Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples

Savoir comment bien régler votre appareil photo chaque fois que vous rencontrez une situation de basse lumière est un sujet récurrent. Gérer la lumière, aussi faible soit-elle, est une compétence que le photographe doit acquérir pour étendre la palette des possibilités qui s’offrent à lui.

Voici une série de conseils pour vous aider et la liste des précautions à prendre.

Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples

Qu’est-ce qu’une basse lumière ?

Observez votre environnement. Selon l’heure, le lieu, la saison, la météo, la lumière naturelle (du soleil) n’est jamais la même.

Quand le soleil brille et que le ciel est dégagé, la quantité de lumière qui nous arrive est importante. C’est une situation de « haute lumière ».

Quand le soleil est voilé, le matin, le soir, la quantité de lumière est plus faible. C’est une situation de « basse lumière ».

Les basses lumières ont pour principal inconvénient de vous imposer un temps de pose plus long et/ou une ouverture de diaphragme plus importante et/ou une sensibilité ISO plus élevée (voir les notions de triangle d’exposition).

Les basses lumières ont aussi comme avantage de permettre au photographe de faire des photos différentes, avec plus de relief, de jeux d’ombres, avec de jolis noirs et gris. Il ne faut pas les laisser de côté !

Quel réglages utiliser pour faire des photos en basse lumière ?

La question revient souvent et la réponse la plus fréquente est « peu importe le mode tant que » :

  • le temps de pose est suffisant pour ne pas avoir de flous de bougé,
  • l’ouverture est suffisante pour avoir la profondeur de champ attendue,
  • la sensibilité n’est pas trop élevée pour éviter la montée du bruit numérique.

Vous pouvez utiliser n’importe lequel des quatre modes P,S,A ou M de votre appareil photo pour ajuster ces trois valeurs si votre objectif le permet (certains n’offrent pas une ouverture maximale suffisante) et le capteur de votre appareil photo aussi (il ne génère pas trop de bruit en haute sensibilité).

Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples

Nikon D5500 + Nikon AF-S 18-55mm f/3.5-5.6
33mm – 1/30sec. – f/13 – 6400 ISO

Je suis adepte du mode A (priorité à l’ouverture) qui me permet de gérer la profondeur de champ manuellement en laissant le boîtier adapter le temps de pose et la sensibilité en mode ISO-Auto.

Si l’objectif le permet, n’hésitez pas à ouvrir au maximum (f/2 ou f/1.8 par exemple), vous aurez de beaux fonds flous et des temps de pose réduits.

Les appareils photo numériques permettent de faire varier la sensibilité d’une photo à l’autre (contrairement à la photo argentique). Fixez une limite à ne pas dépasser en ISO comme en temps de pose et laissez le boîtier gérer.

Le réglage ISO Auto

L’ISO auto peut être vu comme un mode ‘pour débutant‘ jusqu’au jour où à la suite d’une prise de vue en intérieur en ISO manuels, vous oubliez de modifier les ISO en fin de séance et vous vous retrouvez à faire des photos en plein soleil à 6400 ISO (que ceux à qui ce n’est jamais arrivé lèvent le doigt).

Comment régler ISO Auto sur un reflex Nikon - photos en basse lumière

accès au réglage ISO Auto dans le menu Prise de Vue

Le réglage d’ISO Auto est utilisable au quotidien, par défaut, à condition de lui donner des limites correspondant à vos besoins :

  • si vous faites des photos de sujets en mouvement, fixez un temps de pose minimum suffisamment élevé et le boîtier montera plus vite en ISO,
  • si vous faites des photos de sujets statiques, fixez un temps de pose plus long et le boîtier montera moins vite en ISO.

Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples

Nikon D850 + Nikon AF-S 24-70mm f/2.8
70mm – 1/100sec. – f/2.8 – 12800 ISO

Comment régler l’ISO Auto ?

Réglez l’ISO sur le boîtier sur la plus basse valeur souhaitée (200 ISO par exemple).

Estimez ensuite le temps de pose minimum en fonction des mouvements du sujet et de la focale ou des conditions de prise de vue. Entrez cette valeur dans le menu ISO Auto.

Réglez la valeur ISO maximale acceptable selon vos goûts et les performances de votre boîtier (par exemple 3200 ISO).

Quand vous faites des photos choisissez une ouverture suffisante pour que la profondeur de champ couvre le sujet (par exemple f/5.6 pour un portrait serré) et laissez le boîtier faire le reste.

Une fois le principe de fonctionnement du réglage ISO auto compris, vous allez voir que c’est une assistance idéale pour disposer du plus bas réglage ISO possible en fonction de la lumière tout en vous assurant que le temps de pose ne descend pas en-dessous du minimum spécifié. Sur une même prise de vue par exemple, il est possible de passer de 200 à 6400 ISO en fonction des conditions d’éclairage.

