Lightroom 6 et Lightroom CC : Panoramas, HDR, reconnaissance de visages, mobilité et nouvelles fonctions

Adobe annonce la nouvelle version de Lightroom dénommée Lightroom 6 et ... Lightroom CC ! Cette nouvelle mouture arrive en effet avec deux déclinaisons distinctes, avec et sans abonnement, et intègre - ou non - les fonctions Creative Cloud photographie. Les principales nouveautés de Lightroom 6 / CC ne sont pas nécessairement celles qui sont le plus mises en avant. Cette nouvelle ...

Lire la suite ...

Comment archiver ses photos : disques externes, NAS, Cloud, quelle solution choisir ?

Ce dossier vous explique comment vous pouvez archiver vos photos de façon pérenne sans risquer ni de les perdre, ni de voir vos fichiers disparaître à la suite d'un vol ou d'un sinistre. Plusieurs solutions s'offrent au photographe amateur comme plus expert, des plus simples et abordables aux plus complexes et coûteuses. Voici un tour d'horizon des possibilités actuelles que vous pouvez ...

Lire la suite ...

Comprendre la profondeur de champ et le flou d'arrière-plan

Les récents capteurs survitaminés en pixels ont remis en question la notion de profondeur de champ. Qu’appelle-t-on zone nette sur une photo ? Que se passe-t-il en dehors de cet espace ? Le moment n’est-il pas venu de faire une petite révolution culturelle ? Jacques Croizer, auteur du guide 'Tous photographes', vous propose un tutoriel sur la profondeur de champ qui pourrait bien remettre ...

Lire la suite ...

Obtenez le maximum du Nikon D750, le guide par Bernard Rome

Comment bien utiliser le Nikon D750 et comprendre toutes les possibilités de ce boîtier ? Bernard Rome vous propose de le découvrir au travers du guide Obtenez le maximum du Nikon D750 paru aux éditions Dunod. Présentation du guide du Nikon D750 Ce nouvel ouvrage de Bernard Rome, déjà auteur de plusieurs guides dont celui consacré au Nikon D810, est une véritable trousse à outils. ...

Lire la suite ...

Nikon 1 J5 : le retour du compact hybride expert Nikon ?

Nikon annonce le Nikon 1 J5, un boîtier qui complète la gamme Nikon One de compacts à objectifs interchangeables au format CX. Ce Nikon 1 J5 est bien plus qu'une simple mise à jour du précédent Nikon 1 J4. Il pourrait constituer le tant attendu compact expert Nikon à objectifs interchangeables - absence de viseur mise à part. Gamme Nikon 1 : Je ...

Lire la suite ...

Quel mode d'exposition choisir et pourquoi ?

Vous ne savez pas quel mode d'exposition choisir parmi ceux que propose votre boîtier ? Vous ne comprenez pas la différence entre mesure matricielle et mesure spot ? Vous aimeriez contrôler votre exposition plutôt que de subir un automatisme ? Voici quelques notions de base sur l'exposition et pourquoi utiliser chaque mode de mesure. Qu'est-ce que l'exposition ? Revenons-en aux fondamentaux de la prise de vue : l'exposition ...

Lire la suite ...

Test terrain Nikon D5500 : deux semaines avec le reflex amateur qui se rapproche des experts

Le Nikon D5500 est un reflex au format APS-C qui a presque tout d'un modèle expert sans en avoir le coût. Doté d'un inédit écran orientable et tactile, léger, embarquant la dernière version du processeur d'image Nikon Expeed 4, ce reflex mérite que vous vous y intéressiez si vous cherchez un appareil photo polyvalent capable de vous suivre partout. Nikon D5500 + objectif 18-55 f/3.5-5.6 ...

Lire la suite ...

Quel reflex Nikon choisir, comment et pourquoi ?

Choisir un appareil photo reflex Nikon n'est pas toujours chose facile si vous ne connaissez pas bien la gamme actuelle et si vos critères ne sont pas suffisamment précis. Vous êtes nombreux à vous poser la question de savoir s'il faut dépenser plus ou pas, choisir un APS-C ou un Plein Format, et à être un peu perdus dans la gamme ...

Lire la suite ...

Nombre de déclenchements d'un boîtier : toutes les solutions pour mesurer le nombre de vues (sans Shootnum)

Comment savoir combien de déclenchements a le boîtier que j'envisage d'acheter ? Combien de photos ai-je fait avec mon reflex ? Vous êtes nombreux à vous poser la question. Mais savez-vous que cette valeur est incluse dans chacune des données relatives à vos photos (EXIF) et que vous pouvez la connaître facilement ? Il existait auparavant un utilitaire nommé Shootnum qui ...

Lire la suite ...

Nikon D7200, à l'Est rien de nouveau : 25.600 ISO, Expeed 4 et c'est tout

Nikon annonce le nouveau Nikon D7200, un reflex APS-C dont le seul mérite est d'offrir un léger gain en sensibilité et un processeur Expeed 4 équipant déjà les modèles d'entrée de gamme DX. Manquent à l'appel l'ergonomie revue, un écran orientable (et tactile) et une vraie connectivité Wi-Fi. Les modèles se suivent et se ressemblent dans la gamme Nikon DX. Force est de ...

