La technique, les anciens boîtiers, les objectifs et … La Lettre

Un lecteur m’a écrit ceci récemment à propos de La Lettre :

« J’aime beaucoup votre Lettre du dimanche, vous parlez plus de technique sur les appareils et les optiques.
Petit regret, vous parlez de moins en moins des anciens boîtiers ou optiques FX ou D850 et les autres. »

La Lettre photographie de Jean-Christophe Dichant

Qu’est-ce que La Lettre ?

Vous avez une passion pour la photographie.
Mais vous avez de moins en moins de temps libre dans vos journées.
Vous avez des préoccupations, un emploi du temps chargé, même les retraités me le disent !
Et pourtant vous cherchez toujours à vous tenir informé(e) de ce qu’il se passe dans le monde de la photo.
De ce qui concerne le matériel que vous avez déjà.
Ou que vous aimeriez avoir.

  • quel appareil photo choisir ?
  • quel objectif choisir ?
  • quel logiciel choisir ?

Vous vous reconnaissez ?

Vous n’avez plus le temps de lire des dizaines d’articles sur les blogs, de suivre des heures de vidéos Youtube (dont certaines en anglais), de lire des ouvrages sur la photo.

Alors j’ai décidé il y a plusieurs années déjà de faire une partie de ce travail de recherche pour vous.

Chaque semaine je passe des heures à retranscrire ce que je découvre et apprends en photographie pour vous éviter d’avoir à le faire.

Je vous envoie le résultat par mail, vous recevez ces messages si vous êtes abonné à ma liste de diffusion.

La Lettre, c’est ça.

Des emails avec des conseils pratiques qui vous évitent de passer des heures à chercher l’information.
Sans les filtres des réseaux sociaux.

Des emails que vous pouvez garder sans limite de durée.

J’envoie un eMail chaque dimanche matin depuis des années.

Mais aussi …

En complément de ces emails du dimanche, j’édite la Lettre en semaine.

C’est un moyen complémentaire de partager avec vous ma pratique, mes méthodes, mes idées.
C’est un moyen pour vous d’échanger avec moi.
Sans aucun filtre.

J’écris ces messages moi-même, rien n’est sous-traité.

J’ai des conversations fascinantes avec certains, en toute intimité. Un email entre vous et moi, pas en public.

Cela n’intéresse pas tout le monde.
Certains ne jurent que par « le matos ». Ils ne reçoivent pas cette seconde Lettre.

C’est leur choix et je le respecte.

La situation actuelle

Depuis 2020 le monde de la photo souffre (avant déjà, mais désormais c’est pire).
Les constructeurs peinent à présenter des nouveautés en raison des conditions sanitaire et économique.
Le marché s’est effondré pendant les confinements.

Avouez que vous avez souvent d’autres préoccupations que la photographie depuis quelques mois.

Il y a moins de nouveautés, chez Nikon comme chez les autres même si ça revient petit à petit (le Nikon Z 9 est officialisé).

De plus la tendance est à l’hybride, quelle que soit la marque.
Le marché du reflex est en régression, d’ici trois ans environ il devrait devenir un marché de niche comme le télémétrique ou le moyen format.

Il m’est difficile de vous envoyer un email chaque dimanche avec la liste des nouveautés de la semaine car il y en a peu.
Il m’est aussi difficile de vous parler des nouveautés reflex car il n’y en a pas.
Il m’est encore plus difficile de vous parler des nouveaux objectifs pour reflex car il n’y en a pas plus.

Les opticiens indépendants (Tamron, Sigma, Zeiss …) n’ont pas encore décidé de produire des objectifs pour les hybrides Nikon Z, je ne peux pas vous en parler non plus.

Alors j’ai pris cette décision il y a plusieurs mois.

La Lettre pour parler photographie …

… plus que matériel photo.

Plutôt que de faire du remplissage avec des sujets anciens, j’ai choisi de partager avec vous dans chacun des emails du dimanche ce que je découvre et apprends chaque jour :

  • comment mieux utiliser votre appareil photo,
  • comment mieux penser vos prises de vues,
  • comment aborder vos sujets selon leur nature,
  • comment donner à vos photos le rendu qu’elles méritent,
  • comment les classer et les trier pour ne garder que les meilleures,
  • comment les archiver pour ne plus jamais les perdre.

