NIKKOR Z 40 mm f/2, la focale fixe compacte à prix doux pour hybrides Nikon

Que Nikon annonce un nouvel objectif pour ses hybrides, c’est une bonne nouvelle. Qu’il s’agisse d’un objectif compact à focale fixe, avec une grande ouverture et un tarif très abordable, c’en est une encore meilleure. J’attendais ce NIKKOR Z 40 mm f/2 avec impatience, voici ses caractéristiques et à quoi il va vous servir.

NIKKOR Z 40 mm f/2, la focale fixe compacte à prix doux pour hybrides Nikon

Cet objectif en précommande chez Miss Numerique

NIKKOR Z 40 mm f/2, focale fixe compacte plein format compatible APS-C

Dans la gamme NIKKOR Z, nombreux sont désormais les objectifs à focale fixe :

  • NIKKOR Z 20 mm f/1.8 S
  • NIKKOR Z 24 mm f/1.8 S
  • NIKKORZ 35 mm f/1.8 S
  • NIKKOR Z 50 mm f/1.8 S
  • NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S
  • NIKKOR Z 58 mm f/0.95 S Noct
  • NIKKOR Z 85 mm f/1.8 S
  • NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE
  • NIKKOR Z MC 50 mm f/2.8 (macro)
  • NIKKOR Z MC 105 mm f/2.8 VR S (macro)

Mis à part le NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE encore réservé au Nikon Z fc et le NIKKOR Z MC 50 mm f/2.8, inutile de vous rappeler que les autres sont tous volumineux et pour certains, très lourds (50 mm f/1.2 et 58 mm f/0,95 par exemple). Leur tarif, bien que proche de celui de leurs concurrents directs chez Canon et Sony, reste un frein aussi.

Lorsque j’ai vu arriver le 28 mm f/2.8 (que j’ai pu testé très vite, je vous en parlerai bientôt), et su qu’il serait complété par un 40 mm f/2 de la même veine, je ne vous cache pas que j’étais emballé.

D’une part parce que Nikon répondait à mes envies d’un « petit objectif à focale fixe abordable idéal en photo de rue et au quotidien ». D’autre part parce que cette optique est conçue pour les hybrides plein format et compatible avec les hybrides APS-C. Un objectif APS-C DX exclusif aurait été décevant.

NIKKOR Z 40 mm f/2

NIKKOR Z 40 mm f/2 – notez l’extrême compacité de l’objectif (enfin !)

Caractéristiques et fiche technique

Nikon a publié les caractéristiques principales de ce 40 mm f/2, qui « cadre comme » un 60 mm sur les hybrides APS-C. 

L’ouverture maximale f/2 autorise des flous d’arrière-plan (effet bokeh) que vous connaissez bien si vous utilisez déjà un objectif ouvrant à f/1.8 ou f/1.4.  Ne me demandez pas pourquoi celui-ci n’ouvre pas à f/1.8, c’est une question de formule optique et la plupart des focales fixes concurrentes (par exemple Leica ou Fujifilm) ouvrent à f/2.

Toute aussi intéressante est la distance minimale de mise au point fixée à 29 cm. Sans qu’il ne s’agisse d’une optique macro, le NIKKOR Z MC 50 mm f/2.8 est là pour ça, je me vois déjà faire des images de détails avec un joli flou en arrière-plan, comme des plans plus larges en attirant le regard sur le sujet proche.

Nikon annonce un autofocus rapide et silencieux, ce qui devrait être le cas puisque l’objectif est court, le nombre de lentilles à déplacer et – surtout – leur poids est réduit. Le moteur pas à pas silencieux comblera de même les vidéastes qui y verront l’occasion de réaliser quelques plans serrés en toute discrétion.

Nikon nous promet aussi un focus breathing réduit, je vous rappelle que cet effet modifie la focale réelle lorsque la distance de mise au point varie. Il est présent sur tous les objectifs, et particulièrement réduit sur les optiques NIKKOR Z.

Ce que je retire surtout de cette annonce, c’est la très grande compacité de ce NIKKOR Z 40 mm f/2. pour avoir pu jouer avec le NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE de même dimension, je me réjouis déjà de pouvoir les glisser tous deux dans mon sac sans que ni l’encombrement ni le poids ne soient un obstacle.

Le 40 mm f/2 Nikon est bien sûr doté d’une bague personnalisable et silencieuse. Je lui attribue très souvent la correction d’exposition, en photo de rue cela me permet d’être très réactif et avec un 40 mm ce sera idéal.

Enfin, bien que Nikon précise que cet objectif n’est pas tropicalisé, ce NIKKOR Z 40 mm f/2 est hermétique et saura résister à l’intrusion de poussières et aux gouttes d’eau. Sa petite taille jouera en faveur de sa protection, moins proéminent il souffrira moins des intempéries et vous pourrez le protéger très vite sous votre veste par exemple.

NIKKOR Z 40 mm f/2

Le NIKKOR Z 40 mm f/2 sur Nikon Z 5

Un 40 mm f/2 pour qui ? Pour quoi ?

