NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : la suite des très grandes ouvertures

Nikon annonce le NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S, un objectif à focale fixe et très grande ouverture dédié à la gamme d’hybrides Nikon Z.

A l’inverse du NIKKOR Z 58 mm f/0,95 S Noct, ce 50 mm f/1.2 dispose d’une mise au point autofocus et devrait s’avérer bien plus utilisable au quotidien, voici pourquoi.

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : présentation

Les objectifs pour Nikon Z au meilleur prix chez Miss Numerique

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : la suite d’une longue tradition

Après le NIKKOR Z 58 mm f/0.95 S Noct et son record d’ouverture maximale chez Nikon, voici donc le NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S. Cette optique à très grande ouverture marque le retour chez les jaunes des optiques d’exception « utilisables », le 58 mm n’étant pas un modèle du genre entre son poids, sa mise au point manuelle et son tarif.

Le 50 mm f/1.2 est une longue tradition chez Nikon, bien que la série ait été interrompue pendant de (trop) longues années.

Tout commence en 1956 avec le NIKKOR 5 cm f/1.1 et sa baïonnette placée à l’intérieur de la chambre sur les télémétriques Nikon S. Produit à 1.200 exemplaires pour un tarif de 300 USD (soit l’équivalent de 4.000 euros en 2020), ce f/1.1 initial est complété d’une version en monture M39 à vis. Citons aussi un modèle expérimental dont l’ouverture f/1.0 n’a pas marqué la postérité puisqu’il n’a jamais été produit en série.

En 1978 c’est au tour de la gamme reflex de voir apparaître un NIKKOR 50 mm f/1.2 AI à mise au point manuelle. Une qualité d’image supérieure à celle du NIKKOR 55 mm f/1.2 (1965) lui permet d’être utilisé à pleine ouverture. Cet objectif passe en version AIS en 1981 et ne sera pas mis à jour en version autofocus par la suite. Nikon investit alors sur les versions AF et AF-S du 50 mm f/1.4 pour reflex, la seconde étant toujours disponible au catalogue.

Pour compléter la gamme optique propre aux hybrides Nikon Z, et le NIKKOR Z 50 mm f/1.8 S, Nikon annonce donc le retour de l’ouverture f/1.2 et une optique qui se veut exceptionnelle mais moins exclusive que le 58 mm f/0.95 S Noct. Le tarif astronomique de ce dernier (9.000 euros) et – surtout – son poids et sa mise au point manuelle en font une optique de démonstration plus qu’un modèle largement diffusé.

Nikon vante les mérites de sa monture Z depuis l’été 2018, mais à ce jour nous n’avons que des focales fixes ouvrant à f/1.8 à nous mettre sous la dent (excusez toutefois du peu !). L’ouverture f/1.4 étant (presque) banale, proposer une ouverture f/1.2 est donc un excellent moyen de renouer avec la légende. Cerise sur le gâteau, cet objectif dispose d’une mise au point autofocus avec AF Multi groupes, ne pèse « que » 1.090 grammes et vaut bien moins cher que le 58 mm f/0.95.

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : présentation

Construction et qualité d’image

Ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S reprend les éléments distinctifs des zooms f/2.8 :

  • l’écran OLED sur le fût (il vous indique au choix l’ouverture ou la distance de mise au point),
  • le traitement Arneo (dont le revêtement fluorine),
  • la construction tous temps.

Nikon annonce une distorsion minimale sur l’intégralité du champ image : moins de contraintes techniques grâce à la monture Z permettent au photographe de disposer d’une qualité d’image égale au centre comme sur les bords. Vous pourrez donc placer votre sujet où vous le voulez sans craindre pour le résultat.

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : bokeh

L’effet Bokeh a été particulièrement soigné, c’est le propre des focales fixes à grande ouverture. Nikon l’annonce très progressif, très doux.

La mise au point autofocus fait appel à la technologie Nikon AF Multi groupes, deux ensembles de moteurs pas à pas assurent le déplacement des groupes de lentilles. Les groupes concernés bougent alors en même temps, rapidité de mise au point et précision sont au rendez-vous.

Le silence de fonctionnement de cette motorisation satisfera les vidéastes désireux d’utiliser une très grande ouverture (le Bokeh ce n’est pas qu’en photo), Nikon l’emportant à priori sur ce point face au Canon RF 50 mm f/1.2 qui n’est pas reconnu pour son silence de fonctionnement.

Autre particularité de ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S, un focus breathing réduit à sa plus simple expression selon Nikon. Rappelons que le focus breathing est un défaut optique qui provoque une variation faible de la focale réelle en fonction de la distance de mise au point. Avec ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S Nikon revendique une distance focale de 50 mm respectée sur l’intégralité de la plage de mise au point, de 45 cm à l’infini.

Comme c’est le cas pour les zooms experts-pros de la série Z, ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S dispose d’une bague multifonctions qui vous permet d’en personnaliser l’usage. Vous pouvez lui associer l’ouverture comme la compensation d’exposition ou quelques autres paramètres.

