DES GUIDES + 1 FORMATION PHOTO

CADEAUX DE BIENVENUE

Comment développer votre culture photographique en une seule lecture

Vous aimez la photographie, vous maîtrisez plutôt bien la technique, mais votre problème c’est la culture photographique.

En effet, vous connaissez peu ou pas les différents domaines et les photographes reconnus. Vous avez quelques notions mais vous ne savez pas où trouver les bonnes infos. Voici de quoi satisfaire votre curiosité, grâce à Jean-Christophe Béchet et Samuel Decklerck.

Acquérir une culture photographique

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Acquérir une culture photographique, ça veut dire quoi ?

Acquérir une culture technique, vous savez. Il s’agit de comprendre comment fonctionne votre appareil photo, les bases de la photo, les règles, le post-traitement.

Cela fait de vous un photographe amateur, au sens noble du terme. Mais cela ne fait pas de vous un photographe possédant les moyens d’exprimer sa personnalité. Un photographe qui peut s’appuyer sur la connaissance des grands courants photographiques, des domaines principaux, pour en tirer des idées, pour s’approprier les leçons des plus grands.

Lorsque vous débutez, il est normal de ne pas avoir ces connaissances. La technique c’est rassurant, ça attire plus facilement. Seulement une fois que vous avez pris goût à la photo, vous pouvez avoir envie d’aller plus loin. Et là, ça coince.

Je vous le répète sans cesse, la connaissance est dans les livres seulement vous ne pouvez pas acheter tous les livres de photographie non plus.

Acquérir une culture photographique

Jean-Christophe Béchet que vous avez connu chez Réponses Photo il y a longtemps maintenant, a cette capacité à écrire des livres sur la photographie, et pas de parler technique uniquement. Sa petite philosophie pratique de la prise de vue photographique en est un bon exemple.

Jean-Christophe Béchet a écrit cet autre livre « Acquérir une culture photographique », en collaboration avec un autre auteur, comme c’est déjà le cas avec Sylvie Hugues pour Concevoir un portfolio de photographie. Ici il s’agit de Samuel Decklerck, professeur de philosophie.

Ne prenez pas peur tout de suite, le livre ne parle pas de philo mais bien de photographie. Le principe est simple : Samuel Decklerck s’interroge et pose les questions, Jean-Christophe Béchet y répond.

200 questions et autant de réponses, de quoi faire le tour des quatre grands domaines de la photographie que sont le portrait, le paysage, la photo de rue et la photographie plasticienne et conceptuelle.

Ne pensez pas que ce soit un beau livre de photographie, ce n’est pas le but. Par contre vous allez trouver matière à découvrir, comprendre, analyser et surtout apprendre. Avant d’oublier une bonne partie de ce que vous aurez appris, la culture est à ce prix si l’on en croit Ellen Key.

Acquérir une culture photographique

La bonne nouvelle c’est qu’une fois que vous vous serez procuré ce livre, vous pourrez le consulter aussi souvent que vous le voulez. Mon exemplaire est sur mon bureau depuis que je l’ai reçu, cela fait longtemps d’ailleurs. Je m’y replonge fréquemment.

Pour être tout à fait honnête avec vous, je ne suis pas toujours d’accord avec Jean-Christophe Béchet. Pour avoir échangé plusieurs fois avec lui, ce n’est pas nouveau, toutefois je respecte ses positions et je reconnais sans aucune difficulté qu’il en sait bien plus que moi sur le sujet. De là à dédaigner la macro et quelques autres pratiques qui ne sont pas suffisamment artistiques selon lui, il y a un pas que je ne fais toutefois pas.

Nos deux auteurs ont pris la peine d’illustrer certaines pages de photos qui viennent renforcer leurs propos lorsqu’il le faut, c’est judicieux. Le découpage en quatre domaines distincts a du sens aussi, même si la photographie dans son ensemble ne saurait se limiter à ces quatre domaines.

Le livre en lui-même reprend les codes d’ouvrages tels que Concevoir son livre de photographie. Un format pratique pour glisser le livre dans votre sac, la maquette est dense mais pas trop, c’est bien imprimé, et cela vous coutera 28 euros. Pour acquérir une culture photographique si vous n’en avez pas, avouez que c’est raisonnable.

Acquérir une culture photographique

A qui s’adresse ce livre ?

Il s’adresse déjà à tout photographe désireux d’en savoir plus sur la photographie que ce qu’il y a dans les fiches techniques des fabricants.

Il s’adresse aussi au photographe amateur qui cherche à comprendre comment passer ce cap qu’il n’arrive pas à passer.

Il s’adresse, enfin, au photographe curieux de découvrir quels pourraient être ses maîtres à penser en matière de photographie, avant d’aller plus loin en se procurant leurs livres de photographies et autres écrits.

Alors acquérir une culture photographique est-il indispensable lorsqu’on pratique la photographie ? Non, pas si vous cherchez juste à créer quelques souvenirs de votre quotidien.

Jean-Christophe Béchet s’intéresse sincèrement au monde amateur dans lequel il ne voit pas des concurrents potentiels mais un vivier d’artistes en devenir, libérés des contraintes que subissent les photographes professionnels.

Si vous souhaitez travailler plus en profondeur par contre, de façon plus personnelle, et comprendre comment c’est possible, quelque chose me dit que la culture photographique va vite vous manquer si vous n’en avez pas.

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


1 Commentaire sur "Comment développer votre culture photographique en une seule lecture"

  1. Comment obtenir une culture littéraire en ne lisant qu’un seul livre ?
    ….
    En photographie c’est pareil…il faut lire, lire, beaucoup lire et de tout : du magazine bas de gamme (au début du début) à la thèse de doctorat sur les arts graphiques, la philosophie, l’histoire de la photo, son impact culturel, social… bref c’est vaste, très très vaste…
    UN livre c’est le début du début du début, mais ce n’est vraiment pas suffisant.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]