Mise à jour DxO Photolab 1.2 et Nik Collection 2018, disparition du DxO One

DxO, l’éditeur français de solutions d’imagerie numérique, a annoncé la mise à jour 1.2 de son logiciel de traitement des fichiers RAW DxO Photolab 1.2.

Cette mise à jour est complétée par celle de la suite de logiciels Nik Collection 2018 « by DxO », désormais payante mais enfin compatible avec les versions actuelles des systèmes d’exploitation et débarrassée de ses principaux bugs.

Mise à jour DxO Photolab 1.2 et Nik Collection 2018

Mise à jour DxO Photolab 1.2

DxO Photolab a remplacé DxO Optics Pro en 2017, en intégrant au passage les outils de retouche locale U-Point appréciés des utilisateurs de Nikon Capture NX2 en son temps.

Ce logiciel reçoit une mise à jour 1.2 alors même que la société DxO est en difficulté. C’est un signe encourageant pour les utilisateurs DxO qui ont investi dans un ou plusieurs logiciels et se posent actuellement des questions quant à la pérennité de ces solutions.

Si DxO Photolab n’intègre toujours pas le catalogue de gestion de photos annoncé pour concurrencer Lightroom et Capture One Pro (celui de Luminar 2018 est en approche), l’utilisation du logiciel se trouve facilitée avec quelques fonctions bienvenues.

U-Points

DxO Photolab 1.2 intègre un affichage du masque de correction en niveaux de gris, ce qui devrait permettre une meilleure visualisation de la zone à corriger.

Outils de traitement locaux

En progrès eux-aussi, les outils de retouche locale se voient dotés de la correction des teintes (TSL) et de l’ajustement de la tonalité sélective.

Pour tenir compte du nombre plus importants de réglages, DxO annonce une refonte de l’organisation de ces outils et un classement par type de corrections (lumière, couleur et détail).

Disponibilité et tarifs

DxO Photolab 1.2 est disponible dès maintenant sur le site de l’éditeur.

La mise à jour est gratuite si vous possédez déjà Photolab dans une des deux versions précédentes.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous procurer DxO PhotoLab en deux versions :

  • la version Essential Edition pour 129 euros,
  • la version Elite Edition pour 199 euros.

DxO Photolab est disponible en version d’essai 30 jours si vous voulez découvrir cette offre avant d’acquérir une licence.

Nik Collection 2018

La suite Nik Collection 2018 comprend sept modules spécialisés dans le rendu des photos et connait elle-aussi une mise à jour d’importance.

Cette suite, créée à l’origine par la société Nik Software a été rachetée par Google intéressé par le module Snapseed de traitement d’images sur mobiles. Google proposait alors gratuitement la suite Nik Collection, sans la faire évoluer puisque ce n’était pas dans le plan produit maison.

DxO Labs a pu racheter cette suite en 2017 avec pour objectif de la moderniser et de la rendre compatible avec les dernières versions des systèmes d’exploitation, dont les versions 64 bits.

Il a fallu des mois à DxO pour effectuer ces mises à niveau, et remettre au goût du jour une suite appréciée de nombreux photographes qui l’utilisent pour obtenir rapidement des rendus couleur, noir et blanc ou encore argentiques à partir de leurs images numériques avec l’un des sept modules :

  • Analog Efex Pro : rendus argentiques,
  • Color Efex Pro : correction des couleurs et application de filtres créatifs,
  • Silver Efex Pro : rendus noir et blanc,
  • Viveza :  ajustement des couleurs,
  • HDR Efex Pro : rendu HDR
  • Sharpener Pro : amélioration des détails et de la netteté,
  • Dfine : réduction du bruit numérique

Compatibilité accrue

La suite Nik Collection 2018 est désormais compatible sous forme de modules complémentaires avec les dernières versions des logiciels Adobe :

  • Bridge CC,
  • Lightroom Classic CC,
  • Photoshop Elements CC.

Cette suite est aussi compatible avec les dernières versions de Windows et MacOS X dont les versions 64 bits. Elle est annoncée comme plus stable par DxO et les mises à jour à venir seront accessibles depuis les modules directement.

Cette nouvelle version de la suite Nik Collection n’apporte pas de nouvelles fonctions encore. Elle est disponible au tarif de 49,99 euros jusqu’au 1er Juillet 2018 (69 euros ensuite). Vous pouvez télécharger la version d’essai sur le site de DxO.

DxO One

Dans le cadre de la restructuration qui touche la société DxO, le module photo DxO One qui venait compléter un smartphone iOS ou Android pour proposer une meilleure qualité d’image, proche de celle d’un hybride ou d’un reflex, disparaît du catalogue.

L’appareil photo complémentaire DxO One reste disponible chez certains revendeurs qui écoulent les stocks. DxO souhaite ainsi recentrer ses activités sur le logiciel grand public et les services professionnels et industriels qui sont son coeur métier.

