Dossier Pratiques Photo : quels objectifs choisir et pourquoi ? 3/3

Vous avez un appareil photo, des envies et des idées pour faire des photos. Mais vous vous posez la question : quels objectifs et focales utiliser ?

Faut-il choisir une focale fixe ou un zoom, une courte ou une longue focale, un objectif spécialisé ou plus polyvalent ? La seule bonne question est : que voulez-vous faire ?

Le choix de l’objectif ne doit venir qu’après avoir trouvé la réponse. Pour vous aider, voici le troisième volet du dossier Pratique Photo pour lequel j’ai posé la question aux lecteurs de Nikon Passion : quelle focale utilisez-vous et pourquoi ?

Dossier Pratiques Photo : quel objectif choisir et pourquoi ?

 

Quels objectifs et focales avez-vous choisis ? Les réponses des lecteurs

Présentation

Il ne se passe pas une journée sans que je ne reçoive un message d’un lecteur qui me demande quel objectif choisir. La plupart de ces questions font référence à une marque, un modèle, un tarif, mais elles omettent l’information la plus importante : pour faire quelles photos ?

Tous les appareils photo actuels permettent de faire de bonnes photos, tous les objectifs ne le permettent pas. Non pas que certains soient mauvais, mais ils sont souvent inadaptés à la situation.

De plus il existe des règles en photographie et elles ne demandent qu’à être contournées :

  • utiliser un grand-angle en paysage,
  • utiliser un court téléobjectif en portrait,
  • utiliser un long téléobjectif en animalier,

Avant de choisir un objectif il vous faut donc décider quelles photos vous voulez faire. Mais pas uniquement quel type de photos. Vous tomberiez alors dans les règles ci-dessus. Vous devriez avoir des idées plus précises, une vision du sujet qui vous incite à penser au rendu final plus qu’à la technique.

Pour cela il vous faut observer beaucoup de photos. Identifiez celles qui vous plaisent parce qu’elles correspondent à votre sensibilité et à ce que vous voulez obtenir vous-aussi.

C’est ensuite que vous pourrez déterminer avec plus de précision les focales et les objectifs qui vous correspondent.

Classement des réponses et catégories

Face au très grand nombre de réponses reçues et à leur diversité, j’ai effectué un classement orienté focales, en distinguant dans la mesure du possible les objectifs à focale fixe et les zooms car certaines réponses étaient plus évasives que d’autres. En effet vous êtes nombreux à utiliser des zooms à une focale donnée, comme s’il s’agissait d’une focale fixe (ce sont souvent les deux focales extrêmes du zoom d’ailleurs). Il m’a semblé intéressant de le mentionner comme de faire apparaître les types de zooms utilisés lorsque les usages sont variés.

Dossier Pratiques Photo : quels objectifs et focales avez-vous choisis et pourquoi ?

Contexte et mise en garde

Vous allez voir ci-dessous quels sont les choix faits par les photographes amateurs lecteurs de Nikon Passion et pourquoi ils ont fait ces choix. Les réponses sont parfois personnelles, parfois dictées par des raisons économiques, le prix de certains objectifs limitant certaines prétentions. Ne prenez rien à la lettre mais inspirez-vous de ces raisonnements pour faire votre propre choix.

Vous pouvez poster votre avis via les commentaires si vous n’avez pas déjà répondu à mon questionnaire initial.

Notez que les réponses ayant servi à constituer ce dossier sont une sélection la plus représentative possible de toutes les réponses reçues. Elles émanent de lecteurs de Nikon Passion, majoritairement utilisateurs de boîtiers reflex Nikon APS-C et plein format. Si vous utilisez un boîtier dont le capteur a un autre format, prenez cette caractéristique en compte.

Rappel : qu’est-ce que la focale ?

La focale, également désignée par les termes distance focale ou longueur focale, est la distance qui sépare le centre optique de l’objectif du foyer image (le plan du capteur en photo numérique).

