Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome

Obtenez le maximum du Nikon D810 est un guide pratique dédié au reflex Nikon du même nom et proposé par Bernard Rome, déjà auteur de plusieurs ouvrages du même genre. Ce guide vous présente ce qu’il vous faut savoir de l’utilisation optimale du D810 dans différentes situations de prise de vue ainsi qu’un tour d’horizon complet des possibilités du boîtier.

Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome

Présentation

Les guides pratiques dédiés aux reflex ne sont plus très nombreux. Et d’autant plus lorsqu’il s’agit de traiter des modèles pros comme c’est le cas avec le Nikon D810. Saluons donc l’effort fait par Bernard Rome et les éditions Dunod qui tentent le coup et nous proposent un ouvrage spécifique et non un nième guide pratique photo généraliste.

De plus, les guides pratiques sont souvent assimilés aux manuels par nombre d’utilisateurs qui n’en voient pas l’intérêt et trouvent bien souvent plus rapidement réponse à leurs questions dans les forums de marque. Il est donc d’autant plus méritoire d’avoir osé !

Bernard Rome n’est pas un inconnu dans le monde de la photo. Déjà auteurs de nombreux ouvrages sur différents modèles de boîtiers, il nous revient donc avec ce spécial D810. Le choix éditorial fait par l’auteur a consisté à ne surtout pas répliquer le manuel mais à proposer une approche plus concrète, pragmatique, vous permettant de découvrir les subtilités de votre reflex tout en révisant certaines notions photographiques que nous avons un peu tendance parfois à oublier.

Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome

La première partie de l’ouvrage vous présente tout naturellement le D810 sous toutes les coutures, c’est probablement la partie la plus proche du manuel mais il faut bien en passer par là pour recenser les différentes fonctions du boîtier et en présenter l’intérêt. Je suis resté un peu plus circonspect sur les chapitres traitant des bases de la photographie, je ne pense pas que l’utilisateur d’un D810 se pose encore la question de savoir ce qu’est un diaphragme ou à quoi servent les modes P,S,A,M. mais si c’est votre cas, sachez que les sujets sont traités.

J’ai par contre mieux apprécié la seconde partie de l’ouvrage dans laquelle l’auteur traite de différents cas concrets que vous pourrez rencontrer sur le terrain : la photographie au flash, le paysage, le panoramique et la photo de sport. Le choix me semble toutefois un peu restrictif, j’aurais aimé trouver un chapitre dédié au portrait (les 36Mp du capteur imposent des choix spécifiques en portrait) ou à la photo en basse lumière, le panoramique n’étant pas une pratique si courante chez la plupart des utilisateurs.

Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome

La troisième partie intéressera ceux d’entre vous qui hésitent encore pour choisir leurs optiques. Le capteur riche en pixels du D810 demande des optiques performantes et Bernard Rome passe en revue ici l’ensemble des optiques FX de la gamme Nikon. Pas de synthèse de test par contre ni de liste des optiques compatibles (Sigma, Tamron par exemple). Une petite faiblesse alors que de nombreux photographes se posent de vraies questions quant au choix d’un parc optique cohérent avec le D810.

Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome

L’avant-dernière partie vous présente les différents logiciels gratuits (Nikon) comme payants (Lightrom, Photoshop, DxO) utilisables avec le D810. Vous y trouverez de quoi faire votre choix, et quelques pistes pour bien traiter vos photos. De nombreux rappels complètent ces chapitres, sur le format RAW en particulier, pour que vous disposiez des critères de choix nécessaires et suffisants. Il n’en reste pas moins qu’exploiter avec précision les RAW issus du D810 passe par l’utilisation de développeurs RAW les plus performants possibles, il n’en existe pas tant que ça aujourd’hui (Camera Raw, DxO, Capture One Pro), certains passages du livre auraient pu être plus fouillés sur ce point.

Bernard Rome conclue sur une dernière partie dédiée à la vidéo. Le sujet est toujours traité de façon un peu légère dans les guides reflex, les auteurs de guides étant avant tout photographes. J’ai toutefois apprécié cette partie qui vous donne un bon aperçu du sujet, des conseils de tournage, et constitue un bon guide d’initiation à la vidéo.

Mon avis sur ‘Obtenez le maximum du Nikon D810’

Ce guide répond aux nombreuses questions que vous pouvez poser au moment du choix comme après l’acquisition : comment exploiter au mieux le boîtier, quels sont ses spécificités, quels sont les réglages les plus adaptés. Si vous utilisez un D810 et que vous ne vous sentez pas l’âme d’un expert en photo numérique alors le guide vous aidera plus d’une fois.

Si vous êtes un photographe averti, vous trouverez dans ce guide de nombreux conseils et quelques astuces pour mieux utiliser votre D810 mais vous n’aurez que faire des nombreuses pages traitant de la photographie numérique en général.

Au final, voici un guide qui a le mérite d’exister, c’est le seul à ce jour en attendant la sortie prochaine du guide Nikon D810 de Vincent Lambert (je vous le présente dès que je le reçois). Cet ouvrage est complet, accessible quel que soit votre niveau en photographie et il constitue bien plus qu’une version en couleur du manuel utilisateur.

