Comment réussir ses photos de rue

Qui n’a jamais rêvé d’être le prochain Doisneau ou le prochain Cartier Bresson ? La photographie de rue ou Street Photography est un type de photographie que nous pratiquons tous plus ou moins. Mais pour obtenir des photos de rue exceptionnelles, il faut s’y prendre correctement. Pour cela, il existe de nombreuses astuces facile à mettre en application dès votre prochaine sortie photo dans les rues de votre ville. Voici un rappel de ces astuces et quelques conseils pour vous permettre d’obtenir de belles photos de rue.

Comment réussir ses photos de rue

Après les photos de vacances, les photos de paysage et les photos en basse lumière, nous continuons notre tour d’horizon des différentes situations de prise de vue avec une nouvelle série de conseils. Au programme : la photographie de rue.

Quel matériel utiliser pour la photographie de rue

La photographie de rue a pour but de saisir un instant unique dans la vie de tous les jours. Pour cela, vous devez vous fondre dans la masse et être le plus discret possible. Ainsi, nous vous recommandons d’éviter de sortir avec un objectif trop volumineux comme un 70-200mm. Privilégiez les objectifs compacts comme les focales fixes 35mm, 50mm ou 85mm. Ces objectifs sont nettement plus discrets qu’un objectif zoom. De plus ces objectifs vous forceront à vous déplacer pour obtenir le cadrage idéal, ce qui est un bon exercice pour tous les photographes.

Pour la focale, tout dépend du type de photos de rue que vous souhaitez réaliser. Les objectifs grand-angle conviennent pour saisir des scènes de vie, en intégrant le sujet dans son environnement. Si vous souhaitez faire des portraits de rue, alors une focale plus longue, à partir de 50mm, convient mieux. Vous pourrez ainsi rester à distance de votre sujet sans l’effrayer ni éveiller les soupçons.

Par ailleurs, plus votre appareil photo est compact, moins vous serez remarqué. C’est pourquoi les appareils hybrides sont une bonne solution, car ils offrent la qualité reflex dans un appareil très compact. Mais vous pouvez également utiliser un reflex standard, plus volumineux. Ce sera à vous de passer inaperçu.

Si votre appareil photo dispose d’un écran orientable, c’est l’idéal. Vous pourrez alors l’utiliser pour éviter de monter l’appareil à hauteur de vos yeux, ce qui est plus visible et plus repérable par les passants, qui peuvent être effrayés de voir que vous les prenez en photo. Avec l’écran orientable, personne ne vous remarquera.

La photographie de rue peut également se pratiquer la nuit, où la lumière donne une tout autre ambiance à la ville. Dans ce cas, un trépied pourra s’avérer très utile pour faire des poses longues.

Comment réussir ses photos de rue

Quels réglages choisir pour la photographie de rue

La photographie de rue doit normalement saisir l’instant. C’est pourquoi vous n’aurez pas toujours le temps de passer quelques secondes à régler vos paramètres de prise de vue. Nous vous recommandons d’utiliser soit le mode Priorité ouverture de votre appareil photo, soit le mode Priorité vitesse. Vous n’aurez alors qu’un seul réglage à effectuer avant de déclencher, et le boîtier règlera les autres paramètres tout seul. Selon vos habitudes et le type d’effet recherché, utilisez un de ces deux modes.

Si vous photographiez des portraits, alors le mode Priorité ouverture, réglé sur une grande ouverture (par exemple f/2.8 ou f/1.8), vous permettra d’obtenir des beaux portraits avec un bokeh très agréable (flou d’arrière-plan). Si vous photographiez l’ambiance d’une rue, alors vous chercherez à maximiser la profondeur de champ et choisirez donc une ouverture plus faible (par exemple f/5.6 ou f/6.3).

Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise au niveau de la netteté de l’image, veillez à conserver une vitesse suffisamment rapide. Pour cela, n’hésitez pas à monter un peu en sensibilité ISO. Avec les capteurs actuels et les technologies de débruitage, vous pouvez facilement monter à 800 ISO sans craindre une perte de qualité. Cela vous permettra d’assurer une vitesse rapide (au-dessus de 1/80 sec).

