9 raisons d’utiliser un zoom plutôt qu’une focale fixe

Les focales fixes sont les objectifs préférés de bon nombre de photographes. Mais utiliser un zoom a de nombreux avantages aussi. Voici comment utiliser un zoom pour faire de meilleures photos !

9-raisons-utiliser-zoom-photo

Les objectifs à focale fixe datent de l’invention de la photographie alors que les objectifs zoom sont apparus à la fin du siècle dernier avant d’envahir le marché de la photographie numérique.

Nombreux sont encore les photographes qui ne jurent que par les focales fixes. Pour avoir publié deux articles sur le sujet précédemment (voir utiliser un 35mm et faire le choix d’un 50mm fixe), je ne peux que valider le fait que la focale fixe est un atout majeur dans le développement de votre pratique photographique.

Et pourtant les zooms sont omniprésents et nous en possédons tous au moins un. Pourquoi utiliser un zoom ? Comment utiliser un zoom ? Voici quelques bonnes raisons de remettre en question votre pratique si vous aviez décidé que « le zoom ce n’est pas pour vous« .

1. Utiliser un zoom pour passer très vite d’une focale à l’autre

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

18-55mm f/2.8-4 à 41mm

J’étais en train de faire une série de photos en plan large quand j’ai vu arriver ce motard, casque à la main. En une fraction de seconde j’ai pu zoomer pour cadrer serré sur le casque grâce au zoom monté sur mon boîtier.

A la différence d’un objectif à focale fixe, le zoom offre une infinité de focales différentes entre la plus courte et la plus longue. Utiliser un zoom c’est donc autant de possibilités de cadrage qui vous sont offertes sans avoir à changer d’objectif.

Avec un zoom vous pouvez passer très vite d’une focale à l’autre, il suffit de tourner la bague de zoom. C’est un avantage indéniable quand vous devez changer de cadrage sans avoir ni le temps ni la possibilité de vous déplacer. Les photographes de sport ou de scènes connaissent bien le problème, on leur attribue un emplacement et ils n’ont plus le droit d’en bouger. Le zoom est alors un atout pour varier les images.

2. Rester concentré sur son sujet

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

18-55mm f/2.8-4 à 18mm

J’avais repéré cet éclairage assez original depuis le début du tableau. En ajustant mon cadrage sur le groupe de danseuses grâce à la variation de focale du zoom, j’ai pu intégrer dans mon image les éléments visuels qui m’intéressaient.

Il y a des sujets qui demandent une vraie concentration pour déclencher au bon moment, pour saisir l’instant magique. C’est le cas par exemple des photos de spectacles où bien souvent vous êtes assis à regarder vos enfants ou vos proches qui vont et viennent d’un bout à l’autre de la scène. Avec une focale courte vous êtes bien quand ils sont devant mais mal quand ils sont au fond, et avec un télé c’est l’inverse. Utiliser un zoom est alors la solution idéale.

3. Tester plusieurs cadrages

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

10-24mm f/4 à 21mm

Ces peintures sont intéressantes, et particulièrement celle du fond qui attire le regard. Toutefois le cadrage englobe un élément visuel perturbateur sur la droite de l’image.

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

10-24mm f/4 à 24mm

En me déplaçant légèrement et en resserrant à peine le cadre, j’ai pu éliminer l’élément de droite et focaliser le regard sur le sujet du fond qui « regarde » l’artiste en action.

Pour faire de meilleures photos, il faut oser différents cadrages, différentes compositions. Le zoom permet de tester en toute facilité sans tomber dans le piège qui consiste à tourner la bague de zoom sans bouger.

Utiliser un zoom vous permet de déclencher une première vue en plan large. Puis une seconde en plan plus serré en ayant au besoin bougé un peu. Et de finir la séquence en gros plan sur un personnage ou un détail par exemple, ce que vous ne pourriez pas faire sans changer trois fois d’objectif.

