Guide d’achat objectif photo : quel objectif choisir et comment 3/6

Pour choisir le bon objectif, il faut connaître les principales notions et caractéristiques sans quoi vous risquez de faire le mauvais choix. C’est le but de ce guide d’achat objectif que de vous aider à voir clair dans les catalogues des constructeurs.

Après le guide boîtier photo et les les fonctions essentielles d’un boîtier, voici le guide d’achat objectif, troisième sujet du dossier Guide d’achat photo.

Mise à jour Octobre 2016

Guide d'achat objectif photo : quel objectif choisir

 

Guide d’achat objectif : les notions à connaître

La distance focale

La distance focale ou focale (mesurée en mm) détermine la capacité de l’objectif à cadrer une zone plus ou moins grande :

  • un objectif dont la distance focale est courte (inférieure à 35mm) est un grand-angle qui voit un champ large
  • un objectif dont la distance focale est proche de 50mm est un objectif standard qui voit à peu près comme votre œil
  • un objectif dont la distance focale est longue (supérieure à 85mm) est un téléobjectif qui voit un champ étroit

La distance focale d’un objectif est propre à l’objectif et non au boîtier. Un objectif de 50mm est toujours un 50mm qu’il soit monté sur un boîtier plein format ou sur un boîtier APS-C.

Pour une même distance focale, le champ cadré sera par contre différent selon le format du capteur. En banalisant un peu, on peut dire qu’un 50mm sur un boîtier APS-C « cadre comme » un 75mm sur un boîtier 24×36 (du fait du rapport de taille x1.5 entre le capteur APS-C et le capteur plein format).

De même, un objectif de focale 25mm sur un hybride Micro 4/3 « cadre comme » un objectif de 50mm en 24×36 (rapport x2).

Les deux types d’objectifs disponibles sur le marché sont les objectifs à focale fixe et les objectifs zoom :

  • les objectifs à focale fixe ont une distance focale constante, par exemple 24mm, 50mm ou 105mm
  • les objectifs zoom ont une distance focale variable, par exemple 18–55mm ou 70–200mm.

L’ouverture

notions de base de photo numérique

un diaphragme d’objectif à moyenne ouverture

L’ouverture d’un objectif, ou diaphragme, désigne le trou qui régule la quantité de lumière arrivant sur le capteur. L’ouverture est représentée par une valeur notée f, par exemple f/2.8 ou f/11.

Un objectif est caractérisé par son ouverture maximale et son ouverture minimale. La plus importante des deux est l’ouverture maximale, elle correspond au passage de lumière le plus grand (par exemple f/1.8).

Les valeurs d’ouverture standard sont 1.4, 2.0, 2.8, 4.0, 5.6, 8.0, 11, 16, 22, 32. Il n’y a toutefois pas de limite théorique, certains objectifs d’exception ouvrant à f/1.2 et d’autres à f/45.

Retenez également que d’une valeur d’ouverture à l’autre, pour les valeurs standard, la quantité de lumière arrivant sur le capteur varie du simple au double. A f/8 il y a deux fois plus de lumière sur le capteur qu’à f/11. Et inversement.

En conséquence de quoi, un objectif qui ouvre à f/4 n’est que deux fois moins lumineux qu’un objectif qui ouvre à f/2.8. C’est à la fois beaucoup et peu puisque cela ne représente qu’une valeur de temps de pose (ou de sensibilité ISO) en plus ou en moins.

Exemples

  • un objectif de 50mm f/1.4 a une distance focale de 50mm pour une ouverture maximale de f/1.4
  • un zoom 18–55mm f/3.5–4.5 a une plage de distance focale variable de 18 à 55mm. Il dispose d’une ouverture maximale de f/3.5 à 18mm et de f/4.5 à 55mm

Attention : ne vous faites pas avoir avec les valeurs d’ouverture ! La valeur la plus faible correspond à l’ouverture la plus grande. Et inversement. Une ouverture de f/1.4 laisse donc passer plus de lumière qu’une ouverture de f/11.