Pour être sûr d’obtenir une photo de l’instant décisif tant espéré, utilisez le mode rafale de votre appareil et n’hésitez pas à déclencher trois ou quatre fois à chaque prise. Ainsi, vous augmentez vos chances d’obtenir la photo parfaite. Effacez ensuite les photos que vous ne retenez pas.

Enfin, comme les beaux moments sont souvent éphémères, n’hésitez pas à préparer les réglages de votre boîtier avant la prise de vue et gardez votre doigt sur le déclencheur. Vous serez prêts à déclencher moins d’une seconde après avoir repéré une scène intéressante.

Comment réussir ses photos de rue

La composition en photographie de rue

Comme pour chaque type de photographie, la photographie de rue nécessite une composition parfaitement soignée. Pour cela, gardez à l’esprit les règles de bases : appliquez la règle des tiers, évitez de centrer le sujet, soyez attentifs aux détails, et cherchez des angles originaux. Vous pouvez par exemple vous rapprocher du sol et inclure une partie de la chaussée ou des vieux pavés dans votre cadre.

Pour les scènes de vie, essayez d’intégrer le sujet dans son contexte, pour bien retransmettre la scène. L’architecture, les passants, une route… autant d’éléments qui font l’authenticité d’une scène en apparence banale.

Mais la photographie peut être tellement personnelle que certaines règles de composition peuvent ne plus s’appliquer, pour laisser libre court à votre créativité et à votre interprétation.

Comment réussir ses photos de rue

Où aller pour faire de belles photos de rue

Les villes regorgent d’endroits où vous verrez des scènes insolites qui méritent d’être immortalisées par votre capteur. En premier lieu, le centre-ville est bien sûr un classique. Les rues commerçantes, les rues piétonnes, ou les grands boulevards vous offrent de nombreuses scènes intéressantes. C’est souvent dans les endroits où l’on passe tous les jours sans appareil photo que les meilleures photos sont prises.

Vous pouvez également vous renseigner sur les manifestations culturelles et les activités sportives de votre ville. Vous pourrez alors vous essayer à la photographie de rue sans problème, car il y aura beaucoup de monde et vous passerez facilement inaperçu. Les lieux très fréquentés sont aussi un bon endroit pour prendre des photos, comme les lieux touristiques par exemple, ou les sorties d’écoles, les parcs publics, les transports en commun, etc.

Comment réussir ses photos de rue

Quelques astuces pour pratiquer la photographie de rue

Il est souvent difficile de se jeter à l’eau et de prendre en photos les passants. C’est sans doute le principal frein que rencontrent de nombreux photographes amateurs. Et pourtant, il ne faut pas hésiter. Dans bien des cas, les gens ne vous en voudront absolument pas de les photographier. Certains pourraient même être flattés. Voici quelques astuces si vous avez toujours du mal à vaincre votre timidité.

Préparez vos réglages de prise de vue et tenez l’appareil le long du bras, en marchant l’air de rien. Déclenchez quand bon vous semble. Le cadrage ne sera pas parfait mais vous pourrez obtenir de bonnes surprises avec des images très originales.

Vous pouvez également vous poster à un endroit que vous avez repéré (un arrière-plan intéressant par exemple), et attendre que quelque chose se produise (un passant qui marche, un oiseau en vol, etc.). Armez-vous de patience pour cet exercice, mais le résultat est souvent payant.

Pour ne pas être remarqué, soyez naturel et ne pensez pas que les gens vous regardent. Fondez-vous dans la masse. Vous pouvez sinon passer pour un touriste qui photographie des monuments : les gens ne prêtent pas attention aux touristes.

N’hésitez pas à demander aux personnes si vous pouvez les photographier. Bien souvent ils vous laisseront faire. Et proposez-leur d’envoyer l’image par email. Cependant, vous perdez le caractère spontané du portrait, car ils poseront pour vous. Vous pouvez alors leur dire que vous avez fini, et déclencher une nouvelle fois, lorsqu’ils ne feront plus attention à vous, et là vous aurez un portrait plus naturel.

Vous pouvez aussi cadrer large pour faire croire que vous photographiez autre chose. Par la suite, vous pourrez recadrer votre image pour mettre en valeur le vrai sujet de votre image.

Enfin, cherchez les visages intéressants ou atypiques, les petits détails des rue, et soyez attentifs. La réussite d’une photo de rue tient également à son originalité.