La focale est mesurée en mm et détermine la capacité de l’objectif à cadrer une zone plus ou moins large :

  • un objectif dont la distance focale est courte (inférieure à 35mm*) est un grand-angle qui cadre un champ large,
  • un objectif dont la distance focale est proche de 50mm* est un objectif standard qui cadre à peu près comme votre œil,
  • un objectif dont la distance focale est longue (supérieure à 85mm*) est un téléobjectif qui cadre un champ étroit.

*si l’objectif est monté sur un boîtier plein format 24×36, pour un APS-C multiplier par 1.5 la valeur de focale ci-dessus pour avoir la focale équivalente (en savoir plus).

Attention : parfois confondue avec la focale dans les réponses reçues, l’ouverture désigne le diamètre du trou laissant passer la lumière au travers de l’objectif. L’ouverture est désignée par la lettre f suivie d’une valeur comme f/1.8, f/4 ou f/11.

Les deux types d’objectifs

Les deux types d’objectifs sont les objectifs à focale fixe et les objectifs à focale variable ou zooms :

  • les objectifs à focale fixe ont une distance focale constante, par exemple 24mm, 50mm ou 105mm,
  • les objectifs zoom ont une distance focale variable, par exemple 18–55mm ou 70–200mm.

Savoir quelle focale vous allez utiliser permet de déterminer comment vous allez cadrer et composer vos images. En matière de composition, tout est permis ou presque une fois que vous maîtrisez les règles élémentaires (voir comment les enfreindre).

Quels objectifs utilisez-vous et les focales correspondantes

Photographie de paysages

Quels objectifs photo choisir pour la photo de paysage

Nikon D300 + Nikon AF 24 mm f/2.8 – ISO 200 – 1/250 sec. – f/16

Pour photographier des paysages il faut pouvoir cadrer large. Cette règle peut être contournée mais d’une façon assez classique c’est ce que vous cherchez à faire. Les focales les plus appropriées sont alors les courtes focales des objectifs grand-angles, 35 mm et moins en équivalent 24×36.

Les objectifs ultra grand-angles (focale 20 mm et moins) sont aussi appropriés, ils sont par contre peu courants en APS-C, ce qui donne l’avantage au plein format pour ce type de photos.

Parmi les lecteurs interrogés, nombreux sont ceux qui utilisent des zooms grand-angle pour éviter de multiplier les objectifs à focale fixe souvent onéreux. Voici quelques exemples de réponses :

  • le Nikon 14-24 mm f/2,8 est un excellent complément en photos de paysages,
  • j’utilise 2 objectifs : un Tokina 12-24 mm et depuis peu un Tamron 24-70 mm,
  • le grand angle Sigma 10-20 mm,
  • je suis tentée par le 14-24 mm,
  • j’utilise un zoom 17-85 mm,
  • le Tokina 11-16 mm pour  mes photos de paysage,
  • un zoom 18-55 mm.

Quand il s’agit de contourner les règles, voici ce que certains répondent :

  • je suis attiré par les focales 200-400 mm de façon à individualiser des parties du paysage pour les mettre en valeur,
  • j’utilise le sigma 70-200 f/2.8.

Pour la photographie de paysage, préférez les courtes et très courtes focales afin de disposer d’un angle de prise de vue élevé et d’une profondeur de champ importante. Les zooms 10-20 mm, 12-24 mm et 14-24 mm ou équivalents sont de bons choix.

Photographie nature

Quels objectifs photo choisir pour la photo de nature

Nikon D750 + Voigtlander 20 mm f/3.5 – ISO 100 – 1/60 sec. – f/16

Le terme « photographie de paysage » pouvant être restrictif, j’ai étendu l’échantillon à « photographie nature« . Une bonne partie des lecteurs disent utiliser un zoom polyvalent qui propose des courtes focales pour éviter d’investir dans un objectif grand-angle ou un zoom grand-angle plus spécialisés. Voici le type de réponses obtenues dans ce cas :

  • pour mes promenades nature j’utilise un 16/300 mm Tamron pour voyager léger,
  • un Nikon 200-500 mm pour sa polyvalence en photo nature,
  • un 18-300 mm pour la macro et le paysage,
  • un Nikon 16-85 mm pour le paysage, la qualité optique est vraiment très bonne pour le prix,
  • un 18-105 mm car en paysage il est polyvalent, il passe partout et n’est pas trop lourd,
  • des focales grand-angle du 10 au 24 mm,
  • un zoom 70 -300mm.