Stabilisation d’image

Nikon AF-S NIKKOR 400mm f/2.8E FL ED VR

Objectif Nikon 400mm f/2.8 Stabilisé VR

La stabilisation d’image est un système optique qui équipe de nombreux objectifs. La stabilisation permet de réduire le flou de bougé du photographe lorsque vous déclenchez avec une vitesse lente pour la distance focale choisie. Le gain est de 3 à 4 valeurs IL soit 3 à 4 valeurs de temps de pose ou de sensibilité ISO.

La stabilisation est particulièrement utile en basse lumière quand le temps de pose augmente ou lorsque vous ne disposez pas d’un trépied pour stabiliser le boîtier. La stabilisation est également utile avec les téléobjectifs lourds qui favorisent le bougé non maîtrisé.

Un objectif avec stabilisation est généralement plus onéreux qu’un modèle équivalent sans stabilisation. Il permet toutefois des résultats de meilleure qualité. Cependant la stabilisation s’est démocratisée ces dernières années et la plupart des objectifs en disposent.

Un objectif stabilisé est souvent identifiable par les lettres VR (Vibration Reduction), OIS (Optical Image Stabilization) ou encore IS (Image Stabilization) ou OS (Optical Stabilization).

Les deux types d’objectifs

Objectifs à focales fixes

Nouveau Nikon AF-S NIKKOR 35 mm f/1,4G

objectif Nikon 35mm f/1.4 pour reflex

Un objectif à focale fixe a une distance focale constante (par exemple 35mm). Le champ cadré sera donc toujours le même, pour changer ce que vous voyez dans le viseur il faut bouger autour de votre sujet, vous éloigner ou vous rapprocher.

Les objectifs à focale fixe ont souvent des ouvertures maximales plus importantes que les zooms, un avantage quand la lumière manque en soirée ou en intérieur.

Une grande ouverture permet également de mieux doser le flou d’arrière-plan (bokeh) pour donner un caractère plus créatif à vos photos.

Ces objectifs sont aussi plus compacts et légers et offrent souvent une qualité d’image supérieure pour un coût équivalent à celui d’un zoom expert entrée de gamme.

Objectifs à focale variable ou zooms

 

Nikon AF-P DX 70-300

Objectif Nikon AF-P DX 70-300

Un objectif zoom couvre une plage de focales, d’une valeur minimale à une valeur maximale (par exemple 24–70mm). Il vous est donc possible de faire varier le champ cadré en tournant simplement la bague de zoom.

C’est un avantage dans certaines situations car cela évite de changer d’objectif : en effet pour couvrir la plage focale d’un zoom 24–85mm par exemple, il vous faudrait idéalement quatre objectifs à focale fixe de 24, 35, 50 et 85mm.

Toutefois les zooms souffrent d’ouvertures maximales souvent inférieures à celles des focales fixes équivalentes. Un zoom entrée de gamme 18–55mm ouvre à f/4.5 pour 55mm quand une focale fixe de 50mm ouvre couramment à f/1.8. La différence est sensible en matière de capacité à capter plus de lumière ou pour gérer le flou d’arrière-plan.

Les constructeurs proposent tous des zooms pros aux ouvertures plus généreuses (par exemple 14–24mm f/2.8), ces zooms sont onéreux et plutôt imposants et lourds. A choisir avec modération donc.

Autofocus et motorisation

La mise au point de l’image est toujours faite par l’objectif via le système autofocus propre au boîtier. Celui-ci agit par déplacement d’une ou plusieurs lentilles dans l’objectif (selon les modèles).

SIGMA 30mm F1,4 DC HSM

Objectif Sigma 30mm HSM

Certains boîtiers disposent d’une motorisation intégrée et transmettent le mouvement à l’objectif par le biais d’une came ou d’un axe spécifique.

D’autres boîtiers ne disposent pas de motorisation intégrée, ils ne savent que transmettre l’information électrique à l’objectif qui doit donc assurer lui-même la mise au point.

Si la motorisation est intégrée au boîtier, il n’y a pas de contrainte particulière sur l’objectif qui doit toutefois être compatible avec le système autofocus (il faut pouvoir déplacer les lentilles sans tourner la bague).

