Nik Collection 4 by DxO : la suite créative se bonifie avec l’âge

Dxo, l’éditeur de logiciels français, annonce la Nik Collection 4 by DxO, une évolution de la suite créative historique entrée dans son giron en 2017. Au programme de cette mise à jour, une ergonomie unifiée, des U-Points optimisés, des meta preset pour Photoshop et plusieurs optimisations bienvenues.

Nik Collection 4 by DxO : la suite créative se bonifie avec l'âge

Procurez-vous la Nik Collection sur le site DxO (version test disponible)

Nik Collection 4 by DxO, pour quoi, pour qui ?

La question revient souvent : « mais alors, la Nik Collection, ça remplace mon logiciel de traitement photo ? Je peux me débarrasser de Lightroom, Luminar et les autres ?? ».

Non.

La Nik Collection 4 by DxO est une suite logicielle dont la finalité est de vous permettre d’appliquer à vos photos des rendus créatifs rapidement. Comme votre logiciel photo me direz-vous, si ce n’est que la Nik Collection ne permet pas de traiter un fichier RAW. Ce n’est pas son but.

Nik Collection 4 by DxO : Silver Efex

Nik Collection 4 by DxO : Silver Efex

La Nik Collection 4 by DxO complète et enrichit votre logiciel photo favori, elle est indépendante de tout logiciel bien qu’elle soit intégrée nativement avec DxO Photolab, les logiciels Adobe et Affinity Photo.

Elle excelle dans la richesse des rendus proposés et leur qualité basée sur le savoir-faire DxO en matière d’analyse des caractéristiques des couples boîtiers-objectifs comme des films argentiques pour les modules proposant cette simulation.

Exemple de flux de travail avec la Nik Collection 4 by DxO

Vous copiez le contenu de votre carte sur votre ordinateur. Vous triez vos photos, vous les classez, vous les référencez et vous leur appliquez un traitement global rapide à l’aide de votre logiciel favori.

Plutôt que de finaliser le rendu précis de chaque photo dans votre logiciel, vous envoyez les fichiers à la Nik Collection, dans le module de votre choix:

  • SilverEfex pour le rendu noir et blanc,
  • Color Efex ou Vivezza pour les rendus couleurs,
  • Perspective Efex pour les rendus miniatures et redressements de perspectives,
  • Sharpener Pro pour optimiser la netteté,
  • Analog Efex pro pour les rendus argentiques,
  • Dfine pour la suppression du bruit numérique,
  • HDR Efex Pro pour les images à large plage dynamique.

Vous ajustez le rendu selon vos envies, puis vous récupérez le fichier dans votre logiciel, en Tiff ou en DNG pour un traitement non destructif (depuis la version 3).

Nik Collection 4 by DxO : Analog Efex

Nik Collection 4 by DxO : Analog Efex

Un logiciel pivot au coeur de votre production photo

Ce studio créatif logiciel a une particularité unique : vous y accédez depuis n’importe quel logiciel comme indépendamment de tout logiciel, puisque chaque module peut fonctionner seul, en « stand-alone ».

Vous utilisez Lightroom aujourd’hui, Photoshop demain comme Capture One Pro dans un an ? Vous pourrez continuer à envoyer vos fichiers à la Nik Collection et obtenir des rendus identiques, sans rupture. La Nik Collection 4 by DxO devient le logiciel pivot dans votre flux de production.

La Nik Collection 4 by DxO ne peut par contre pas ouvrir les fichiers RAW, ce qui n’exclut pas qu’elle sache le faire dans l’avenir et complète alors le logiciel de nettoyage DxO PureRAW. C’est une autre histoire, je vous en parlerai peut-être un jour, j’en rêve …

Pour en savoir plus sur la Nik Collection by DxO, lisez l’historique publié précédemment.

A qui s’adresse la Nik Collection ?

Cette suite va vous intéresser si vous voulez post-traiter vos fichiers RAW sans souhaiter passer trop de temps à trouver le bon rendu et à l’appliquer. Ou que vous ne savez pas comment faire ni quel rendu choisir.

