Présentation des différents objectifs Nikon Nikkor

Nikon est l’un des rares fabricants d’appareils photo reflex à avoir gardé le même format de monture depuis ses débuts, la monture F. Ceci signifie qu’à quelques exceptions près, vous pouvez monter les objectifs Nikon F sur n’importe quel reflex Nikon.

Il en est de même avec les hybrides Nikon Z qui peuvent eux-aussi utiliser les objectifs Nikon F à l’aide de la bague d’adaptation Nikon FTZ en complément des objectifs natifs de la gamme Nikkor Z.

Présentation des différents objectifs Nikon Nikkor

Voici les différents types d’objectifs Nikon pour appareils photo reflex et hybrides vendus depuis la création de la gamme Nikkor.

Pour apprendre à reconnaître ces différents modèles, utilisez le guide visuel : Comment reconnaître les objectifs Nikon ?

Nikon Nikkor F, non-AI, pré-AI

Il s’agit des objectifs à mise au point manuelle (MF) fabriqués de 1959 à 1977. Il en existe trois types : A (couronne filtre chromée), C (couronne filtre noire) et K (revêtement caoutchouc).

Nikon Nikkor AI

Les objectifs AI (à mise au point manuelle) sont apparus sur le marché en 1977. Ils permettent l’indexation automatique de l’ouverture maximale du diaphragme (Automatic aperture Indexing). Le boîtier interprète mécaniquement la valeur d’ouverture maximale, et peut donc effectuer les calculs d’exposition à diaphragme ouvert.

Tous comportent des rainures noires, une couronne de mise au point avec revêtement caoutchouc et des lentilles à revêtement multicouches. La mesure de lumière ne fonctionne pas sur la plupart des boîtiers autofocus, car le fonctionnement de ceux-ci requiert la présence, dans l’objectif, d’une puce électronique et de contacts électriques.

Nikon Nikkor Modifié AI, AI-d

Des objectifs non-AI ont bénéficié de transformations (effectuées par Nikon ou des artisans) permettant de les employer comme des AI. La principale intervention a eu lieu au niveau de la bague de diaphragme.

Nikon Nikkor AI-S

Les objectifs AI-S (à mise au point manuelle) sont une évolution des AI. Apparus en 1982, ils permettent de transmettre au boîtier une information relative à la longueur focale de l’objectif (focale inférieure ou supérieure à 135 mm). On parle alors d’indexation automatique :

  • de l’ouverture maximale du diaphragme,
  • de l’obturateur (Automatic aperture Indexing, and Shutter).

En effet, le signal (positif ou négatif) de la longueur focale permet d’adapter le mode Program de certains boîtiers (Nikon FA, entre autres). La mesure de lumière ne fonctionne pas sur la plupart des boîtiers autofocus, car le fonctionnement de ceux-ci requiert la présence d’une puce électronique dans l’objectif.

On reconnaît aisément ces objectifs à la valeur d’ouverture la plus faible, qui est peinte en orange, et au renfoncement qui se trouve sur la face de la baïonnette.

La fourchette de couplage a parfois été démontée sur certains objectifs AI ou AI-S, étant donné son inutilité sur des boîtiers possédant l’ergot de couplage AI (dès 1977).

Nikon Nikkor AI-P

Les optiques AI-P (à mise au point manuelle) ont été conçues pour fonctionner sur tous les boîtiers avec indexation AI, à mise au point manuelle ou autofocus (dans ce dernier cas, les objectifs AI ou AI-S ne permettaient pas d’effectuer la mesure de lumière).

Ces objectifs possèdent une puce électronique qui envoie au boîtier des informations sur le type d’objectif. L’adjonction, a posteriori, d’une puce dans des objectifs AI ou AI-S permet de les modifier en AI-P. Cette transformation est toutefois l’œuvre d’artisans.

Nikon Nikkor Séries E

Les objectifs Séries E (à mise au point manuelle) sont de type AI-S, mais dans une version économique. La construction en matériaux composites, la formule optique simplifiée et le traitement multicouche réduit leurs confèrent une moins bonne qualité et des résultats (parfois) inférieurs à ceux des optiques AI(-s).

Ils sont au nombre de huit :

  • Nikkor 28 f/2.8 s
  • Nikkor 35 f/2.5 s
  • Nikkor 50 f/1.8 s
  • Nikkor 100 f/2.8 s
  • Nikkor 135 f/2.8
  • Nikkor 36-72 f/3.5 s
  • Nikkor 75-150 f/3.5 s
  • Nikkor 70-210 f/4.5 s

Nikon Nikkor F3AF

Les objectifs F3AF sont les premiers à bénéficier d’un système de mise au point automatique (autofocus). Introduits en 1983, ils fonctionnent exclusivement avec le Nikon F3AF. Ils sont au nombre de deux :

  • AF Nikkor 80mm f/2.8
  • AF Nikkor 200mm f/3.5 ED IF

Nikon Nikkor AF

Les objectifs AF (pour autofocus) ont été commercialisés dès 1986. De type AI-S, ils possèdent une puce électronique, et bénéficient de la mise au point automatique. La mise au point est effectuée à partir d’un moteur situé dans le boîtier ; la transmission du mouvement s’effectue au moyen d’une came de couplage.

Lorsqu’ils sont montés sur un boîtier réglé en mode de prise de vue automatique, la bague de réglage du diaphragme (positionnée sur la plus petite ouverture) n’est pas utilisée manuellement. Les premières version marquent un concept nouveau ; elles sont souvent reconnaissables par une bague de mise au point très étroite, située à l’avant de l’optique.

Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, toutefois la mise au point automatique n’est pas assurée car ces objectifs ne disposent pas d’une motorisation interne.