Comme vous pouvez le constater, la photo nature appelle de plus longues focales que la seule photographie de paysage. Ceci permet à certains de préférer les objectifs à focale fixe aux zooms, les focales les plus courantes étant souvent plus abordables que les focales extrêmes en fixe. Parmi les focales citées, j’ai relevé :

  • 14 mm,
  • 24 mm, mais je rêve d’un 20 mm f/1.8 pour capter un maximum de paysage,
  • 28 mm,
  • 35 mm f/1,8,
  • 50 mm,
  • TS-E 17mm f/4  à décentrement.

Ce dernier choix est plus particulier puisqu’il s’agit d’une optique à décentrement qui permet de redresser les perspectives (en savoir plus).

Pour la photographie nature, aucune plage focale ne l’emporte sur les autres. Ce sont vos envies qui priment, les optiques fixes de 35 à 85 mm sont un bon choix pour les grandes ouvertures tandis que les zooms téléobjectifs excellent pour les gros plans de sujets plus lointains.

Photographie macro

Test Laowa 25 mm f/2.8 2.5-5X Ultra Macro

Nikon D750 + Laowa 25 mm f/2,8 2,5-5x Ultra Macro : 1/200 sec. – f/4 – ISO 1.000

En macro et proxy-photographie, le choix est plus restreint car les objectifs macro sont moins nombreux et souvent plus onéreux.

Le type d’objectif que les lecteurs utilisent dépend en toute logique du type de sujet, et la focale choisie de sa taille.

Le rapport de reproduction peut aussi entrer en jeu selon les besoins évoqués.

Alors que le Nikon 40 mm DX Macro est un des objectifs les plus accessibles et performants, il n’est quasiment pas cité par les lecteurs qui mettent en avant des focales plus longues. Le type de capteur joue puisque  le 40 mm DX est réservé aux boîtiers APS-C tandis que le 105 Macro Nikon est compatible avec le plein format. Les réponses reçues de lecteurs équipés en plein format sont plus nombreuses dans ce cadre précis, attention donc aux interprétations.

De même les zooms ne sont quasiment jamais cités, mis à part quelques modèles portant l’inscription macro mais n’en ayant bien souvent que le nom.

Voici un échantillon de réponses :

  • le Nikon 105 mm f/2.8 VR Macro pour garder une distance raisonnable avec les sujets,
  • le Nikon 60 mm macro pour les fleurs,
  • le Tamron 90 mm macro pour les insectes,
  • le Sigma 105 mm,
  • le Nikon 40 mm DX Macro pour les fleurs et insectes.

Pour la photo macro, les courtes focales sont plus accessibles mais imposent de pouvoir s’approcher du sujet tandis que les plus longues focales (90 – 105 mm) permettent de prendre plus de recul. Les zooms ne sont pas les meilleurs choix en macro.

Photographie animalière

Quel objectif photo choisir pour la photo animalière

Nikon D5 + Tamron 150-600 mm f/5-6.3 G2 – ISO 1600 – 420mm – f/14 – 1/1600s
photo (C) Régis Moscardini

La photographie animalière c’est le domaine des longues focales, voire des très longues focales. Et des super téléobjectifs.

Le tarif de ces objectifs peut être important selon les modèles, les zooms s’avérant plus « rentables » avec leur plage focale variable. Un 500 mm ou 600 mm fixe est moins polyvalent et tellement plus onéreux.