4. Ne pas déranger

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

18-55mm à 29mm

En pleine séance de prise de vue sur le circuit de Montlhéry lors d’une course de véhicules anciens, j’ai subitement aperçu une spectatrice au look inhabituel pour le lieu. Un petit coup de zoom plus tard, je passais de la position télé à une focale plus courte pour capturer la scène.

Il y a certaines situations pour lesquelles vous devez être le plus discret possible, ne pas trop vous faire remarquer parce que le moment l’impose. C’est le cas par exemple en photo de sport où trop d’agitation peut nuire au bon déroulement d’une compétition. Ou en photo de rue où la discrétion est la règle première du photographe. Le zoom est alors votre allié puisqu’il vous évite de poser le sac, de sortir un autre objectif, de le changer devant tout le monde et … de recommencer plus tard.

5. Limiter les risques

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

24-120mm à 24mm

En altitude, dans le noir et sur une terrasse verglacée, loin de moi l’idée de changer d’objectif pour tester différents cadrages. Le zoom expert est alors un allié.

Changer d’objectif se fait facilement mais pas toujours sans risque. Imaginez que vous êtes à bord d’un petit bateau, d’un hélicoptère, d’un véhicule qui se déplace rapidement, au bord d’une falaise … Nombreux sont les photographes qui ont déjà fait tomber un objectif en voulant le changer, et qui ont perdu leur précieux matériel par la même occasion. Le zoom a la bonne idée de rester fixé au boîtier, c’est pratique !

6. Faire simple

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

24-70mm à 26mm

Quand je me déplace à moto, j’aime bien voyager léger et ne pas avoir à changer en permanence de matériel. Un zoom standard f/2.8 me permet de n’avoir qu’une optique de très bonne qualité  pour faire des images simples mais adaptées au besoin des publications spécialisées sur lesquelles je diffuse ensuite.

Parfois le mieux est l’ennemi du bien. A vouloir changer d’objectif et de point de vue trop souvent, on finit par se rendre la vie plus complexe qu’elle n’est. Et à passer à côté de bon nombre de photos parce que l’on était en train de chercher quel objectif conviendrait le mieux à la situation. N’oubliez pas non plus que si la bague de zoom fait changer la focale, vous n’êtes pas forcé de la tourner tout le temps !

7. Trouver son style

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

10-24mm à 16mm

J’étais parti pour faire un reportage sur le Street Art au grand-angle quand ces deux danseurs se sont mis en action de façon totalement improvisée. Un coup de zoom plus tard, je déclenchais une série d’images que j’ai finalement préférées au reportage initialement prévu.

Quand on débute la photographie, on ne sait pas toujours immédiatement ce qui va nous plaire ou non. Et quel matériel précis il faut acheter. En utilisant un zoom et en observant à l’aide d’un logiciel photo quelles sont les focales que vous utilisez le plus, vous saurez assez rapidement quelle focale fixe vous pouvez acheter ou pas.

De même il est parfois bon de remettre ses habitudes en question et de tester autre chose. En revenir au zoom permet de tester à pas cher différentes focales.

8. Ne rien perdre en qualité

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

70-200mm à 200mm f/2.8

Pour ce portrait de Claude Lelouch fait en plein milieu d’une foule très dense sans possibilité de me rapprocher, j’ai utilisé un zoom pro dont la qualité équivaut largement à celle des meilleures focales fixes du moment.

Si les premiers zooms des différents fabricants étaient la plupart du temps de qualité bien inférieure aux focales fixes équivalentes, ce n’est plus le cas depuis longtemps.

Les modèles les plus récents des gammes expert/pro sont aussi bons que les focales fixes équivalentes et pas nécessairement plus coûteux. En investissant dans un très bon zoom à ouverture f/2.8 par exemple, vous vous garantissez des résultats à la hauteur de vos attentes et vous dépensez moins qu’en faisant l’acquisition de toutes les focales fixes équivalentes.