Elle va aussi vous intéresser si vous utilisez Photoshop CC et souhaitez accélérer le traitement de vos séries photos pour leur donner un rendu homogène.

Nik Collection 4 by DxO, les apports

Des U-Points plus conviviaux

Si vous avez déjà utilisé les U-Points, à l’époque de Nikon Capture NX2, dans DxO Photolab ou une précédente version de la Nik Collection, vous savez comme moi que les curseurs de réglage sont très présents à l’écran, masquant souvent une partie de la zone à ajuster avec précision.

La Nik Collection 4 by DxO corrige ceci avec une nouvelle présentation des U-Points. Ils sont toujours aussi complets mais plutôt que d’afficher tous les curseurs sur la photo, vous disposez désormais d’un panneau latéral vous donnant accès à l’ensemble des réglages.

C’est l’ergonomie habituelle des logiciels photo et c’est une bonne idée de l’avoir implantée car j’avoue que l’affichage précédent avait tendance à manquer de clarté.

Nik Collection 4 by DxO : U-Points

Nik Collection 4 by DxO : U-Points

La précision des réglages est accrue, vous pouvez choisir un pixel de référence pour ajuster luminosité et couleur. La mise en œuvre ressemble étrangement au filtre radial des logiciels tels que Lightroom ou Luminar, c’est proche de l’idéal pour travailler vite et bien.

L’autre apport majeur de cette version 4, c’est la possibilité de sauvegarder vos réglages U-Points sous forme de préréglage (preset) y compris tous les points de réglage, tout en renommant l’ensemble. Lorsque vous appliquez un tel preset à une photo, les points de contrôle sont automatiquement répercutés, avec leurs réglages mémorisés. Vous pouvez les déplacer sur l’écran pour les positionner au bon endroit photo par photo, désactiver l’un ou l’autre au besoin.

Des meta preset pour Photoshop CC

Vous connaissez les actions de Photoshop CC ? La notion de meta preset s’en approche. Il vous est possible d’associer plusieurs actions dans plusieurs modules différents de la Nik Collection 4 by DxO, puis d’en faire un « meta preset », ou un préréglage global. Cette version 4 autorise l’intégration dans Photoshop CC de 10 meta preset.

Nik Collection 4 by DxO : meta preset Photoshop

Nik Collection 4 by DxO : meta preset Photoshop CC

La retouche expresse dans Lightroom

Avec cette version 4, la fonction « dernier traitement appliqué ou « Last edit », connue dans Photoshop CC, est étendue à Lightroom. Elle vous permet d’accélérer les traitements en autorisant l’application du dernier réglage fait sur la précédente photo à la photo en cours de traitement.

Son intégration sous forme de « Smart Copy and Paste » ou « copier-coller intelligent » est un gain de temps appréciable.

Le noir et blanc avec Silver Efex

Silver Efex est le module qui vous permet de convertir vos photos en noir et blanc, en leur appliquant des rendus monochromes prédéfinis. Il ne vous reste plus qu’à ajuster le résultat pour créer des photos noir et blanc moderne de qualité comme pour retrouver le rendu et le grain des films argentiques.

Nik Collection 4 by DxO : simulation films argentiques

Nik Collection 4 by DxO : rendus argentiques

A la différence des presets argentiques d’autres logiciels, le module Silver Efex est basé sur une analyse en profondeur du rendu de chacun des films concernés, le savoir-faire DxO, pour un résultat très proche de ce que vous connaissez en argentique. Vous avez à disposition 39 nouveaux types de grains hérités de l’argentique, issus du logiciel DxO Film Pack.

La Nik Collection 4 by DxO intègre désormais les fonctions Clearview de DxO Photolab, pour réduire le voile atmosphérique et augmenter le contraste.

La couleur avec Vivezza

Même traitement pour le module dédié à la couleur, Vivezza, désormais plus complet lorsqu’il s’agit d’ajuster la tonalité de vos images.

La gamme de presets, enrichie, autorise l’application de nombreux filtres créatifs couleur vous permettant de recréer, sans que cela ne soit limitatif, le rendu des films argentiques couleurs auxquels vous étiez habitués.