Vous êtes ainsi nombreux à vous rabattre sur les trois zooms les plus courants et les plus accessibles qui sont :

Ceux qui cherchent des objectifs moins encombrants, moins lourds et plus polyvalents se retranchent sur les téléobjectifs 70-300 mm et 70-200 mm moins permissifs en longue focale mais plus simples à transporter et utiliser (le trépied n’est pas obligatoire contrairement aux longs télézooms).

Voici quelques témoignages reçus :

  • j’utilise très souvent le 500 mm de mon 200-500 f:5.6 car les oiseaux sont rarement proches et cela me permet de les déranger le moins possible,
  • le Tamron 150-600 mm pour les oiseaux,
  • pour l’animalier j’utilise un zoom 150-600 mm, longue focale obligatoire pour ce type de sujet,
  • le Sigma 150-600 mm Sport pour l’animalier,
  • pour la faune et les oiseaux, j’utilise les 70-300 mm et 150-600 mm,
  • le Sigma 70-200 mm pour l’animalier et la macro,
  • un Nikon 70-200 mm,
  • un 500 mm en animalier ou botanique et parfois 220 mm où j’ai un grossissement de 1/3 avec l’objectif 50-500 mm de Sigma, bien adapté à ma pratique.

Vous êtes un bon nombre à préférer les focales fixes qui restent les plus qualitatives bien que le budget soit en général supérieur ou très supérieur :

  • ma focale préférée est le 300 mm f/4 PF car il me permet de faire aussi bien de l’ornitho que de la proxy et il est très léger,
  • le 300 mm fixe pour son piqué en photographie d’oiseaux,
  • le Sigma 150mm Macro + Multiplicateur 1,4x pour les abeilles, les papillons, certains oiseaux,
  • quelques vieilles optiques 180 mm et 500 mm en animalier,
  • un 180 mm qui me permet de photographier des animaux assez craintifs tout en restant suffisamment éloigné.

Pour la photographie animalière, l’objectif idéal reste le télézoom 150/200-500 mm plus accessible que les optiques fixes de 300 à 500 mm, mais plus encombrant aussi.

Photographie urbaine

Quels objectifs photo choisir pour la photo urbaine

Nikon D750 + Tamron 24-70 mm f/2.8 G2 – ISO 125 – 1/40 sec. – f/16

La photographie urbaine regroupe différentes pratiques comme la photo de rue, la photo d’architecture urbaine, le portrait. J’ai regroupé ci-dessous les principaux retours faits par les lecteurs.

Certains usages sont classiques, des courtes focales de reportage, entre 28 et 50 mm. D’autres sont plus atypiques, ce qui prouve une fois de plus qu’il n’y a pas de règle absolue.

  • j’utilise un 28-300 mm, pratique pour les arts de la rue
  • pour la street photography je privilégie le 35 mm
  • le 35mm pour la photo de rue
  • en architecture mon 18-35 mm est très utile
  • le Nikon PC 19mm f/4E, il me permet de faire des photos très réalistes avec de belles perspectives naturelles sur des paysages ou des bâtiments sans correction ni recadrage qui tronquent les bords de l’image
  • le TS-E 17mm  F4  à décentrement  pour l’architecture
  • la position 15mm du zoom 15-30mm Tamron
  • le 50 mm  en architecture
  • j’aime beaucoup le 10-24 mm en photo urbaine

En photo urbaine, les grand-angles permettent d’approcher l’architecture tandis que les focales comprises entre 28 et 50 mm favorisent la photo de rue.

Photographie de portrait

Quels objectifs photo choisir pour la photo de portrait

Nikon D700 + Nikon AF-D 24-85 mm f/2.8-4.0 – ISO 200 – 1/800 sec. – f/4

Choisir un objectif pour le portrait c’est faire un choix esthétique d’abord (les courtes focales sont exclues en raison des déformations qu’elles génèrent lorsque le sujet est proche) et créatif (faible profondeur de champ, distance par rapport au sujet). Vous en saurez plus en lisant ce dossier sur les objectifs pour le portrait.