9. Faire pro !

9 raisons d'utiliser un zoom plutôt qu'une focale fixe

Si vous savez casser la tirelire pour investir dans un tel engin, vous ferez pro assurément !
Reste à assurer les images ensuite …

Il y a une dernière bonne raison d’utiliser un zoom que certains photographes de mariage connaissent bien : ça fait pro !

Aussi stupide que cela puisse paraître, certains clients sont mal à l’aise quand ils voient débarquer un photographe avec un petit objectif pensant que c’est loin d’être un matériel professionnel alors qu’ils ont payé le prix fort.

Tentez de leur expliquer que seul le résultat compte en leur montrant des images faites dans les mêmes conditions, mais si vous n’êtes pas à l’aise avec cet exercice, sortir un bon gros zoom en arrivant peut vous aider à gagner la confiance de votre client. Libre à vous ensuite d’utiliser l’objectif de votre choix 🙂

En conclusion …

Il n’y a pas de mauvais choix et le débat focale fixe vs. zoom n’a en réalité guère de sens. Seul le résultat compte et à vous de choisir l’objectif qui vous convient pour arriver à vos fins. Un zoom de bon niveau reste un allié dans bien des situations, et quelques focales fixes de qualité vous permettent d’avoir plus de souplesse à la prise de vue.

Avant d’investir un budget conséquent dans un objectif bien particulier, observez vos photos. Regardez quelles focales vous utilisez le plus souvent. Cherchez ce qui vous limite pour faire les photos que vous aimeriez faire. Testez des focales que vous utilisez peu avec un zoom. Et faites le bon choix ensuite.

Question : vous utilisez un zoom au quotidien, quelle bonne raison avez-vous de le faire ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


27 Commentaires sur "9 raisons d’utiliser un zoom plutôt qu’une focale fixe"

  1. « faire pro » mdr n’importe quoi…. auprès de qui ? Tonton à un mariage…

  2. Très intéressant. J’avais pas pensé à tout cela ! Merci !

  3. En argentique comme en numérique j’utilise des zooms , mais j’analyse mon sujet , tourne autour et fonction du rendu voulus je cale mon zoom sur une valeur choisie de focale et me déplace pour faire mon cadrage .seul regret les zooms sont moins lumineux que les focales fixes ce qui set génant dans certains cas .

  4. L’optique pour « faire pro » du point 9 n’est pas un zoom 🙂
    Dans l’ensemble, les arguments me semblent un peu faibles, et le coup du « standard 2.8 » en moto, franchement ça me fait rire (non pas que ce soit impossible, mais le présenter comme la panacée… )

  5. bonjour Laurent,
    dans ton cas j’opterais plutôt alors pour un hybride à objectif interchangeable. Ils sont petits, leur qualité de photo est géniale et ils sont d’un usage plus souple que les reflex…

  6. Bonjour à tous,
    Photographe amateur depuis plus de 30 ans, ayant débuté sur un Praktica LTL3, j’ai depuis utilisé de nombreux boîtiers, d’abord automatiques pis AF.
    J’ai très longtemps suivi l’élitisme de la photo en utilisant majoritairement des focales fixes. Je m’aperçois aujourd’hui qu’en tant amateur averti, avec une utilisation majoritairement famille et voyages, promener toute une série d’objectifs est un calvaire sans parler de la perte de temps à changer de focale.
    effectivement il est temps de se concentrer sur les notions de base comme le cadrage et la bonne utilisation des modes A et S pour maîtriser le rendu.
    Le mieux est l’ennemi du bien, et comme dans l’industrie il est temps de faire simple et léger.
    Je vais en faire bondir certains, mais je vais changer mon D600 pour un D3300 ou 5500, et passer sur un zoom standard, pour voyager léger.
    Par contre j’utilise sans hésiter le RAW quand les conditions de lumière sont limites, et sans restriction DXO Pro pour finaliser mes tirages.

