La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

La photo minimaliste est une manière de composer vos photos qui peut s’appliquer à tous les domaines photographiques. Le guide « Les secrets de la photo minimaliste » de Denis Dubesset, vous guide dans la découverte de cette pratique.

Visionnez la vidéo ci-dessous pour découvrir le guide et lisez la revue complète plus bas.

Ce livre chez vous dans les meilleurs délais

D’un concept à une mise en pratique

La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

Entre courant artistique et concept, la photo minimaliste est une pratique photographique qui consiste « à dire plus en montrant moins« . Cette définition peut vous paraître bien étrange mais c’est pourtant ce qu’il ressort de la lecture du guide de Denis Dubesset.

J’ai pris le temps de vous montrer ce guide en vidéo car c’est un bon moyen de comprendre ce dont il s’agit : observez les photos !

Les secrets de la photo minimaliste

La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

Ce livre complète la collection « Les secrets de … » publiée chez Eyrolles. Denis Dubesset a déjà publié d’autres ouvrages dans cette collection dont « Les secrets de la macro créative » et « Les secrets du cadrage photo« .

Ce nouveau livre est abordable, bien illustré, va à l’essentiel comme les autres ouvrages de cette collection.

Les différents chapitres vous guident dans la découverte, l’apprentissage et la pratique de la photo minimaliste. Les photos d’illustration vous montrent des exemples et cinq photographes vous présentent la conception de deux de leurs images.

Qu’allez-vous apprendre  ?

Le premier chapitre revient sur les bases de la photographie (exposition, choix du matériel) à connaître pour pratiquer la photo minimaliste. C’est un rappel assez classique, vous passerez vite à la suite.

Dans le second chapitre vous allez (re)découvrir les bases de la composition et comment vous pouvez les transgresser, si vous les maîtrisez, pour donner à vos photos un caractère plus créatif et personnel.

La photo minimaliste fait beaucoup appel à la composition, vous allez voir comment appliquer ces règles à vos photos pour qu’elles le soient vraiment.

La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

Le troisième chapitre constitue le cœur de l’ouvrage puisque l’auteur vous donne des conseils en fonction des différentes situations de prise de vue :

  • en photo de paysage,
  • dans la rue,
  • la nuit et en contre-jour,
  • dans la brume ou la nature,
  • la série minimaliste.

Le minimalisme étant un concept plus qu’un domaine photographique particulier, vous allez pouvoir tirer profit de ces enseignements pour les appliquer dans toutes les situations qui vous intéressent.

La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

J’ai apprécié l’approche de l’auteur qui nous dit que lui-même est adepte de cette pratique mais ne fait pas « que » des photos minimalistes. Il complète ses prises de vues avec ce type de photos pour produire des images différentes, complémentaires.

Dans le quatrième chapitre vous allez apprendre à traiter vos photos pour leur donner encore plus de caractère. Il peut s’agir de donner un rendu particulier à ces images (ambiance, lumière) comme de les recadrer ou de les redresser pour que le caractère minimaliste soit le plus évident possible.

La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide

Le cinquième et dernier chapitre s’intéresse à cinq photographes adeptes du genre :

  • Andy Feltham,
  • Serge Najjar,
  • Michel Lecocq,
  • Bastien Riu,
  • Vincent Munier.

Parcourez leurs portfolios pour voir comment ils se sont approprié la photo minimaliste et ce qu’ils proposent. Vous allez voir que tous les genres sont bien présents, les images nature de Vincent Munier étant particulièrement intéressantes.

Chaque photographe a pris le temps de commenter deux de ses photos et de vous dire pourquoi et comment il a réalisé ces images.

Mon avis sur « Les secrets de la photo minimaliste »

Ce livre va vous permettre de découvrir une pratique photo courante mais assez peu documentée. Nombreux sont les photographes à pratiquer la photo minimaliste mais leurs images questionnent car je trouve toujours étonnant de voir comment ils ont pu trouver tel ou tel lieu qui se prête bien au jeu, ou tel sujet. Après lecture de ce guide, j’ai bon nombre de réponses à mes questions.

La photo minimaliste est une belle façon d’étendre votre pratique photo sans rien dépenser (mis à part les 23 euros que coûte ce guide). L’ouvrage est complet, fait le tour du sujet et s’adresse à tous les photographes quel que soit leur niveau. Je vous le recommande si vous voulez apprendre à « voir la photo autrement ».

Ce livre chez vous dans les meilleurs délais

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "La photo minimaliste, concept, composition, esthétisme : le guide"

  1. beau livre pour apprendre de faire photos

  2. Là, je m’incline car c’est en partie ce que je cherche à faire. Peut être vais je écrire une bêtise mais en cherchant l’abstraction, je me demande si je ne vais pas vers ce type de photo

  3. Cet art minimaliste existe,en réalité,depuis l’Antiquité puisqu’il correspond en rhétorique à la fameuse litote qui consiste à dire le moins possible pour laisser entendre le plus . Ce procédé a ensuite été appliqué au dessin et à la peinture puis à la photographie. C’est une approche passionnante mais assez difficile (d’où la justification de ce livre!) car elle exige une démarche esthétique sûre et assez complexe: qu’est-ce que je garde et qu’est-ce que j’élimine ? Comment y arriver ? Il faut indéniablement une certaine maîtrise technique(exposition notamment) et esthétique (une composition sans faille). Le high key est une forme d’art minimaliste à y bien réfléchir. Lorsqu’une photographie minimaliste est réussie,il s’en dégage une puissance peu commune qui oblige l’observateur à participer ,c’est une invite obligée à pénétrer les intentions de l’auteur.