Les objectifs cités par les lecteurs sont très liés au type de boîtier et au format de capteur, peut-être plus pour le portrait que pour les autres thématiques.

  • j’adore le 105 mm pour le portrait car son bokeh est magnifique. Le 85 également, pour des plans plus larges
  • j’ai toujours mon 85mm f/1.8 sur un de mes boîtiers. En APS-C ou FX, il est merveilleux et délivre des images nettes et chaleureuses, pour les portraits, il est parfait au niveau du cadrage
  • Zoom Nikon 70-200 mm f/2,8, il permet de disposer d’une focale 100 mm pour les portraits rapprochés tout en autorisant les portraits à plus grande distance avec les autres focales
  • 90 mm pour les portraits
  • la focale 70 mm du 24-70 mm pour les portraits
  • le 50 mm
  • le 35mm f/1.8 équivalent 50 mm sur un DX, car il me permet de faire des portraits tout en restant proche du sujet
  • en extérieur, le 18-105 mm utilisé à 105 mm pour garder une certaine distance par rapport à mes sujets
  • le Nikon 105 mm macro pour le portrait (et la macro)
  • le 50 mm f1,4 pour ses extraordinaires flous d’arrière-plan

En photographie de portrait, privilégiez les petits téléobjectifs de 85 à 105 mm dont l’ouverture maximale importante (f/1.8 ou f/2.8) vous permet d’avoir de jolis flous d’arrière-plan.

Photographie de famille

Quels objectifs photo choisir pour la photo de famille

Nikon D700 + Nikon Ais 35 mm f/2 – ISO 400 – 1/6400 sec. – f/4

La photographie de famille n’est pas un domaine photographique particulier. Il s’agit de faire des photos souvenir, la plupart du temps, lors d’évènements familiaux comme des scènes de la vie quotidienne.

Il est alors question de portrait, de photo de groupe, de photos de soirées, de photos de fêtes…

S’agissant d’une pratique très courante chez les photographes amateurs – j’en fais aussi – j’ai choisi de mettre en avant cette catégorie quand même et vos réponses car les questions sont nombreuses.

  • pour les photos de famille, j’utilise le plus souvent un 24-70
  • pour les photos portraits, famille (petits-enfants), j’utilise un 50 mm fixe f/1.8 qui permet de faire de magnifiques bokehs
  • un zoom 18-200 mm pour les vacances en famille
  • le Nikon 28-105 mm pour les photos de famille
  • en intérieur je suis contraint par les dimensions de la pièce, j’ai choisi le 35 mm

Pour la photographie de famille, l’idéal reste le zoom de reportage comme le Nikon 16-80 mm en APS-C et les 24-70 mm f/2.8 en plein format. La plage focale comme les grandes ouvertures autorisent tous types de photos.

Photographie de sport

Quels objectifs photo choisir pour la photo de sport

Nikon D850 + Nikon AF-S 600 mm f/4 – ISO 6400 – 1/1000 sec. – f/4

La photo de sport est un exercice que nombre de photographes amateurs apprécient tout en réalisant que c’est plus complexe que la photo nature et la macro.

Le choix de l’objectif est encore plus critique car le mouvement, rapide en général, et la faible luminosité des intérieurs nécessitent des objectifs à l’ouverture maximale élevée. Leur coût est plus important que celui des zooms d’entrée de gamme et freine beaucoup d’amateurs.

Parmi les valeurs sûres, vous citez toutefois :

  • le zoom Nikon 70-200 à ouverture f/2.8, très bien pour le sport indoor et son confort d’utilisation pour le sport en salle
  • le zoom Nikon 70-200 f/4 plus accessible
  • le zoom Tamron 24-70 f/2.8 pour ses qualités optiques, son poids et sa technologie
  • le Nikon 300 mm f/4 pour les meetings aériens

En photographie de sport, privilégiez un zoom téléobjectif à ouverture f/2.8 qui s’avère très polyvalent. L’équivalent f/4 reste plus abordable, tandis que les focales fixes imposent de bien maîtriser les conditions et lieux de prise de vue.