    Amateurs de format FX, surveillez les annonces il y aura bientôt du matériel disponible….

  7. Au-délà des avantages « techniques » des différents modèles, je regrette que la notion de plaisir soit absente de vos discussions. En effet, au delà des avantages de souplesse (zoom) et de luminosité (fixe), au-delà des inconvénients de poids (zoom) et de changement d’objectifs (fixes), c’est bien cela qui guide mes achats et mon envie de faire des photos. Et dans ce domaine, je dois bien dire que les focales fixes sont très loin devant. Ce n’est pas compliqué, ce n’est que forcé (parce que je sais que je n’aurai pas les moyens de bouger, etc.) que je mets des zooms à mon boitier. Je ne prends de réel plaisir qu’en ayant des focales fixes. Et pour contredire les avantages donnés au zoom, je pense que des contraintes des focales fixes naissent l’imagination des cadrages originaux, l’innovation, et que c’est là qu’on se surpasse ; il n’est pas bon d’avoir trop le choix. Cela oblige notamment à « couper » quelque part le cadrage et cela fait réfléchir. C’est un peu comme en architecture. L’architecte construit ses projets sur la base des contraintes qu’on lui donne. C’est cela qui donne de la qualité au projet. Perso, je pense que de 35mm à 105mm le fixe s’impose (j’ai un 35, un 50, un 105mm). En deçà ou au-delà, les zooms sont préférables (14-24 et 70-200 par exemple…ceux-là je ne les ai pas !). J’ai un 70-300 et un 24-85 qui me dépannent pour les situations particulières.

  8. Por ma part je pense que l’utilisation d’un zoom ou d’une focale fixe dépend du genre de photos que l’on va réaliser. Pour la street un 35mm reste plus discret mais sur un bateau ou d’une marche en montagne je pense qu’un bon zoom à f 2.8 constant permet une certaine souplesse et limite les risques des changements d’objectifs. De plus il est vrai que les bons zoom à ouverture constante sont aujourd’hui de trés bons outils car en quelques années leurs qualités sont devenues très bonnes.Bien sur il reste le ressenti et les habitudes de chaque photographe et cela reste le plus important.

  9. je trouve que les zoom ne force pas a (excusez moi de l expression) se bouger le cul pour changer de cadrage et de zoomer ou de zoomer

  10. Le débat a lieu d’être, le zoom a forcément des arguments pour lui, mais ceux qui sont avancés dans cet article ne sont pas vraiment convaincants… 😉

    • Ils ne le sont pas plus que ceux avancés pour les focales fixes qui sont quasiment les mêmes du point 2 au point 10, le seul argument que je n’ai pas vu pour les focales fixes est le 1er. Faudrait peut-être se poser la question de savoir si le fait qu’on donne les mêmes arguments pour les deux ne démontrent pas que toutes ces questions sur la créativité ne se posent en fait pas à l’objectif mais au photographe. En quoi ces mêmes arguments en remplaçant le terme zoom par focale fixe seraient plus convaincants? Pour faire un lien avec l’argument de Loic ci-dessus, est-ce qu’on doit se sentir forcément obligé pour faire quelque chose (un photographe paresseux va-t-il vraiment réfléchir à son cadrage parce qu’il a une focale fixe et un photographe motivé va-t-il vraiment s’en foutre parce qu’il a un zoom? Je n’en suis pas persuadé du tout 🙂 ).