Pourquoi pas un 50 mm ? Pourquoi pas f/1.8 ? Pourquoi pas stabilisé ? Pourquoi pas …

La focale 50 mm cadre parait-il « comme la vision humaine », mais ouvrez les yeux et vous verrez très vite que c’est faux, votre champ visuel est bien plus large. Par contre, pour parler optique, la focale d’un objectif dit « standard » est censée être égale à la diagonale du format du capteur. Sur un plein format 24×36, vous obtenez 43,3 mm, plus proche de 40 que de 50 mm.

Retenez qu’entre 40 et 50 mm de focale, vous êtes en possession d’un « objectif standard », la différence est visible mais j’avoue avoir une préférence pour le 40 mm pour la photo de rue. 

L’ouverture maximale ? Sachez que f/2 est la valeur entière entre f/1.4 et f/2.8 lorsque vous vous intéressez à l’indice de lumination Ev. En clair, il y a :

  • 1 Ev entre f/1.4 et f/2,
  • 1 Ev entre f/2 et f/2.8,
  • entre f/2 et f/1.8 il y a … rien ou presque.

En intérieur, le 50 mm est souvent trop serré alors que le 35 mm peut cadrer trop large. Le 40 mm s’intercale à merveille entre les deux. C’est d’autant plus vrai sur un boîtier APS-C puisque le 50 mm cadre comme un 75 mm tandis que le 40 mm cadre comme un 60 mm.

En photo de rue je fais le même constat. Je suis souvent limité avec le 50 mm qui m’oblige à m’approcher plus de mes sujets. Robert Capa dirait que c’est bien, mais de nos jours et dans certains quartiers, ce n’est pas toujours le cas. Le 40 mm vous donne un cadrage plus large appréciable sans tomber dans le cadrage grand-angle 28 ou 35 mm.

Pas de stabilisation ? Non, et c’est tant mieux.

La stabilisation n’a pas d’intérêt sur un hybride Nikon Z plein format dont le capteur est stabilisé (mais pas celui des APS-C, oui, je sais …). De plus elle suppose une taille plus importante de l’optique (il faut loger le système VR), un tarif supérieur et une construction forcément moins robuste (plus il y a de pièces, plus c’est potentiellement fragile).

D’autre part, sauf à avoir un vrai problème personnel, vous n’aurez aucun souci à faire une photo nette avec un 40 mm et un temps de pose long, sans stabilisation. Il m’arrive de faire des photos avec un hybride APS-C non stabilisé à des temps de pose de l’ordre de 1/4 sec.. et ces photos sont nettes.

Alors, ce NIKKOR Z 40 mm f/2, à qui il s’adresse ?

A vous si vous utilisez un hybride Nikon Z plein format. Il ne tiendra pas de place, sera efficace en basse lumière, discret et ne vous ruinera pas.

NIKKOR Z 40 mm f/2

Le NIKKOR Z 40 mm f/2 sur Nikon Z 50 APS-C

Si vous utilisez un Nikon Z hybride APS-C, ce 40 mm cadrera plus serré. Il vous rendra service pour la photo de portrait, par exemple, comme la photo de détails ou le pack shot, en vous donnant l’occasion de recadrer au besoin sur le sujet. Si c’est la photo de rue qui vous intéresse, attendez plutôt la disponibilité du NIKKOR Z 28 mm f/2.8 plus adapté à cet usage.

NIKKOR Z 40 mm f/2 : tarif et disponibilité

Le NIKKOR Z 40 mm f/2 sera disponible début octobre au prix estimé de 279 euros TTC.

Je ne manquerai pas de vous dire ce que j’en pense dès que j’aurai l’occasion de le tester, je sais déjà où et comment !

Source : Nikon France

Cet objectif en précommande chez Miss Numerique

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*



7 Commentaires sur "NIKKOR Z 40 mm f/2, la focale fixe compacte à prix doux pour hybrides Nikon"

  1. Bonjour
    Je viens juste de recevoir ce fameux Nikkor 40 mm f/2 (13/10/21 commandé le 16/09/21) très sympa que je n’ai pas encore essayé. Je souhaiterais savoir si il y a ou aura un pare soleil adapté, car dans la boite il n’y en a pas et faisant le tour sur le net, je n’ai pas trouvé d’informations …
    Merci de vos retours

    • C’est écrit sur le site Nikon, tout simplement. Pas de pare-soleil, juste les deux bouchons.

      • Bonjour
        Merci pour votre retour hyper rapide.
        Il y aurait une solution alternative, un autre pare soleil pouvant s’adapter ?…
        Même si ce n’est pas forcement pour ce parer du soleil, c’est toujours rassurant d’avoir un pare soleil pour les chocs, voir le chutes !
        A suivre…

  2. C’est une excellente nouvelle, on va enfin pouvoir se promener avec nos Z ! Cet été j’ai voulu partir léger et j’ai donc pris le Zfc et son zoom … vraiment pas lumineux. Je n’ai pas l’habitude de ces petits zooms et je suis bien content que Nikon sorte enfin une optique légère, lumineuse et j’imagine de qualité.

  3. Bonjour Jean-Christophe

    Cet objectif est-il compatible avec le Nikon d850 ?
    Merci de la réponse

  4. Hâte de voir les premières photos avec cet objectif qui sera vraiment superbe pour la rue sans emporter mon 24/70 lourd mais genial