Nikon D7200, à l’Est rien de nouveau : 25.600 ISO, Expeed 4 et c’est tout

Nikon annonce le nouveau Nikon D7200, un reflex APS-C dont le seul mérite est d’offrir un léger gain en sensibilité et un processeur Expeed 4 équipant déjà les modèles d’entrée de gamme DX. Manquent à l’appel l’ergonomie revue, un écran orientable (et tactile) et une vraie connectivité Wi-Fi.

Nikon D7200

Les modèles se suivent et se ressemblent dans la gamme Nikon DX. Force est de constater qu’il ne faut plus attendre grand-chose en matière d’innovation dans la gamme APS-C, les modèles d’entrée de gamme s’avérant au final tout aussi (voire plus) performants que les modèles experts.

Le possible Nikon D400 définitivement passé aux oubliettes, il ne reste plus que les D7xxx pour combler les photographes experts fidèles au format APS-C. Deux ans presque jour pour jour après l’arrivée du Nikon D7100, ces derniers vont pouvoir se consoler en profitant des inévitables rabais à venir sur le D7100 qui retrouve un véritable intérêt face à ce D7200 en panne totale d’innovation.

Nikon D7200

Capteur APS-C 24Mp sans filtre passe-bas

Le Nikon D7200 embarque, tout comme son prédécesseur, le capteur 24Mp sans filtre passe-bas bien connu des nikonistes. La marque annonce certes un gain en sensibilité à 25.600 ISO – 6.400 sur le D7100 – mais ce n’est guère mieux que ce que propose un D3300 depuis un an déjà.

Processeur Expeed 4

Le Nikon D7200 hérite du processeur Expeed 4 déjà présent sur la plupart des modèles APS-C et Plein Format. Rappelons que ce processeur a la capacité de traiter rapidement les informations en provenance du capteur et des différents composants du boîtier, autorisant ainsi une meilleure gestion du bruit numérique et une réactivité en photo et vidéo plus importante.

Nikon D7200 flash

Ce processeur équipe déjà les modèles entrée de gamme APS-C Nikon D5500 et Nikon D5300, il était donc logique qu’il vienne équiper ce D7200.

Autofocus 51 points MultiCAM 3500 II

Le module autofocus du D7200 est repris du Nikon D750, il s’agit du module MultiCAM 3500 à 51 points, revu toutefois pour être un peu plus sensible. Le D7200 sait faire la mise au point jusqu’à -3IL, le D750 a prouvé lors des tests que la différence est réelle avec la précédente version. C’est la seule avancée notable sur le D7200 par rapport à son prédécesseur.

Nikon D7200 poignée grip MB

Plage de sensibilité 100 à 25.600 ISO

Le D7200 dispose d’une plage de sensibilité allant de 100 à 25.600 ISO (100 à 6.400 pour le D7100). Il ne s’agit ni plus ni moins que des valeurs désormais courantes en matière de reflex numériques, même si la différence avec le D7100 est sensible.

Plus curieusement, le mode étendu du D7200 est capable de grimper à 102.400 ISO, mais limite l’utilisation au mode monochrome. En clair, vous ne pourrez prendre que des photos en noir et blanc si vous voulez vraiment l’utiliser. Effet d’annonce ? Intérêt de quelques utilisateurs ? La marque ne donne pas de détails mais limiter un tel boîtier au mode monochrome ne présente guère d’intérêt pour le photographe expert qui sait par ailleurs travailler son noir et blanc en post-traitement. Une fausse bonne nouvelle donc.

Nikon D7200 dessus molettes

Mode rafale à 6 vps

Le D7200 est capable de déclencher en mode rafale à 6 vps … comme le D7100. Il propose 7 vps en mode recadrage x1.3/15Mp … comme le D7100. Il innove uniquement en matière de buffer puisque ce boîtier est capable d’enregistrer 27 images RAW 12 bits et 100 images JPG, comblant ainsi le manque du D7100.