Photographie de spectacles

Quel objectif photo choisir pour la photo de spectacle

Nikon D750 + AF-S 24-70 mm f/2.8 – ISO 3200 – 1/640 sec. – f/2.8

Voici un autre domaine pour lequel les réponses sont plus évasives car c’est une pratique spécifique que l’amateur a du mal à développer. Faire des photos de spectacle nécessite très souvent d’avoir une habilitation, un laisser-passer, une invitation pour être au plus près de la scène.

Les quelques lecteurs ayant répondu ici citent peu d’objectifs, celui qui revient le plus souvent est :

  • le zoom Nikon 70-200 à ouverture 2.8, très bien pour les concerts

Pour compléter cette réponse, j’ajouterais tous les zooms téléobjectifs à grande ouverture qui vous permettent de photographier depuis une position plus éloignée de la scène. Pensez aussi aux plus courtes focales si vous pouvez vous approcher un tant soi peu ou, pour changer, si vous préférez les plans larges incluant le public.

En photographie de spectacle, les focales comprises entre 24 et 50 mm permettent d’inclure le public dans le champ selon l’endroit où vous vous situez. Les téléobjectifs 70-200 mm f/2.8 sont parfaits pour les plans rapprochés.

Quels objectifs pour les usages polyvalents

Voici à nouveau une catégorie qui n’en est pas vraiment une au strict sens photographique, mais qui intéresse pourtant la majorité des lecteurs interrogés.

En effet, de nombreux photographes amateurs n’ont pas de spécialité bien définie, font des photos à différentes occasions et ne veulent pas s’équiper d’objectifs trop restrictifs. Le tarif et l’encombrement (surtout avec les zooms téléobjectifs) est un autre critère de choix.

Sans grande surprise, les zooms standards et les megazooms occupent le terrain, au détriment de certaines focales fixes à grande ouverture qui pourraient rendre bien des services parfois.

Les zooms transstandards

  • le Nikon 18-105 mm pour sa polyvalence
  • le Nikon 18-55 mm pas trop encombrant
  • le zoom Nikon 24-120 livré avec le boitier
  • j’ai le 24-120 mm sur le D750, polyvalent en voyage

Les mégazooms

  • le zoom 18-300 mm Nikon
  • le zoom Nikon 28- 300 mm, avant, je me baladais avec deux boîtiers D5 et D4S + 24–120 mm et 80- 400 mm trop lourds aujourd’hui pour mon dos
  • j’utilise surtout mon objectif 16-300 mm ainsi je suis prête à toute éventualité
  • mon objectif est un  Nikon 18-300 mm que j’utilise en quasi-permanence
  • j’aime les prises de vue de loin donc j’utilise la plupart du temps un 18-200 mm
  • un zoom transstandard 18-300 Nikon pour le tout venant en voyage
  • mon « couteau suisse », le Nikon 18-140 mm, peu encombrant, se sort de beaucoup de situations de façon correcte, zoom de voyage quand je n’en prends qu’un
  • j’utilise un Tamron 18-400 mm
  • le Sigma 18-250 DC MACRO HSM pour sa versatilité
  • j’aime beaucoup le 300mm pour faire des photos volées c’est pour cela que j’ai le Nikon 28-300mm
  • le 18-300 mm acheté avec mon Nikon
  • en voyage le Tamron 16-300 mm
  • le Nikon 28-300, en voyage cela permet de faire des paysages et des portraits sans changer d’objectif
  • j’ai un Nikon 28-300 mm pour sa polyvalence

Et le summum !

S’il existait un zoom 18-120 à f/2.8 constant ce serait génial pour moi !

Ce zoom n’existe pas mais un zoom comme le Nikon AF-S 28-300 mm f/3.5-5.6 utilisé ici lors d’une compétition sportive permet de couvrir des situations variées.
Comment utiliser un zoom 28-300 ?