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : fiche technique

  • Format : Monture Z, FX (plein format)/ 24 x 36 mm
  • Focale : 50 mm
  • Ouverture maximale : f/1.2
  • Ouverture minimale : f/16
  • Construction optique : 17 lentilles en 15 groupes (dont 2 lentilles en verre ED, 3 lentilles asphériques et des lentilles avec traitements nanocristal et ARNEO)
  • Angle de champ : Format FX : 47°, Format DX : 31° 30’
  • Système de mise au point : Autofocus à mise au point interne
  • Distance minimale de mise au point : 0,45 m à partir du plan focal
  • Rapport de reproduction maximal : 0,15 x
  • Nombre de lamelles de diaphragme : 9 (diaphragme circulaire)
  • Traitements : Nanocristal et ARNEO
  • Diamètre de fixation pour filtre : 82 mm (P = 0,75 mm)
  • Dimensions : Diamètre maximal d’environ 89,5 mm x 150 mm (distance entre l’extrémité de l’objectif et le plan d’appui de la monture d’objectif de l’appareil photo)
  • Poids : Environ 1090 g
  • Accessoires fournis : Bouchon d’objectif avant LC-82B, bouchon d’objectif arrière LF-N1, parasoleil HB-94, étui pour objectif CL-C2

NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : flou d'arrière-plan

Tarif et disponibilité

Le NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S sera disponible courant décembre 2020 au tarif public de 2.499 euros.

Mon avis sur le NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S

En matière d’hybrides, Nikon tient à prouver qu’il joue dans la cour des grands. Proposer une ouverture f/1.2 c’est démontrer un savoir-faire et une longue expérience comme l’intérêt de la monture Z.

Pourquoi un 50 mm f/1.2 plutôt qu’un 85 mm f/1.2 comme le fait Canon ? Parce que la focale 50 mm est mythique chez Nikon depuis le Nikon F, que c’est une focale idéale en reportage et … qu’il faut bien se différencier de la concurrence.

Toutefois, bien qu’il ne soit pas aussi exclusif que le 58 mm f/0.95 S Noct, ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S reste une optique d’exception, loin d’être grand public. La série S gagnerait à voir arriver des focales fixes plus compactes et légères, même si elles sont un peu moins performantes. Cela faciliterait le passage à l’hybride plein format, perçu encore comme trop imposant par certains qui ne s’y retrouvent pas face à la compacité des hybrides APS-C concurrents (voire de celle du Nikon Z 50).

Avec ce NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S Nikon affirme son savoir-faire et sa position parmi les leaders du secteur. Reste à livrer les modèles un peu moins exclusifs annoncés dans la roadmap, décembre 2021 est encore loin.

Source : Nikon

Les objectifs pour Nikon Z au meilleur prix chez Miss Numerique

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


11 Commentaires sur "NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S : la suite des très grandes ouvertures"

  1. On finira par regretter le poids des full-frame argentiques !!!

  2. La constante augmentation de la résolution des capteurs oblige les fabriquants à concevoir des optiques mieux corrigées et par conséquent toujours plus lourdes, plus grandes et plus chères. Seul le consommateur pourra dire stop à cette inflation.

  3. Loin de moi l’idée de critiquer la qualité et le bien-fondé de ces nouveaux cailloux mais il n’y a pas si longtemps un objectif à ouverture 1,8 était considéré comme étant la panacée, ensuite on nous a entraîné dans les objectifs à grande ouverture 1.4…Maintenant on nous propose une ouverture en 1.2. La suite est facile à deviner. À quand les objectifs F1? Et les prix qui ne cessent d’augmenter tout comme le poids et les dimensions de ces nouveaux bijoux. Mais bon, par chance il existe un Panasonic G9 avec le superbe 42,5mm f1,7 pour ceux qui ont compris que le manège FF ne s’arrêtera pas. Mais pour ce qui est de cette présentation, elle est fidèle à son auteur: Excellente.

    • Le 50 mm f/1.2 est un modèle particulier, le standard NIKKOR Z est le f/1.8 dont les résultats en qualité d’image surpassent ceux des objectifs F à f/1.4.
      Quant à comparer cela avec un objectif f/1.7 pour Micro 4/3, n’oubliez pas d’ajouter le facteur de correction du à la taille du capteur, vous ne pouvez pas comparer un f/1.4 pour Nikon et un f/1.7 pour Panasonic.

  4. Bonjour,
    Pourquoi Nikon n’a pas programmé des grands focales fixes (300 ou 400 mm) pour les montures Z.
    J’ai découvert la chaine YouTube de Ricci Talk qui en particulier explique dans le détail le fonctionnement de l’AF des Nikon Z6 et Z7 (The complete autofocus guide nikon Z6 Z7 Z50). Cette vidéo mériterait d’être traduite en français sur votre site
    Cordialement

    • La monture Z optimise les résultats en périphérie d’image dans les courtes focales, c’est donc la priorité. Les téléobjectifs F se comportent très bien sur les Z, les longues focales Z viendront donc plus tard. Difficile pour un constructeur de tout sortir en même temps.

  5. Merci beaucoup pour cette excellente présentation.
    Les photos présentées ne me font pas l’effet « whaouu » que ce caillou parait mériter.
    Le 50mm 1.8 Sest déjà vraiment top (mieux que le 50mm 1.4 que j’avais sur mon D750), mais pour le choeur des Youtubeurs à budget infini, le « pro » ne démarre qu’à 1.4

  6. le 85 1.2 arrivera plus tard!