Connectivité : Wi-Fi et NFC

Nikon D7200 connectique

On aurait pu s’attendre à voir apparaître (enfin) un mode Wi-Fi intégré permettant non seulement le transfert des photos sur un smartphone mais aussi le contrôle à distance du boîtier comme le propose le module optionnel WT-5, raté.

Le D7200 sait piloter l’application Nikon WMU (compatible iOS et Android) mais il vous faudra avoir recours au module Nikon WT-5 (en option) si vous voulez piloter à distance via Wi-Fi le boîtier. L’application mobile reste en effet limitée au transfert des images et au déclenchement.

Nikon D7200 télécommande

Le mode NFC (Near Field Communication) permettra aux seuls utilisateurs de smartphones haut de gamme de récupérer leurs photos comme ils auraient pu le faire avec … le Wi-Fi.

Mais encore …

Si vous êtes fan de timelapse, vous pourrez créer des séquences accélérées grâce à la fonction intégrée. Les vidéastes ne seront pas surpris de retrouver sur ce D7200 la vidéo Full HD 25p/30p en mode DX et 1080/50p/60p en mode de recadrage 1,3x. Le D7200 reprend le menu Vidéo dédié déjà présenté sur le D750.

Nikon D7200 dos écran

Le viseur propose une couverture d’environ 100 % tandis que l’écran LCD arrière est exactement le même que celui du D7100. Nikon n’a pas pris la peine d’intégrer l’écran orientable du D750 ni l’écran tactile et orientable du D5500, passant ainsi à côté d’une vraie nouveauté sur son DX expert.

Nikon D7200 etancheite boitier

 

Le D7200 reprend l’architecture en alliage de magnésium bien connue des possesseurs de D7100. Les modifications ergonomiques facilitant la prise en main du D5500 ne sont pas reportées sur ce D7200, et l’ergonomie du D300s n’est bien évidemment pas au goût du jour non plus.

La batterie EN-EL15 du D7200 vous permettra de prendre environ 1100 photos ou 80 minutes de vidéo, des prises de vues que vous pourrez stocker via deux emplacements SD pour cartes mémoire (compatibles UHS-I et SDXC).

Nikon D7200 cartes mémoires double emplacement SD

Premier avis sur le Nikon D7200

Nikon propose un nouveau boîtier au format DX qui reprend l’essentiel des meilleurs composants actuels de la marque sans toutefois innover le moins du monde. Ce D7200 s’adresse certes aux experts mais il laisse un arrière-goût de déjà vu au sein d’une gamme DX bien malmenée par la concurrence et les nouveaux boîtiers hybrides et sans miroir eux-aussi au format APS-C.

Le D7200 a comme avantage par contre de remettre sur le devant de la scène un Nikon D7100 dont le tarif va vraisemblablement baisser dans les semaines à venir, et c’est peut-être bien là la vraie bonne nouvelle du moment.

Selon votre sensibilité personnelle, vous pourrez également faire le choix du Nikon D5500 qui s’avère au final très proche aussi (AF 39 points mis à part) et bien plus accessible.

Le Nikon D7200 est disponible à partir du 19 mars 2015 au prix public de 1199 euros boîtier nu ou 1399 euros en kit avec l’objectif Nikkor 18-105mm f/3.5-5.6G ED VR.

Source : Nikon

[MàJ] : Pour ceux que cela intéresse, voici un éclairage personnel sur ce qu’aurait pu être le D7200 (lien forum Nikon).

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


31 Commentaires sur "Nikon D7200, à l’Est rien de nouveau : 25.600 ISO, Expeed 4 et c’est tout"

  1. Le D7200 est le champion APSC qui explose la concurrence d’après les tests dxomark http://www.dxomark.com/Reviews/Nikon-D7200-The-new-APS-C-champ
    Il n’est pas une simple mise à jour du D7100 mais un nouveau réflex avec un nouveau capteur

  2. le réglage d’iso peut il etre manuel ?

