Sigma Art 24mm f/1.4 DG HSM : le grand-angle plein format qui ouvre en grand !

Sigma annonce son nouveau Sigma 24mm f/1.4 DG HSM série Art, une optique dont le niveau de performances devrait combler les amoureux de courtes focales et grandes ouvertures.

Sigma Art SIGMA 24mm F1.4 DG HSM

L’opticien indépendant Sigma complète la série Art, une gamme d’optiques de belle facture, avec ce nouveau 24mm f/1.4 disponible en monture Sigma, Nikon et Canon.

Rappelons que la gamme d’optiques Sigma est désormais déclinée selon trois séries bien spécifiques : Art, le fleuron de la gamme, Contemporary et Sport. La lignée Art se veut la référence du marché en matière de belles optiques, bien finies, et surtout très performantes.

Et il faut reconnaître que les précédents Sigma Art 35mm f/1.4 DG HSM et Sigma Art 50mm f/1.4 DG HSM ont de quoi faire des jaloux. Ces deux optiques sont reconnues comme faisant partie des meilleurs du moment, et concurrencent directement les meilleures productions Nikon et Canon.

Avant même que nous arrivent les premiers tests de ce 24mm, la simple lecture détaillée de sa fiche technique laisse effectivement penser que l’optique en a sous le capot ! Voici quelques critères techniques cités par la marque pour vous aider à bien comprendre en quoi ce Sigma 24 mm Art se distingue de la concurrence.

Correction de la Coma sagittale

La coma sagittale est un défaut optique caractéristique d’un objectif grand-angle et qui a pour conséquence de disperser un point lumineux en formant une traîne sur l’image. Le Sigma 24mm f/1.4 Art embarque des lentilles asphériques à l’arrière du groupe optique pour améliorer l’angle d’incidence de la lumière, et par là-même corriger les défauts de coma sagittale y compris à pleine ouverture.

Correction de l’aberration chromatique

L’aberration chromatique provoque l’apparition de différences de mise au point sur l’image finale en fonction de la longueur d’onde de la lumière illuminant le sujet. Vous observez alors sur la photo des contours irisés difficilement corrigeables en post-traitement. L’aberration chromatique se décline en aberration latérale et axiale.

Dans son 24mm f/1.4, Sigma a intégré des éléments en verre F – Low Dispersion – et SLD – Special Low Dispersion –  qui permettent de réduire l’aberration chromatique latérale (visible sur les bords de l’image généralement). La formule optique est également calculée pour corriger l’aberration chromatique axiale.

Distorsion

Tout objectif, et particulièrement un grand-angle, apporte un certain degré de distorsion dans l’image. Cette distorsion est propre à la formule optique (l’ensemble des lentilles qui composent l’objectif) et elle se doit d’être minimale.

Le Sigma 24mm f/1.4 DG HSM est conçu de telle façon que sa première lentille reçoit les rayons lumineux sous un angle bien précis pour compenser la distorsion. Les lentilles asphériques utilisées permettent elles-aussi de réduire l’effet de la distorsion pour procurer les meilleures images possibles.

Sigma Art SIGMA 24mm F1.4 DG HSM

Vignettage

Le vignettage est une différence de luminosité qui se traduit par des angles plus sombres que le milieu de la photo. Le vignettage est plus visible sur les objectifs à grande ouverture.

La formule optique du Sigma 24mm f/1.4 est calculée pour réduire au mieux le vignettage et offrir une luminosité identique sur toute la surface de l’image. Notons toutefois qu’investir dans une optique à faible taux de vignettage pour en rajouter au post-traitement n’est pas nécessairement la meilleure des approches …

Flare et images fantômes

Le dernier défaut que l’on rencontre sur les objectifs est l’effet de flare couplé à l’apparition d’images fantômes. Ces défauts sont liés aux fortes lumières incidentes qui pénètrent dans l’objectif si vous cadrez en face d’une source lumineuse – par exemple le soleil – ou si cette source se trouve sur le bord de l’image.

Selon la marque, le revêtement Super-Multi Layer du Sigma 24mm f/1.4 est censé réduire l’effet de flare et l’apparition d’images fantômes. Les photos sont alors plus nettes et contrastées.

Personnalisation et mise à jour firmware

Il n’y a pas que les boîtiers dont le firmware peut être mis à jour, certaines optiques aussi. C’est le cas de ce Sigma 24mm f/1.4 Art qui peut être actualisé via le dock USB de la marque.

Par ailleurs, ce dock vous permet également, via l’utilitaire Sigma Optimization Pro de personnaliser votre objectif pour qu’il corresponde à votre pratique et votre boîtier :

  • ajustement précis de la mise au point
  • ajustement de la priorité à la mise au point manuelle

Construction pro

Le Sigma 24mm f/1.4 Art dispose d’un diaphragme circulaire à 9 lames et d’une motorisation autofocus HSM (Hyper Sonic Motor) rapide et silencieuse.

La  fonction de priorité à la mise au point manuelle permet de passer du mode AF au mode MF par simple rotation de la bague de mise au point (personnalisable via le dock USB).

Le poids de l’optique est de 665 gr., le diamètre est de 85mm et la longueur totale de 90.2mm.

La baïonnette est en laiton chromé avec traitement de surface censé renforcer la solidité et la résistance dans le temps. Enfin ce Sigma 24mm f/1.4 Art peut bénéficier du service exclusif Sigma de changement de monture : si vous changez de marque de boîtier, il vous suffit de faire changer la monture de l’optique pour réutiliser votre objectif sur votre nouveau boîtier (service payant assuré par la marque).

Le Sigma 24mm f/1.4 Art est vendu 949 euros prix public (pare-soleil est inclus).

Source : Sigma

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Sigma Art 24mm f/1.4 DG HSM : le grand-angle plein format qui ouvre en grand !"

  1. Il y a une sortie de 24mm f/1,8 AFS nikon de prévue ?

  2. Merci pour cette présentation.
    Je suis très intéressé par cette optique autant sur DX que sur FX pour remplacer mon AFD f/2.8.
    Toutefois, je préfère encore attendre la sortie du Nikon f/1.8 AFS.
    Après toutes ces années a désespérer cette sortie, quelques mois de plus pour pouvoir comparer avec le Sigma ne me tueront pas. 🙂