Test Nikon 1 AW1 : une semaine avec le Nikon baroudeur !

Le Nikon 1 AW1 est le dernier né de la gamme de compacts à objectifs interchangeables Nikon 1. Taillé pour l’aventure, ce boîtier est résistant aux chutes et il est le premier boîtier photo hybride capable d’aller sous l’eau sans nécessiter de caisson étanche. Au-delà des apparences, le Nikon 1 AW1 tient-il ses promesses ? Nous avons passé une semaine avec lui pour vous donner un avis d’utilisateur.

[MaJ : voir la vidéo réalisée pendant le test du Nikon 1 AW1]

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Le Nikon 1 AW1 avec l’objectif Nikkor 11-27,5mm f/3.5-5.6

Présentation du Nikon 1 AW1

Le Nikon 1 AW1 fait partie intégrante de la gamme Nikon 1 : il s’agit donc d’un boîtier hybride, un compact à objectifs interchangeables. Ce modèle présente la particularité d’être étanche à 15m avec une optique dédiée, ici le zoom Nikkor 11-27.5mm (voir notre test de résistance en vidéo). Le boîtier est bien évidemment compatible avec les autres optiques en monture Nikon CX équipant les autres boîtiers Nikon 1, retenez simplement que si vous comptez aller sous l’eau, il faut impérativement une optique ‘étanche’.

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Le Nikon 1 AW1 avec son joint torique d’étanchéité sur la monture

Sur le plan du look on aime ou pas mais Nikon a fait un effort de présentation. Le Nikon AW1 a belle allure avec son corps en métal argenté, l’optique est équipée d’une généreuse bague de zoom crénelée, l’écran arrière n’est pas le plus grand de la catégorie mais s’avère très lisible à l’usage.

Tout comme sur les autres Nikon 1, l’essentiel des commandes est regroupé en face arrière, sur le côté droit. Le joystick central donne accès à de nombreuses fonctions selon que vous êtes rentré dans le menu ou pas. En cela ce AW1 est conforme à ce que l’on connaît des autres modèles Nikon 1, un peu trop peut-être car utiliser ces petits boutons avec des gants ou sous l’eau peut vite s’avérer difficile.

Nikon répond à ces problématiques avec un menu bien particulier : après un simple appui sur la touche la plus large du panneau, il vous suffit d’incliner l’appareil pour faire défiler les principales options de prise de vue. Vous êtes sous l’eau, vous avez une main prise ? Utilisez un doigt pour enclencher cette fonction, inclinez l’appareil et relâchez la touche quand le curseur est sur le bon menu. Intéressant et plutôt bien visible à l’écran.

Test Nikon 1 AW1

Le capot supérieur propose trois boutons de tailles différentes. Le plus gros et le plus apparent est le déclencheur photo, celui qui hérite d’un point rouge est le déclencheur vidéo et le plus petit des trois est l’interrupteur Marche-Arrêt.

Du fait de l’étanchéité du boîtier, les différentes trappes (batterie/carte mémoire et connectique) sont rendues étanches par le biais de joints adaptés et par un double verrouillage. Celui-ci vous interdit de fermer la trappe si vous n’avez pas actionné les deux loquets, une garantie supplémentaire de bonne fermeture de ces ouvertures par lesquelles l’eau pourrait rentrer, ce qui peut vite arriver dans la précipitation d’une prise de vue impromptue.

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

La trappe inférieure d’accès à la batterie et à la carte mémoire avec son double loquet

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

La trappe latéral et les connecteurs sont protégés par un joint d’étanchéité

L’étanchéité de la liaison boîtier-objectif est faite grâce à un principe de joint torique monté sur la monture elle-même, l’optique venant se coller à ce joint sans qu’il soit nécessaire de trop forcer pour autant.

Notre avis sur le Nikon 1 AW1

Nous avons eu l’occasion de prendre en main le Nikon 1 AW1 pendant une semaine, voici quelques retours d’expériences terrain. Comme nous le proposons dans nos différents tests, il ne s’agit pas ici de passer le boîtier à la moulinette des tests techniques et des murs de briques, mais bien de l’utiliser comme vous pourriez le faire et de vous donner un avis forcément subjectif (mais le moins possible !).

