Les secrets de … lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

Savoir contrôler lumière et exposition à la prise de vue tout en gardant certaines corrections pour l’étape de post-traitement est un passage obligé si vous voulez devenir un photographe plus créatif. Et faire de meilleures photos.

Ce livre de Volker Gilbert, photographe et formateur, vous guide dans l’apprentissage des différentes notions indispensables à connaitre, comme de celles plus avancées dont la maîtrise fera de vous un photographe expert.

Lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

« Le sujet n’est rien, la lumière est tout ! » – Léonard Misone, photographe

Ce guide au meilleur prix …

Comprendre le duo lumière et exposition

Dans ce premier chapitre vous allez (re)voir les bases de l’exposition et les trois paramètres qui composent le triangle d’exposition :

  • ouverture
  • temps de pose
  • sensibilité

Si comprendre ce que signifie ces trois termes ne vous prend que quelques minutes, saisir ce qui se cache derrière les termes lumière et exposition nécessite un peu plus de temps.

L’ouverture désigne la taille du diaphragme lors de la prise de vue. Mais le choix de l’ouverture a un impact sur la diffraction, par exemple. Et la diffraction n’a pas le même impact sur une photo de paysage que sur une photo macro. Vous découvrirez cela page 7.

Le temps de pose définit la quantité de lumière qui atteint le capteur, mais aussi le possible flou de bougé. Savez-vous que le stabilisateur et le type d’obturateur (mécanique, électronique, hybride) ont un impact également ? Allez voir pourquoi en page 23.

La sensibilité ISO peut changer d’une photo à l’autre en numérique. Mais saviez-vous que monter en sensibilité ne fait pas qu’augmenter le bruit numérique ? Cela diminue également la plage dynamique du capteur (voir page 29).

Bien exposer c’est donc bien gérer lumière et exposition. Il est important que vous sachiez précisément à quelle lumière vous avez à faire, lisez la fin de ce chapitre pour en savoir plus.

Mesurer la lumière et régler l’exposition

Lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

La mesure de lumière est assurée par la cellule intégrée de boîtier. Sachez que cette cellule atteint parfois ses limites et qu’il vous faudra recourir à un posemètre indépendant. Volker Gilbert vous présente les différents posemètres – y compris les applications pour smartphone.

Lorsque vous utilisez votre boîtier vous avez accès à différents types de mesure de lumière et exposition, chacun ayant un intérêt particulier.

Apprenez à faire la différence entre :

  • la mesure multizone ou matricielle,
  • la mesure moyenne ou intégrale,
  • la mesure à prépondérance centrale,
  • la mesure spot,
  • la mesure sélective.

Mesurer la lumière impose de comprendre ce que sont les indices de lumination et les différents modes d’exposition (P,S,A,M). Vous allez apprendre cela dans la suite du chapitre (page 53 et suivantes).

Découvrez aussi comment faire varier l’exposition en fonction de la scène photographiée en utilisant :

  • la correction d’exposition,
  • le bracketing d’exposition,
  • la mémorisation d’exposition.

Il est indispensable de maîtriser ces trois fonctions pour donner à vos photos un rendu différent de ce que l’automatisme décide si vous le laissez faire.

L’exposition en numérique

Le capteur de votre appareil photo a des caractéristiques physiques et électroniques qu’il vous faut connaître pour l’exploiter au mieux. Parmi ces caractéristiques, vous allez découvrir au travers de ce chapitre 3 :

  • qu’est-ce que la plage de contraste,
  • qu’est-ce que la plage dynamique,
  • les deux types de bruit numérique,
  • qu’est-ce que le banding.

En quoi cela va t-il vous aider à faire de meilleures photos ? Ces notions sont essentielles pour, par exemple :

  • ne pas surexposer un ciel que vous ne pourrez pas rattraper au post-traitement,
  • bien gérer le bruit numérique sur vos photos en pose longue,
  • ne pas trop sous-exposer et provoquer une montée de bruit qu’il vous faut faudra ensuite réduire en post-traitement.

Savez-vous également que le format de fichier utilisé (RAW ou JPG) a un impact sur l’exposition ?

Allez à la page 81 du guide pour comprendre ce qu’est l’exposition à droite et pourquoi cela a de l’intérêt en RAW. Vous allez voir que c’est une question d’encodage et de nombre de niveaux.

Connaissez-vous le zone system ?

Cette technique d’exposition mise au point par le photographe Ansel Adams en 1941 est tout à fait utilisable avec votre appareil numérique. Le zone system peut vous aider à récupérer du détail dans les hautes lumières sans tenir compte des tons foncés, un atout que les photographes de paysage apprécieront.

Vous êtes plutôt adepte du JPG ?

Malgré qu’il soit plus simple d’emploi en apparence, le format JPG est plus exigeant que le format RAW à la prise de vue car il impose une exposition optimale. Vous ne pouvez pas en effet, ou très peu, rattraper hautes et basses lumières en post-traitement.

Bien exposer pour le JPG nécessite donc de vous fier à l’histogramme et aux témoins d’écrêtage (voir page 90). L’utilisation du D-Lighting actif, dès la prise de vue, peut vous aider à optimiser vos JPG, c’est une autre notion à connaître.

