Sigma DP1 Merrill – compact expert 46 Mp, focale fixe équivalent 28mm, 949 euros

Le compact expert Sigma DP1 Merrill est désormais disponible. Equipé d’un capteur Foveon X3 de 46Mp, ce compact expert dispose d’une optique fixe équivalente à 28mm en 24×36.

Compact expert 46 Mp Sigma DP1 Merrill

Le Sigma DP1 est équipé d’un capteur Foveon CMOS dont Sigma s’est fait une spécialité. Egalement utilisé sur le reflex Sigma SD1 Merrill, ce capteur porte le nom de l’ingénieur à l’origine de sa conception. Selon Sigma ce capteur a la particularité de restituer très fidèlement les couleurs grâce à ses trois couches RVB.

Contrairement aux capteurs classiques équipant la plupart des autres marques, le Foveon est constitué de trois couches de 15Mp, une couche sensible au rouge, une au vert et une au bleu. Le Foveon n’utilise pas de filtre passe-bas ni de dématriçage. Il délivre donc des images censées être exemptes de moiré. Il s’agit donc d’un pseudo 46Mp qui se rapproche plus exactement des capteurs 16Mp des autres marques.

Sigma DP1 Merrill vu de dessus

L’optique fixe du Sigma DP1 est calculée pour rendre les plus fins détails fournis par le capteur. Le DP1 se rapproche sur ce plan de Fuji et de son X100 dont la focale fixe est également optimisée pour le capteur. Avec une focale de 19mm pour une ouverture de f/2.8 (on aurait pu s’attendre à mieux en terme d’ouverture), la focale 24×36 équivalente est de 28mm.

L’ensemble donne un boîtier très spécifique, à l’encombrement réduit. L’utilisateur y gagne en performances et compacité ce qu’il perd en souplesse avec l’impossibilité de changer de focale. Fuji propose désormais son X1-Pro dont les optiques sont interchangeables, Sigma propose deux modèles : le DP1 équivalent 28mm et le DP2 équivalent 45mm. C’est une autre approche, moins souple pour le photographe désireux de disposer de focales différentes, et surtout plus couteuse.

Sigma DP1 Merrill

Le Sigma DP1 dispose des modes de prise de vue P,S,A et M qui raviront les photographes experts. Le système autofocus est à détection de contraste. La sélection se fait sur 9 zones. L’optique dispose d’une bague de mise au point manuelle, l’AF permet la retouche manuelle. La mesure de lumière propose les trois modes traditionnels : mesure évaluative, mesure moyenne pondérée centrale, mesure spot.

Le Sigma DP1 Merrill embarque deux processeurs TRUE II qui permettent selon Sigma un gain de réactivité pour un temps à l’allumage et d’attente entre deux photos réduit par rapport aux précédentes générations de SIGMA DP. L’écran arrière est un LCD de 3 pouces à la définition de 920.000 points.

Le Sigma DP1 Merrill est disponible dès le 15 septembre au tarif public de 949 euros.

Source : Sigma

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*



1 Commentaire sur "Sigma DP1 Merrill – compact expert 46 Mp, focale fixe équivalent 28mm, 949 euros"

  1. Pardon d’intervenir sur un article maintenant ancien mais je suis peiné de voir que l’on ressort encore cet argument qui voudrait que le système Fovéon soit équivalent à un « classique » de trois fois moins de pixels.
    Si on va par la les capteurs classiques puisque ils utilisent quatre photosites pour sortir un pixel couleur devraient à leur tour être taxés de quatre fois moins de pixels eux aussi.

    Un photosite Fovéon donne un pixel résultant puisque chaque photosite contient les trois étages et que par la on peut dire que chaque pile de trois couleurs équivaut à un ensemble bayer de quatre photosites.

    Je croyait celle polémique éclaircie depuis longtemps.