Ma première Photokina : suite

Ascension de nos premiers escaliers, c’est le hall « Kodak » ; il occupe toute la surface. Nous le traversons en le regardons à demi car il ne fait pas partie du « choix ». Je pense que c’est le plus grand de la Photokina. Visite du dessus et du dessous, et nous passons au hall suivant.
Il y en a 11 identiques. Courage et bonnes chaussures sont essentiels.
La recherche de nos cibles continue hall après hall. Je vous passe le détail car il faudrait plusieurs pages pour vous narrer toutes nos pérégrinations par hall et escaliers.
Gros stand noir devant nos yeux : Sony et son nouveau « Alpha ». En face, Panasonic tout en blanc avec la F1 de Trulli. Ils occupent presque tout le hall à eux deux. Appareils photos et écran plasma se font concurrence.
Les marques ayant lancé des « nouveaux » appareils reflex numériques ont, me semble-t-il, les stands les plus importants. Besoins de pub et de faire connaître leurs produits.
Parmi les autres méga stands, je citerai aussi Epson et Canon. Canon a mis « à voir » une grande partie de sa gamme en présentation sur une estrade où chacun pouvait regarder ou contempler son choix. Nikon sur son stand de taille plus réduite faisait de même sous une autre forme. Pour les reflex, il fallait se déplacer de comptoir en comptoir selon la gamme choisie. Déception, les objectifs étaient bloqués par un collier en plastique. Certainement afin de « préserver » le matériel qui ne doit plus être en excellent état après toutes les manipulations dont ils sont l’objet.
Stands des papiers « Fine Art » Canson et Arches (un de mes choix), où vous me voyez sur une des photos. Après interrogation de plusieurs représentants, j’ai pu avoir un des renseignements sur les profils ICC et le peu de profils disponibles. Réponses : cela coûte cher. Moi : faut pas exagérer, pour un fabriquant comme vous dont les produits sont chers, cela n’est pas normal. Réponse : aucune. Pour ceux que cela intéresse, j’ai quand même réussi à savoir que les meilleurs profils (pour ces papiers) étaient ceux d’Epson. Visite également chez Hahnemûle et Permajet dont les papiers sont « très » chers par rapport aux deux autres avec un (petit) avantage à Hahnemüle.
Epson, beaucoup de monde et représentants inaccessibles. Pas beaucoup de motivations à mon avis. Je n’ai pas trouvé le stand HP car après l’essai de RP, j’aurai bien aimé connaître le résultat de la HP B9180 en tirage « couleur ».
Accueil tout à fait différents chez Sigma où tout un chacun pouvait essayer l’objectif de son choix sur son propre boîtier sous la surveillance d’hôtesses super jolies et agréables. J’ai essayé le 18/50 f2.8 en « tirant » le portrait d’une hôtesse. Peut être que Daniel nous sortira une photo (faite avec son D70 ou septante).
Même accueil chez Fuji : j’ai pu voir le nouveau S5 – ou plutôt le jumeau de mon D200. Malheureusement, mon baratin a été insuffisant pour que l’hôtesse me laisse l’essayer. C’était un proto sous vitrine. J’ai reçu une doc en français, s’il vous plaît, avec toutes les caractéristiques. Sortie prévue « anfang nächste jahre » ; traduction : février –mars 2007.
Super aussi le stand Metz-Mécablitz, avec en prime une charmante hôtesse parlant très bien le français. Sortie en novembre du nouveau flash (cobra) 58 AF-1 digital (proto ou avant-série en démo) pour Nikon, C…. et Fuji avec fonctions identiques au flash Nikon Sb800 (même prix) mais avec NG de 58 avec 105mm et 48 avec 50mm, reflecteur grand angle et petit réflecteur pour éclairage direct. Montage direct sur le porte griffe Nikon, le système est prévu de suite avec en option un accus externe de capacité 450 photos « plein pot », un bounce et un réflecteur indirect façon Lumiquest. Cela sera mon prochain flash car mon SB600 est trop limité en puissance (à vendre en occase bientôt).
Le temps passant, les jambes lourdes, il est temps de rentrer. Un dernier embouteillage et nous voilà en direction de « retour maison ».
A dans deux ans.

Les photos de Daniel sont disponibles ici.

dedechercheur

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


1 Commentaire sur "Ma première Photokina : suite"

  1. Jose Miro Del Valle | 1 octobre 2006 à 12 h 39 min | Répondre

    Merci Déde et Daniel pour cette visite, si j’ai bien lu, pas de grande nouvautées.
    Amicalement José