Comportement du réglage ISO Auto

S’il y a beaucoup de lumière, le boîtier va choisir une sensibilité ISO peu élevée. Plus la lumière va augmenter plus le boîtier va réduire le temps de pose à sensibilité inchangée.

Si par contre la lumière baisse, le temps de pose va augmenter jusqu’à la valeur limite indiquée (et donc la vitesse affichée diminue) et si cela ne suffit toujours pas, le boîtier va augmenter la sensibilité ISO de façon progressive pour maintenir un équilibre cohérent entre temps de pose et sensibilité (à ouverture égale).

Précautions

Prenez soin de ne pas trop fermer le diaphragme en ISO Auto (par exemple f/22) car l’automatisme va chercher à compenser en augmentant la sensibilité. Vos photos seront faites à hauts ISO alors qu’il y a suffisamment de lumière dans l’absolu pour éviter cette montée en sensibilité (et l’apparition du bruit qui va avec).

De même, ISO auto et flash ne font pas bon ménage. Sur certains reflex Nikon, la sensibilité est figée lorsque vous activez le flash (intégré ou cobra), c’est la valeur choisie manuellement (via la touche ISO) qui est prise en compte.

Trucs et astuces pour régler l’exposition en basse lumière

Vous pouvez corriger l’exposition à la prise de vue (1/3 à 1Ev par exemple) pour exposer à droite (voir Comment régler l’exposition) afin d’éviter au mieux l’apparition de bruit sur vos images. Il vaut mieux avoir une légère surexposition que l’inverse, ce sera plus facile à traiter lors du post-traitement.

Prenez soin toutefois de vérifier que vous ne brûlez pas les hautes lumières en observant l’histogramme sur l’écran arrière de votre boîtier ou le viseur de votre hybride.

Attention au mode de mesure de lumière que vous utilisez (en savoir plus). Lors d’un spectacle par exemple, le sujet est souvent très fortement éclairé et le reste de la scène très sombre. La mesure matricielle a tendance à exposer pour l’ensemble de l’image. Si le sujet est petit et clair sur un fond sombre il sera surexposé. S’il est petit et sombre sur un fond clair il sera sous-exposé.

Pour remédier au problème, il faut soit corriger l’exposition de plusieurs Ev, soit enclencher la mesure spot (plus délicate à utiliser) en mesurant la lumière sur le sujet principal.

 Nikon D750 + Nikon AF-S 70-200mm f/2.8 - 160mm - 1/640sec. - f/28 - 6400 ISO & correction -1Ev

Nikon D750 + Nikon AF-S 24-70mm f/2.8
66mm – 1/200sec. – f/2.8 – 2200 ISO – mesure spot

Comment régler l’autofocus en basse lumière ?

Le module autofocus de votre boîtier s’appuie sur l’image envoyée au capteur autofocus pour détecter le sujet et assurer la mise au point. Encore faut-il que l’image qui arrive soit suffisamment précise pour que ce module puisse l’interpréter correctement.

Avec un objectif lumineux (par exemple f/1.8 ou f/2.8), l’AF reste utilisable avec un minimum de lumière car la mesure est toujours faite à pleine ouverture quel que soit le réglage d’ouverture choisi. Les modules AF récents sont capables de fonctionner à -4Ev, soit une ambiance très sombre. Par contre la faible profondeur de champ (PDC) induite par cette grande ouverture rend le réglage plus complexe.

Pour faciliter le travail de l’AF en basse lumière il est préférable d’utiliser un des collimateurs AF centraux (en croix), ils sont plus précis que les collimateurs latéraux.

D300-viewer

Collimateur central sélectionné

Trucs et astuces pour régler l’autofocus en basse lumière

Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples

Nikon D750 + Nikon AF-S 70-200mm f/2.8
160mm – 1/640sec. – f/28 – 6400 ISO & correction -1Ev

Si la lumière est vraiment basse, ou si votre autofocus a du mal à assurer la mise au point, passez en mode de mise au point manuelle et tournez la bague de mise au point. Ce sera plus rapide et précis et cela vous évitera les effets de pompage (hésitations de l’autofocus).

Si votre objectif est stabilisé, enclenchez la stabilisation pour gagner 3 à 4 Ev. Cela évite la montée en ISO et les temps de pose trop élevés. Attention toutefois à ne pas enclencher la stabilisation si vous faites des photos de nuit sur trépied, cela nuit au bon fonctionnement de l’objectif.

Si vous utilisez un convertisseur de focale x1.4 ou x2, assurez-vous qu’il ne limite pas le fonctionnement de l’autofocus en modifiant la valeur maximale d’ouverture. L’autofocus Nikon fonctionne jusqu’à f/8 sur la plupart des boîtiers, si votre objectif ouvre à f/8 et que vous utilisez un doubleur alors tenez compte de la modification d’ouverture qu’il induit (par exemple f/16) et qui bloque l’autofocus.

