Photographier l’urbain – les ateliers du photographe – Eric Forey

21 janvier 2013

Photographier l’urbain est un ouvrage d’Eric Forey paru chez Pearson dans la collection Les ateliers du photographe. Ce livre présente tout ce qu’il faut savoir pour réaliser des photos en ville, qu’il s’agisse d’architecture, de personnes ou de situations particulières. A mi-chemin entre graphisme et street photography, voici un guide très pratique qui mérite d’être consulté.

Photographier l'urbain - les ateliers du photographe - Eric Forey

La photographie urbaine est un art assez répandu actuellement, qui permet de réaliser des images graphiques comme des clichés plus humains. La démocratisation de la technologie numérique (appareils photo, smartphones) a permis à nombre de photographes d’avoir avec eux un appareil photo en permanence et de multiplier les clichés. Pour autant la photographie urbaine ne se contente pas de quelques images à la sauvette mais demande une technique affirmée pour que les images produites soient dignes d’intérêt. Nous avions présenté précédemment un autre ouvrage intitulé « La photo sur le vif« , celui dont il est question ici est un bon complément.

Ce guide a pour objet de vous aider à y voir clair dans :

  • le choix du matériel,
  • la technique de prise de vue,
  • les réglages à adopter,
  • le choix des angles de prise de vue,
  • l’exploitation de la lumière,
  • la construction d’une série.

Ce dernier point est d’ailleurs probablement le plus important, et sans nul doute celui qui permet de passer d’une image faite avec un peu de chance à une vraie série construite et consistante.

Photographier l'urbain - les ateliers du photographe - Eric Forey

Eric Forey est un photographe urbain habitué des espaces urbains, qui a publié dans la presse spécialisée et anime régulièrement des stages spécifiques. Il vous présente au travers de cet ouvrage tout ce qu’il faut savoir pour aborder le sujet « Urbain » ou pour y voir plus clair si vous ressentez quelques limites. Ce guide s’avère un outil de travail très bien fait pour le photographe qui a déjà quelques bases de photographie et souhaite s’adonner à la pratique de la photo urbaine. Les premiers chapitres s’intéressent au matériel de prise de vue et aux bases de la photo, sans trop rentrer dans le détail. Suivent des chapitres sur la composition, le cadrage, qui permettent de rentrer dans le vif du sujet.

La maquette du livre fait la part belle aux images et c’est une bonne idée car au-delà des explications détaillées, rien ne remplace la démonstration. L’auteur nous livre ses clichés en les situant à chaque fois dans le contexte, illustrant ainsi par l’image ses propos écrits. Vous y trouverez matière à travailler votre propre créativité, à identifier des types d’images classiques mais de très bon goût, une belle source d’inspiration si vous en manquez un tant soi peu.

 

Photographier l'urbain - les ateliers du photographe - Eric Forey

Nous avons particulièrement apprécié les ateliers (du nom de la collection) : ceux-ci vous donnent à voir une image ou une petite série d’images et l’auteur vous présente l’analyse détaillée de la situation de prise de vue et du résultat. Rien de tel pour comprendre et se faire sa propre idée. Au-delà des explications théoriques, vous pourrez ainsi travailler sur un cas concret, voir quelle était la démarche de l’auteur au moment de la prise de vue et comment il a traduit son idée en photo.

Au final voici un ouvrage qui est une belle source d’inspiration pour le photographe amateur comme plus expert qui souhaite développer sa pratique de la photographie urbaine. Les sujets abordés sont variés, les explications présentées sont claires, les illustrations de qualité. L’éditeur a de plus le bon goût de proposer cet ouvrage à un tarif abordable. Tout au plus pouvons-nous reprocher à l’auteur d’avoir fait l’impasse sur le traitement d’image qui peut s’avérer différenciateur au moment du choix des images et de la constitution d’une série.

Retrouvez « Photographier l’urbain – les ateliers du photographe » chez Amazon.

  • fatahoulaye

    j’aime bien la photo;je veus bien la connaitre mieu