Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Vous faites de bonnes photos mais elle pourraient vous plaire encore mieux. Vous trouvez que vos photos sont celles qu’un autre photographe ferait s’il était au même endroit au même moment. Vous n’arrivez pas à photographier ce que les autres ne voient pas. C’est ce que Michael Freeman vous propose d’apprendre dans cet ouvrage atypique par rapport à ses autres livres.

Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Photographier ce que les autres ne voient pas : présentation

Si vous lisez mes chroniques de livres photo, vous connaissez mon attrait pour les ouvrages de Michael Freeman. Ils m’ont appris beaucoup, rencontrer et interviewer Freeman lors du salon de la photo 2019 reste un grand moment dans mon parcours de photographe.

Michael Freeman a pour habitude de proposer des livres grand format, dans lesquels il traite d’une démarche photographique précise, par exemple comment capturer la lumière ou quel esprit avoir. Il vous fait vous poser les bonnes questions. Il s’agit d’apprendre la photographie sous un angle créatif plus que technique.

Dans ce livre, Freeman aborde une thématique moins courante. Il vous incite à photographier ce que les autres ne voient pas, donc à trouver une approche différente, personnelle. Ici pas de problématique photo reposant sur une technique, mais une réflexion sur l’approche du sujet.

Il s’agit de prendre les photos que les autres ne feront pas et de faire reposer votre démarche entièrement sur la possibilité d’accéder à ce que vous avez photographié.

Comment y arriver ? C’est ce que l’auteur vous explique tout au long des cinq chapitres de ce livre, dont l’esprit se rapproche de celui de David duChemin L’âme d’une image.

Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Être au bon endroit au bon moment

Vous devez avoir une longueur d’avance. Toujours. Il s’agit de savoir à l’avance ce que vous allez photographier, ce que vous pourriez photographier dans un lieu bien précis.

Il s’agit d’être toujours prêt, de connaître les règles de base en photographie, de savoir prérégler votre appareil photo, d’être aux aguets.

L’auteur vous explique comment savoir revenir en un même lieu, comme bien vous entourer lorsque c’est nécessaire. Ce que font les reporters photographes lorsqu’ils font appel à un guide.

Faire connaissance avec votre sujet

Vos meilleures photos ne sont pas celles que vous faites avec un megazoom, sans que votre sujet ne le sache. Prenez le temps de parcourir ce second chapitre si c’est votre pratique actuelle.

Rappelez-vous que vos sujets n’ont aucune obligation d’accepter que vous les preniez en photo. Freeman vous explique alors comment prendre soin de votre sujet, comment faire sa connaissance chaque fois que c’est nécessaire. Ceci ne concerne pas que les sujets humains.

En cette période de confinements et autres couvre-feux, Freeman vous livre les bonnes pratiques pour photographier ceux que vous connaissez le mieux, vos proches, votre famille.

Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Ce qui est valable chez vous l’est ailleurs, vous découvrirez comment approcher un sujet lors d’un voyage à l’autre bout du monde (bientôt) ou à l’autre bout de votre pays.

Photographier ce que les autres ne voient pas : vous mettre en immersion

Beaucoup de photographes amateurs n’osent pas. N’osent pas s’engager, passer du temps à prendre une photo. Vous vous reconnaissez ? Ils n’osent pas avoir confiance en eux. Ils n’osent pas prendre le temps d’observer. Vous vous reconnaissez encore ?

Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Freeman vous explique comment vous mettre en immersion. Pas sous l’eau (bien que …), pas forcément passer beaucoup de temps très loin de chez vous, mais prendre le temps de découvrir un environnement, de le comprendre, avant de faire vos photos. Vous verrez que vous pouvez vous mettre en immersion dans votre jardin, le résultat pourrait vous surprendre.

Accepter un apprentissage profond

Vous pensez comme moi que seul le travail paye ? Que tout faire à la va vite n’est pas la solution ? Alors plongez vous dans ce chapitre quatre. Vous allez comprendre comment travailler votre pratique photographique, comment développer votre savoir, trouver vos repères dans un domaine photographique précis.

Vous comprendrez pourquoi connaître un sujet est essentiel, pourquoi connaître la technologie, au moins un minimum est essentiel aussi.

Chercher et trouver l’impensable

Vous pensez que pour être un photographe créatif il faut atteindre la perfection ? C’est faux. Consultez le chapitre cinq et vous découvrirez qu’oublier la perfection peut-être un facteur de succès.

Vous comprendrez pourquoi certains photographes célèbres n’ont jamais cherché la perfection, tel Joel Meyerowitz qui nous dit que « l’ambiguïté est l’essence de la photographie, que c’est son mystère et son cadeau ».

Freeman vous explique comment penser un projet personnel ou comment créer votre univers, et explorer ainsi votre identité.

Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman

Mon avis sur « Photographier ce que les autres ne voient pas »

Je mentirais en disant que je suis objectif lorsqu’il s’agit de chroniquer les livres de Michael Freeman. Je ne le suis pas car j’ai un attrait particulier pour ce photographe, qui m’a beaucoup apporté et continue à le faire.

Ce nouveau livre se positionne à part dans la démarche de Freeman. Il ne consiste pas à vous expliquer comment appliquer les bonnes pratiques photographiques sur le terrain. Il s’intéresse plutôt à la démarche que vous allez devoir mettre en œuvre.

Une démarche personnelle, en travaillant sur vous-même, votre parcours, vos envies.

Une démarche créative aussi, en travaillant sur vos sujets, votre environnement, les conditions de réalisation de vos photos.

C’est un petit format à l’inverse des autres livres de l’auteur. J’apprécie cette compacité car ce livre représente pour vous (comme pour moi) un support de réflexion et pouvoir le glisser dans un sac pour l’avoir avec soi est un avantage.

À qui s’adresse ce livre ?

Ce livre s’adresse en priorité au photographe désireux de passer du statut de bon photographe au statut de photographe créatif.

Il s’adresse aussi au photographe amateur qui possède de bonnes bases en photographie, mais manque d’une approche plus personnelle.

Il s’adresse enfin au photographe expert, voire professionnel, qui souhaite aller plus loin dans son travail d’auteur. Développer un projet personnel, développer son style.

Si vous vous reconnaissez, sachez qu’il vous en coûtera la modique somme de 19,90 euros et que la couverture rigide et la qualité d’impression vous permettront d’avoir toujours ce livre avec vous.

Mon premier Best Of de l’année 2021 est disponible, il vous attend !

Ce livre chez vous via Amazon

Ce livre chez vous via la FNAC

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*



Lancez la discussion sur "Photographier ce que les autres ne voient pas avec Michael Freeman"