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Malgré le petit capteur, les arrière-plans peuvent être floutés pour donner un effet agréable à l’image …

Premier constat, le AW1 reste assez compact et surtout gracieux, ce qui n’est pas toujours le cas des modèles étanches qui sont souvent dotés de boîtiers plastifiés et très (trop) colorés qui les déguisent en rouleurs de mécaniques. Le design du Nikon 1 AW1 interpelle et nous avons eu systématiquement la remarque en le sortant du sac « c’est quoi comme appareil photo ? il est joli !« . Ce n’est pas un argument technique bien probant mais tant qu’à faire d’investir dans un boîtier, autant qu’il plaise.

Ergonomie et accès aux fonctions principales

La prise en main s’avère satisfaisante, le AW1 tient dans la main et moyennant quelques minutes d’entraînement vous pouvez viser et déclencher d’une seule main sans aucun problème. Les différentes touches du panneau arrière sont accessibles, un peu petites toutefois si vous avez de gros doigts ou si vous portez des gants. Un critère à prendre en compte car les usages auxquels Nikon destine ce boîtier font que vous pouvez être facilement dans cette situation (randonnée, montagne, ski, plage, etc.).

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

L’écran d’accueil du menu du Nikon 1 AW1

Si l’ergonomie des touches est satisfaisante, il n’en est pas de même de celle des menus. Nikon nous a habitué à proposer des menus bien remplis sur ses reflex, mais sur un boîtier comme celui-ci il est dommage de devoir recourir  au manuel pour trouver comment accéder aux modes de prises de vues P,S,A,M par exemple. La touche ‘menu’ donne bien accès à un écran qui laisse augurer le meilleur, graphique et clair, le reste l’est beaucoup moins.

Comment expliquer que le réglage de la sensibilité se trouve dans le sous-menu ‘traitement d’image’ ou que le sous-menu ‘mode automatique’ permette de régler le flou d’arrière-plan et la luminosité de l’écran ? Les ingénieurs japonais ont inclus tous les contrôles nécessaires dans ce boîtier, c’est bien, ils ont manqué de discernement en les classant dans les différentes rubriques.

Si toutefois vous êtes de ces utilisateurs  qui choisissent de ne pas trop se préoccuper des réglages avancés et de profiter du boîtier, alors choisissez le mode automatique et laissez l’appareil choisir lui-même les bons réglages. Vous verrez alors l’icône de mode Scène changer régulièrement à l’écran et le boîtier vous proposer les meilleurs réglages possibles pour la situation présente.

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Le Nikon 1 AW1 utilise bien des cartes SD
contrairement à ce que peut laisser penser cette vue 🙂

Le Nikon 1 AW1 à l’usage

Ce Nikon 1 AW1 a pour lui des capacités tout-terrain évidentes : ne craignez pas de le transporter au quotidien au fond du sac, de l’échapper par mégarde et de le faire tomber de votre hauteur (nous l’avons fait …), il tient le choc et continue à fonctionner. Vous voulez faire une photo sous une pluie battante ? Il répond présent. Vous êtes en bord de mer et passablement arrosés par les embruns, il répond toujours présent. Vous tombez à l’eau ? Il vous suit et continue à fonctionner.

Baroudeur ? Oui.

Ce boîtier s’avère un fidèle compagnon de voyage, qu’il s’agisse d’un circuit urbain comme d’un séjour dans les coins les plus reculés du monde. Il vous faudra néanmoins tenir compte de l’autonomie de la batterie qui a tendance à se vider très vite surtout si vous utilisez la vidéo (comptez un maximum d’une heure en tournage vidéo, une petite journée en prise de vue mixte photo-vidéos courtes).

Le Nikon 1 AW1 dispose d’un GPS intégré, d’un altimètre et d’un profondimètre. Vous pouvez également caler vos prises de vues à l’aide de la boussole électronique et de l’horizon artificiel s’affichant sur l’écran arrière. Le flash intégré apporte le complément de lumière qui peut vous manquer, que ce soit hors de l’eau comme dans l’eau (jusqu’à 6m).