Dans le cas inverse, il faut disposer d’un objectif à motorisation interne souvent nommé HSM (High Speed Motorisation) ou USM (Ultra Sonic Motorisation) s’il s’agit d’une motorisation sans entraînement mécanique. Ce dernier type d’objectif est plus rapide pour faire la mise au point et il permet la retouche manuelle du point à l’aide de la bague de mise au point.

Quel objectif choisir ?

Les objectifs vendus en kit

Un objectif vendu en kit n’est rien d’autre qu’un objectif zoom (la plupart du temps) accompagnant un boîtier. La plupart des reflex amateurs et les hybrides sont vendus sous forme de kit avec un zoom le plus standard possible.

Un zoom standard couvre une plage focale qui va du grand-angle au petit téléobjectif en passant par une valeur standard :

  • avec les reflex, il s’agit souvent d’un 18–55mm ou d’un 18–105mm
  • avec les hybrides, selon la taille du capteur, vous trouverez des 18–55mm (en APS-C), des 10–30mm (Nikon One), des 12–40mm (Micro 4/3).

Ces objectifs offrent des performances variables selon les modèles, excellentes (Fujinon 18–55mm f/2.8-4 sur gamme Fuji X) ou très moyennes (certains 18–55mm pour reflex). Ils vous permettent toutefois de démarrer sans devoir trop investir avant de choisir une optique complémentaire répondant à un besoin précis.

Objectifs pour débutants

Si vous débutez en photographie, je vous conseille d’opter pour un objectif zoom accessible. Vous aurez plus de plaisir à faire des photos alors que vous ne maîtrisez pas encore les notions de cadrage, de profondeur de champ, d’ouverture. Et vous profiterez mieux de votre équipement dans un premier temps.

AFS_DX_18_55_VR2.jpg

 

Objectif zoom 18-55mm pour reflex Nikon

Vous pouvez compléter votre zoom d’un objectif à focale fixe plus performant qui vous force à bouger, à tourner autour de votre sujet. Et vous permet de progresser. De plus il vous aide chaque fois que la lumière manque grâce à son ouverture maximale plus généreuse et aux temps de pose réduits qu’il permet.

Chaque marque dispose de modèles à focale fixe abordables, parmi lesquels les 50mm f/1.8, 35mm f/1.8 ou équivalents. Comptez moins de 200 euros pour ces modèles qui s’avèrent d’excellents choix.

Passer à la focale fixe peut sembler réducteur, mais c’est un excellent moyen d’apprendre la photo et le cadrage, pensez-y !

Objectifs pour amateurs et experts

Si vous avez passé le cap des premiers pas en photo, vous devez vous intéresser au cadrage, à la composition, chercher à faire des photos plus créatives. Et vous éprouvez des besoins différents dont celui d’utiliser des objectifs plus spécifiques que les zooms entrée de gamme.

AF-S NIKKOR 24-120mm f/4G ED VR

Objectif Nikon 24-120mm à ouverture constante f/4

Au rayon des zooms, il est temps de regarder les modèles à ouverture constante (par exemple 24–120mm f/4) dont l’ouverture maximale ne varie pas en fonction de la focale. Ou les modèles à grande ouverture (par exemple f/2.8) qui vous offrent un joli bokeh et des temps de pose inférieurs pour une lumière équivalente.

Au rayon des focales fixes, intéressez-vous aux modèles ouvrant à f/1.4, aux ultra grand-angles (focale inférieure à 18mm) et aux super téléobjectifs (focale supérieure à 300mm).

Ces objectifs sont de meilleure qualité, mieux construits, plus endurants mais aussi plus onéreux. Prenez le temps de les tester, de vérifier que la focale est bien celle qui vous correspond.

A l’inverse des modèles entrée de gamme, il s’agit d’un investissement dans le temps : si vous êtes équipé d’un boîtier reflex APS-C, préférez un objectif compatible plein format qu restera utilisable si vous changez de boîtier ultérieurement.