Nikon D4s + Nikon AF-S 28-300 mm f/3.5-5.6 – 28 mm – ISO 4500 – 1/8000 sec. – f/5.6

Comment utiliser un zoom 28-300 ?

Nikon D4s + Nikon AF-S 28-300 mm f/3.5-5.6 – 50 mm – ISO 12.800 – 1/100 sec. – f/4.5

Comment utiliser un zoom 28-300 ?

Nikon D4s + Nikon AF-S 28-300 mm f/3.5-5.6 – 85 mm – ISO 12.800 – 1/400 sec. – f/5.6

Comment utiliser un zoom 28-300 ?

Nikon D4s + Nikon AF-S 28-300 mm f/3.5-5.6 – 250 mm – ISO 12.800 – 1/200 sec. – f/5.6

Les zooms experts pros de reportage

  • un zoom  24-70 mm , il sert à tout en voyage, cela évite de s’encombrer
  • j’utilise un Tamron 24-70 mm f/2.8 qui couvre pratiquement tous les sujets
  • j’ai un Sigma 17-70 mm f/2.8-4  polyvalent et passe-partout
  • j’ai un Sigma 70-200 f/2.8 que j’utilise très ponctuellement

En conclusion

Comme vous l’avez compris à la lecture de ce sujet, il n’existe pas de règle absolue qui dit « dans telle situation, utilisez telle focale et pas une autre« . Et heureusement.

Les indications données ci-dessus sont une bonne base de départ pour vous aider à faire votre choix. Avant de passer à l’acte, prenez le temps de regarder des photos, de comprendre comment elles sont faites, avec quel point de vue sur le sujet, quel recul. Ces informations vont vous aider à déterminer ce que vous êtes en mesure de faire vous-aussi. Vous allez pouvoir ensuite faire une liste d’objectifs qui peuvent vous convenir.

Étudiez alors les fiches techniques : ces objectifs sont-ils bien compatibles avec votre boîtier ? Leur ouverture maximale correspond-elle à vos attentes ? Le budget est-il trop élevé ou non ?

Mieux vaut choisir un objectif plus expert, quitte à le payer plus cher, que plusieurs objectifs moyens qui vous coûteront aussi cher au final mais ne vous rendront pas les services attendus.

Vous avez un boîtier APS-C et vous envisagez le plein format un jour ? Evitez les objectifs dédiés DX si vous le pouvez, vous n’aurez alors pas besoin de les changer lorsque vous changerez votre boîtier.

Pensez aussi au marché de l’occasion : les revendeurs spécialisés peuvent vous proposer des objectifs d’occasion garantis dont le tarif n’a rien à voir avec le neuf.

Le choix d’un objectif n’est jamais anodin. L’objectif détermine le type de photos que vous allez faire, avec quelle facilité et quel plaisir. Mieux vaut prendre le temps de choisir plutôt que de vous précipiter sur la première affaire qui vous tend les bras !

Lire les autres sujets de ce dossier :

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


11 Commentaires sur "Dossier Pratiques Photo : quels objectifs choisir et pourquoi ? 3/3"

  1. Bonjour,
    J ai un D750 que j utilise soit pour du sport en salle soit pour du spectacle en salle (danse et concert) . Pret de 50 matchs par an, une vingtaine de spectacle de danse et pareil pour les concerts
    J utilise un zoom 70 200 2,8 dans les 2 utilisations pour les spectacles je prends aussi un 85mm 1,4 ou 50mm 1,8 ce sont des zooms a pied il faut se deplacer
    Bcp d autres amateurs qui galere dans les salles m interroge sur les focales a utiliser, votre memo est vraiment bien mais tous ceux qui me demande qui conseils ont le même constat, ces objectifs sont chers et ils ont du mal a comprendre que l on peut s equiper sur 10 ans (c ext le temps que j zi mis pour acheter le 70 200 d occaz
    Le prochain achat sera sans doute un zoom avec des focales plus courtes mais toujours en 2,8 maxi
    Tu conseillerais quel objectif.
    Merci d avance

    • J’utilise mes deux zooms de prédilection sur le plein format qui sont le 24-70 mm f/2.8 et le 70-200 mm f/2.8. Je pense que dans ton cas c’est un bon choix aussi.
      Le nouveau 14-30 mm f/4 pour la série Z me fait de l’œil pour compléter ce duo, en lieu et place d’un 14-24 mm f/2.8.