  3. Bonjour
    Hier j’étais certainement très fatigué car mon appareil est un D7000 .Mais revenons à notre sujet de discussion . La profondeur de champ obtenue avec un APSC est élevée et cela pardonne des défauts de mise au point ,je suis d’accord .Mais je trouve que les photos faites avec un 24×36 ont plus de relief . Il est vrai que de changer de capteur revient cher, mais quand on passe des petites bêtes aux grosses qui sont souvent visibles par faible lumière (je ne parle pas d’animaux parqués) le gros capteur n’a que des avantages . J’ai aussi vu une image macro faite avec un un D800 , dire que j’ai été épaté est presque un euphémisme . Alors un D800E d’occasion ou un APSC neuf ? Chacun sa vérité . Par contre les cailloux que nous proposent la maison jaune et la maison rouge sont trop chers . Il est maintenant révolu le temps ou les fabricants indépendants vendait des objectifs de faible qualité . On achète maintenant ces marques pour la qualité de leur production en plus du prix . Ceci n’est qu’un point de vue . Cordialement

  4. Je suis désolé je suis allé un peu vite avec mon clavier et ai fait deux erreurs .
    Il fallait comprendre que je fais de la macro et de l’animalier et il manque la ponctuation sur le denier paragraphe pour rendre mes dires compréhensibles

  5. Bonjour à tous
    je fais actuellement de la photo avec un D 7100 , je suis passé au numérique avec un bridge SONY que j’ai remplacé par un D 90 . J’ai commencé la photo avec un Olympus argentique OMD 10 que j’ai remplacé par un OMD2 M . J’ai donc eu l’occasion d’utiliser un 24×36 .
    Excusez moi pour cet historique mais je trouve important de se présenter comme photographe .
    Pour un appareil photo , avant de le critiquer en bien ou en mal , je préfère attendre les tests définitifs . Par contre je suis d’accord pour dire qu’un reflex n’est pas obsolète parce qu’il n’a pas de wifi ou d’écran tactile ou de GPS .
    Pour ma part je fais de la macro animalière et travaille souvent en RAW (pardon en NEF) . Je ne vois pas l’intérêt d’envoyer dans la seconde qui suit ma photo .
    Je ne suis pas un reporter équipé d’un D4S .
    La vraie question est de savoir si j’aurai assez de lumière au crépuscule pour photographier des biches ,des blaireaux etc….
    Autre vraie question quand je travaille en macro , faut il rester en APS ou passer sur un 24×36 très pixelisé pour pouvoir recadrer .
    Enfin pourquoi nos chers fournisseurs de boîtiers ne font ils pas plus d’efforts en ce qui concerne les objectifs fixes sans parler des cailloux qui nous font rêver mais sont très ,trop chers . N’oublions pas qu’un objectif fixes utilise moins de lentilles qu’un zoom . Comment font SIGMA et TAMRON .
    Je termine en posant une question qui ne sait pas où il se trouve quand il fait une photo pour avoir besoin d ‘un GPS et qui a besoin d’une super tropicalisation à part les photographes de nature . Pour les autres mieux se tourner vers des boîtiers dits grand public avec écran orientables
    Cordialement

    • Bonjour.

      Je vais tenter de répondre a vos interrogations.

      En Macro et animalier, mieux vaut rester en APSC :

      – la profondeur de champ et plus importante sur APSC. En macro, c’est souvent ce qu’il nous manque la profondeur de champ.

      – Vous profitez du rapport de x1.5 sur vos optiques. La encore, pouvoir photographier de loin, c’est appréciable autant pour les petites bêtes que pour les grosses.

      Pour le wifi : je pensais comme vous avant d’y avoir goutté sur mon smartphone. On ne s’occupe plus d’avoir a gérer les transferts et c’est du temps de gagné pour autre chose. Le fait de ne pas avoir a sortir/entrer sa carte SD ou d’utiliser la câble USB rend le système plus fiable et plus propre a mon avis. Cela dit, pour moi aussi cela reste un gadget très très loin d’être indispensable sur un boitier.