Même marque que le boîtier ou objectifs compatibles ?

Chaque marque d’appareil photo propose une gamme complète d’objectifs pour ses boîtiers. Mais les opticiens indépendants ne sont pas en reste et proposent eux-aussi des modèles compatibles.

Brisons un tabou en matière d’objectif : équiper votre boîtier d’un objectif compatible n’est pas une hérésie ! De nombreux photographes experts et pros utilisent des objectifs Sigma, Tamron ou Zeiss sur les reflex et s’en portent très bien !

Si le choix d’un objectif de la marque vous permet de ne pas faire d’erreur, la compatibilité étant forcément assurée, ne négligez pas l’offre des indépendants qui disposent de modèles tout aussi performants et souvent moins onéreux.

Les objectifs de marque ont l’avantage d’être souvent mieux cotés en occasion (une réaction au tabou ci-dessus …). Mais les objectifs compatibles ont souvent l’avantage du prix. Certains peuvent même être transformés pour devenir compatibles avec une autre marque de boîtier (Sigma en particulier), ce qui vous permet de passer de Nikon à Canon ou l’inverse tout en gardant vos optiques.

Avec les hybrides Micro 4/3, l’offre est pléthorique dans la mesure où la monture Micro 4/3 équipe plusieurs marques de boîtiers. Ce sont autant de possibilités qui s’offrent à vous de mixer les modèles.

Objectifs spécifiques

Au-delà des objectifs traditionnels, certains modèles couvrent des besoins spécifiques. Il s’agit d’objectifs qui viennent compléter votre équipement si (et seulement si) vous en éprouvez le besoin, mais qui peuvent s’avérer intéressants selon votre pratique.

Objectifs Macro

Samsung NX 60mm f2.8 Macro ED OIS SSA

objectif Samsung 60mm Macro pour hybrides Micro 4/3

Les objectifs Macro permettent de photographier de près un sujet généralement petit en atteignant un rapport de reproduction de 1:1. Ce que ne permettent pas les objectifs plus standard. Les objectifs macro sont souvent utilisés pour la photographie d’insectes, de fleurs, de petits objets.

Il existe des objectifs macro pour la plupart des modèles d’appareils photo, du reflex à l’hybride.

Objectifs Fish-Eye

 objectif Fish-eye

Objectif Samyang 8mm fish-eye

Un objectif Fish-eye (oeil de poisson) est un objectif à la focale très courte et qui donne une image en forme d’oeil de poisson, circulaire. Il existe plusieurs types de fish-eye, mais l’intérêt de ces objectifs est toujours le même, couvrir un champ très large pour une distance au sujet très courte.

Les usages du fish-eye sont particuliers du fait de la déformation des images qu’il génère. Selon le modèle de fish-eye utilisé, vous avez la possibilité de recadrer ou de ne garder qu’une partie du champ cadré pour disposer d’une image aux proportions plus classiques.

Test Samyang 8mm fisheye pour Nikon Canon Pentax et Sony

Photo obtenue avec un Samyang 8mm fish-eye sur reflex Nikon Plein Format

Les fish-eye sont souvent utilisés en photographie de paysage, donnant aux images un caractère insolite. N’abusez toutefois pas de ces images particulières et apprenez à doser l’effet créatif.

Objectifs (super) téléobjectifs

Un super téléobjectif est un objectif dont la distance focale est très importante (au-delà de 300mm). Il s’agit d’objectifs dédiés à la photographie de sport et d’action (ou aux paparazzis …).

Les super téléobjectifs sont onéreux, lourds, encombrants. Ils demandent une belle maîtrise de la technique pour être bien utilisés.

 

Sigma 500mm f/4 DG OS HSM, stabilisation et réactivité

Objectif Sigma 500mm

Il existe des modèles plus accessibles, à l’ouverture maximale plus limitée mais offrant à l’amateur la possibilité de photographier de loin (quand se rapprocher n’est pas possible) pour un coût moindre. Les plus courants sont les zooms 150–600mm ou équivalents.