En conclusion

Avec un peu de pratique vous allez pouvoir trouver les meilleurs réglages à utiliser pour votre boîtier et votre style de photos. Rien ne remplace l’expérience aussi prenez le temps de tester différentes configurations en notant les résultats. Analysez vos images. Listez les jeux de réglages qui fonctionnent pour vous.

Si vous utilisez votre appareil photo en mode automatique, sachez que ce n’est pas vous qui faites la photo mais le boîtier. Et le boîtier ne sait pas ce que vous voulez obtenir comme image, il fait ce qu’il sait faire uniquement. Passez outre ce mode pour prendre les commandes et décider par vous-même du résultat.

Prenez soin d’adapter ces conseils à votre propre pratique. Vous avez une question ? Un problème précis ? Laissez un commentaire et on en parle !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 Commentaires sur "Comment régler un reflex en basse lumière, conseils et exemples"

  1. ASSOCLE A. Joseph | 30 mai 2018 à 20 h 36 min | Répondre

    Merci pour les explications nourries. Je n’ai pas un appareil photo Nikon. J’ai juste un tout petit appareil photo. Mais j’ai un grand projet de photographie et c’est pour cela que je vais à la recherche de l’information en attendant d’avoir les moyens pour acheter un nikon professionnel

  2. Merci pour cet article, c’est toujours intéressant de ce remémorer les bases.

  3. Quelle est l’utilité de l’AF 3 D ? Est-ce une facilité pour la mise au point dans des endroits sombre ? Merci pour toutes les explications données qui me sont d’une grande utilité.

  4. Merci, j’ai toujours du plaisir à revoir les conseils de bases qui s’impriment dans mes réflexes de prise de vue

  5. Bonjour Jean-Christophe, merci pour l’article.
    J’ai une question concernant la mise au point pour un portrait en basse lumière. En 85 mm, en basse lumière il peut être nécessaire d’ouvrir un 1.4 ou 1.8. Cela donne une profondeur de champ de 1 à 3 cm si on est à 1,50 m ou 2 m. Il faut choisir l’endroit du visage que l’on vise,et ensuite arriver à faire le point dessus. Là, ça se corse parce que l’autofocus a du mal à faire un point précis. J’ai essayé avec un seul collimateur et tout les collimateurs. C’est plutôt mieux avec tous les collimateurs. Je n’arrive pas le faire à la main car à travers le viseur difficile de voir la netteté 1 cm près. Y a-t-il un moyen de s’en sortir ?

    • Pour un portrait c’est vous qui choisissez l’ouverture selon ce que vous voulez faire, ce qui peut amener à prendre autre chose que f/1.4, f/8 par exemple pour augmenter la profondeur de champ. Ce n’est pas au boîtier à décider.
      La mise au point se fait sur l’œil le plus proche, en manuel au besoin, à l’aide du rappel dans le viseur. Un collimateur unique en AF s’en sort très bien aussi.

  6. Merci beaucoup pour les conseils. Je ne suis pas une pro de la photo, pas du tout. J’ai appris beaucoup avec un bridge. Avec mes connaissances, je me suis acheté un D5300 dernièrement. Je ne l’ai pas souvent utilisé, faute de temps…mais vos conseils vont m’aider énormément à m’améliorer. Merci également pour les vidéos qui m’aident grandement à connaître mon boîtier et la photographie en générale. Bonne journée !

  7. Bonjour

    Possesseur ‘un D700 concernant l’ISO auto est ce que je dois l’activer chaque fois selon le sujet où est ce que je peux faire un réglage personnalisé dans le réglage « menu prise de vue » pour ne avoir à y revenir à chaque fois.

    Merci

  8. Bonjour Jean-Christophe,
    Es-tu sûr que le réglage de la vitesse mini corresponde bien à la vitesse minimale en-deça de laquelle le boîtier ne descendra pas, je ne suis vraiment pas certain car vitesse mini veut plus rapide. Je viens de vérifier j’ai mis 1/250 et mon D500 est descendu à 1/8

    • Si tu as des conditions de lumière telles qu’aucune valeur minimale ne peut être respectée alors bien sûr que le boîtier va passer outre. D’où l’importance de choisir les minima en fonction de la scène photographiée.

  9. Bonjour Jean Christophe
    Moi aussi ,j’étais un peu rétissante pour l’utilisation des isos auto Donc je vais m’y mettre
    Merci pour les conseils
    Bon dimanche
    Geneviève

  10. Bonjour Jean Christophe
    Merci beaucoup pour ces rappels très utiles

  11. super après 5ans de photographie j’apprends « iso auto » et Av…!!! excellent résultat !!!
    merci!

