Sony A99, plein format 24Mp avec viseur électronique pour 2800 euros

La Photokina 2012 n’est pas encore ouverte que Sony annonce ses nouveaux modèles dont le reflex Sony A99 au capteur plein format 24Mp et au miroir semi-transparent cher à la marque. Ce miroir sert le capteur d’image et le capteur de visée, le A99 embarque donc un viseur électronique et Sony dit adieu à la visée reflex sur son modèle professionnel.

Sony A99 vu de face

Capteur plein format 24Mp

C’est la guerre dans le petit monde des boîtiers numériques à usage professionnel et Sony a bien l’intention de remporter quelques batailles. Les précédents modèles Alpha 850 et Alpha 900 avaient de quoi séduire, Sony ne les a pas nécessairement mis en avant préférant pousser sur le marché sa gamme de compacts à objectifs interchangeables Sony NEX. Cette étape passée, le spécialiste de l’électronique grand-public se repositionne sur le marché du reflex professionnel avec ce A99 à la fiche technique en total décalage avec la concurrence.

Sony a misé sur un capteur plein format 24Mp pour son nouveau fer de lance. A l’inverse de Nikon qui joue la course aux pixels et la très grande définition avec le Nikon D800, Sony a donc préféré jouer la carte de la différence avec une définition plus raisonnable. Il faut reconnaître que 24Mp sont largement suffisants pour la plupart des images y compris dans le monde professionnel, le critère vraiment différenciateur en la matière étant la qualité finale de l’image et son niveau de bruit en haute sensibilité.

Sur ce plan, Sony annonce une plage de sensibilité allant de 50 à 25600 ISO. Ce capteur permet, selon la marque, de capter la lumière avec plus d’efficacité que d’autres modèles (comme le 36Mp du Nikon D800), le réseau de micro-lentilles et la surface sensible faisant la différence. Autre atout de ce capteur Sony, un système de stabilisation mécanique éprouvé.

Sony A99 vu de dos avec écran orientable

Système autofocus hybride

Le système autofocus du Sony A99 est un système hybride. Il utilise un capteur AF classique mais aussi le capteur image avec détection de phase. Cette technologie permet d’optimiser la performance globale du système autofocus. Le capteur AF dispose de 19 collimateurs principaux et de 102 collimateurs d’assistance. L’ensemble est centré sur l’image, un étalement plus généreux aurait probablement séduit un peu plus une clientèle très difficile sur ce plan. Afin de gagner en temps de réaction, le A99 propose une limitation du champ de l’AF qui permet au système de travailler sur une plage réduite.

Visée électronique et miroir semi-transparent

Sony fait le pari d’équiper son reflex professionnel d’une visée électronique qui remplace purement et simplement la vidée optique reflex traditionnelle. Sony n’en n’est pas à son coup d’essai puisque les Alpha 33/55 et successeurs ont initié la présence de ce type de visée sur un modèle reflex en 2010.

La technologie propre à Sony, dénommée SLT, utilise un miroir fixe semi-transparent couplé à un capteur de visée électronique. Ce capteur offre une définition de 2.3 Mp avec 1024×768 pixels. L’avantage de ce viseur électronique, proche de ce que propose le Fuji X100 par exemple, est de savoir offrir une couverture à 100% du champ (ce que proposent néanmoins d’autres viseurs optiques chez les concurrents) ainsi que l’affichage d’indications plus nombreuses à l’écran (lire ‘dans le viseur’).

Selon Sony, la visée en basses lumières devrait être plus confortable, le capteur ayant la capacité d’amplifier le signal reçu à la différence du viseur optique qui ne peut faire de même par définition. Reste à ce type de visée à séduire une clientèle experte et/ou professionnelle qui n’est pas nécessairement fan des évolutions technologiques en la matière. La visée électronique induit en effet selon les conditions de lumière un léger flou de visée lors des mouvements rapides, ce qui n’est pas des plus agréables à l’usage.

Sony A99 vu de dessus

Vidéo 1080p et autofocus continu

Sony mise sur les capacités vidéos de son A99 pour séduire des professionnels de plus en plus enclins à tourner pour satisfaire les demandes des agences et des clients. La marque a bâti une bonne partie de son histoire en proposant des gammes très performantes de caméscopes et le A99 assure également sur ce plan.

Le Sony A99 dispose d’un module vidéo capable de filmer en 1080p à 60, 50, 25 ou 24 images par seconde. La mise au point est possible en continu, Sony allant même jusqu’à proposer trois modes (rapide, moyen et lent) pour correspondre aux différentes situations de tournage et de déplacements des sujets. Le A99 dispose d’une entrée son stéréo, d’une prise micro et d’une sortie casque. Un vu-mètre intégré permet d’ajuster l’enregistrement audio sur 32 niveaux.

Le A99 possède une molette programmable en façade qui permet à l’utilisateur de changer ses paramètres de prise de vue en silence tout en enregistrant une séquence. Le boîtier est bien évidemment compatible avec les accessoires pouvant se fixer sur la griffe porte-flash au standard ISO.

Sony A99 avec poignée grip

Connectivité étendue et module GPS

Le Sony A99 dispose de deux emplacements pour cartes SDHC, SDXC, UHS-I. Un de ces deux emplacements (!) est compatible Memory Stick, Sony ne sachant renier ses technologies de stockage précédentes.

En outre, le A99 offre une entrée micro stéréo, une sortie casque, une prise HDMI (format mini) et une prise USB2. Les pros apprécieront la prise pour l’alimentation secteur (utile lors des tournages vidéos) et la prise synchro flash (studio).

Les amateurs de géolocalisation seront comblés avec la présence d’une puce GPS permettant d’enregistrer dans les données EXIF des images les données de localisation géographique.

Premier avis sur le Sony A99

Sony joue la carte de la différenciation avec son reflex haut de gamme. Plutôt que de se battre en frontal avec Nikon sur le plan de la définition (le capteur du D800 est d’origine Sony), la marque a préféré proposer un ensemble différencié par une visée électronique inédite sur un reflex à vocation professionnelle, et un autofocus hybride. Elle a également doté son A99 de tout ce qu’il fallait pour combler les vidéastes, dont un écran arrière orientable, afin d’attirer à elle une partie de la clientèle historique du Canon 5D Mark II qui n’a pas encore investi dans le Mark III.

L’ensemble est cohérent, bien construit, et les performances devraient être au rendez-vous. Il n’en reste pas moins que la clientèle professionnelle est généralement fidèle à une marque dont elle possède bien souvent un parc d’optiques et d’accessoires important et qu’elle ne souhaite pas renouveler pour passer à la concurrence. Ce n’est pas le cas des photographes experts qui sont probablement plus susceptibles d’être séduits par ce boîtier polyvalent. Reste un tarif de 2800 euros qui le place en concurrence directe avec un Nikon D800 offrant une définition plus importante et un viseur optique 100% plus proche des standards en la matière.

Le Sony A99 sera disponible dès octobre au tarif public de 2800 euros. Sony annonce également un flash HVL-F60LM capable de fonctionner en mode torche (650 euros) , une poignée d’alimentation VG-C99AM (380 euros avec deux emplacements batteries supplémentaires). Les vidéastes seront comblés avec la torche  annulaire HVL-RL1 (350 euros).

Source : Sony

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


1 Commentaire sur "Sony A99, plein format 24Mp avec viseur électronique pour 2800 euros"

  1. A quand un plein format abordable au grand public  optique comprise ?