Objectifs méga-zooms

AF-S NIKKOR 28-300mm f/3.5-5.6G ED VR

Objectif méga-zoom Nikon 28-300mm

Les méga-zooms son des objectifs dont la plage focale est très étendue, par exemple 18–200mm, 28–300mm ou 16–300mm.

Ces objectifs permettent de couvrir des situations de prise de vue très variées tout en restant financièrement accessibles. Leurs performances sont toutefois en retrait par rapport aux modèles experts (zooms et focales fixes).

Les mega-zooms ont un intérêt si vous ne souhaitez pas changer d’objectif en voyage par exemple, tout en bénéficiant d’un grand-angle et d’un téléobjectif. Posez-vous toutefois la question de savoir si la souplesse que ce type d’objectif vous offre mérite de perdre (un peu ou beaucoup selon les modèles) en qualité d’image.

Objectifs à bascule ou décentrement

Les objectifs à bascule ou décentrement (parfois nommés à contrôle de perspective – PC) sont utilisés par les photographes de paysage et d’architecture car ils permettent de corriger et de mettre en valeur une perspective (par exemple façade d’immeuble ou cathédrale) et de régler finement la zone de mise au point.

Ces objectifs disposent de réglages complémentaires qui permettent de désolidariser le fût de l’objectif et de le déplacer par rapport à l’axe optique et au boîtier :

  • inclinaison : c’est l’objectif à bascule
  • glissement latéral : c’est l’objectif à décentrement

Certains objectifs disposent des deux possibilités, ce sont des objectifs à bascule et décentrement.

Le principe de la bascule

Objectifs à bascule ou décentrement

Objectif Nikon PC avec bascule

Les objectifs à bascule sont faits de telle façon que le corps de l’objectif peut basculer par rapport à la monture et s’incliner. Ce mouvement permet alors de régler la mise au point sur une zone bien précise de l’image et non plus sur un plan fixe dans l’image.

Le principe du décentrement

Objectifs à bascule ou décentrement

Objectif Nikon PC avec décentrement

Les objectifs à décentrement sont conçus de telle façon que le corps de l’objectif peut glisser latéralement par rapport à la monture. Ce mouvement permet de corriger les perspectives et verticales convergentes.

Guide d’achat objectif : en conclusion

Avant de choisir un objectif, il est important de vous poser les bonnes questions. Quelles photos voulez-vous faire ? Dans quelles conditions ? Avec quel boîtier ? Quel est votre budget ?

Si l’objectif fourni en kit avec les reflex et hybrides est un bon choix pour démarrer, vous ferez des progrès en utilisant une focale fixe légère, abordable et plus tolérante en basse lumière.

Si vous êtes passionné par la photographie animalière, il est probable qu’il vous faille recourir à un téléobjectif alors que les fans de photo nature s’orienteront vers un objectif macro.

Vous avez des questions ? Quelque chose n’est pas clair ? Laissez un commentaire et parlons-en !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • Hugues

    Clair, net et précis ! Merci !

  • Alex

    votre article est bien mais pourrais etre mieux…
    .
    POUR L OUVERTURE IL EST CONSEILLER que l ouverture maximale variable
    .
    en bout de course ne depasse pas le rapport de 1.5 fois moins lumineux
    .
    .
    .
    exemple 50-100 mm 2.8 – 4
    .
    en le 2.8 a 50 mm et le 4 a 100mm le rapport est inferieur a 1.5
    donc il reste une homogeneïtee de la luminositee acceptable
    .
    4/2.8 = 1.4285714
    .
    .
    .
    autre exemple 50-100 mm 3.5 – 6.5
    .
    en le 3.5 a 50 mm et le 6.5 a 100mm le rapport est superieur a 1.5
    donc l homogeneïtee de la luminositee n est pas acceptable

    donc cet objectif sera vraiment moins lumineux a 100mm

    6.5 / 3.5 = 1.857142

    • C’est pour cela qu’il y a des commentaires possibles (d’ailleurs, je remets un peu le vôtre en forme car c’est .. aéré 🙂
      Et n’oublions pas non plus que ce guide a vocation à banaliser un peu la technique, je doute que ce genre de critère serve aux plus débutants. mais si vous avez d’autres compléments à faire, c’est l’endroit.