      Pour le GPS : dans 15 ans, il sera appréciable d’avoir la géolocalisation pour se rappeler de l’endroit ou la photo a été prise. De même en voyage, plus de carnet pour mémoriser ces informations. Par rapport a l’argentique (et mon carnet/crayon), j’apprécie déjà de pouvoir savoir par qui, quand et comment chaque cliché a été prit. Il ne manque plus que de savoir ou.

      Pour la tropicalisation : utile sous la pluie et aux… tropiques ! Tous les nikonistes du monde n’ont pas la chance de bénéficier d’un climat sec comme en France. Je vis au Vietnam, un boitier tropicalisé ne serait pas du luxe. Demandez a mon armoire a hygrométrie contrôlée dans laquelle je range tout mon matériel ce qu’elle en pense. 🙂

      Pour ce qui est du parc d’objectifs fixes Nikon, je ne comprends pas bien votre ressenti. Je ne suis pas non plus fortuné ni professionnel mais il me semble qu’il y a de quoi trouver son bonheur dans les 51 optiques proposées, non ?

      Sinon, je partage vos attentes ainsi que celles de nombreux commentateurs : sensibilité accrue et un AF vraiment performant dans les basses lumières. Attendons les tests.

  6. Le capteur du D7200 est un capteur Sony alors que le D7100 a un capteur Toshiba.
    Alors on peut considérer que le D7200 n’est pas une simple mise à jour, c’est un nouveau réflex, la qualité des photos risque d’être très différente, attendons les tests.
    Je dirai : à l’Est, un nouveau capteur ! Un nouveau réflex !!!

  7. Hello

    Mon D7000 a plus de 4 ans et je ne l’ai pas remplacé par le D7100 qui semblait moins bon en hautes sensibilités et héritait du buffer du D7000 déjà décrié.

    Pour moi, il arriverait à point ce D7200 mais j’attends les vrais tests, une fiche technique ne suffit pas. Celle du D7100 quand on a un D7000, ça ne valait pas le coup du tout.

    Reste le souci de passer au D750 ou à un D800 d’occasion pour être en FX, j’ai tellement peu d’optiques DX. Wait and see comme qu’on dit mais il est tentant, surtout si son prix baisse un peu et que son capteur confirme une montée à 3200 ou 6400 ISO utiles. Pour le buffer en raw, l’affaire a été réglée, c’est bien.

    Le D7000 à 3200 ISO en raw 12 bits passé dans DxO, ça va mais il ne faut pas en demander plus. Ca représente 80% de ma production (concerts, théâtre, insectes en vol) que vous pouvez voir sur http://www.french-factory.fr.

    Attention, les images antérieures à 2011 sont prises au D200 à 800 ISO maxi 😉

    Fab

  8. Je possède le D7100, mais quel est le capteur du D7200 ?
    Il semble être nouveau, contrairement à ce qui est dit en début d’article, la qualité des images risquant d’être bien meilleure … ce qui pourrait me motiver pour changer

  9. Antonio Beldroegas | 5 mars 2015 à 11 h 38 min | Répondre

    Slt la bande,
    je possède également un D90 depuis 5 ans, et j’en viens
    a vouloir renouveler l’appareille qui est super, mais arrive a certaine
    limite. (et puis, il y a aussi le gout de la nouveauté…)
    lorsque l’on veut renouveler, on se retrouve face a un véritable dilemme avec toute ces génération d’appareils qui y a.
    j’avais fait une liste décroissante des mes envies : D750 – D7200 – D610 – D7100 -D5500
    Alors ce D7200 est fort tentant, quit a évoluer, autant prendre de dernier cris et être tranquille pour un bon paquet d’année.
    Mais le double du prix d’un D7100…
    Mais aussi presque le double d’un D5500

    Dur, dur

    encore bravo pour ce site
    Antonio

  10. Bonjour.

    Le jeu en vaut-il la chandelle?
    Je n’ai pas hésité à acheter le D7100 pour remplacer mon D7000 après une chute malencontreuse car il y avait de vrais progrès, mais là … ?
    Finalement, n’oublie-t-on pas l’essentiel ?
    Un bon viseur, un bon obturateur, un bon autofocus et un bon capteur (associé à un bon processeur) le D7100 s’en sort déjà pas mal.
    De bons objectifs… Nikon manque d’innovation dans ce domaine surtout en focale fixe grand angle.
    Sans oublier bien sûr un bon photographe… Nikon ne peut rien faire pour ça.

