Défis photo : une nouvelle façon de progresser en photo

Vous aimeriez progresser en photo mais votre pratique est au point mort, vous êtes en panne d’inspiration, vous ne savez pas comment faire de meilleures photos, vous manquez de créativité ? Un peu tout ça ? Et si vous releviez des défis photo ?

Vous n’êtes pas photographe professionnel, vous n’avez pas toutes vos journées pour faire des photos, vous avez d’autres activités. Vous prenez du recul avec la photographie par manque de motivation, de résultats et de reconnaissance. Quel que soit votre niveau en photographie, il est normal de ressentir cela. C’est mon cas aussi parfois.

Et si pour progresser en photo vous adoptiez une autre approche ? Concrète, simple à mettre en oeuvre, complémentaire aux cours de photo ?

Défis photo : une nouvelle façon de progresser en photo

Pour progresser en photo il faut faire … des photos

Je n’ai pas été cherché bien loin ce titre car il s’imposait. Si vous vous contentez d’investir dans du matériel photo pour l’admirer dans votre vitrine préférée, vous aurez beaucoup de mal à progresser en photo.

Loin de moi l’idée de critiquer cette façon d’être (j’ai aussi une vitrine de vieux boîtiers), mais être propriétaire de matériel photo ce n’est pas être photographe.

Pour progresser en photo il va vous falloir faire vos gammes avec une régularité que notre rythme de vie actuel ne nous permet pas toujours.

J’ai le même problème que vous, je manque de temps. Mais plutôt que de répéter sans cesse « je n’ai pas le temps« , j’ai choisi de dire « je ne me donne pas le temps« . Essayez, cela fait une différence.

52 défis créatifs pour le photographe

C’est en me donnant les moyens nécessaires chaque semaine que j’arrive à mes fins tout en menant plusieurs autres activités de front. C’est une question de volonté et de méthode :

  • je classe mes notes de lecture et mes idées (dans Evernote) pour avoir toujours quelque choser à essayer,
  • j’inclus des moments photo dans mes journées (15 minutes peuvent suffire),
  • je réduis le temps passé inutilement (Facebook par exemple),
  • je réordonne mes priorités (sortir faire des photos le soir au lieu de regarder une énième série TV).

C’est en trouvant votre rythme que vous allez y arriver vous-aussi.  Plus vous allez penser photo mieux c’est. Anne-Laure Jacquart le décrit très bien dans l’introduction de son livre « 52 défis créatifs pour le photographe« , elle vous donne d’ailleurs tout ce qu’il vous faut pour planifier et agir.

52 défis créatifs pour le photographe

Mais faire des photos sans savoir pourquoi ni comment n’est pas la solution. Si vous voulez vraiment progresser en photo, il vous faut une approche méthodique.

Sans méthode point de progrès

A bien y réfléchir, si vous jouez de la musique, que vous chantez, dansez ou pratiquez un sport, vous savez comme moi qu’il vous faut être méthodique. Sans quoi vous n’arrivez à rien. Même s’il y a des contraintes, vous vous pliez aux règles.

Par contre si la photographie est une passion « plaisir pur » pour vous, vous n’avez pas envie que cette pratique soit rébarbative. Alors une méthode oui, mais récréative.

Pour éviter de passer trop de temps à mettre au point la méthode qui va vous permettre de progresser en photo, une solution simple consiste à suivre un plan. La formule est connue, c’est celle des coachs comme des professeurs.

Prenez votre carnet préféré et répondez à ces questions :

  • qu’est-ce que je veux faire,
  • à quel rythme,
  • avec quelle échéance,
  • et quels points de mesure.

J’ai décidé cette année de faire des photos de gens dans la rue chaque semaine pour avoir une série cohérente fin décembre. Je fais des photos sur ce thème plusieurs fois par semaine, je sélectionne une photo chaque mercredi et je classe l’ensemble pour préparer la série.

Progresser en photo avec les défis photo

Une fois que vous avez vos réponses, facilitez-vous la vie en choisissant un guide dans lequel l’auteur a déjà fait une partie du travail pour vous. Les quelques euros investis vous feront gagner du temps et comme vous manquez de temps, ça tombe bien.