Lire la suite ...

Panasonic Lumix GH3, haut de gamme hybride surdoué en vidéo, 1080 50P, 25600 ISO, 1199 euros

par Jean-Christophe Dichant

20 septembre 2012

Effet Photokina 2012 oblige, Panasonic annonce le Lumix GH3 qui succède en toute logique au GH2 et devient un des hybrides les plus doués en vidéo. Revue de détail d’un modèle qui sait aussi faire des photos.

Panasonic Lumix GH3 vu de face

Le nouveau Panasonic Lumix GH3 conserve le capteur au format micro 4/3 riche de 16Mp. Panasonic n’a donc pas répondu aux souhaits de ceux qui souhaitaient voir plus de pixels sur l’hybride haut de gamme Lumix et conserve la définition du Lumix GH2. C’est plutôt une bonne nouvelle étant donnée la taille du capteur, le micro 4/3 étant loin de proposer la même surface qu’un capteur APS-C qui supporte beaucoup mieux les hautes densités de pixels.

Ce capteur est un Live MOS que Panasonic a associé à son processeur Venus Engine. La marque revendique une sensibilité maximale de 25.600 ISO en mode étendu. C’est une valeur de plus que sur le précédent GH2 même s’il faudra plus probablement tabler sur la limite de 12.800 ISO en mode normal.

Le GH3 dispose en outre d’une électronique interne capable de travailler sur le niveau de bruit des images, et basée sur deux technologies dénommées 3DNR (réduction du bruit 3D) et MNR (Multi-Process Noise Reduction).
Panasonic Lumix GH3 vu de dos

Le Lumix GH3 peut déclencher à raison de 6 images par seconde en mode rafale. Panasonic propose un mode dégradé à 4Mp (!) qui permet de monter la cadence rafale à 22 images par seconde. Une valeur de pointe sur un boîtier numérique, mais atteinte avec une définition d’image très réduite. A réserver à quelques usages très particuliers donc.

En bon hybride qu’il est, le Lumix GH3 favorise la visée depuis l’écran arrière. Cet écran orientable est un OLED de 600.000 points, une valeur dans la moyenne basse du moment malgré une taille généreuse de 3 pouces. Le viseur électronique n’est pas pour autant oublié puisque le GH3 embarque un viseur OLED de 1.7 Mp. Le rendu devrait être très satisfaisant, ce viseur richement doté pourrait donc s’avérer particulièrement précis à l’usage.

Le GH3 peut tourner des vidéos en FullHD 1080p, le format est le AVCHD. Le débit est particulièrement intéressant puisqu’il atteint 24Mbits par seconde. Le GH3 sait également produire des séquences dénommées ALL-I au format .mov avec un débit de 72Mbits par seconde. Inutile de dire qu’avec de telles caractéristiques de débit, il faudra prévoir des cartes mémoire de grande capacité. Mais en échange, les vidéastes à la recherche de vidéos brutes ou quasi-brutes seront servis. Le GH3 se rapproche ainsi des reflex aux modes vidéos élaborés comme les récents Nikon D800 et Nikon D600 tout en proposant un gabarit plus réduit.

Panasonic Lumix GH3 vu de dessus

Le Lumix GH3 ne fait pas l’impasse sur le Wi-Fi et il propose un module intégré. Ce module sait transmettre les images, fixes ou animées, en continu sur le principe du flux (ou streaming) vers une application smartphone ou un ordinateur.

Le GH3 prend un peu d’embonpoint par rapport à son prédécesseur, il perd par contre quelques dizaines de grammes qui ne devraient guère faire la différence au quotidien. Le boîtier est construit en alliage d’aluminium, et bon point pour Panasonic qui a traité son hybride contre les intempéries et les poussières, lui permettant de tourner dans des conditions difficiles sur le terrain.

Premier avis sur le Panasonic Lumix GH3

Le nouvel hybride surdoué en vidéo de Panasonic a de quoi satisfaire les plus exigeants des vidéastes. Il propose un mode vidéo particulièrement performant, sait être réactif et dispose des fonctions indispensables à la production de séquences professionnelles. Son capteur à la définition suffisante saura produire des images en haute sensibilité sans pour autant introduire un niveau de bruit trop important.

Reste à utiliser ce boîtier pour ce qu’il est, probablement plus un très bel outil à la disposition des vidéastes qu’un boîtier photo expert s’adressant aux amateurs éclairés. Ces derniers lui reprocheront un gabarit imposant pour un modèle hybride, un tarif boîtier nu largement à la hauteur d’un bon reflex numérique expert et un capteur micro 4/3 qui ne saurait rivaliser avec les modèles équipés de capteur APS-C comme les NEX de Sony. La concurrence avec le récent Sony NEX-6 par exemple sera rude.

Le Panasonic Lumix GH3 sera en vente en version boîtier nu au tarif public de 1199 euros et en kit avec l’objectif 14-140 à environ 1800 euros.

Source : Panasonic