    Personnellement, quand je fais le bilan de l’utilisation de mon D7100 après personnalisation des boutons U1 et U2, je ne me sers que d’un quart des nombreuses options. Je suis plutôt satisfait côté ergonomie.

    La question à se poser, c’est « à quoi sert chaque fonction ? ».
    Le wifi ne m’a jamais manqué, pas plus que le NFC. Pour transférer ses fichiers, autant sortir sa carte et la mettre dans son ordi.
    Commander l’appareil à distance? Pourquoi pas si l’appareil est sur trépied e et si vous n’avez pas à recadrer ou à suivre le sujet (ça ne m’est jamais arrivé).
    Un écran orientable oui ça manque vraiment, pour les prises de vues au-dessus de la foule ou au raz du sol (macro). Orientation verticale uniquement pour plus de solidité.
    Ecran tactile, pour quoi faire ? Déclencher avec le doigt en Lv… quand il faut déjà tenir l’appareil et l’objectif ? Mieux naviguer dans les menus, peut-être ?

    Le D7100 m’a déçu côté vidéo (difficulté à accrocher un sujet et à le suivre en mouvement). En final, je ne me sers que rarement des fonctions vidéo de mon appareil PHOTO. Je ne sais pas si le D7200 fait mieux.

    Bref, comme c’est dit dans plusieurs messages, les besoins de chacun sont différents. Reste à savoir si on cherche le couteau suisse de la photo ou si on se concentre sur les qualités « photographiques » d’un appareil.
    Pour le savoir, il faudra attendre les premiers tests pour savoir si le jeux en vaut la chandelle.

    Sylvain

  11. Bonjour. Avec mon « vieux » D90 datant de 5 ans, j’ai l’impression d’être un chinois de 2000 ans avant J.C. Et pourtant, je fais ce que je veux avec. WiFi, vidéo, GPS, rafales à 190 images/sec… ??? pourquoi pas une tablette, pendant qu’on y est. Reste que j’aimerais bien avoir l’écran orientable du D5000 offert à mes filles il y a quelques années et qui leur va encore très bien.
    Aaaah ! oui, j’oubliais, j’ai 65 ans et 50 ans de photo derrière moi, apprise avec appareils manuels à deux choix d’ouverture et 3 de vitesse !!! et j’en suis à mon 10ème appareil. J’utilise ViewNx et DxO OpticsPro10.
    N’empêche, Nikon Passion est Parfait. merci.
    Jacques

  12. bonsoir ,vous parlez d’inévitables rabais sur le D7100 ,pourriez vous me donner un ordre d’idée de baisse qu’il pourrait y avoir d’ici cet été? je vous demande çà car ce soir j’étais sur le point de faire l’achat du 7100 à environ 700 euros,mais si il perds 200/300 euros d’ici là je dois peut être ENCORE 🙂 patientez? merci pour tout ce que vous faites et désolé si ma question est un peu vague
    bonne continuation

  13. Désolé mais ça fait un peu geek vos critiques…J’ai un D7000, son ergonomie est au top. Le buffer de 27 Raw et les 24 Mpix me font bien envie !
    Je suis peut-être superstitieux mais les écrans orientables me semblent être un point de fragilité. Je me passe très bien du Wifi, du NFC etc…sans blague c’est pas un téléphone portable !

