Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

Vous aimeriez apprendre la photo mais la lecture d’ouvrages spécialisés n’est pas votre passion favorite ? Découvrez ce mémo visuel de photo et ses centaines d’illustrations pour apprendre en regardant plutôt qu’en lisant.

Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

Ce livre chez vous dans les meilleurs délais

Mémo visuel de photo : un travail de titan !

Quand j’ai découvert cet ouvrage, c’est la première remarque qui m’est venue à l’esprit : comment est-ce possible de réaliser autant d’illustrations, aussi précises et complètes, et de présenter autant de notions sous cette forme ?

Une partie de l’explication est donnée sur la quatrième de couverture. L’auteur, Vincent Burgeon, est photographe (logique) mais aussi graphiste et illustrateur. Son truc à lui ce sont les dessins qui vous en disent plus qu’un long discours, notre homme a d’ailleurs participé à d’autres ouvrages sur la photographie comme Les 365 lois incontournables de la photo et quelques autres.

Point de longs paragraphes à assimiler, chaque page de ce livre comporte plusieurs illustrations, très colorées, accompagnées d’explications plus que de légendes. Ces explications donnent tout leur sens aux illustrations en apportant le complément d’information qui ne peut être donné par un dessin, sans pour autant en minimiser l’importance.

Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

Qu’allez-vous apprendre avec ce livre ?

Ce mémo visuel de photo est étonnamment complet pour voir qu’il ne repose que sur des illustrations.

Au commencement il y a la lumière

Le chapitre 1 part du spectre électromagnétique pour vous expliquer comment la lumière est transformée en un fichier numérique lors de la prise de vue.

Cela peut vous paraître bien loin du sujet et pourtant il est ici question de pixels, de résolution, de formats d’enregistrements et d’impression.

Comment fonctionne un appareil photo

Vincent Burgeon illustre ce qui fait un système photographique : le boîtier, l’objectif, le viseur, les cartes. Mais aussi ses caractéristiques premières : la distance focale, la perspective, le cadrage. A ce stade vous n’avez toujours pas fait de photo mais vous savez comment fonctionne ce que vous avez dans les mains, qu’il s’agisse d’un reflex ou d’un hybride.

Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

Les réglages et les modes de prise de vue

Vous n’avez jamais vraiment bien compris comment régler l’ouverture et le temps de pose ou ce qu’est la plage tonale d’une image (qui n’est pas la même chose que la plage dynamique, voir page 66) ?

Découvrez une série d’illustrations qui devraient vous aider à voir plus clair. Ne vous attendez pas trouver ici toute la théorie sur ces différents sujets, ce n’est pas le but de l’ouvrage. L’idée est vraiment de rester synthétique tout en expliquant et en vous donnant envie d’aller chercher ailleurs si vous souhaitez plus d’informations.

La prise de vue

Ce nouveau chapitre détaille tout ce qui fait une prise de vue : la gestion de la lumière, le cadrage, l’autofocus, le temps de pose, l’ouverture en fonction du sujet.

Vous y trouverez des conseils sur quelques accessoires comme les filtres, le trépied, le déclenchement à distance. J’ai toutefois trouvé que ce chapitre était un peu désordonné, les pages 103 sur le développement de la photo par Georges Eastman et 128-129 sur les appareils argentiques mythiques n’ayant à mon sens pas grand-chose à faire ici .

Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

En pratique

Place à l’action : ce chapitre 5 aborde les différents domaines de la photographie, de la photo au quotidien jusqu’à la photo avec un drone. Il traite également des problématiques de post-traitement comme de traitement de l’image dans l’appareil photo.

Une page sur les droits du photographe s’est perdue dans ce chapitre, sauf à considérer que ceci fait partie intégrante de la prise de vue (en photo de rue ce peut-être le cas), je vous laisse juge.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les objectifs

La technique photo vous attire et vous êtes curieux de savoir pourquoi il y a des lentilles dans les objectifs ou ce qu’est l’hyperfocale ? Voici le chapitre qu’il vous faut.

La double page la plus importante ici me semble être celle qui traite des limites techniques des objectifs et des aberrations optiques. Au menu :

  • le flare,
  • l’aberration chromatique,
  • la diffraction,
  • la distorsion,
  • le vignetage
  • et les images fantômes.

C’est bref mais pertinent.

Mon avis sur ce mémo visuel de photo

Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil

Ce livre porte bien son nom, il s’agit d’un mémo visuel et non d’un ouvrage de référence ou d’un cours de photo pas à pas. Prenez le tel qu’il est et picorez au gré de vos envies. Vous apprendrez forcément quelque chose, c’est attractif et vous aurez peut-être même envie de partager avec vos proches pour débattre d’un sujet qui vous aura interpellé.

Notez toutefois que si vous cherchez un ouvrage pour apprendre la photo, ce n’est pas forcément le plus adapté, « Mon cours de photo en 20 semaines chrono » (ouvrage collectif chez le même éditeur) est un meilleur choix.

Au tarif public de 17,90 euros, ce mémo s’avère un excellent complément à avoir dans votre bibliothèque photo si vous êtes attiré par les belles et pertinentes illustrations. Quelques pages mériteraient d’être réordonnées sans que ceci ne soit un défaut majeur, la principale qualité de cet ouvrage étant d’être ludique et pertinent à la fois.

Ce livre chez vous dans les meilleurs délais

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Mémo visuel de photo : toute la photo en un clin d’œil"

  1. Certes, certes… Au niveau de l’individu oui, mais pas au niveau d’une société. Et une société n’est pas 1+1+1+1+….. (n fois 1 individu) mais une synergie de ces n individus et l’effet de groupe intervient.
    Donc la facilité est un bienfait, certes, mais pas forcément dans son excès (hors niveau individuel).

  2. Bonjour

    Idée intéressante en soi mais regrettable pour la bonne et simple raison que l’on va encore dans le sens du « moindre effort ». Trop difficile de lire, trop difficile de mémoriser, trop difficile de réfléchir… Les appareils font cela à notre place dans énormément de domaines artistiques ou non.

    Donc un « ouvrage » de simplification extrême est en soi une bonne idée mais philosophiquement parlant est matière à questionnement sur pas mal de notions sur les fondements d’une société.

  3. Merci Jean Christophe pour ce travail de fond et ces rendez vous réguliers et toujours si enrichissants. Bravo pour cette constance et cette présence pérenne. Même si je ne me manifeste qu’avec peu de régularité je te suis avec bcp d’intérêt et bcp de profit