Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Slow Photo, comment photographier en pleine conscience

Vous saturez des milliers d’images qui inondent les réseaux sociaux, le web, les sites de partage ? Vous ne savez plus comment faire pour trier ce qui mérite d’être vu de la masse d’images sans intérêt pour vous et qui freinent votre créativité ?

Voici une invitation à la pratique Slow Photo dont Sophie Howarth vous parle dans un livre qui fait du bien à découvrir.

Slow Photo, comment photographier en pleine conscience

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Slow Photo, présentation

Depuis que les réseaux sociaux et les smartphones ont permis à tout le monde de partager des photos en quelques secondes, il ne se passe plus une journée sans que vous ne soyez soumis à des milliers d’images dont la plupart n’ont que peu d’intérêt pour vous.

Vous vous êtes peut-être vous-aussi pris au jeu de publier sans cesse sans toujours savoir ni pourquoi ni comment faire autrement. C’est normal, tout vous pousse à le faire, les plateformes, les applications, vos proches, la société.

Pourtant vous vous découragez. Vous ne trouvez plus dans ces millions d’images de quoi trouver de bonnes idées, vous passez à côté de la substantifique moelle qui vous ferait du bien, vous en arrivez même à vous décourager.

Sophie Howart, artiste et auteur (de l’excellentissime Street Photography Now en particulier), s’efforce de réfléchir à ces pratiques indigestes, et propose des idées pour vous recentrer sur votre pratique en lien avec vos aspirations profondes.

Dans ce livre qui vient de paraître en français chez Eyrolles avec une adaptation française de Franck Mée très réussie alors que le sujet est complexe, elle traite de Slow Photo.

Mais qu’est-ce donc que la Slow Photo ?

En quelques mots, il s’agit de laisser de côté la pression sociale qui vous pousse à toujours plus publier, à aller dans le sens des plateformes et à produire des images instagrammables, pour en revenir à une pratique raisonnée.

En couplant approche consciente de la photographie et approche photographique de la méditation, Sophie Howarth vous invite à vous poser les bonnes questions et à retrouver le plaisir de pratiquer une photographie plus réfléchie.

Je ne vous cache pas qu’en découvrant ce livre, j’ai été très attiré, étant moi-même soumis quotidiennement à des flux incessants d’images, de part mon activité de photographe et formateur.

Slow Photo, comment photographier en pleine conscience

Que peut vous apporter ce livre ?

Soyons clairs : vous n’allez pas apprendre la photographie avec un ouvrage qui s’appelle Slow Photo. Vous allez au contraire apprendre à travailler sur vous, à porter un regard différent sur le monde qui vous entoure, à vous faire confiance.

Lorsque vous apprenez à vous faire confiance implicitement, vous n’avez plus besoin de prouver quelque chose à travers votre art.
Vous l’autorisez simplement à sortir, tel qu’il est.
Alors, créer ne demande plus d’effort : cela arrive, tout simplement. L’art pousse comme les cheveux poussent.
– John Daido Loori

Slow Photo, comment photographier en pleine conscience

Sophie Howarth a découpé son livre en 16 parties, autant de thèmes et idées qui associent pleine conscience, travail sur soi, prise de recul et pratique photographique.

Je vous les cite pour vous permettre de mieux comprendre :

  • Clarté
  • Curiosité
  • Dévotion
  • Confiance
  • Humilité
  • Conscience culturelle
  • Gratitude
  • Réceptivité
  • Ambiguïté
  • Espièglerie
  • Persévérance
  • Compassion
  • Honnêteté
  • Acceptation
  • Générosité
  • Impermanence

Chacune de ces parties est illustrée de photos de toutes les époques, vous y trouverez des photos des grands Maîtres de la photographie comme de photographes moins connus.

Chaque partie est accompagnée d’une double page qui vous permet de vous entraîner à pratiquer la photographie en pleine conscience. Cela peut paraître déroutant, mais pour avoir déjà tenté l’expérience, je vous promets que vous avez beaucoup à gagner de telles pratiques. Bien plus que de vous procurer le dernier matériel ou logiciel à la mode.

Slow Photo, comment photographier en pleine conscience

A qui s’adresse ce livre Slow Photo ?

Il s’agit de prendre conscience de ce qu’est votre pratique photo, encore faut-il en avoir une. Si vous venez de découvrir la photographie, que vous vous débattez encore avec le manuel utilisateur de votre appareil et que vous cherchez toujours à savoir ce qu’est le triangle d’exposition, vous n’êtes peut-être pas concerné(e) dans l’immédiat par un tel ouvrage.

Si par contre vous faites de la photo depuis quelques années, que vous ne savez plus vraiment ni pourquoi vous le faites, ni quoi photographier sans chercher à produire des images attirantes pour les autres (comprendre « faire plaisir à Facebook, Instagram et autres algorithmes), alors ce livre va vous intéresser.

Slow Photo va vous intéresser aussi si vous vous cherchez. Si vous ne savez pas dans quelle direction aller, si vous pratiquez une forme de photographie plus documentaire que véritablement artistique. Prendre le recul que vous propose de prendre Sophie Howarth vous aidera à savoir ce que vous aimez vraiment en photographie, ce qui vous fait ressentir les bonnes émotions, ce qui vous touche.

Ce livre va beaucoup vous aider si vous ne supportez plus d’être soumis(e) quotidiennement à ce vomissement d’images qui vous passe sous les yeux sans cesse, que vous avez perdu vos repères, que vous cherchez à reprendre pied.

Je ne peux pas vous garantir qu’il vous permettra de retrouver vos repères, c’est très personnel, mais je peux vous garantir qu’il vous donnera des clés pour le faire. Il m’en a donné.

Sachez enfin que c’est un livre que vous allez garder près de vous, que vous y piocherez de pages en pages des idées, des citations, des réflexions sur vous et votre passion qui vous feront du bien. C’est un ouvrage à part dans la production actuelle, ce qui m’a attiré à m’y intéresser et je ne peux que vous recommander de faire de même. Les 20 euros qu’il vous en coutera pour vous le procurer pourraient bien vous aider à mieux vivre vos journées, par les temps qui courent c’est un investissement plus que justifié.

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Slow Photo, comment photographier en pleine conscience"

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]