Obturateur du Nikon D750, assombrissement d’images

Nikon publie une note de service concernant l’obturateur du Nikon D750. Voici comment vérifier si le vôtre est concerné par le risque d’assombrissement des images.

Obturateur du Nikon D750 : risque d'assombrissement des images

Les alertes du support Nikon

Nikon a retenu la leçon de l’épisode Nikon D600. Ce boîtier a connu de nombreux problèmes dès sa sortie et la reconnaissance de ces problèmes comme la prise en charge des interventions ont été pour le moins chaotiques.

Nikon a mis en place depuis des procédures de contrôle adéquates et le support publie des notes de service chaque fois qu’un problème est détecté afin de proposer une bien meilleure expérience à ses clients.

Si un même problème est remonté de nombreuses fois pour un matériel donné, le support mène une enquête afin de déterminer l’étendue du problème et la liste des numéros de série concernés.

Pour l’utilisateur c’est un gage de sécurité qui évite le recours systématique au support et l’immobilisation qui va avec. Ce qui peut paraître une baisse de qualité générale du matériel est en fait la conséquence d’une technologie toujours plus poussée dans nos équipements électroniques. Les retours SAV sont courants désormais chez tous les fabricants de matériel photo mais aussi d’équipements multimédias.

Obturateur du Nikon D750 : risque d’assombrissement des images

La note la plus récente du support Nikon concerne l’obturateur du Nikon D750. Après une première alerte en 2015 pour un problème de flare, Nikon met à jour sa liste et vous invite à vérifier si votre boîtier est concerné.

Certains obturateurs peuvent présenter un dysfonctionnement qui provoque l’apparition d’ombres sur une partie de l’image.

Tous les Nikon D750 fabriqués entre octobre 2014 et juin 2015 sont éligibles au contrôle par le support après-vente. Avant de vous inquiéter, prenez soin de vérifier si le numéro de série de votre boîtier fait partie des numéros listés ou non.

Obturateur du Nikon D750 : risque d'assombrissement des images

Rendez-vous sur le site du support et suivez les consignes. Il vous suffit de noter le numéro de série du boîtier qui apparaît sur la face inférieure et de le soumettre.

Si vous obtenez le message « Nous sommes heureux de vous informer que votre D750 n’est pas affecté par ce problème et que vous n’avez pas besoin de prendre d’autres mesures. Veuillez nous excuser pour les désagréments causés. » vous n’avez pas à vous inquiéter. Tout va bien.

Sinon suivez les consignes données pour bénéficier d’une intervention gratuite par le SAV.

En savoir plus sur le site du support Nikon …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


10 Commentaires sur "Obturateur du Nikon D750, assombrissement d’images"

  1. Bonjour,
    Mon D750 faisait partie des boitiers nécessitant une intervention, j’allais l’envoyer quand pour mon malheur il a subi une chute. professionnel j’en avais besoin en Urgence, j’ai donc appelé Nikon pour avoir une idée du délai de réparation; la première réponse n’était pas rassurante mais quand j’ai fait part que je possédais une carte Nikon Pro carbone, le délai s’est très notoirement raccourci avec une offre de prêt de matériel et un échange des plus aimable, ça donne à réfléchir au moment des choix de matériel!

  2. Quelqu’un à une idée de la durée de la réparation et du retour de l’appareil ? J’ai eu des mauvaises surprises avec Canon, je suis allé chez Nikon, et maintenant je sais pas trop… Dans un sens leur procédure de retour est claire et semble efficace, mais il y a tout de même des infos qui manquent… et qui sont vitales pour quelqu’un qui a besoin de son reflex, notamment une estimation de la date de retour !!!

  3. J’ai quitté Canon après 20 ans chez eux suite à un SAV catastrophique. Je switch sur un Nikon D750, boitier très sympa au demeurant (Bien que trop axé amateur à mon gout), mais multipliant les problèmes (Dixit Nikon). Pour ma part, RAS.

    J’ai eu des échanges moins sympa que leurs boitiers avec plusieurs « hauts » responsable de chez Nikon.
    Conclusion, sortie de se faire du pognon, Canon ou Nikon même combat ! On ne peut pas dire qu’ils soient proche de leur clientèle.

    Nikon une fois, mais pas deux …

    • Et quand on a dit ça, on a .. rien dit 🙂

      • Ah mais si, et je le redit: Canon ou Nikon même combat !

        Et je vais même aller plus loin dans l’explication.

        Effectivement le D750 est un trés bon boitier et j’ai la chance de ne pas avoir de soucis avec mon modéle, mais leur relation clientéle à été pour moi une catastrophe pure et dure. Ils communiquent sur les pannes … C’est encore heureux quand on voit les soucis du D600 ! Ceci étant chaque fabricants a ses impairs.

        Encore qu’un boitier ai des problémes, même si j’ai du mal à le concevoir, je dirais que c’est un souci de jeunesse. Soucis à plus de 2000e tout de même. Mais là où c’est trés moyen, c’est au niveau de la relation client de la marque.

        L’agent officiel Nikon (Terme pompeux pour un Camara), qui m’a vendu le boitier ne connaissait pas la différence entre un objectif AI et AIS. Le SAV Nikon m’a confirmé l’impossibilié de monter un DK 22, chose qui se greffe sans le moindre probléme. 6 mois pour avoir un grip ! Coup de gueule au responsable de secteur, au service de com, des mails sans réponses et j’en passe …

        C’est vraiment trés dommage, parce que le matériel est excellent. Pas uniquement le D750 d’ailleurs. J’ai testé un D4s et un D810 qui sont tous les deux des petites merveilles. Les optiques sont de haut vol également ! Le 105 micro et le nouveau 300 mm sont deux optiques splendides !!

        Peut-être que je n’ai pas eu de chance avec l’ensemble des mes interlocuteurs ?

        Par contre, eux ont sans soucis prit l’argent (Ce qui est normal), mais pour la communication, le service et le conseil, ce sera pour moi un zéro pointé !

  4. Bonjour,
    je n’avais pas constaté de problème particulier avec le d750, mais comme le numéro de série fait partie du lot j’ai envoyé le boitier à Nikon qui me l’a retourné. 12 jours entre l’envoi et le retour, rapide:)

  5. Et bien cela ne m’étonne pas. J’ai eu deux D750 et chaque boîtier a eu un problème. Le premier m’a lâché après 48 photos. Il a surchauffé, puis plus d’écran. Ensuite une odeur de brûlé. D’après Nikon, il n’avait rien et l’odeur de brûlé était l’odeur du plastic neuf, ben tiens. Je n’ai plus voulu ce boîtier et ce fut une guerre des nerfs pendant plusieurs mois avec mon magasin pour le changer. Finalement, le magasin a repris le boiter mais Nikon n’a jamais voulu les rembourser. Du coup, j’ai repris un nouveau dans le magasin et oh surprise, l’appareil photo de mon Gsm faisait de plus belles photos que ce boitier à 2200 €, un comble. Parti, revenu, reparti, rerentré, re reparti au SAV, je vous passe les détails. Quelques mois plus tard, le représentant de chez Nikon est passé au magasin et a dit « ah oui effectivement, y a un problème », mais n’a pas voulu l’échanger. Après plusieurs semaines de bras de fer, le magasin a de nouveau fait un geste, mais là j’ai repris un D610 et oh miracle, que mes photos sont belles. Merci Nikon de vous moquer des clients comme vous le faites, c’est une honte.

  6. Ça m’aurait vexé de devoir le retourné 15 jours après l’avoir acheté !!!