    • Rien à voir avec l’effet geek. Ce que je mets en avant, c’est le manque total d’innovation quand on sait que Nikon a mis deux ans à proposer ce modèle. Certes il intègre les dernières technos maison, mais aucune réelle nouveauté qui nous fasse un peu réagir. Je ne doute pas qu’il soit performant, surtout face au vieux D7000, mais il ne fait pas rêver alors que Nikon est une marque qui peut nous faire rêver 🙂

  14. Merci pour l’article, on s’en doutait un peu….bienvenue à ce nouveau nikon. Je signale que j’ai acheté le D7100 voici un mois avec comme dirait certains « cul de bouteille » et comme dirait d’autre, il en faut aussi pour le budget. Donc je ne regrette en rien mon achat avec son zoom « pour commencer » 18-140mm. A un moment donné faut bien se lancer, j’ai attendu tellement le temps avant de me « faire plaisir » en achetant ce boîtier. Bien entendu comme d’autre, j’aurai préféré le nikon df mais faute de budget, je fais avec. Alors ceux ou celles qui possèdent

    de superbes appareils et optiques je leur dit bravo et qu’ils en profitent mais de grâce pensez aussi à celles ou ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent pour s’offrir un tel matos mais qui sont quand même pris par la photo. Comme on dit le bonheur n’a pas de prix, mais…faut faire des choix dans la vie. Encore une fois merci à nikon passion de m’avoir fait découvrir ce site merveilleux, j’en retire beaucoup de conseils et d’astuces pour mes prises de vues.

  15. mais bordel !!! mais pourquoi faut ‘il toujours qu’un reflex soit critiquer parce qu’il n’as pas d’écran orientable ou de wifi ou meme tactile ??? arrêter un peu de critiqué sans cesse tout les reflex sans écran orientable. je suis photographe et je m’en tape de ça !!! les gadget pour papi ou pour vidéaste ne sont pas une obligation pour la photo. pour le reste rien a redire.

    • Mais b… Pourquoi faut-il toujours que ceux qui n’ont besoin de rien la ramènent sans penser aux autres … Et si les autres ont des besoins que vous n’avez pas, c’est interdit ? (Désolé pour le ton mais je m’adapte à votre vocabulaire …)

      • J’adore la réponse que vous venez de faire à dsc, qui m’a vraiment faire rire mais je vous trouve super dans vos réponses !!! Je tenais à vous le dire tout simplement

      • Il m’arrive que je doive faire une prise de vue à l’écran et quand je dois faire une prise de vue à l’écran un écran pivotable est impératif.

  16. Merci pour l’article. Je partage la déception.

    Pas de quoi changer mon D7000.

    500€ pour le wifi (en comptant la revente), un peu plus de pixels (et les disques durs, PC qui suivent) et un petit gain en sensibilité.

    Vu que je fais peu de vidéos, que l’expeed2 est déjà amplement suffisant, seul un gain significatif en sensibilité et/ou une couverture des collimateurs plus large me pousserait a l’achat. Le D7300 ou bien un D7210 dans quelques mois…

  17. Vous êtes sur que l’on ne peut pas déclencher a distance via WIFI?
    Il semblerait que ce soit possible d’après le site .fr:
    « Déclenchez l‘appareil photo à distance au moyen d‘un périphérique mobile
    en utilisant le Wi-Fi intégré et l‘application Wireless Mobile Utility  »
    Bon,sinon je partage votre déception
    On peut aussi rajouter:
    Pas d’AF zone groupées
    Pas de mesure Pondérée sur les hautes lumières
    De plus,j’ai du mal a comprendre l’intérêt d’un processeur « plus rapide a traiter les images » (toujours sur nikon.fr) et une rafale identique au 7100?
    Bref,un coup pour rien…

  18. Léonce Christian Kondja Dossou | 2 mars 2015 à 12 h 32 min | Répondre

    Il est dans quel tranche de prix? Assez bien pour la photo comme pour la vidéo selon les détails que vous donnez

  19. Et encore et toujours l’inévitable cul de bouteille 18-105mm..