Dans 52 défis créatifs pour le photographe, Anne-Laure Jacquart vous propose :

  • un challenge : une année de photo,
  • un découpage en 52 semaines avec autant de sujets et d’exercices,
  • le détail de ce qu’il vous faut faire chaque semaine,
  • des exemples de photos,
  • comment recevoir des avis sur les vôtres pour mesurer les progrès.

Anne-Laure anime une communauté réservée aux lecteurs du livre et vous permet de partager vos photos et de découvrir ce que les autres photographes ont produit.

Sortir de votre routine

Un autre mal frappe le photographe amateur, c’est le manque de diversité. Quand j’ai posé la question à Michael Freeman de savoir comment il se définissait, lors de notre présentation commune au dernier Salon de la Photo, il m’a répondu « je ne suis pas photographe de ceci ou de cela, je suis photographe. Tout court » (visionnez cette vidéo inspirante).

Quel que soit votre niveau vous devez sortir de votre zone de confort pour vous confronter à d’autres domaines, d’autres pratiques.

Les lecteurs de La Lettre, la série d’emails dans laquelle je partage mes idées et pratiques photo, savent que je photographie la ville en priorité. Mais que j’ai récemment approché la photo de fleurs. Par défi. Pour voir ce que je pourrais faire face à un sujet qui ne m’est pas familier.

52 défis Street Photography

C’est en découvrant des pratiques nouvelles pour vous que vous allez progresser en photo. Je reçois souvent des messages de lecteurs attirés par la photo de rue, par exemple, qui n’osent pas se lancer. Tous les arguments sont bons (je ne me moque pas, j’ai fait pareil) :

  • je n’ai pas le bon boîtier,
  • je n’ai pas le bon objectif
  • je n’habite pas au bon endroit,
  • je n’ai pas le temps (!).

Si c’est votre cas, procurez-vous le livre de Brian Lloyd Bucket « 52 défis Street Photo« , suivez l’auteur sur son compte Instagram pour voir ce qu’il fait, et faites les exercices proposés sans vous poser de questions.

Progresser en photo - Street Photography

Vous allez voir que vous avez le bon boîtier, le bon objectif, que vous habitez au bon endroit et … vous allez trouver le temps parce que vous découvrirez dès les premières pages que vous pouvez faire des photos de rue vous-aussi.

Si la photo de rue ne vous tente pas, expérimentez une autre approche. Sortez des sentiers battus, contournez les règles et amusez-vous.

Photographes, sortez de votre routine

Dans « Photographe, sortez de votre routine« , l’auteur vous propose 50 défis à base de trucs et astuces. Au hasard :

  • vous limiter à 24 vues,
  • photographier la banalité,
  • photographier 100 fois le même sujet,
  • capturer l’intangible,
Cela ne veut pas dire que vous ne ferez plus de photos traditionnelles.

Cela veut dire que vous allez bénéficier d’un coup de pouce qui vous fera vivre la photo autrement.

Photographes sortez de votre routine

Relever des défis pour progresser en photo

Peut-être que votre problème à vous est le manque d’inspiration, une certaine lassitude qui fait que vous faites toujours les mêmes photos aux mêmes endroits, sans grande originalité, et que vous vous lassez.

52 défis photo expérimentale pour progresser en photo

Je connais ça, à force de tourner dans ma ville je fréquente les mêmes lieux, les mêmes personnes et les mêmes situations photographiées des dizaines de fois déjà. Je n’ai pas toujours envie de recommencer.

Une bonne solution dans ce cas c’est de faire abstraction de tout ce que vous connaissez pour passer à autre chose. D’oublier les problématiques techniques, les approches cartésiennes, les recettes qui-fonctionnent-à-tous-les-coups-pour-tout-le-monde, la banalité qu’est peut-être devenue votre pratique photo.

Dans 52 défis photo expérimentale, Chris Gatcum vous invite à « expérimenter ». A ne pas suivre les modes, à ne pas tout ramener au bokeh, au piqué et aux filtres créatifs à-la-façon-Instagram.

Au contraire, en relevant quelques-uns des défis que comporte ce livre vous allez changer de monde :

  • passer du numérique à l’argentique,
  • défaire la mise au point,
  • jouer avec les traitements croisés,
  • jouer avec la surimpression,
  • dégrader la qualité de votre objectif pour plus de créativité  (sans risque pour le matériel !),
  • assembler des photos,
  • mettre des mots sur une image,
  • etc.