      • Sur mon blog, j’ai aussi écrit un article sur le sujet en tentant d’apporter des arguments nouveaux.
        http://mickaelbonnami.com/les-focales-fixes-y-a-que-ca-de-vrai/

        Mais il est évident que celui qui voudra faire de mauvaises photos, pourra le faire quelques soit le matis dans ces mains et inversement. 😉

        • Hormis sur la luminosité (comme sur le fait de passer facilement d’une focale à l’autre pour les zooms ici), on retrouve un peu les arguments de ton blog pour les fixes ici pour les zooms. 1:focales fixes d’excellente qualité (point 8 ici, même si tu as le mérite de spécifier qu’il y a des zooms de qualité alors qu’ici on sous-entend presque que tous les zooms récents le sont autant que les fixes). 3:focales fixes moins chères (point 8 et sous-entendu dans les points 3 ici avec le fait de changer d’objectif, soit les avoir achetés, puisque comme tu le dis pour couvrir le range d’un zoom en focales fixes ça reviendrait généralement plus cher). 4-5:focale fixe rend meilleur et simplifie la tâche (point 2-3-6-7 ici).

          Mais dans les deux cas, la conclusion est de choisir l’objectif qui nous convient, ce avec quoi je suis d’accord et qui finalement signifie que ces arguments on se les donne pour l’objectif qu’on veut (et qu’on aime 😉 ). Tout dépend du photographe, même le simple fait d’acheter un reflex peut passer pour de la paresse parce que beaucoup pensent qu’acheter un appareil à 1500€ suffit pour faire de belles photos sans comprendre que la photo est un apprentissage (j’ai un ami qui a un D5300 et veut s’acheter un D810, il ne comprend pas la profondeur de champ ni le triangle d’expo ni que 24MP sont suffisants pour imprimer même en A2 et j’ai beau lui répéter de d’abord apprendre avec son D5300 il se borne à rêver à son D810 lol).

  11. J utilise particulièrement le 70-300 en sport ou alors pour spotter. Un 85mm 1.8 est utilise pour les portrait. Un 17-55 f 2.8 pour le reportage le tout sur un d300.

    De mon cote j aimerais savoir si il vaut mieux un aps -c avec des focales lumineuses ou un plein format avec des focales a ouvertures standards. ?

  12. Je partage tout-à-fait le contenu de cet article.
    Je possède un 24-70 Nikon avec lequel je fais 99% de mes clichés (le % restant est fait avec le 70-300 également Nikon, utilisé aux focales de 135 et 200 mm essentiellement). Le seul inconvénient que j’affecte au 70-200 est son poids ; mais ceci est le résultat d’une qualité d’objectif assez élevée.
    Auparavant, j’utilisais 3 focales fixes (24, 50 et 400 mm). La nécessité de changer d’optique assez souvent m’a fait évoluer vers les 2 zooms précités … avec grand bénéfice concernant l’ergonomie et le gain de temps !

    • Seulement, si on passe par des fixes pour couvrir le 70-200, hormis le 85 la plupart des objectifs dans ce range (135-150-180-200) sont assez lourds et encombrants, donc le poids du 70-200 n’est pas un si gros inconvénient pour ce qu’il offre sur les fixes. Mais ce n’est pas le seul critère de choix (le 85 ouvre au moins à f/1.8 et 135 à f/2, les 150 et 180 sont macro chez Sigma, les 200 ont une qualité d’image incomparable), tout dépend des besoins.

  13. J’ajouterai une bonne raison de plus. Le zoom évite de changer d’objectif, c’est une cause de moins de récupérer des poussières sur le capteur.
    Au niveau de l’utilisation, personnellement j’utilise mes zooms comme plusieurs focales fixes. Je choisi une longueur focale et je n’y touche plus. Je ne fait que très rarement varier la longueur focale pendant la visée.

  14. oui mais je vous mais au défis de faire une photo sans fache au 18 55 f 4.5.6

  15. les zooms sont effectivement pratiques à l’emploi et dans certains cas de figure il est plus avisé de monter un zoom sur son boitier, à condition que la qualité optique soit bonne mais les bons zooms modernes sont chers et ce n’est pas tres honnête de pretendre qu ils ne coutent pas forcément plus cher que les focales fixes, même en globalisant le tarif de plusieurs fixes.. et puis un inconvénient majeur des zooms est leur ouverture maxi de f2.8, quand on utilise des fixes à ouverture de f1.4 voir f1.2, il est difficile de se contenter d’un f2.8, tant pour la lumiere quie pour les flous..la contrainte des fixes est finalement formatrice et les résultats obtenus pas vraiment comparables à focale égale avec les zooms..