  2. Jean Christophe,
    En complément de mon message précédent, mes recherches m’ont amené à l’objectif suivant : SIGMA Objectif 17-70 mm f/2.8-4 DC Macro OS HSM Contemporary Nikon qui me conviendrait parfaitement.
    Par contre j’ai lu qu’il est optimisé APS-C mais un seul site mentionne sa compatibilité grand format. Peux-tu me confirmer qu’il conviendra pour mon D750.
    Merci d’avance.

    • Comme le confirme le site du fabricant il s’agit d’un objectif pour les boîtiers APS-C qui n’est pas directement compatible avec le D750.

      • Bonjour Jean-Christophe,
        Merci de tes réponses.
        Ma préoccupation lors de l’achat d’un objectif c’est la compatibilité FX et ce n’est pas toujours très clair.
        Sur ton conseil, je vais commander le Tamron SP 24-70mm f/2.8 Di VC USD G2 monture NIKON, vendre mon 24-120 mm, peut-être mon fixe 24 mm et garder mon 70-300 mm pour l’instant.
        Je continue mes recherche pour un objectif du genre 10-24mm pour FX.
        Bonne journée.

  3. Bonjour Jean-Christophe,
    Très intéressant ton article tant et si bien qu’il me fait réfléchir à revoir mes objectifs pour un Nikon D750.
    Actuellement je dispose 1 fixe 24 mm, 1 télé-objectif 24-120 mm, 1 de 70-300 et 1 de 200-500 mm.
    Mes interrogations :
    -1/ Je trouve le 24-120 relativement lourd et m’en sers assez peu.
    -2/ J’aimerais m’équiper de télé-objectifs allant de 10 à 70 mm ce qui me permettrais d’avoir la gamme complète. Mais est-ce possible quelque soit le fabricant sigma, Tamron, ou autres ?
    J’ai cherché mais pas trouvé. C’est pour cela que je te demande conseils.
    Merci d’avance.
    Cordialement

    • Un téléobjectif ne couvre pas la plage 10 à 70 puisque c’est un téléobjectif, il démarre à 70 en général. Je pense qu’un 24-70 f/2.8, adapté au capteur du D750, complété d’un 70-200 f/4 si le budget ne permet pas le 70-200 f/2.8 sont deux bonnes options.

      • J’aurais plutôt tendance à demander pourquoi il s’en sert peu, si c’est à cause du poids ou de la plage focale un 24-70 f/2.8 ne sera pas mieux qu’un 24-120…

        • Bonjour Alex,
          Je suis en réflexion sur mes objectifs photos. Je m’informe par les recherches web et auprès de personnes expérimentées.
          Je ne suis pas pressé et je prends le temps.
          C’est ainsi que si j’ai eu un moment l’intention de commander le Tamron SP 24-70 , je ne le ferais pas d’autant plus qu’il pèse 120 grs de plus que le Nikkor 24-120.
          Bonne soirée

  4. Jeune photographe autodidacte malgré mon grand âge (!) tous vos articles et messages
    m’ont été d’une très grande utilité et le sont toujours….. Variés, clairs, précis ils m’apportent énormément dans tous les domaine photographiques. Merci.

  5. Cela fait plusieurs semaines que je reçois les articles nikonpassion, il y a beaucoup d’articles sur pleins de sujets relatifs au monde « nikon » ; je les trouvent très intéressants et adéquats, voir même souvent passionnants et utiles pour faire avancer le « chmillblisk » ! même si certains sujets concernent nécessairement des aspects et options que je n’ai pas choisi.
    Cet article est encore une fois remarquable par sa rigueur, sa pédagogie et son utilité.