L’âme du photographe, comment donner un sens à vos images, par David duChemin

L'ame du photographe par David Duchemin

« Prenez mon nom de famille : duChemin. Il semble que je sois né pour voyager ». David duChemin, canadien de Vancouver, se définit en effet comme un photographe de voyage, des peuples, de leur art de vivre et des lieux qu’ils habitent.

Ce beau livre superbement illustré des images de l’auteur, dont une petite cinquantaine reproduites en pleine page, est une véritable invitation au voyage et au plaisir de photographier. Mais ce n’est pas qu’un livre de photos, c’est aussi un livre de photographe. Si le titre choisi pour l’édition française est plus poétique, le titre anglais « Within the frame » – à l’intérieur du cadre – est plus explicite sur l’idée centrale du livre, la « vision » d’une image à faire et d’une histoire à conter, qui précède sa réalisation, et le rejet hors-cadre de tout ce qui ne participe pas à cette vision, vient distraire l’attention et rendre le discours confus.

Manifestement, D. duChemin aime et respecte ces lieux et ces peuples qu’il visite et qui lui sont inconnus. Il prend le temps nécessaire pour lier connaissance, même superficiellement, avec ses modèles d’une heure, de recevoir et de donner. Il transporte d’ailleurs avec lui, en plus de ses kilos de matériel, une petite imprimante Polaroïd Pogo pour distribuer quelques images à ses modèles.

L’ouvrage se lit linéairement, de la première à la dernière ligne (sans sauter la belle préface de Joe McNally), et se déguste par petites gorgées en se ménageant plusieurs pauses, comme dans une conversation sans fin avec l’auteur. On y échange des références aux maîtres de la photographie et des anecdotes de voyage, on prend le temps de flâner dans les rues du Caire ou de déguster un Mojito à La Havane. Et, chemin faisant, on discute de la façon de photographier ces lieux et les gens qui les habitent.

Comme dans une conversation, le discours évolue tout au long de l’ouvrage. Il s’affine, se synthétise, devient plus précis, l’auteur nous donnant, encore et encore, à voir, à comprendre et à réfléchir.

Les débutants à la recherche des techniques photographique de base l’auront compris : ils ne trouveront pas les chapitres habituels sur le choix du matériel ou la façon de s’en servir. Ce qui ne veut pas dire que les aspects techniques soient totalement ignorés, au contraire, mais ils sont distillés comme un moyen, un outil que l’on doit maîtriser, au service de l’image à faire.

Au sommaire

  • Tout est question de Vision
  • Au cœur du cadre
  • L’artiste et le technicien
  • La narration
  • Photographier des personnes
  • Photographier des lieux
  • Photographier les cultures

Le portfolio et le blog de David duChemin (en anglais) : http://www.pixelatedimage.com/

Hors collection, « L’âme du photographe, comment donner un sens à vos image », par David duChemin, 252 pages, broché 23×18,5 cm. Editeur : Pearson

Procurez-vous « L’âme du photographe» sur Amazon (port gratuit)
L'ame du photographe par David Duchemin

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Rédaction
Sujet proposé par un rédacteur que je vous invite à remercier en laissant un commentaire !

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


2 Commentaires sur "L’âme du photographe, comment donner un sens à vos images, par David duChemin"

  1. Ce livre a failli finir sur l’étagère sans avoir été lu. Qu’est-ce que c’est que ce bouquin qui m’explique pas comment faut faire… 🙂 D’autant plus que j’avais lu le livre électronique du même auteur sur les masses visuelles, beaucoup plus graphique.

    Pourtant, rapidement j’ai aimé. Il met des mots simples et reposant sur des choses qui m’avaient toujours été expliquées à grand coup de principes, de courbes et de chiffres. Il replace l’émotion au centre de la question et oriente les choix, ensuite. La vision prime sur la technique.
    Je le conseille aux débutants qui, comme moi, ont lu la collection des 100 recettes miracles pour faire de belles photos sans en tirer de grand progrès. Il permet de rattacher l’idée à l’outil.
    Je le conseille à ceux qui souhaitent faire une pause sur les bouquins techniques, les questions de performance du matos, pour réfléchir sur le sens même de ce qu’on veut faire. Un bouquin pour se reposer… idéal en vacances….

    Laurent

  2. Plus q’ un livre de photo, c’ est un ouvrage qui nous parle d’ humanité et d’ humilité envers les personnes qui posent devant nos matériels hors de prix.

    A conseiller aux beaufs qui mitraillent sans vergogne et sans discernement les peuples qu’ ils abordent.

    C’ est aussi une belle réflexion avant d’ appuyer sur le déclencheur. ( Si ma photo à du sens, l’ histoire que je veux raconter. Que je ne viole pas l’ intimité des gens etc…)

    J’ ai beaucoup aimé le chapitre entre Voir et regarder.

    Je me le suis offert il y a six mois, il est déjà truffé de surlignages au stabylo et plein d’ annotations personnelle.

    Vous l’ aurez compris j’ adore cet ouvrage et le recommande à tous ceux pour qui la photographie à un sens.

    Un petit bémol quand même, je trouve le tire un peu pompeux.