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Le petit flash intégré fonctionne aussi sous l’eau jusqu’à 6m

Nikon revendique une réactivité extrême pour sa gamme Nikon 1, ce AW1 s’avère effectivement réactif et les quelques portraits sur le vif réalisés nous ont permis de vérifier que sortir le boîtier du sac, l’allumer et shooter à l’improviste permet d’obtenir un portrait net. C’est la moindre des choses mais tous les boîtiers ne le permettent pas dans cette catégorie.

Ne pensez pas pour autant qu’il s’avère aussi vif et précis qu’un reflex d’entrée de gamme, ce n’est pas le cas. Si la précision est votre principal critère, jetez un œil du côté du Nikon D3200, vous perdrez en compacité et poids mais gagnerez sur plein d’autres plans pour un tarif proche.

Compact oui, mais suffisamment ?

La gamme Nikon 1 est faite de boîtiers dont la compacité est liée à la petite taille du capteur. Celui-ci a permis à Nikon de développer une monture de diamètre réduit et des optiques bien moins imposantes que celles équipant les porte-objectifs Sony NEX par exemple. Néanmoins, ce Nikon 1 AW1 ne s’avère pas si compact que vous pourriez le penser, le zoom 11-27.5mm restant proéminent. Nikon est chahuté par les petits Fuji X20 ou X-A1, bien plus compacts et proposant un capteur bien plus performant pour un tarif très proche (ils ne sont ni étanches ni aussi résistants par contre).

Nikon 1 AW1 : qualité d’image et limites d’utilisation

Le Nikon 1 AW1 est fidèle à ce que l’on connait de la gamme Nikon 1 : capteur au format CX (facteur de conversion x2.7) de 14MP sans filtre passe-bas, processeur de traitement Expeed 3A. La sensibilité varie de 160 à 6400 ISO, l’autofocus est un modèle hybride à détection de phase (via 73 collimateurs) et de contraste. La vidéo propose différents modes dont 1080i à 60 im/s et 1080p à 30 im/s. En mode rafale, le Nikon 1 AW1 s’en sort très bien puisqu’il shoote à 15 im/s (10 sur les autres modèles 1) en mode AF à détection de phase. L’obturateur électronique pédale à 1/16 000s, ce qui s’avère largement suffisant dans la plupart des situations.

Test et Avis sur Nikon 1 AW1

Le Nikon 1 AW1 sans optique, avec le capteur CX 14Mp

Au quotidien cette belle fiche technique se traduit par la capacité du boîtier à s’adapter aux conditions ambiantes. L’autofocus répond présent dans la plupart des situations, ce qui signifie que vos photos seront nettes pratiquement tout le temps. Le capteur, malgré sa petite taille, couplé au processeur Expeed 3A, permet d’obtenir des images exemptes de bruit numérique jusqu’à 800 ISO. Passé ce cap attendez-vous à percevoir un moutonnement sur les images dès 1600 ISO et oubliez assez vite la sensibilité de 6400 ISO si vous pensez faire des tirages supérieurs au format 10×15.

Photos de test du Nikon 1 AW1 à différentes sensibilités ISO

Parce que l’on s’en voudrait de ne pas vous proposer quelques images test, voici une série de photos prises avec le Nikon 1 AW1 à différentes sensibilités. Le boîtier est placé en mode A de façon à bloquer l’ouverture. La sensibilité est ajustée manuellement d’une vue à l’autre. Les images sont faites en JPG brut de boîtier.

Sur l’écran la différence est moins sensible mais le moutonnement apparaît très clairement sur la zone gauche de l’image, dans la pelouse et sur la façade dès 1600 ISO.

Sur les copies d’écran ci-dessous vous pouvez voir le détail dans l’image avec le réglage ISO 160 à gauche et l’autre sensibilité à droite :

A qui s’adresse le Nikon 1 AW1 ?

Usages familiaux grand public, profil amateur

Le Nikon AW1 est particulièrement bien adapté à ce type d’usages. Il passe partout, ne craint pas les chocs ni les intempéries, et vous permet de disposer d’un appareil photo qui vous suivra dans toutes vos aventures au quotidien comme en vacances. Proposant une qualité d’image largement supérieure à celle des compacts traditionnels, étanche, très efficace en vidéo, il représente une alternative crédible aux reflex d’entrée de gamme plus imposants et plus fragiles.

