Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

Comment sauvegarder vos photos lorsque vous êtes en voyage sans devoir emporter un ordinateur portable ? J’ai fait le choix du disque externe. Voici le test WD MyPassport Wireless, un disque externe sans fil pour sauvegarder vos photos et vidéos.

Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

Les meilleurs prix pour le WD MyPassport Wireless 1To …

Une des problématiques du photographe voyageur est de pouvoir sauvegarder ses photos pendant son voyage. Si vous êtes comme moi, vous emportez suffisamment de cartes mémoire mais cela ne suffit pas toujours, surtout avec la vidéo.

Le problème des cartes mémoire

Les reflex récents et leurs capteurs de 24 ou 36 Mp imposent de disposer de plusieurs cartes de grande capacité. C’est encore plus vrai si vous utilisez le mode vidéo de votre boîtier ou une caméra d’action type Nikon KeyMission 360.

Vous pouvez multiplier les cartes mais cela finit par vous coûter cher. De plus avoir plusieurs cartes ne sécurise pas vos fichiers. Si vous perdez une des cartes, vos images sont perdues aussi. Si une carte s’avère défectueuse en cours du voyage c’est pareil.

Une solution consiste à transporter un ordinateur portable dans lequel vous videz les cartes chaque soir. Mais ce n’est pas toujours possible, c’est aussi un peu risqué et fragile selon le voyage.

Une tablette ne remplit pas ce rôle non plus car sa capacité est limitée et la plupart ne permettent pas de stocker tout le contenu de vos cartes mémoire.

La solution disque dur externe nomade

Devant partir deux semaines à l’étranger avec un boîtier, une caméra d’action, un compact et les smartphones de la famille (qui font aussi des photos) j’ai choisi la solution disque dur externe. J’ai fait le test WD MyPassport Wireless d’une capacité d’1To.

Test WD MyPassport Wireless, présentation

Ce type de disque dur diffère d’un simple disque externe. Il dispose d’une batterie qui le rend autonome et le Western Digital MyPassport Wireless propose un module wifi pour communiquer avec vos périphériques.

Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

De gauche à droite l’interrupteur, la prise USB, le commutateur Wifi ON/OFF

Ce disque comporte deux commutateurs, un pour activer ou désactiver le wifi, l’autre pour démarrer ou arrêter le disque. Toutes les autres fonctions sont pilotables depuis l’application mobile (iOS, Android).

Cet accès distant est indispensable pour contrôler le bon fonctionnement du disque mais aussi et surtout pour vous assurer que vos photos sont bien copiées et lisibles. C’est critique si vous avez besoin de formater les cartes avant votre retour.

Principe de fonctionnement du disque WD MyPassport Wireless

Pour pouvoir utiliser le disque WD MyPassport Wireless, une fois la charge complète faite à l’aide du câble USB et du chargeur fourni (rangés dans mon organiseur Cocoon), il suffit de configurer une fois pour toutes son réseau wifi. Le disque est ensuite accessible soit via le câble USB soit en wifi. Vous connectez alors votre périphérique au point d’accès wifi géré par le disque.

L’autonomie de la batterie est d’une vingtaine d’heures, c’est largement suffisant pour deux semaines de voyage et le transfert simple du contenu des cartes.

Si vous consultez les photos et vidéos stockées sur le disque en wifi (en streaming), l’autonomie est réduite à quelques heures mais je n’ai jamais eu à recharger plus d’une fois tous les cinq jours en moyenne.

Test WD MyPassport Wireless : gestion du disque

Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

Ecran de pilotage web via connexion wifi au disque

Le disque est gérable via l’application MyCloud pour smartphones et tablettes comme depuis un ordinateur. L’application mobile permet de le configurer et d’accéder aux contenus en wifi. Sur ordinateur vous accédez à la gestion du disque et aux fichiers en USB ou en wifi.

Sauvegarder sur le disque dur WD MyPassport Wireless

Pour sécuriser le contenu de vos cartes, il suffit de les insérer une à une dans le lecteur intégré (format SD et MicroSD avec adaptateur).

Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

L’application My Cloud pour smartphone

Si vous avez pris soin de configurer l’import automatique au préalable, le disque gère tout automatiquement. Dès l’insertion de la carte il lance le transfert des fichiers en les copiant dans un dossier portant le nom de la carte et un sous-dossier par jour concerné.

Chaque transfert depuis la même carte les jours suivant crée automatiquement un nouveau dossier. Il s’agit donc bien de copier les nouveaux fichiers uniquement, ce qui est bien plus rapide que de tout recopier à chaque fois.

