Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED, grande ouverture et qualité de bokeh

Nikon annonce le nouveau Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED, un objectif à focale fixe 28mm compatible avec les reflex FX et DX et dont la grande ouverture f/1.4 permet de profiter d’un effet Bokeh particulièrement progressif.

Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED

Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED, présentation

Après les Nikon AF-P 10-20mm et Nikon Fisheye 8-15mm, Nikon annonce dans la foulée un tout nouveau Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED. Cette focale est souvent la préférée des adeptes du reportage photo mais elle s’avère aussi très intéressante dans de nombreuses situations comme le portrait en pied.

Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED

Avec une généreuse ouverture de f/1.4, ce Nikon 28mm rejoint donc la famille des objectifs pros ouvrant à f/1.4 :

  • Nikon 24mm f/1.4
  • Nikon 35mm f/1.4
  • Nikon 50mm f/1.4
  • Nikon 58mm f/1.4
  • Nikon 85mm f1.4
  • Nikon 105mm f/1.4

Cette nouvelle version du 28mm revendique des performances de très haut niveau qu’il conviendra de vérifier lors des tests. Selon Nikon les résultats sont en très net progrès par rapport au 24mm f/1.4 et largement au niveau du Sigma Art 24mm f/1.4 équivalent.

La formule optique comporte 14 lentilles en 11 groupes, 2 lentilles en verre ED et 3 lentilles asphériques. La lentille frontale reçoit un traitement nanocrystal et la coma est corrigée au centre comme sur les bords (les points de l’image restent des points sur la photo). Le revêtement fluorite est de la partie de même qu’une étanchéité à base de joints toriques sur l’ensemble du fût.

Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED

Ce qui rend cette construction optique particulièrement intéressante, c’est la gestion de l’effet Bokeh. Nikon annonce un Bokeh très progressif, sans dédoublement des zones de l’image plongées dans le flou comme c’est parfois le cas avec d’autres optiques.

Les premiers portraits réalisés avec ce Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED sont révélateurs et laissent augurer des résultats à la hauteur du tarif qui reste dans la lignée des optiques f/1.4 Nikon récentes.

Le Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED sera disponible fin juin 2017 au tarif public de 2499 euros.

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


7 Commentaires sur "Nikon AF-S 28mm f/1.4E ED, grande ouverture et qualité de bokeh"

  1. J’attends avec impatience un nouveau 50 mm 1,4 avec les performances du 28 ou du 105 mm (sans distorsion et moins lourd que celui de Sigma) … Ce que vous savez faire (85 1,4 ; 105 1,4 …)
    Stabilisé, ce serait parfait.
    J’ai le 28 1,8 qui est très bon mais je ne l’utilise pas, ma focale préférée c’est le 50 mm.

  2. 2500€ sont en plein délire chez Nikon, même si la qualité contrairement au 24-70 est excellente. Comment s’étonner après de la mauvaise situation de Nikon en ce moment.

  3. bien trop cher pour un objectif ne se démarquant pas vraiment du Sigma par exemple ! il serait temps que Nikon redescende sur terre ; même les pros ont parfois des contraintes budgétaires

  4. NIKON est en train d’ouvrir un boulevard à Sigma dont les dernières productions rivalisent très largement avec les optiques de la marque … pour un prix beaucoup plus cohérent. Presque 2500 euros pour un objectif certes affiché PRO, on frôle le délire !
    Une ouverture à 1.4 est certes une performance mais ce n’est pas un exploit, les concurrents s’y mettent aussi.
    Une lecture assidue des tests de Chasseur d’Images et/ou M. Sepulcre devraient pourtant éclairer les commerciaux de Nikon : la concurrence ne se contente plus de fabriquer des objectifs compatibles beaucoup moins chers avec une qualité en retrait ! Autre remarque : la correction des optiques opérées par les boitiers uniquement dédiée aux objectifs de la marque n’est véritablement un plus que lorsque les optiques ont des défauts que les logiciels de traitement d’image ne réalisent pas. Avec les optiques de ce niveau, cet argument ne tient absolument pas.

  5. J’attends avec impatience le renouvellement du 50 mm 1,4 . J’espère qu’il sera moins lourd que le Sigma, d’aussi bonne qualité et avec une distorsion inexistante. Je souhaiterais travailler avec une très bonne optique mais avec un poids raisonnable comme par exemple le 105 1,4 …