Les plus experts d’entre vous apprécieraient probablement une version minimaliste du même guide, allant à l’essentiel, dans un format plus réduit. Je lance la perche à l’éditeur et je vous invite à donner votre avis en commentaire !

Procurez-vous le guide « Obtenez le maximum du Nikon D810 » par Bernard Rome chez Amazon comme dans toute bonne librairie.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


14 Commentaires sur "Obtenez le maximum du Nikon D810, le guide pratique par Bernard Rome"

  1. Réponse à Cocagne :merci pour l’autodidacte ! cela semble être ton cas ,donc tu as besoin de livres ,cela se conçoit . Quant à l’avion ,je ne sais si tu ferais un bon pilote au vu de tes réponses . Je pose la question ,parce qu’elle m’a été posée plusieurs fois au sein de mon club ,et c’est au nom de ceux qui « naviguent « que je pose la question .Personnellement ,je suis Nikoniste depuis le Nikkkormat, peut-être n’étais-tu pas né ? si tu veux des avis et conseils ,je peux certainement t’en donner ! en toute modestie .

    • Et si on disait la même chose sans s’énerver et d’agacer ? C’est bien aussi 😉

    • Et non camarade tu commets un illogisme car justement la caractéristique première des autodidactes et de penser faire bien sans l’aide de personne certains d ‘entre eux pas tous heureusment ont même tendance à penser qu’ils font mieux que les autres ce qui est logique puisque leur préalable est absolu et non relatif. leur autre caractéristique quand ils sévissent dans la photo est d’être mono marque.
      Je dis simplement que j’ai beaucoup apprécié le travail de B Rome sur le D700 auquel il m’arrive encore de me référer car je ne pense pas détenir la science infuse et que si je venais à changer de boitier je mettais sur mon bureau ce nouveau guide de prise en main.

      • cocagne ;
        je t’ai précisé, que je faisais partie d’un club photo, depuis bien des décennies (l’époque du film ,et des senteurs des produits) donc,si tu lisais ce qui est écrit ,cela t’éviterait, de porter des jugements, sans essence .

        • Vous allez passer l’année à vous chamailler ou à faire des photos ? 🙂 Allez, on se calme et on respire un grand coup …

          • ET on lit le bouquin de Rome pour ce qu’il est et pas pour ce qu’on voudrait qu’il soit même si on est né dans une bouteille de Révélateur ..

            Bonne année Le Pivert ..

  2. je regrette que ce livre , si bien soit-il; fasse l’impasse sur les différents réglages des menus .Contrairement à ce qui est dit,les propositions de réglages ,ne sont pas si évidentes que cela ,et méritaient quelques pages . Le manuel fourni est loin d’apporter des réponses ;aux questions que l’on peut se poser . Même les possesseurs de D800 ,sont un peu paumé . N’ en déplaise aux « détracteurs » .

  3. C’est typiquement un travers d’autodidacte que d’aborder un nouvel outil en ne s’appuyant que sur sa propre pratique.
    les pilotes commerciaux les plus aguerris lorsque ils doivent passer sur un nouvel avion trouvent normal de retourner en formation, il est vrai que sous employer un boitier photo est moins lourd de conséquences que de piloter tous les appareils de la même manière pour ma part et dans tous les domaines qui impliquent une expertise et la photo en fait partie, je consulte toujours très largement ce qui est publié.

    Dans cet esprit en troquant mon reflex argentique contre un D700 j’avais donc acheté plusieurs bouquins, je retiens parmi eux le guide de Bernard Rome qui m’a fait de suite découvrir de nombreuses astuces dans la manière d’associer les paramètres. On peut être photographe sans avoir un don pour le décryptage des logiques nipponnes.

    Pour les optiques tous ici connaissent probablement le travail de JM Sépulcre qu’il est vivement conseillé de consulter avant tout achat d’objectif en monture F.

  4. A mon avis, quand on travaille avec un D810, ou un D800, et qu’on a lu le Manuel Nikon, il vaut mieux déclencher, déclencher et encore déclencher plutôt que de prendre du temps à lire des dizaines de pages d’un autre guide.
    Oui, la belle idée serait d’avoir un condensé du genre « quelques conseils pratiques pour bien utiliser son D810 ».

  5. Merci de votre commentaire sur ce livre…sans intérêt pour un possesseur de D810.
    Pour ceux qui veulent comprendre les réglages, les astuces et tous ce qui simplifie l’ergonomie de ce fabuleux Boîtier, rien ne vaut la BIBLE, « the missing Manual » le guide complet de Thom HOGAN. Malheureusement il en est resté au D800/E, mais ce n’est pas très important, les quelques réglages supplémentaires du 810 peuvent être mis en place sans l’aide de quiconque, quand on a compris le D800/E.

  6. En fait ,B.Rome semble avoir oublié ,les différents réglages du Menu . Ce boitier est plus difficile à régler que ses prédécesseurs ! Pour celui qui vient du D…..,ce n’est pas évident .

    • Les réglages sont abordés, quand même 🙂 Mais je préfère toutefois que l’on s’intéresse aux situations de prise de vue plutôt que de faire une (autre) liste de fonctions des menus, ce que fait déjà le manuel non ?