JPG natif : pourquoi s’y intéresser en plus du RAW et les 2 types de rendus JPG

Le JPG natif est le format qui vous permet de produire des photos JPG directement depuis votre boîtier, dès la prise de vue ou en post-traitement via le menu Edition de votre reflex.

JPG natif : pourquoi s’y intéresser en plus du RAW

Le format RAW est le plus souple à utiliser pour donner à vos photos le rendu qu’elles méritent (voir la série vidéo sur le classement et le post-traitement). Mais les appareils photo ont fait de tels progrès ces dernières années qu’il devient possible de produire des JPG de grande qualité sans logiciel additionnel.

Le JPG ne remplace pas le RAW et ce n’est pas mon propos. Mais savoir régler le rendu JPG de votre boîtier peut vous faire gagner beaucoup de temps car vous disposez de fichiers de qualité prêts à l’emploi si vous devez montrer très vite vos photos. Et le double format RAW+JPG vous permet de prendre le temps de traiter avec soin les RAW correspondants.

Je vous en dis plus dans la vidéo ci-dessous :

Les 2 types de rendus JPG

Dans la vidéo, je décris aussi les deux types de rendus JPG que vous pouvez obtenir selon l’appareil photo que vous utilisez. Vous allez voir que certains proposent une approche plus technique alors que d’autres ont une approche plus créative.

Il est important d’avoir conscience de cette différence quand vous choisissez un appareil photo, reflex ou hybride, afin de faire le bon choix si vous envisagez de faire du JPG natif le plus souvent.

Pour aller plus loin …

Sur les reflex Nikon, le rendu JPG s’obtient en utilisant les réglages Picture Control, c’est une façon simple de faire du post-traitement avant la prise de vue (c’est étonnant non ?) car vous pouvez caler le rendu final de vos JPG avant même de faire les photos.

Cliquez ici pour vous abonner à la chaîne Youtube et ne manquer aucun épisode :

Je veux voir tous les épisodes …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


8 Commentaires sur "JPG natif : pourquoi s’y intéresser en plus du RAW et les 2 types de rendus JPG"

  1. C’est intéressant et évident à la condition que le boitier dispose de deux slots, ce qui n’est plus si généralisé sur les derniers boitiers Nikon; jusqu’à peu D3, D300s, D750 et même D7200 pas de problème mais mon dernier boitier, très performant par ailleurs le D7500 n’a qu’un seul slot et pour moi c’est un vrai point négatif!

  2. Merci pour tes explications toujours très claires. Je débute dans la photo avec un D5600 + Nikkor 18-140 et je m’inspire beaucoup de tes vidéos.

  3. Bonjour Jean-Christophe, le fait de prendre en mode rafale en raw + jpeg peut-il être à l’origine d’un blocage du boitier au bout de quelques secondes ou cela vient-il d’une carte trop lente?

  4. Bonjour, j’ai l’habitude de shooter en Raw et Jpeg, et à temps perdu, je fais un tri dans mes Raw afin de ne conserver que les images intéressantes, je gagne ainsi de la place.
    Je suis donc en plein accord avec vous, Jean Christophe.
    Merci pour vos commentaires et analyses très instructifs.

  5. merci J. Christophe
    toujours instructives tes séquences !
    Justement, je me pose la question : faut-il vraiment garder tous
    nos fichiers RAW (par sécurité…) vu que ça prend une place
    folle ?

    • Ce sont vos négatifs numériques. Je ne peux que recommander de les conserver. La place sur les disques est un faux problème désormais car les disques ne coûtent pas si cher, alors que jeter des photos peut être un problème plus tard.