il y a deux ans déjà par Fuji et qui aura fait parler de lui avant, pendant et probablement encore après sa carrière. Considéré par de nombreux photographes experts et pros comme le boîtier idéal en situation de reportage, complément d’un système reflex pour d’autres ou tout simplement concurrent abordable au Leica M, le X100 a relancé Fujifilm dans la course à l’innovation pour notre plus grand plaisir.

Le Fuji X100S prend donc la relève, avec quelques arguments qui nous laissent penser que ce modèle pourrait bien connaître un joli parcours à son tour.

Capteur 16Mp X-Trans

Le Fuji X100S est doté d’un tout nouveau capteur CMOS X-Trans de 16,3Mp. Cette technologie permet à Fuji de faire l’impasse sur la matrice de Bayer, à l’image du récent Nikon D800E, pour augmenter la définition (+ 25% selon la marque) et diminuer le niveau de bruit (-30% selon Fuji). Ce capteur utilise une matrice colorée et peut se passer de filtre passe-bas, la définition de l’image s’en trouve améliorée. Si le risque de moiré est réel, il y a fort à parier qu’en mode reportage ce X100S ne soit pas trop sujet à ce phénomène. Le gain annoncé par Fuji, s’il est vérifié lors des premiers tests, devrait largement compenser le risque de moiré.

Grâce à l’absence de filtre optique passe-bas et au nouveau processeur EXR Processor II, le Fuji X100S devrait bien se comporter en basses lumières et proposer un niveau de bruit acceptable jusqu’à 6400 ISO.

Autofocus à détection de contraste et de phase

Le Fuji X100S embarque un tout nouveau système autofocus à double détection. La détection de phase est réalisée par l’intermédiaire de pixels dédiés, et reprend le principe déjà connu sur les reflex. Ces pixels dédiés sont toutefois une vraie spécificité du X100S et procurent une vitesse d’AF inférieure à 0.08 seconde si l’on en croît la marque. La détection de contraste complète la détection de phase et participe à la performance globale de l’AF. L’ensemble s’avère très prometteur et devrait ainsi nous faire oublier la lenteur et le manque de réactivité du X100, un des inconvénients du modèle précédent.

Fujifilm X100S

Deux assistants de mise au point manuelle

Fujifilm a doté son X100S d’un tout nouveau système d’aide à la mise au point manuelle, dénommé « Digital Split Image ». Il s’agit ni plus ni moins que du principe bien connu du stigmomètre appliqué à l’environnement numérique : ce système affiche deux images (gauche et droite) qu’il convient de superposer en effectuant la mise au point. Fujifilm annonce une grande précision en mode macro et à pleine ouverture.

Le Fuji X100S propose également une fonction « Focus Peak Highlight » qui affiche en surbrillance les zones de fort micro-contraste du sujet (la zone de netteté) pour permettre un ajustement plus souple et plus fin de la mise au point.

Réactivité et temps de réponse

Le Fuji X100S va vite. Le temps de démarrage est de 0,5 seconde, l’intervalle de temps entre deux prises de vues est de 0,01 seconde, le temps de latence au déclenchement est de 0,01 seconde. Les amateurs de photographie sur le vif devraient être comblés.

Viseur hybride : optique et électronique

Fujifilm X100S

Le Fuji X100S reprend le viseur hybride artisan du succès du précédent modèle. L’utilisateur peut à loisir basculer entre mode de visée optique ou mode de visée électronique. Ce dernier mode utilise un afficheur à 2.36Mp et permet de cadrer à 100% du champ.

Le viseur permet également de disposer des données de mise au point, exposition, balance des blancs et profondeur de champ.

Focale fixe 23mm f/2 équivalent 35mm

Rien de neuf en matière d’optique, le X100S reprend l’objectif bien connu du X100. Ce 23mm équivalent 35mm en 24×36 ouvre à f/2. Sa formule optique comprend 8 lentilles en 6 groupes et utilise des verres asphériques et apochromatiques. Le diaphragme comporte 9 lamelles. La mise au point minimale est annoncée à 10cm au lieu de 80cm pour le X100, un vrai progrès. L’optique intègre un filtre neutre de 3 IL.

Filtres artistiques

Fujifilm a intégré de nouveaux filtres artistiques au X100S, les amateurs de rendu argentique pourront ainsi disposer d’une simulation Velvia, Provia et Asta, du nom des célèbres films Fuji. Les amateurs de noir et blanc pourront eux utiliser les filtres monochromes et les effets à la mode pop, toy camera, miniature, soft focus et autres effets créatifs.

Fujifilm X100S

Vidéo Full HD

Le Fuji X100S permet de tourner des séquences vidéo en Full HD à 60 images par seconde. le débit de 36Mbits par seconde nécessitera des cartes mémoires adaptées mais le résultat devrait être à la hauteur des attentes des reporters désireux de compléter leurs images par quelques séquences à intégrer dans les web-documentaires et autres reportages web.

Premier avis sur le Fuji X100S

Fuji persiste et signe en proposant une mise à jour de son modèle phare qui améliore l’homogénéité de l’ensemble et fait disparaître quelques-uns des défauts du modèle précédent. L’autofocus plus vif, la réactivité plus importante du boîtier, un mode vidéo plus élaboré couplés à une optique qui a fait ses preuves sont autant de bons points.

Contrairement à certains de ses concurrents qui complètent leurs modèles des derniers accessoires tels que module WI-Fi, GPS, écran orientable ou autres modes vidéos avancés, Fuji a fait le choix de proposer un système de prise de vue plus classique et plus sobre. Ce n’est pas pour nous déplaire. Attendons les premiers tests pour apprécier le réel gain en sensibilité et en rapidité de l’ensemble mais ce Fuji X100S devrait constituer une offre très alléchante avec un tarif contenu si l’on compare ceux des récents Leica M ou autre Sony RX1.

Disponibilité et prix

Le Fuji X100S sera disponible dès mars 2013 au tarif public de 1149 euros.

Source : Fujifilm

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Fujifilm X100S : 16Mp APS-C, capteur X-Trans, viseur hybride et 23mm f/2 pour 1149 euros"