Usages avancés, profil expert

Les photographes experts qui aiment bien jouer avec les réglages, piloter leur boîtier et ne pas se laisser imposer des choix techniques par l’automatisme devront faire face à une complexité apparente qui dérange. Il vous faudra un certain temps d’appropriation du boîtier pour passer rapidement d’un réglage à l’autre et en tirer le meilleur comme vous le faites avec votre reflex.

La qualité d’image reste liée à la taille du capteur, réduite, malgré les résultats corrects obtenus aux tests DxO. Le choix du Nikon 1 AW1 se fera sur d’autres critères que la seule qualité du capteur : compacité, résistance, étanchéité. Si vous cherchez la qualité d’image ultime et n’avez pas de projets trop aventureux, la concurrence (Fuji par exemple) propose un ensemble plus cohérent. Si vous cherchez un boîtier tout-terrain qui sait néanmoins donner des images à traiter en RAW pour en tirer la quintessence, alors ce Nikon 1 AW1 est un choix à considérer.

Usages avancés, profil professionnel

Vous cherchez un petit boîtier compact capable de vous permettre de proposer à vos clients des images inédites ? Vous ne voulez pas prendre de risque en exposant votre reflex pro en bord de mer, dans l’eau, vous ne souhaitez pas investir dans un caisson étanche pour reflex pour quelques prises de vues dans l’année ? Le Nikon 1 AW1 est une alternative très crédible.

Performances du mode vidéo, étanchéité, robustesse vous permettront de faire des images que votre reflex ne peut faire. Ce qui peut faire la différence avec vos concurrents.

Vous avez des questions complémentaires ? Les commentaires sont faits pour ça …

Merci à Nikon France pour le prêt du matériel lors de ce test.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


21 Commentaires sur "Test Nikon 1 AW1 : une semaine avec le Nikon baroudeur !"

  1. Bonjour,
    Je pars en Laponie dans 2 semaine et je souhaiterais connaitre votre avis concernant la photographie des aurores boréales…
    Pouvez vous me dire s’il est possible de l’utiliser pour ceci ou il est vraiment conseillé d’avoir un reflex?
    Je ne suis pas une pro en photographie mais désire pouvoir immortaliser une aurore si j’ai la chance d’en apercevoir une…
    Merci d’avance de votre réponse.

  2. Bonjour
    Dans le cadre de prises de vues aériennes, quel est votre avis?
    Sachant que je possède un autogire ouvert (sans cabine fermée)
    Merci

  3. J’utilise le Nikon 1 AW1 depuis plus de 2 ans, quasiment depuis sa sortie sur le marché, il est toujours au rendez-vous, jamais eu le moindre souci. C’est un peu mon témoin qui me suit au quotidien lorsque je n’ai pas le besoin professionnel de mes reflex Nikon. Printemps et été, il est très souvent sur l’eau, en bateau semi-rigide et/ou sous l’eau, jamais eu le moindre problème. Solidité, fiabilité et sécurité. Je change le joint d’objectif chaque année, je n’utilise que l’objectif 11-27,5mm f 3,5 – 5,6 et je dispose de 3 batteries Nikon EN-EL20, d’un parsoleil Nikon HN-N103 et d’un filtre neutre anti buée Nikon AW 40.5NC.
    Une seule chose me pose actuellement problème, j’ai perdu mon horizon virtuel sur l’écran et je ne retrouve pasdans le manuel et dans les menus la fonction pour le remettre en place. C’est tellement pratique, surtout en bateau ou sous l’eau. Si quelqu’un connait, merci d’avance.

  4. Bonjour il n’y a pas de solution pour avoir un zoom plus puissant tout en gardant l’étanchéité? Je l’utilise lors de mes randonnées en jetski et le côté étanche est super pratique! Est-ce qu’on peut prendre un objectif NIKKOR non étanche, y rajouter un joint par ex?

  5. Quand je vois 2 trappes, 1 flash escamotable et un objectif interchangeable, je me dis que c’est illusoire de vouloir une étanchéité parfaite à 15 m !!! Une étanchéité ne peut se faire que s’il y a le moins d’ouvertures possibles et si ces ouvertures peuvent se serrer un minimum pas simplement se clipser, c’est du bon sens. Je suis nikoniste de longue date mais je n’achetai pas cet appareil pour aller barouder.

