Comment devenir un photographe créatif en fuyant les avis positifs – 6/8

Devenir un photographe créatif passe par différents apprentissages, l’un d’eux consiste à choisir ceux qui vont donner un avis sur vos photos. Les réseaux sociaux et les sites de partage peuvent être de bonnes solutions si vous savez fuir les avis positifs. Voici pourquoi.

Comment devenir un photographe créatif en fuyant les avis positifs

 

Il m’est arrivé de penser une photographie pour recevoir davantage de ‘J’aime’ histoire de combler un besoin de reconnaissance”.

Parmi les nombreux messages que je reçois, certains sont révélateurs de ce que vous vivez au quotidien si vous êtes photographe amateur ou plus expert. Un lecteur m’a envoyé cet été un message dont j’ai extrait la phrase ci-dessus car elle me semble révélatrice de ce que nous vivons sur le web et les réseaux sociaux actuellement.

Retrouvez les précédents articles de ce dossier sur la créativité en photographie ici : Créativité et photographie, le dossier.

Si devenir un photographe créatif vous intéresse

Vous avez peut-être commencé à photographier pour garder un souvenir des bons moments passés avec vos proches. Et parfois,  vous avez aussi eu envie d’en savoir plus pour évoluer : technique, règles, créativité.

Et vous vous sentez très vite perdu.

Perdu face à de nombreux choix. Que photographier pour devenir plus créatif, pourquoi, comment, avec quel matériel ? Trop de questions sans réponses. Vous persistez en faisant des photos que vous montrez à vos proches.
Vous recevez peut-être même des commentaires positifs !

Vos proches vous font plein de commentaires sympas. Vous devenez petit à petit le photographe de la famille, non pas parce que vous êtes un bon photographe créatif mais parce que les autres ne font pas mieux, et surtout, qu’ils veulent vous faire plaisir.

Et que vous fréquentez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus en partie les clubs photos du 21ème siècle, C’est bien si vous êtes éloigné d’un vrai Club ou d’autres photographes capables de vous aider à progresser. Le problème des réseaux sociaux est que l’on y cherche trop souvent la reconnaissance avant de vrais avis.

Je parle souvent de score de vanité sur les réseaux sociaux : avoir le plus d’audience possible ne sert à rien pour devenir plus créatif, il faut générer des réactions utiles. On parle aussi d’engagement.

Sur Instagram, Facebook et les autres montrer “les plus gros chiffres” ne fait que flatter notre ego. Peu importe la qualité des photos, si vous avez 10.000 followers, 20.000 fans ou 100 commentaires alors vous pensez être “un photographe reconnu”.

C’est faux.

Le danger du score de vanité

Le danger de fonctionner ainsi est de penser que ces abonnés, commentaires et Like sont dus à votre talent de photographe. C’est la même chose que lorsque vos proches vous félicitent pour vos photos. Ce sont des avis de complaisance qui ne vous font pas progresser.

La plupart des réactions sont déposées dans le seul but que vous rendiez la pareille à ceux qui les ont faites. Certains y vont même de leur “si tu me Like je te Like “. Vous voyez de quoi je veux parler ?

L’exemple d’instagram

Saviez-vous que sur Instagram, par exemple, ce sont les tags (mots-clés précédés de #) qui vous apportent des ‘J’aime’ et non la qualité de vos photos ?

Faites le test : postez une photo sans tag et comptez les retours. Attendez quelques jours, postez la même en ajoutant les bons tags et comparez. Les résultats vont varier de 1 à 10 sans problème. Si cela vous intéresse retrouvez-moi sur le compte Instagram Nikon Passion et parlons-en 🙂

La solution ? Cherchez les avis négatifs !

Je ne dis pas qu’il faut éviter les réseaux sociaux et les sites de partage car je pense au contraire que c’est un excellent endroit, simple d’accès et gratuit, pour développer votre créativité. Mais il faut y chercher ce dont vous avez besoin.

Privilégiez les avis et commentaires négatifs. Négatifs ? Oui, car ce sont eux qui vont vous faire progresser.

L’échec est un passage obligé

Une de vos photos ne reçoit que des avis négatifs, des commentaires peu élogieux ? Tant mieux ! Ce qui vous semble être un échec est la meilleure chose qui puisse vous arriver.

Analysez ces messages et cherchez à comprendre pourquoi ils ont été postés. Mettez-vous à la place de votre audience. Comprendre ne veut pas dire être d’accord. Mais prenez note de toutes les remarques. Et intégrez-les dans votre démarche créative.

Vous avez le droit de faire des erreurs

Contrairement à ce que notre culture laisse penser, l’échec est une bonne chose car il permet de réfléchir, de tirer des conclusions et de revenir pour faire mieux.

Aucun photographe connu ne l’est devenu sans faire de mauvaises photos. Mais ils ont tous su tirer profit des remarques, des critiques pour progresser.

Du bon usage des réseaux sociaux pour les photographes

Contrairement à ce que vous pouvez penser, n’ayez pas peur d’utiliser ces sites et réseaux sociaux. Vous allez découvrir beaucoup de photos quelconques, mais aussi de nombreux photographes qui vont vous inspirer. C’est une autre façon d’éduquer votre regard.

La page Facebook de Nikon Passion réunit par exemple tous les week-ends de nombreux lecteurs comme vous qui partagent leurs images de la semaine pour recevoir des avis.

Découvrez les précédents articles sur la créativité en photographie

Question : vous utilisez les réseaux sociaux pour montrer vos photos ? Que pensez-vous des retours que vous avez ?

Lire l’article précédent :

Lire l’article suivant :

Recevez chaque semaine par mail un article inédit sur la créativité

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Comment devenir un photographe créatif en fuyant les avis positifs – 6/8"

  1. Quand je vois certaines photos qui recueillent beaucoup de « like » je suis souvent heureuse de ne pas en avoir autant.

  2. Super cet article, cela résume bien ce que certains photographes attendent des réseaux sociaux. Malheureusement c’est humain d’attendre la reconnaissance. On devrait commencer par faire des photos pour nous, au lieu de faire des photos pour plaire aux autres.Comme tu l’as dit c’est la même chose sur insta FB, twit..mais aussi sur le NatGeo, les « # » ouvre et enferme notre photo dans un monde et un modèle et on attend un retour positif la plupart du temps. Heureusement que certaines pages comme Nikon passion permettent de partager ce talent qui nous est propre. Merci encore pour l’article que je partage sur ma page FB..

  3. Un article bien intéressant.
    Effectivement la facilité serait d’avoir que des « J’aime » et même si un commentaire vous plombe un peu, il est vrai que c’est super intéressant pour comprendre et mieux progresser.