Comment réussir ses photos de rue

La photographie de rue : spontanée ou réfléchie

On pourrait distinguer la photo de rue totalement spontanée de la photo de rue plus réfléchie. Selon votre style, l’un s’imposera plus facilement que l’autre. Soit vous n’hésitez pas à déclencher au bon moment et saisissez l’instant, soit vous préférez travailler plus votre image et la composer soigneusement en repérant les lieux par exemple. Dans un cas comme dans l’autre, il vous faudra un bon coup d’œil.

Comment réussir ses photos de rue
Et maintenant, c’est à vous ! Comment pratiquez-vous la photographie de rue ? Quel est le problème que vous rencontrez et qui vous freine ? Laissez un commentaire et parlons-en !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Rédaction
Sujet proposé par un rédacteur que je vous invite à remercier en laissant un commentaire !

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


11 Commentaires sur "Comment réussir ses photos de rue"

  1. Toujours plaisir à lire vos sujet , du coup la pratique et beaucoup plus facile pour moi
    Merci pour ces échanges d’astuces

  2. Sujet trés interessant, perso je photographie dans la rue, reflex a hauteur de poitrine, ça donne comme tu l’as dit des cadrages imparfaits, mais souvent ont a des bonnes surprises, trés bon article !

  3. Pour les portraits de rue, j’aime utiliser le grand angle, voire super grand angle pour me mêler aux groupes et capturer leurs environnements. En général, les gens acceptent ce type d’intervention et nous gratifient d’un sourire naturel sans vraiment poser. Avant de viser, je préfère me montrer appareil photo à la main et voir les premières réactions. En cas de refus, je respecte les personnes sans trop insister. Plus généralement, je ne cours pas après le sujet. J’attends qu’une scène se présente, avec un diaph à 5,6 qui me permet d’un coup de molette d’ouvrir ou fermer en fonction de la scène. La mise au point est centrale, car je vise et recadre instinctivement mes sujets. Evidemment il y a du déchet mais une seule bonne photo suffit à mon bonheur. Quant au mitraillage, je n’en use plus car la première est très souvent la meilleure.

  4. Christophe Pierret | 26 août 2014 à 18 h 43 min | Répondre

    Un conseil du photographe Matt Stuart qui aide beaucoup à passer inaperçu: Garder les coudes le long du corps, les sortir comme un poulet en fuite rend généralement les gens conscients qu’un photographe essaie de les prendre en photo.

  5. De très bonnes explication, mais ce qui me  » bloque » dans le style photo de rue, c’ est l’ après, si on se cache sans demander l’ accord de la personne, sous quel statut peut on utiliser la photo, as-t-on le droit de la publier ? Sans autorisation, ou est le respect du droit d’ image, et quels sont les risques?

    • en effet je pense que c’est cette questionde droit à l’image qui me freine le plus … Pouvez vous y apporterune réponse ?…

      Proud Mary

      • C’est une question importante en effet, mais il ne faut pas non plus la sur-considérer. Le droit à l’image ne s’applique pas à la prise de vue, il ne saurait s’appliquer que si vous envisagez d’utiliser une photo pour en tirer un bénéfice quelconque.
        En d’autres termes vous êtes libre de photographier comme bon vous semble dans la rue, ce n’est qu’au moment de l’exploitation de l’image qu’il faut vous interroger.
        Si vous utilisez la photo dans un cadre personnel, sur un site de partage, etc. vous ne risquez rien. Tout au plus vous pouvez recevoir une demande de la personne dont il est question et alors vous avisez.
        Si vous devez tirer un bénéfice financier de cette image (presse, publication conséquente, etc.) alors interrogée vous sur ce que vous faites : la photo porte-t-elle atteinte à la personne ? Montre-t-elle quelque chose de si particulier que cela ne devrait pas être montré en public ? Si oui, à vous de voir, vous tentez ou vous retirer la photo de votre sélection. Si non, n’ayez pas de crainte.

  6. Que pensez vous de mes photos ? Paul Filleau sur Flickr. Merci !

  7. Vraiment merci pour cette serie de conseils qui nous aide énormément dans la prise de nos photos.

    Cartouche Compatible Epson