Souhaitons à DxO de trouver rapidement des solutions pour pérenniser la société et les offres logiciels. Léditeur français propose une offre de traitement photo au niveau des meilleurs, elle mérite d’avoir un avenir face aux offres concurrentes (Luminar 2018, Capture One Pro, Lightroom Classic CC) qui ont bien progressé ces derniers mois aussi.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


14 Commentaires sur "Mise à jour DxO Photolab 1.2 et Nik Collection 2018, disparition du DxO One"

  1. Nik Collection est compatible avec Capture NX-D de Nikon et ça fonctionne parfaitement.

  2. Il me semblerait intéressant de développer le comparatif entre la vieille version « google » de la suite Niksoftware et la version DXO.

  3. Bonjour Jean Christophe

    Merci pour cet article, j’utilise aujourd’hui DXO LAB avec la mise à jour et j’en suis très contant. Quand j’ai commencé à développer mes photos j’avais LR5 mais je n’utilisais pas le catalogue j’avais mon classement perso depuis plusieurs années (Quand je travaillais uniquement en JPEG), c’est là que je me suis inscrit à Nikon Passion quand LR est passé à l’abonnement je suis parti chez DXO mais je suis resté Nikon Passion pour le forum et aussi pour les Mails d’informations, commentaires…( je suis Nikon aujourd’hui avec un D500). Pour la NIK COLLECTION j’ai la dernière version 2017 qui était téléchargeable via DXO mais je ne l’utilise pas beaucoup. quand j’ai appris que DXO avait des problèmes j’ai été surpris et inquiet, DXO LAB c’est un très bon logiciel, sans dénigrer les autres comme LR, LUMINAR …) qui sont aussi de bons logiciels, mais avec DXO j’ai accroché et ce serait dommage qu’il disparaisse. J’espère que les affaires vont reprendre pour lui, et pour la concurrence car c’est dans « l’adversité » que l’on progresse.
    Jean Paul

  4. Quel dommage pour le dxone et pour la suite nik collection je garde la version de Google qui marche encore très bien

  5. Merci Jean-Christophe pour ces informations intéressantes et toutes celles que tu nous envoies.
    Je m’étonne que DXO n’ait pas rendu les modules de la suite Nik Collection compatible avec son propre logiciel. Je préfère nettement celui-ci à Adobe Lightroom.

  6. Michel Charrière | 10 juin 2018 à 17 h 21 min | Répondre

    Merci Jean-Christophe pour ces News très intéressantes je les apprécies beaucoup.
    Cordialement Michel

  7. Bonjour, Le drame c’est justement que certains souhaitent la gratuité, alors que les salaires pour le développement ou simplement pour acheter la licence à Google il faut de l’argent ! Moi lorsque je travaille je facture mes heures …et il me parait naturel et normal de payer ce que je désire ….et Vous ?

  8. Hélas, cette nouvelle version de DXO photoLab me semble buggée, en tout cas elle plante constamment sur mon Mac dès que j’essaye d’éditer une photo ; retour à la version précédente qui paraît stable sur la même configuration. Quant à Nik Collection, je trouve qu’ils auraient pû les offrir aux clients utilisateurs de PhotoLab après tout cette suite était gratuite jusque là)

    • La Nik collection valait 300 euros au départ. Puis moins et finalement était offerte par Google. Aucun suivi, des bugs, pas de support utilisateur. Pour 50 euros vous avez un produit à jour, des corrections de bugs et un support.
      Vouloir tout gratuit c’est bien mais qui paye les salaires des gens qui développent les produits que vous utilisez ?

  9. Bonjour
    Cette nouvelle suite fonctionne t elle avec LR Classic ( sans avoir DXO )?
    Je veux bien acheter 50€ ce complément (indispensable pour le N&B) mais j’aimerais bien avoir la certitude des possibilités.
    Tout travail méritant salaire, c’est normal de mettre la main à la poche
    Merci du retour
    Bon dimanche

  10. Bonjour Jean-Christophe,
    J’ai acheté hier le nouveau NIK SHOFWARE , que vient d’être mis sur le marché par DXO, bravo et merci pour votre article . Je suis depuis des années LR4-LR5-LR6 , mais pas CC. Donc j’ai pris naturellement DXO LAB.
    Mais je suis surpris de ne pas trouver les U-POINTS protégeant les zone sur SILVER EFEX PRO …alors que dans les versions anciennes ils existaient ( d’après mes collègues du club photo ) pourquoi et comment s’en passer ? Je connaissais un peu les U-POINTS ayant eu nikon NX2, mais je les trouvais trop compliqués, d’où mon passage chez Adobe
    Félicitations pour votre implications dans l’aide à la connaissance, bonne continuation et à bientôt, Bien cordialement JPJames