Nikon Nikkor AF-D

Les objectifs AF-D (autofocus) ont été introduits en 1992. Il s’agit d’objectifs AF possédant une puce électronique qui envoie au boîtier l’information de distance de mise au point. Cette information permet de mieux doser l’exposition, en particulier lors de la photographie au flash TTL.

Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, toutefois la mise au point automatique n’est pas assurée car ces objectifs ne disposent pas d’une motorisation interne.

Nikon Nikkor AF-I

Les objectifs AF-I (autofocus) sont apparus sur le marché en 1992. Ils possèdent un moteur intégré, qui permet d’effectuer la mise au point plus rapidement qu’avec le moteur du boîtier. Il s’agit surtout de téléobjectifs et de zooms haut de gamme. Les AF-I incorporent la fonction D. Tous les boîtiers ne sont pas capables de piloter ce type d’objectifs.

Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, la mise au point automatique est assurée.

Nikon Nikkor AF-S

Les objectifs AF-S (autofocus) sont une évolution des objectifs AF-I. Introduits en 1996, ils possèdent un moteur ultrasonique intégré (Silent Wave), permettant d’effectuer la mise au point de façon très rapide et silencieuse.

Les AF-S incorporent la fonction D. Tous les boîtiers ne sont pas capables de piloter ce type d’objectifs.

Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, la mise au point automatique est assurée.

Nikon Nikkor AF-G

Les objectifs AF-G (autofocus) ont été introduits en 2000. Leur particularité réside dans le fait qu’ils ne possèdent pas de bague de diaphragme (l’ouverture est commandée à l’aide de la molette du boîtier). Il n’est donc pas possible de les employer sur des boîtiers électroniques plus anciens, ni manuels. Les AF-G incorporent la fonction D, et parfois AF-S.

Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, la mise au point automatique est assurée.

Nikon Nikkor IX

Ces objectifs autofocus ont été conçus en 1996 pour les boîtiers Pronea. Ils ne sont pas compatibles avec les reflex ou les hybrides Nikon.

Nikon Nikkor DX

Les objectifs DX (autofocus) ont été commercialisés dès 2003. Optimisés pour les capteurs numériques APS-C qui sont plus petits (15,5 x 23,7 mm environ) que le format classique (24 x 36 mm), ils sont par conséquent destinés aux modèles d’appareils reflex numériques disposant d’un capteur APS-C.

Ils peuvent mécaniquement se monter sur un boîtier à capteur plein-format (FX) pour une utilisation ponctuelle (avec des contraintes fonction du boîtier). Ces objectifs sont compatibles avec les hybrides Nikon de la série Z à l’aide de la bague Nikon FTZ, la mise au point est assurée s’ils sont au standard AF-S ou AF-P.

Nikon Nikkor VR

Sans qu’il ne s’agisse d’une série spécifique dans la gamme, les objectifs VR sont une évolution des objectifs AF haut de gamme. Introduits en 2000, ils possèdent un système de réduction de vibrations (Vibration Reduction) qui, par un mouvement imperceptible des lentilles internes, compense le mouvement de l’objectif. Ce système permet d’employer des vitesses d’obturation plus lentes. Les objectifs VR sont des objectifs AF-G, AF-S ou AF-P.

Nikon Nikkor One

Les objectifs Nikkor One sont des optiques conçues exclusivement pour la première génération d’appareils photo hybrides Nikon One entre 2011 et 2018. Ces optiques, compatibles avec la monture Nikon 1 exclusivement, ne peuvent pas être utilisés sur les reflex ou hybrides de la gamme Nikon Z.

Nikon Nikkor Z

Les Nikkor Z sont les objectifs conçus pour les hybrides de la gamme Nikon Z à partir de 2018. Ces objectifs utilisent la monture Nikon Z, plus grande que la monture pour reflex Nikon F, ils ne sont pas compatibles avec les reflex Nikon.

Note

Les boîtiers autofocus “sans index Ai” n’assurent aucune mesure de lumière avec les optiques manuelles des séries AI, E, AI-S… mais généralement – sauf exception très limitée spécifiée dans la notice de l’appareil – la compatibilité mécanique et l’assistance de mise au point est assurée, de même que la présélection du diaphragme par la bague manuelle.

Aussi, avec une cellule de mesure séparée, ou en vous aidant d’un autre boîtier Nikon, vous pouvez utiliser d’anciennes optiques manuelles AI/AI-S sur les boîtiers numériques à monture Nikon les plus récents avec un confort moindre en prises de vues puisque tout automatisme a disparu (mais sans grand danger sur les résultats).

Les reflex les plus récents disposent d’un menu dédié aux objectifs sans CPU (donc sans puce intégrée) qui permet de configurer une fois pour toutes les caractéristiques de l’objectif manuel pour pouvoir disposer de la mesure de lumière intégrée au boîtier.

Le tableau visuel suivant vous permettra de reconnaître aisément les différents modèles d’objectifs Nikon :

tableau de comparaison des objectifs Nikkor

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


2 Commentaires sur "Présentation des différents objectifs Nikon Nikkor"

  1. Bonjour, Jean-Christophe D
    Je possède un Zoom 24/120 Nikon AF NIKKOR et j’aimerais savoir s’il peut-être monté sur boitier Nikon D 5500 (d’occasion ?) ou mieux, sur un 5300 neuf, qui possède , la géolocalisation. Le but de ce « mariage » est d’obtenir un Zoom 36/180, de bonne qualité dont les focales m’intéressent beaucoup plus.
    Mon « seul » problème, c’est que plus je me renseigne, moins je me décide : certains vont jusqu’à me dire que l’objectif risque de détruire ces boîtiers.
    Je pense que votre avis me serait précieux ! Merci d’avance, Alain G
    PS : mes félicitations pour votre site !