  16. Un article que je qualifierais de courageux car il ne va pas manquer d’alimenter le débat. La qualité croissante des zooms à ouverture constante fait pourtant qu’ils sont devenus les meilleurs alliés des photographes tout terrain… un peu fortuné. Le succès des focales fixes est en grande partie lié à leur excellent rapport qualité prix.Leur encombrement réduit reste également un avantage non négligeable.

  17. Cet article a du sens à partir du moment où le photographe a les moyens, et encore. Avec un budget bas, vaut mieux une focale fixe et faire une photo en apprenant à se déplacer qu’un zoom qui sera optiquement bien moins top.

    Et puis la 9/ n’est valable que pour les photographes professionnels de mariage (qui, j’ose espérer, n’ont pas besoin de cet article pour faire leur métier…).

    Pour les autres pros ou amateurs, ça n’a pas grand intérêt en soi. Un appareil plus petit permettra de passer plus inaperçu en street photography par exemple, ce qui est quand même non négligeable pour capturer l’instant (et c’est également nettement moins encombrant).

    • Je suis un photographe amateur qui date un peu…. passé par le Nikkormat, le FM et autres boitiers du temps jadis, avec des cailloux à focale fixe, 28, 35, 50, 135 et autre merveilles Nikon.
      J’avais réglé le problème du changement d’objectifs par l’utilisation de 2 boitiers…. et puis je suis passé aux zooms transtandards.
      Sur l’argentique la poussière récoltée lors des changements des objectifs était assez facile à gérer, mais le passage au numérique implique que l’on a toujours le même capteur en place et là, ce n’est plus du tout la même chose, la poussière est en place et y restera jusqu’au nettoyage, contrairement à l’argentique ou chaque nouveau cliché est un nouveau capteur, défilement du film.
      Je suis désormais persuadé que le zoom est une réponse adapté à un maximum d’utilisateurs.
      Par contre le choix du bon zoom reste délicat.

      • Bonjour,
        Il y a et il y aura toujours des détracteurs des zooms, il est vrai qu’au début ces objectifs étaient de qualité pitoyable mais les choses ont bien changées et il est des zoom d’une superbe qualité.
        Perso j’utilise le plus souvent le 28-300 Nikon et en suis très satisfait, pourtant j’aime l’image de bonne facture et cet objectif me satisfait pleinement ! Dernièrement j’ai fait tirer un 40 x 60 de ma petite fille et le résultat est plus que bon, il est excellent.
        Alors on pourra toujours me dire qu’avec une focale fixe j’aurai pus faire faire un tirage encore plus grand et de même qualité, oui mais pour quoi ??? Je n’ai pas besoin d’agrandissements surdimensionnés, sinon je vais allez voir du coté des moyens formats!
        Et puis pour couvrir le même range en focales fixes il faut vraiment avoir de la monnaie non!!!
        Pour finir, je vais en fâcher quelques uns, il y aura toujours des puristes que je respecte, mais aussi hélas ce que je nommerai des snobinards qui ne jurent que par le matos et qui s’en tiennent au mode tout auto…
        Cordialement

        • Étant photographe amateur ,et autodidacte ,je me suit mi a la photos ,jais commencer avec un pratica argentique ,jais apresent un nikon d 7100 mes objectif sont un 18/105 et un 70/300 vr c celui tu qui se trouve en permanace sur le boîtier donc il me couvre du 18 au 300 avec deux objectifs et j’arrive a faire des photos a faire pâlir des profetionel ,un exemple de photos prises avec un. 70/300. Ouverture à 4 . Jais fait un mariage avec ces deus objectif ,personnellement je ne m’en plains pas je couvres toute mes photos avec ces deux la