Je vous conseille de ne pas cocher l’option d’effacement automatique des fichiers sur la carte à la fin du transfert. Vérifiez d’abord qu’ils sont bien copiés et après seulement formatez la carte dans le boîtier si vous avez besoin de place (sinon ne le faites pas, c’est une sécurité de plus).

Test WD MyPassport Wireless, disque externe sans fil

Vérification de la bonne copie des fichiers sur le disque

Une fois le transfert terminé, dès que la LED Wifi cesse de clignoter, vous pouvez retirer la carte. Je m’assure à chaque fois que les images sont bien copiées en visualisant le contenu du dossier depuis l’application smartphone, c’est simple et rapide. Les photos JPG et les vidéos s’affichent à l’écran. Les fichiers RAW ne sont pas lisibles sur smartphone mais vous pouvez vérifier que les fichiers sont bien copiés.

Lors du Test WD MyPassport Wireless, le temps de transfert depuis une carte SD a toujours été de quelques minutes pour 4 à 8Go de fichiers. Il m’a suffit de laisser le disque travailler pendant que je faisais autre chose.

Stockage et transport

Une fois tous vos transferts terminés (y compris la sauvegarde des photos smartphones, pourquoi pas) et les vérifications faites, éteignez le disque et rangez-le au fond de la valise, il ne craint (presque) rien. Je l’ai transporté dans un sac de voyage souple pendant deux semaines, sans ménagement, je n’ai aucun problème à constater. Si vous voulez être un peu plus prudent il suffit d’acquérir un étui de protection rigide pour parer les plus gros coups.

L’autonomie de la batterie permet de ne pas alimenter le disque lors du transfert, c’est pratique quand vous êtes dans un pays étranger et que toutes les prises de la chambre sont occupées par les boîtiers en cours de charge. Cela évite de multiplier les adaptateurs secteurs.

Pour le Test WD MyPassport Wireless j’ai choisi une capacité d’1To qui est largement suffisante pour vider chaque soir plusieurs centaines de fichiers RAW, autant de JPG et plusieurs dizaines de séquences vidéos.

J’avais encore suffisamment de place pour garder avec moi d’autres fichiers le cas échéant. Rien ne vous empêche de transporter vos films préférés pour occuper les soirées si vous n’avez rien de mieux à faire.

Au retour …

De retour chez vous il suffit de connecter le disque à votre ordinateur via le câble USB pour transférer l’intégralité de vos fichiers. Vous pouvez importer ces images et vidéos dans votre logiciel de gestion des photos directement (par exemple Lightroom), le disque est visible depuis Windows ou Mac comme un autre disque externe.

Disposer ainsi des photos sur un disque nomade vous permet de montrer aisément vos images à vos proches au retour. Vous connectez le disque en wifi à votre TV via une box Internet ou à une tablette ou un ordinateur et c’est parti pour le show (triez un peu avant quand même …) !

Mais aussi …

Quand vous n’êtes pas en voyage ce disque a bien d’autres usages. C’est un véritable disque externe qui peut servir de stockage complémentaire. Il peut également servir de serveur multimédia en assurant le streaming de vos photos et vidéos. C’est un complément à tout ordinateur portable et un espace de stockage simple à utiliser pour votre tablette.

Test WD MyPassport Wireless : mon avis

Ce disque est une solution de stockage et de sauvegarde mobile fiable. Sa capacité est suffisante pour sauvegarder un très grand nombre de fichiers (il existe une version 500Go et 2To au besoin) et son autonomie largement suffisante. L’utilisation du streaming wifi consomme plus, mais la recharge USB est rapide.

Un disque dur seul ne saurait constituer une solution de stockage à toutes épreuves car vous pouvez aussi le perdre ou l’endommager. Mais c’est un complément indispensable aux cartes mémoire si vous prévoyez de prendre beaucoup de photos et vidéos et de pouvoir les visualiser aisément.

Le tarif du disque MyPassport Wireless (environ 162 euros pour 1To) est inférieur à celui des cartes mémoire de capacité équivalente et n’oubliez pas que le disque permet une seconde copie de vos images, cela n’a pas de prix pour un voyage.

Il existe une version sans wifi moins onéreuse, je ne la conseille pas car la seule connectivité USB limite beaucoup les usages nomades. Les tablettes ne savent pas l’utiliser la plupart du temps, le streaming n’est pas possible non plus.

Les meilleurs prix pour le WD MyPassport Wireless 1To …

Question : vous voyagez régulièrement, quelle solution de sauvegarde utilisez-vous pour sécuriser vos images ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • Marie

    Bien pratique certainement mais j’ai cru lire ici et là qu’il ne reconnait pas les RAW, je me trompe?

