Mono expose à l’Heretic – Bordeaux

mono expose à l'heretic bordeaux

« Mononeuronale ? Monomaniaque ? Si l’un reste à prouver, l’autre reste une évidence dans le bon sens du terme. Si Mono possède une obsession, c’est bien que ses photographies soient les plus parfaites possibles, tant dans le message, l’histoire qu’elles évoquent, la saturation des couleurs, le ton dominant et bien d’autres critères qu’on aurait bien du mal à énumérer. Car en sachant ce qu’elle veut, elle reste sur son idée, fixement, presque fidèlement.

Si Mono peut être synonyme de bien des mots, suivant le point de vue de tout un chacun, il ne peut être synonyme de Monotonie. Chacune de ses photographies a su saisir un instant, un court instant d’une émotion, qu’elle soit jouée ou non. Son impressionnante quantité de photographies prises dans différents concerts – punks, hardcore, electro et la liste est encore longue – se caractérise par un cadre choisi, un simple flash et très peu de retouches informatiques. Ces moments là sont uniques même s’ils sont comme répétés à chaque concert et Mono nous les fait partager, ces émotions sont à la fois réelles : l’artiste est bel est bien sur scène, comme transporté ; et jouées : le spectacle. Ces photographies sont donc un échantillon du spectacle, en les regardant, c’est presque comme si nous étions en train de prendre la photographie, et c’est là tout le talent de Mono.

Pour la deuxième grosse partie de son œuvre, ce sont des photos de modèles avec un thème attribué. Avec une préférence pour la lumière naturelle, et des poses qui peuvent aller du plus naturelle au synthétique publicitaire, les photographies sont toujours d’un charme incomparable avec des retouches informatiques réfléchies, qui restent dans l’esprit, que ce soit onirique, terrifiant, amusant. En jouant sur les contrastes et la saturation, Mono parvient à faire vivre ces modèles à travers la photographie. »

Exposition d’une trentaine de photos (de concerts et divers portraits) de Juliette Guillot aka Mono.

L’Heretic

58 rue du Mirail
33 Bordeaux

Vernissage le samedi 23 janvier de 19h à 21h,
suivi d’un concert.

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Mono expose à l’Heretic – Bordeaux"