C’est une autre façon de progresser en photo, plus personnelle, en faisant appel à vos émotions et ressentis, dans l’esprit de ce que décrit Gildas Lepetit-Castel dans L’inspiration en photographie.

Décrypter pour progresser et trouver l’inspiration

« On ne prend pas une photo, on la fait« .

-Ansel Adams

Si le hasard a encore sa place en photo, réfléchir avant de déclencher, mettre en oeuvre les moyens techniques nécessaires puis analyser le résultat est fondamental.

Avez-vous déjà pris la peine de regarder vos photos en considérant ces trois critères :

  • pourquoi avez-vous fait cette photo, quelle était votre envie ?
  • quels moyens, équipements, réglages avez-vous utilisés pour arriver à ce résultat ?
  • que pensez-vous de l’image finale et qu’est-ce que vous feriez si c’était à refaire ?

Je vous l’accorde, une telle analyse n’est pas évidente à faire si vous débutez et manquez de repères en photographie. Nous en manquons tous à un moment ou un autre de notre parcours.

Il est donc important de vous former, d’apprendre à lire une photo, à analyser ce qui fait qu’elle est intéressante ou quelconque.

Les coulisses d'une photo

Dans son livre « Les coulisses d’une photo« , Clément Racineux décrypte ainsi 30 de ses photos :

  • pourquoi il a envisagé cette prise de vue,
  • quel objectif il a utilisé et pourquoi,
  • quels réglages,
  • quels problèmes il a rencontrés,
  • pourquoi il a opté pour cette composition,
  • quelle solution il a adoptée,
  • ce qu’il ferait si c’était à refaire.

Vous verrez par exemple pourquoi il a coupé en deux un cycliste en Suède ou placé son appareil au sol près d’un chien.

Les coulisses d'une photo

Une fois que vous aurez lu ces analyses, vous aurez appris deux choses :

  • comment font les autres pour faire de bonnes photos,
  • comment vous pouvez analyser les vôtres pour faire pareil.
C’est un travail qui peut vous paraître rebutant, mais faites l’effort de tester avec une photo et vous découvrirez les possibilités qui s’offrent à vous de faire mieux.

Vous allez faire un pas en avant si vous pratiquez de la sorte pendant quelques semaines.

En conclusion

La mauvaise nouvelle c’est que pour pour progresser en photo il va vous falloir travailler, rien de bien nouveau.

La bonne nouvelle c’est que si vous prenez les choses avec un peu de recul et un minimum de méthode, vous allez passer de très bons moments tout en faisant des progrès.

C’est la différence entre une activité qui vous plaît et une activité imposée. En photographie, la seule personne qui doit vous imposer quelque chose, c’est vous.

C’est vous qui devez fixer les objectifs.

C’est vous qui devez fixer le rythme.

C’est vous qui devez définir le temps à y passer.

C’est vous qui devez faire l’indispensable travail d’analyse.

Grâce aux outils à votre disposition, dont les livres cités ici, la tâche est à votre portée.

Ne pensez pas que ceci n’est pas pour vous, que vous n’avez pas les connaissances requises, que vous n’avez pas de don, que vous n’avez pas [mettez ici ce que vous voulez].

La seule chose importante c’est de décider de passer à l’action. C’est le but de cet article que de vous donner le coup de pouce nécessaire.

Le but est atteint ? Dites-le moi en commenaire !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Défis photo : une nouvelle façon de progresser en photo"

  1. Comment « vous limiter à 24 vues » et « photographier 100 fois le même sujet » ? ?

    Ceci est incohérent et incompatible.

  2. Superbe article de synthèse, qu’il faut appliquer à tout ce que l’on aime faire. Comme je suis retraité, que j’ai commencé cette approche dans plusieurs domaines qui me passionnent, outre la photo (photo, informatique, lectures, sport, voyages, apprentissages, découvertes, aide aux autres etc…) je me suis dit que j’ai commencé ma première retraite, avant d’attaquer la deuxième dans dix ans, et la troisième dans vingt ans :-). Vive la vie!