  • Caroline

    Bonjour,

    Une question qui me taraube l’esprit depuis longtemps et pour laquelle je n’arrive pas à trouver de réponse… Pourquoi y a-t-il a un lien entre ouverture et distance focale dans les zooms ? Et aussi, pourquoi les zooms dits experts disposent d’une ouverture fixe et en quoi cela les rend-t-il expert ? Je ne comprend pas les avantages et inconvénients que cela entraîne.

    Merci!
    Caroline

    • Plus l’ouverture est importante, plus le diamètre des lentilles doit l’être, et donc le coût de fabrication augmente. D’où les zooms amateurs qui ouvrent moins mais sont moins chers et les zooms pros qui ouvrent plus et sont plus chers 🙂 Expert ne veut pas dire ouverture constante, il y a des modèles à ouverture glissante aussi.

    • rico

      Bjr Caro, j’essais « avec les mains »
      lien ouverture /dist foc = plus tu zoom et plus le rapport de grandissement object/image vas etre grand et donc pour un petit objet au loin , de petit champs , correspond une faible entree de lumiere ( pour un diametre d’entree donné d’ou la reponse de nikon passion) et donc l’ouverture augmenter ( le chiffre..) pour les grandes focales et inversement pour les courtes.
      Pour ce qui est des zooms : un objectif a focale fixe est optimisé pour celle la en terme de deformation, nombre de lentilles et j’en passe , alors qu’un zoom vas etre plus ou moins corrigé pour atteindre certaines focales , notamment par rajout de lentilles qui vont bouffer de la lumiere et donc augmenter le chiffre d’ouverture.
      Pourquoi une ouverture fixe est « meilleur  » car les focales plus longues sont mieux corrigées , sans perte de lumiere et donc aussi bonne que les plus courtes focales

      donc : facile de fabriquer un 14 f/1.8 ou un 50 f/1.8 ou un 24-70 F/2.8-F/3.6 ou un 105 f/2.8 mais dure de tenir un 24/120 F/4
      C’est plus claire ?

  • Bonjour,
    Il existe aussi une question que vous n’avez pas abordé:
    Maintenant avec les progrès des cellules se pose le choix du diaphragme cranté ou continu. Je m’explique, sur quasi tout les objectifs actuels le diaphragme passe d’une valeur fixe à une autre: 5.6 à 8.0 par exemple, mais certaines marques propose sur demande la possibilité d’avoir un diaphragme à mise au point continu, cet-à-dire avoir la possibilité d’utiliser toute les valeur entre 5.6 et 8.0 donc d’avoir, pour la macro ou la photo d’architecture, un plus grand contrôle de la lumière et de la profondeur de champ.

  • Lise

    Bonjour,
    Je suis un peu perdu avec tous les conseils différents sur les forums concernant les photos d’enfants et de famille. Apparemment la grande question c’est un 35mm ou un 50mm, j’aimerai faire des photos d’enfants et de famill, donc dans l’idéal un objectif qui permet de pouvoir prendre des portraits de près (en buste je crois que l’on dit ça ) mais aussi du corps complet. Je n’arrive pas en regardant sur le net à savoir quel objectif serait adapté pour ses situations.
    Merci par avance de vos conseils éclairés ?

    • Bonjour Lise,

      Si j’ai bien compris vous êtes débutante et ne sachant pas quel boitier vous avez, je me permet de vous conseiller l’achat d’un zoom car plus polyvalent qu’un fixe, il n’y a pas plus frustrant pour un débutant, que de louper une photo parce que l’on a pas mis le bon objectif sur son boitier et pour couvrir la plage d’un zoom il vous faut 4 objectif: un 28mm, un 35mm, un 50mm et un 85mm, cela est onéreux et encombrant. Donc pour un Nikon reflex format DX je vous conseil le zoom AF-S DX NIKKOR 18–55MM F/3.5–5.6G VR II, pour un format FX le zoom AF-S NIKKOR 24-85mm f/3.5-4.5G ED VR, ne prenez surtout pas de super zoom du type 24-105 pour le format FX ou 18-105 pour le DX car ils sont de trop mauvaise qualité, un zoom est un compromis et trop de compromis nuit à la qualité de l’image.
      En espérant vous avoir éclairé, salutations.
      YDO

