Le premier clip 3D français tourné avec des appareils photo reflex

Il manquait un joli clip français de qualité tourné en 3D, c’est désormais chose faite grâce à l’association de Prophot Toulouse, du Studio 361° et du groupe de jazz Take Five Orchestra.

premier clip 3D tourné avec un reflex video

(C) Simon Dessaivre

La vidéo sur les reflex est un apport indéniable pour les professionnels de l’image et du cinéma. Qu’il s’agisse de courts-métrages, de vidéos à but publicitaire, de web documentaires, de reportages ou séries télé (oui, Dr House et Thalassa sont en partie tournés avec un reflex !), le virage est pris.

De nombreuses vidéos circulent depuis ces derniers mois, servant d’illustrations pour démontrer ce que l’on peut attendre des reflex récents en matière de vidéo.

Voici quelques extraits de l’interview de Julien Rancoule (Prophot Toulouse) et Dominique Viet (réalisateur).

clip 3D français tourné avec des appareils photo reflex

(C) Prophot Toulouse – Studio 361° - Take Five Orchestra

Les Origines

L’idée de réaliser un clip en 3D avec des appareils photo est la suite logique de ce que nous avons découvert depuis la sortie du Canon 5D mark II : nous sommes dans une période où la photo et la vidéo se rejoignent comme à l’origine.

La question était : est-il possible d’adapter les techniques du cinéma et de la vidéo 3D en pleine explosion à l’heure actuelle avec les outils du DSLR ? Pour ce projet, nous avons sollicité le concours des principaux importateurs français du marché des accessoires DSLR et du cinéma, de la photo et de l’image numérique en général, qui ont tous répondu avec enthousiasme à notre invitation.

Le matériel

Nous avons tourné le clip avec des boîtiers et des optiques Canon, mais pour pouvoir réellement explorer le meilleur des deux univers, nous avons conçu un éclairage hybride, qui mélangeait des lumières continues venant de la photo et de la vidéo : boules chinoises, kinos, mandarines, boîtes à lumière photo… tout cela a permis de donner à l’image cette chaleur photographique très particulière.

Pour diriger et mettre en scène ce projet, il était donc logique que nous fassions appel à un photographe, en la personne de Dominique Viet du studio 361, dont le regard a permis d’orienter le projet dans ce sens. C’est aussi lui qui nous a fait rencontrer Emilio et le groupe Take Five, qui ont accepté de jouer le jeu avec beaucoup de patience et de générosité.

clip 3D français tourné avec des appareils photo reflex

(C) Prophot Toulouse – Studio 361° - Take Five Orchestra

La technique

A la base, il y a toujours ce constat : les DSLR permettent de tourner facilement et à moindre coût en vidéo Full HD avec une qualité d’image très supérieure à beaucoup de caméscopes d’entrée ou de milieu de gamme. De plus, l’accès à une gamme optique riche avec des profondeurs de champ de type cinéma, et la dynamique des capteurs permet de limiter la puissance d’éclairage pour conserver l’ambiance naturelle des décors.

Tourner en 3D, c’est ensuite et avant tout un RIG. Pour ce clip, nous avons adapté le rig freestyle de P+S Technik fourni par EMIT, avec son miroir à 45° qui permet de rapprocher les optiques à un écart inférieur à 6cm, ce dont nous avions besoin pour tourner les gros plans et produire les effets de jaillissement ou de fenêtre qui font tout l’intérêt de la 3D.

Certains paramètres sont très importants lors du tournage, et il est très difficile de tourner « en aveugle », un moniteur 3D anaglyphe en rouge et bleu, comme le Transvidéo, nous a été très utile car il permet de vérifier les erreurs de parallaxe entre les boîtiers. Grâce à des vis micrométriques ou une télécommande sur le Rig, on peut ainsi régler précisément le décalage en hauteur, le roulis et la convergence des images produites par les 2 caméras, afin d’éviter trop d’aberrations au montage lorsque l’on va assembler les deux flux vidéo en une seule image stéréoscopique.

C’est ce genre de petits détails qui créent le confort visuel du public lors de la projection. De plus, il faut tenir compte de la taille de l’écran sur lequel le film sera projeté si on ne veut pas se retrouver avec des « images fantômes » ou des distorsions.

clip 3D français tourné avec des appareils photo reflex

(C) Prophot Toulouse – Studio 361° - Take Five Orchestra

Pour en savoir plus et découvrir l’intégralité de l’interview, rendez-vous sur le site de Prophot.

Source : Prophot

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


1 Commentaire sur "Le premier clip 3D français tourné avec des appareils photo reflex"

  1. Il faut se mettre à la page le premier clip réalisé avec des appareils photo c’est celui sur le quel j’ai travailler en 2006 allez voir ça

    http://www.youtube.com/watch?v=6TV0FegS-Qw