  6. bonjour, à quand le caisson étanche pour l’emmener plus profond que 15m ? la sécurité d’un apn étanche dans un caisson étanche serait optimale, le retour du nikonos !

  7. Bonjour,
    Je vais certainement acheter cette appareil et je voulais savoir si vous sortez des nouveautés étanche pour 2015 ?

  8. Bonjour,

    Je me suis vue offrir un Nikon 1 AW1 pour mes 18 ans en décembre dernier.
    Notre choix s’était porté sur cet appareil en particulier puisqu’il promet de bien belles fonctions « les éléments et les chocs ne lui font pas peur ». Publicité mensongère! En effet, dès de sa première utilisation sous l’eau en mars je remarque que de la buée s’installe à l’intérieur de l’objectif et que par conséquent mes photos sont floues. Je décide donc de bien sécher l’appareil et de le ranger dans sa pochette. Je le rallume quelques heures plus tard et il marchait parfaitement, la buée s’était dissipée. J’ai alors pensé que c’était « normal ». Deuxième utilisation à la mer cette fois-ci en aout dernier. Je constate à nouveau le même problème sauf que cette fois-ci quelques heures plus tard l’appareil photo ne s’allumait plus. Excédée je le rapporte chez Boulanger qui le transmettent au service réparation de Nikon. Un mois plus tard on me dit que ma garantie est rejetée pour cause d’ « utilisation anormale de l’appareil photo ». On me dit que des grains de sables étaient présents sur le joint d’étanchéité et que par conséquent ce joint n’était plus étanche. Ceci étant bien embêtant pour un appareil qui est censé être résistant aux chocs, au sable, à l’eau à la poussière… On demande donc une contre expertise mais le verdict est toujours le même et ma garantie n’est pas acceptée. Je devrais donc à nouveau payer plus de 600 €.
    Voici comment moi je vois les choses : Nikon refuse d’admettre que mon appareil photo possédait un défaut de fabrication, ils se cachent donc derrière cette jolie phrase « utilisation anormale de l’appareil photo ». Or il n’y a absolument rien d’anormal dans le fait de prendre des photos à la mer avec un appareil photo WATER PROOF! Aujourd’hui j’ai le sentiment amer de m’être faite royalement arnaquée par Nikon.

    • mais c’est peut etre à cause du fait que tu es resté trop longtemps dans l’eau ? j’aimerais bien moi aussi m’acheté cette appareil mais il a intérêt a à bien tenir! je suis désolé pour ton experience, c’est quand même incroyable… ! combien d’année de garantie tu avais? dans ma tête c’etait l’appareil photo de reve j’espere que ca poura durer encore un peu. Rien n’est parfait.

    • Buée également sur l’objectif… Hors garantie alors que pas de sable…
      Juste un choc thermique qui est expliqué dans le manuel. Maintenant, je suis la avec de la buée même hors de l’eau et à température ambiante.

  9. Bonjour,Je trouve le zoom pas tres puissant
    Je vais faire un safari photo en Tanzanie
    alors j’aimerais savoir s’il était possible de mettre un objectif plus fort
    merci d’avance pour votre réponse

  10. Bonjour. Qu’en est il de la fiabilité et de la garantie du Nikon ? Je rentre de puerto plata et mon S4 Active m’a lâché au beau milieu d’une vidéo de poissons multicolores. Ce Galaxy est donné aussi pour étanche. Vu que je voyage 2/3 fois par an, le Nikon mérite-il l’investissement pour 100% de sérénité ? Un ami s’est fait avoir par le Pana. Pas cool car écran noir dès première immersion. Nous étions ensemble en vacances. Moralité samsung m’échange sans problème mon tel sous garantie. Fred, lui, en est aux échanges de mail avec le Sav de panasonic…
    J’avoue que ce Nikon est bien tentant… Merci d’avance pour votre réponse. Philippe.

  11. comment se compare la qualité de l’image par rapport au AW110 , Panasonic FT5, ou bien Olympus TG2, est-ce qu’elle vaut les 350 euros de différence?