  • cyrielle

    Bonjour,

    Merci pour l’article très instructif.
    Je souhaite m’équiper d’un objectif zoom UGA mais je ne trouve rien qui me convient chez Samsung (je dispose d’un boitier Samsung NX300). Comment trouver quels objectifs seraient compatibles avec mon boitier?
    Merci par avance!

  • JLT

    Il y a un point qu’il serait souhaitable d’éclaircir : j’ai lu que les objectifs macro peuvent être utilisés pour le portrait,mais je ne comprends pas la notion de rapport 1:1. En clair : si je prends une photo à 2 mètres du sujet avec un 105mm macro et un 105 non macro, aurais je la même image, le sujet fera t-il la même taille sur mon image ?

  • Pingback: Question Photo S01E17 : Changer d’objectif quand on change de boîtier ? | Nikon Passion()

  • cb

    Bonjour à tous, ceux qui ne savent pas quel objectif choisir pour leur Nikon, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil à ce site qui compare les meilleurs objectifs photos : http://meilleurobjectifphoto.com/meilleurs-objectifs-nikon, j’ai craqué pour le NIKON ED AF-S 14-24 MM F/2.8G et franchement, c’est un régla !! que du bonheur !!

  • marc

    Bonjour, voilà je suis agent immobilier et ai besoin de prendre de belles photos d’intérieurs avec parfois peu de recul, sur le point d’acheter un Nikon D5500 quel objectif choisir ?

  • Christine Pichet

    Bonjour,
    j’ai un réflex D5200 avec un objectif 18×55 et souhaiterai acheter un objectif plus puissant, car je suis quelqu’un qui voyage beaucoup de donc que me conseillez vous. Merci ; Christine

  • Zicbike

    Bonsoir
    J’ai un D 5100 avec le 18/105 du kit
    Pour faire de la macro je suis intéressé par cet objectif :
    Le nikkor 28 105 af d macro
    Compatible avec mon D5100 ?
    Merci

    • Non car pas AFS donc mise au point manuelle et autres contraintes, de plus ce n’est pas vraiment un objectif macro mais un zoom à tout faire dont la macro

      • Zicbike

        D’accord.Merci beaucoup pour la réponse

  • Yuki Woaf

    Bonjour,
    Je viens d’acheter le réflex Nikon D750, et j’envisage de l’équiper de nouveaux objectifs pour le paysage et le portrait. Je cherche les objectifs légers < 800gr.
    . J'ai déjà : Nikon 50mm 1.8 et Nikon 180mm

    1. Pour les paysages, j'hésite à prendre :
    – soit un zoom Nikon 16-35mm f4 VR
    – soit 2 objectifs à focale fixe 24mm et Sigma 35mm f1.4 DG HSM Art. Pour le grand angle 24mm
    – soit le Tamron 24-70mm f2.8 qui est aussi stabilisé

    2. Pour les portraits, j'envisage le Nikon 85mm 1.8G

    3. De plus, j'ai gardé le boitier Nikon D80 format DX et je pourrai continuer à prendre mon chien en photos avec le 180mm x 1,5 soit à 270mm.

    Qu'en pensez-vous ?
    Merci d'avance pour vos conseils : )

    • urbano

      J’ai un d750 depuis peu, avec un 12-24 (sigma, un super 24-120 Nikon et un vieux mais étonnant 80-400 Nikon.

  • bryan clement

    Bonjour à tous, pour ceux qui ne savent pas quel objectif choisir pour leur Nikon, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil à ce site : http://meilleurobjectifphoto.com , j’ai craqué pour le NIKON ED AF-S 14-24 MM F/2.8G et franchement, c’est un régal ! que du bonheur !