    • Je le dis dans l’article. Ce n’est pas gênant tant que je peux m’assurer qu’ils sont bien copiés.

      • marie

        Oups désolée, merci pour la réponse

  • Michel

    Bonjour. Dommage que les cartes CF ne soient pas acceptées alors qu’elles équipent bien des boitiers (expert et pro).

  • Marc Wallez

    Très bon article, j’ai un 2To depuis plus de six mois et c’est nickel

  • guy

    ok pour le test, j’ai un 2To, mais très sensible au transport, « erreur de disque CHK ». Je ne sais pas où acheter une boite de transport. Merci à vous

  • Dockfta

    Je suis étonné par la dernière phrase de votre avis :  » les tablettes ne savent pas utiliser les disques externes sans wifi la plupart du temps ».
    C’est absolument faux. J’utilise un disque externe de 1To avec mes tablettes android depuis 2013 et windows depuis 2015 pour décharger mes cartes tous les soirs à l’hôtel quand je voyage. On peut même créer un dossier par jour sur le disque pour bien ranger ses photos journalières.
    Bien entendu, je peux visualiser mes photos du disque en format raw sur la tablette.
    Mais évidement, comme pour tout, il faut quelques outils adéquats pour ça.
    Cordialement
    Thomas

    • Je dis bien « la plupart du temps ». iOS par exemple ne sait pas lire le contenu d’un disque via la prise, il faut passer en wifi ce qui est bien plus pratique au final.

  • Pierre W

    Pierre
    Merci pour l’article.
    Ce disque peut-il être aussi le compagnon idéal pour transférer les photos de mon IPad vers ce disque dur ?

    • Oui, c’est ce que j’ai fait pendant mon voyage, depuis l’iPhone mais c’est pareil. Il suffit de sélectionner les photos sur l’iPad et de les envoyer sur le disque en wifi avec l’appli MyCloud.

  • Article intéressant, néanmoins pb pour les comme moi qui possèdent un boitier qui n’utilise que des cartes CompactFLash.
    Alors comme je vois un port USB, serait-il possible d’y brancher un petit lecteur multi-cartes dans lequel on pourrait loger les cartes CF ? (j’utilise cette méthode sur mon PC)
    Merci pour cet article.

    • Je me renseigne, la prise USB n’est pas standard car elle sert aussi d’alimentation haute puissance pour le disque, il faut donc valider le fait de pouvoir connecter un lecteur de carte.

      • Pour le coup, ça serait le bon plan du moment. J’ai eu justement ce cas de figure ou je suis parti en Nouvelle Zélande 2 mois avec 2 boitiers, 7 CF et 4 SD et 1 DD de 1To (Transcend StoreJet) mais pas de PC. Heureusement sur place à la fin du voyage j’ai pu trouver un PC pour copier mes cartes sur le DD.

  • roger

    Bonjour, moi j’ai depuis 5 ou 6 ans un dispositif semblable Hyper drive Color space UDMA 500 GI. Il lit les CF, SH et sony. A l’époque c’était très cher mais je m’en sers quasi tous les jours . En plus avec l’écran il lit tous les fichiers photos même raw. Aujourd’hui je cherche son remplaçant puisque j’ai acheté le Nikon D500 avec une carde lexar 64 Gi 300MB/s USH II une carte XQD 32 GI 440 MB/s mais je n’ai encore trouvé aucun dispositif qui puisse vider ces cartes et c’est bien dommage car au prix de ces cartes …..Auriez vous connaissance d’un DD nomade qui pourrait le faire ?

  • Didier L

    Beaucoup de choses ont déjà été dites. Pour des questions de sécurité, il vaut mieux avoir 2 petites cartes mémoire qu’une grosse (car les cartes mémoires peuvent tomber en panne) et faire au moins une sauvegarde de ses photos sur un autre support.
    Alors, si vous n’avez pas de micro avec vous, c’est la bonne solution : connexion directe de la carte mémoire ou de l’appareil (directe = rapide)

    En ce qui concerne la question de roger, voici ce que j’ai trouvé sur le site de Western Digital :

    Grâce au port USB 2.0, transférez aisément vos fichiers multimédia
    depuis un appareil de stockage USB externe, comme un appareil photo
    réflex numérique ou un lecteur de carte CF. Le port USB 2.0 offre
    également des possibilités supplémentaires, pour vous permettre de
    charger vos appareils USB préférés compatibles.

    Didier l – Nikon D610 avec photos en format raw