  12. Très bon articles bien expliqué et simplement merci Christophe

  13. Jean-Pierre Pericaud | 18 mars 2018 à 9 h 26 min | Répondre

    Un article encore très intéressant, comme d’habitude !
    Je possède un D800 dont la sensibilité maximale est de 6400 ISO, et elle est très vite atteinte en basse lumière… les résultats ne sont alors pas toujours à la hauteur de mes attentes !
    Vive le D850… un jour peut-être…

  14. Oui Il y a aussi un petit truc à utiliser, faire une mesure sur la plus haute lumière quant le sujet le permet. J’ai observé cette pratique dans le spectacle suivant:
    https://www.flickr.com/photos/martialsouchard/albums/72157685157816684
    ce qui m’a permis d’utiliser avec un réglage ISO un peu limite des temps de pose très bas autour de 1/800 afin de figer le mouvement…
    https://www.flickr.com/photos/martialsouchard/albums/72157685157816684 N’est-ce pas que le G7 de Panasonic s’en tire plutôt bien, certes grâce à DXO excellent débruiteur!?…

  15. Bonjour,
    Merci pour ces conseils, je vais essayer de mettre en pratique justement samedi.

  16. Merci beaucoup pour ces conseils.
    Toujours instructif de vous suivre.

  17. merci pour les conseils toujours aussi précis toujours sympa et clair a+

  18. Excellent article. Merci pour tous ces conseils…

  19. Hello , j’ai une petite question je suis en mode A et la petite lumière d’assistance AF ne s’allume pas c’est normal . car quand je veux faire un portrait avec mon 50mm dans une pièce de la maison relativement sombre ça m’aiderais bien pour la mise au point . j’ai un d7200 . merci pour vos réponse !

  20. « Un zeste de D-lighting » EN RAW !!!!!!!! çà c’est un scoop !

  21. vous pouvez également consulter ce tutoriel pour en savoir plus sur la prise de vue en basse lumière 😉
    http://www.nikonpassion.com/comment-reussir-vos-photos-en-basse-lumiere/

  22. Ok, tout ça c’est tout bon, mais n’oubliez-pas que pour une bonne mise au point c’est sur l’oeil du sujet le plus proche qu’il faut le faire en mode AF-S spot et recadrer,

    Le mode AF-C est à bannir car il va prendre l’objet le plus proche (pied de micro) pour une mise au point qui ne sera pas satisfaisante.

    A 1.8 ou 2, c’est mortel, à f:4, ça peut se rattraper. Donc 3200 ISO pour un D7000, 6400 pour un D700 si possible, 1600 sinon et en cas de force majeure (D200 que j’utilise encore) c’est 800. Ne cherchez-pas à dépasser ces valeurs, on les a comparées depuis longtemps.

    Pour la balance des blancs, il faut shooter la grosse caisse et vérifier mais 4300 à 4400 °k, c’est la bonne BDB.

    Enfin, prenez des raws ou des raws + JPEG pour livrer vite en format web et mieux en JPEG issus des raws.

    Je fais 1000 à 1500 photos de concert ou théâtre / semaine et la 1ère chose à faire c’est de visiter la salle avec la présence des musiciens / comédiens et surtout l’éclairagiste. Lui seul peut indiquer les bons ou mauvais éclairages et permettre de préparer le matos qui va bien.

    N’oubliez- surtout pas que ces images sont par définition à l’attention des organisateurs du spectacle et qu’un contact avant avec tout le monde s’avère bien utile. Bien plus que de porter un 70-200/2.8 qui ne pourra pas sortir du sac. C’est votre présent et aussi votre futur, ce sont des portes ouvertes à l’accréditation « photographe officiel » pour la prochaine fois.

    Bonne chance à tous,

    Fab

    Contrairement à ce qu’indique CI, une carte de 16 Gb, c’est payer le prix fort du Gb. La meilleure option qualité/prix c’est la 32 Gb classe 10.

  23. clairement ,comment je dois régler mon d300 quand le sujet bouge rapidement ex. quand un cheval et son cavalier sautent un obstacle ?

    • Hello,

      Je conseillerais 1/500ème pour un objectif de 100mm maxi.

      Si c’est à 300mm, il faut passer un cran au dessus soit 1/1000ème mais par manque d’information sur l’éclairage et l’optique, ça va être difficile de donner une réponse plus juste.

      Ce sont les vitesses minimales que j’utiliserais et je choisirais le mode S couplé avec l’ISO auto en fixant le maximum à 800 ISO sur un D300. 1600, ça reste acceptable mais il y aura du bruit à éliminer. Le mode raw + JPEG basic ou raw seul sont à privilégier.

      Bonnes photos,

      Fabrice