Maîtriser la luminosité et le contraste

Lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

Lorsque vous êtes face à votre sujet, trois situations courantes se présentent à vous :

  • la plage de contraste est égale à la plage dynamique,
  • la plage de contraste est inférieure à la plage dynamique,
  • la plage de contraste est supérieure à la plage dynamique.

Vous devez être capable d’identifier ces trois situations et de réagir en adaptant la mesure d’exposition et vos réglages. Sachez que ceux-ci ne seront pas les mêmes selon que vous faites du JPG ou du RAW. La première partie de ce chapitre 4 détaille tout ce qu’il vous faut savoir.

Lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

Un autre scénario classique peut se présenter à vous si la lumière est trop importante : vous ne pouvez pas baisser la sensibilité, ni fermer le diaphragme au-delà des valeurs limites. Il va vous falloir réduire la quantité de lumière.

Vous allez trouver dans le guide, page 109 et suivantes, les différentes solutions à votre disposition parmi lesquelles :

  • comment utiliser un filtre gris neutre
  • comment utiliser un filtre polarisant

Ces filtres vous aideront à maîtriser les contrastes extrêmes avant de passer à des techniques plus avancées encore comme le HDR (page 121).

Ce tour d’horizon très complet que nous propose l’auteur inclut les techniques de débouchage des ombres (avec réflecteur ou diffuseur) et l’utilisation d’un flash.

Etudes de cas d’exposition

Lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement

Rien de mieux que des exemples quand il s’agit de présenter des notions comme celles-ci. C’est ce que Volker Gilbert vous propose dans le chapitre 5, dans l’esprit de ce que propose aussi Michael Freeman dans L’art de l’exposition en photo numérique.

A l’aide de séries d’images regroupées par domaines, l’auteur vous explique, photo par photo, quelle était la problématique à la prise de vue et comment il a réglé l’exposition et les paramètres de prise de vue :

  • la photo de paysage,
  • la photo macro,
  • la photo en faible lumière,
  • le reportage photo,
  • le noir et blanc.

Ce chapitre va vous aider à comprendre tout ce que vous avez lu précédemment, mais il va aussi vous permettre de vous constituer des fiches personnelles à avoir avec vous quand le besoin s’en fait sentir. C’est quelque chose que j’aurais aimer trouver dans le guide sous forme de tableaux utilisables facilement (en annexe ?).

Ajuster lumière et exposition dans Camera Raw et Lightrom

Le post-traitement fait partie intégrante du flux de travail du photographe. Cette étape vous permet de donner à vos photos le rendu souhaité, ce que vous imaginiez à la prise de vue.

Ce dernier chapitre s’adresse en priorité à ceux qui utilisent le format RAW car c’est le format de prédilection pour le post-traitement. Lightroom (et Camera Raw qui est le moteur de développement RAW intégré) est le logiciel le plus utilisé par les photographes amateurs experts et c’est celui que Volker Gilbert utilise pour présenter  :

  • l’histogramme et l’écrêtage,
  • le réglage de la balance des blancs,
  • la correction des tonalités et du contraste,
  • la compensation des sur- et sous-expositions.

L’auteur vous explique aussi comment utiliser les outils de traitement localisés pour modifier lumière et exposition sur des zones précises de vos photos. Il passe en revue les modules de fusion HDR comme la fusion de plusieurs images dans Photoshop directement afin de contrôler avec encore plus de précision le résultat final.

Mon avis sur le guide Lumière et Exposition de Volker Gilbert

Ces notions peuvent vous paraître « déjà vues » ou « déjà maîtrisées » et pourtant gérer lumière et exposition est tellement critique pour réussir une photo que nous n’en savons jamais assez.

Ce guide fait un tour très complet du sujet, chaque chapitre vous apporte une quantité d’informations rarement rencontrée dans d’autres guides plus généralistes. L’auteur a pris le soin de faire un tour d’horizon le plus exhaustif possible et c’est réussi.

Si savoir gérer lumière et exposition vous importe, si vous avez déjà fait des photos trop sombres ou trop claires sans savoir pourquoi, si vous voulez reprendre le contrôle de votre boîtier, voici un ouvrage qui va vous y aider.

Ce guide au meilleur prix …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


6 Commentaires sur "Les secrets de … lumière et exposition : visualisation, réglages, prise de vue, post-traitement"

  1. comment afficher histogramme nikond610 merci

  2. Bonjour,
    C’est un document à lire et relire, à mettre en toutes les mains des débutants et à revoir souvent pour les « beaux chapeaux « qui ont déjà tout vu et qui y trouveront un esprit critique positif.
    Merci d’en avoir donné l’existence.

  3. Bonjour Jean-Christophe,
    Une comparaison avec l’Art de l’expo de M. Freeman ?
    Bien cordialement
    Bruno

  4. Bonjour Christophe,
    Mon E-mail est plutôt une question. J’ai un appareil Nikon Coolpix P530. Est-ce possible que cet appareil ne prenne des photos qu’en Jpeg et que je n’ai pas le choix de les prendre en Raw ou Nef. Comme tu vois, je suis au balbutiement du monde de la photo mais je lis tous tes capsules que je trouve très intéressante d’ailleurs. Merci à l’avance pour ton aide.

  5. Bonjour Jean Christophe
    bonne info sur ce livre et comme la phrase de Léonard Misone, photographe « Le sujet n’est rien, la lumière est tout ! » je le pense fortement. merci pour le partage. Marc