Ceux qui n’ont pas connu les joies du labo argentique couleur prendront plaisir à tester ces rendus et à les personnaliser pour créer des images de meilleure qualité qu’avec les simples filtres et effets « à la Instagram ».

Nik Collection 4 by DxO : Vivezza

Nik Collection 4 by DxO : Vivezza

Une ergonomie revue et unifiée

Composée de 8 modules proposant chacun un traitement différent, la Nik Collection a fort évolué au fil du temps. Depuis sa reprise par DxO, celle qui s’appelle désormais officiellement Nik Collection 4 by DxO voit l’ergonomie de ses différents modules améliorée et unifiée.

Les écrans de réglage de Silver Efex et Vivezza ont été revus pour coller au mieux aux standards de la suite. L’accès aux fonctions essentielles est facilité, vous pouvez appliquer un filtrage pour identifier le rendu recherché, gérer vos favoris et l’ensemble s’avère plus fluide à l’usage.

Tarif et disponibilité

La suite Nik Collection 4 by DxO (Windows et macOS) est disponible en téléchargement sur le site de DxO au tarif spécial lancement de 99,99 euros au lieu de 149 euros, et de 59,99 euros au lieu de 79 euros pour la mise à jour, jusqu’au 30 Juin 2021. 

La licence mise à jour concerne toutes les versions antérieures, y compris la version Google.

Source : DxO

Procurez-vous la Nik Collection sur le site DxO (version test disponible)

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


14 Commentaires sur "Nik Collection 4 by DxO : la suite créative se bonifie avec l’âge"

  1. J’ai acheté les yeux fermés la mise à jour de Nik Collection, car Silver Efex est un plugin que j’adore ; et je suis super déçu car la nouvelle interface est très brouillonne, les menus buggent (la fenêtre scrolle plutôt que la liste déroulante du menu), le plugin fait planter Photoshop à répétition, une catastrophe. J’ai réinstallé la version précédente (qui avait été supprimée automatiquement lors de la mise à jour, alors qu’en fait Silver Efex 2 fonctionne très bien après la réinstallation de la Nik collection 3. Très très déçu !

    • Il faut poser le problème au support DxO car pour la tester depuis presque un mois, je n’ai eu aucun des problèmes cités.
      Attention à bien mettre à jour les plugins lors de la mise à jour du logiciel, sur une version Photoshop CC supportée.

      • Bernard Champeau | 7 juin 2021 à 17 h 43 min | Répondre

        J’utilise la dernière version (payante) de Photoshop CC et suis utilisateur de la Nik Collection depuis la version Google et j’ai acheté toutes les évolutions jusqu’à la V4. Je vais essayer de prendre contact avec DxO.

  2. vous dites: « La licence mise à jour concerne toutes les versions antérieures, y compris la version Google. » je suis surpris car je n’ai jamais trouvé comment faire sur le site DXO (mon compte reconnais photolab mais pas la nik google pourtant installée). Je me suis arrêté de mettre à jour à la version gratuite google après avoir payé les versions nik software dès la version compatible Nikon capture Nx

  3. DxO ne cesse de progresser, et devient au fil du temps un leader dans le traitement des Raw. A quand l’abandon de Lightroom ? Il faudrait avant tout que DxO améliore son module impression qui est encore loin derrière celui d’Adobe.

  4. Certains filtres de la Nik collection ne sont guère utilisables, en particulier dans Color efex et HDR Efex. Mais l’ensemble de la suite est extrêmement agréable à utiliser. Une grosse préférence en ce qui me concerne pour Silver efex, qui permet des conversions NB totales ou partielles, de grande qualité.

  5. Bonjour,
    Merci pour l’article.
    Vous écrivez : « La licence mise à jour concerne toutes les versions antérieures, y compris la version Google. » Pouvez-vous préciser l’origine de cette info ? Je ne trouve cette possibilité sur aucun site de commande, ni en $, ni en €.
    Merci.
    Bernard

  6. Bonjour. Merci pour votre article.
    Est-ce que Dxo a amélioré dfine et sharpener?
    Est-ce qu’ils arrivent au niveau de topaz ?
    Et que penser de dfine vs pureraw ?
    Cordialement.