Cela ne veut pas dire que je ne parle plus de matériel, des reflex et objectifs plus anciens.
Cela veut dire que je parle de l’utilisation de ce matériel.
De pratique photo.
Quel que soit votre matériel, car les principes de la photographie sont communs à tous les modèles.

Je n’oublie pas …

… le matériel photo.

Chaque fois qu’une annonce m’arrive, je l’étudie, j’échange avec les intéressés, je vous envoie la synthèse.
Vous recevez ce qu’il vous faut savoir sur le matériel concerné.

Dès que ce matériel est disponible pour test, je le teste.
J’ai publié par exemple le test de chaque optique NIKKOR Z depuis le lancement de la gamme.

Je ne parle plus que des hybrides ?

Oui, parce qu’il n’y a plus d’annonces reflex, c’est une réalité.

Mais si demain Nikon annonce le Nikon D880 (c’est un exemple), j’en parlerai.
Comme je l’ai fait pour les Nikon D780 ou Nikon D6, les derniers reflex Nikon à ce jour.

L’hybride est une technologie différente, qui appelle des usages différents.
Vous êtes nombreux à m’interroger à son sujet.
Alors j’en parle.

J’ai publié plusieurs centaines de tutoriels et dossiers sur les reflex et leur utilisation depuis 2004, tous sont encore en ligne.
Publier un nouveau tutoriel sur l’autofocus ou la mesure de lumière n’aurait aucun intérêt.
Je ne peux pas réinventer la technique chaque année, elle ne change pas.

Je ne parle pas assez de « votre » boîtier ?

Utilisez la recherche sur le site et vous allez trouver les articles à son sujet.

Ce qui change par contre …

… c’est le besoin croissant que nous avons de profiter de ces instants magiques pendant lesquels nous pouvons faire des photos.

De nous évader grâce à la photographie à défaut de pouvoir voyager.
Le voyage, parfois, il est au bout de votre rue ou au fond de votre jardin.
La photographie, c’est aussi ça.

Je vous ai dit ce que je pensais, comment je vis ma passion pour la photographie.
Comment je la partage avec vous.
Vous pouvez faire de même dans les commentaires.
Je lis toutes vos réactions.

Vous ne recevez pas encore ma Lettre photo ? Voici comment faire

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


10 Commentaires sur "La technique, les anciens boîtiers, les objectifs et … La Lettre"

  1. Jean-Christophe. Je le répète. Vous avez la tête pleine de photos, les plus belles, les meilleures. Comme une ruche, votre cerveau en ébullition fourmille d’idées toujours utiles qui deviennent indispensables avec le temps. Le temps que vous relativisez avec vos dernières chroniques dont «la lettre«. Il fallait y penser. Vous y avez pensé. Un grand bravo du Québec où j’ai le plaisir de vous lire. Continuez donc encore longtemps de nous étonner, de nous enseigner, de nous communiquer, de nous transmettre. Voilà une bien agréable mission !

  2. Jean-Christophe. Je le répète. Vous avez la tête pleine de photos, les plus belles, les meilleures. Comme une ruche, votre cerveau en ébullition fourmille d’idées toujours utiles qui deviennent indispensables avec le temps. Le temps que vous relativisez avec votre dernières chroniques dont «la lettre«. Il fallait y penser. Vous y avez pensé. Un grand bravo du Québec où j’ai le plaisir de vous lire. Continuez donc encore longtemps de nous étonner, de nous enseigner, de nous communiquer, de nous transmettre. Voilà une bien agréable mission !

  3. Hello,
    Je suis d’une génération qui mettait une simple pile dans un boîtier pour que la cellule s’active et permette de prendre une photo.
    Après la bascule sur les boîtiers numériques, il a fallu les mettre à jour comme des ordinateurs et maintenant, il faut faire pareil avec les objectifs???

    Je n’ai rien contre le progrès mais franchement, je me demande où s’arrètent les vrais progrès technologiques et où commence le marketing…

    Celà étant, JC, j’apprécie beaucoup ta news letter toujours pertinente même en absence de nouveautés.
    Continue!
    Merci.

  4. Suivant le marketing et la presse , je photographie avec des appareils photos obsolètes ,anachroniques,archaïques ,caduques,démodés mais dont la qualité des photos à leur sortie était jugée excellente….Et elle l’est restée malgré l’évolution qualitative photo que je juge pas très importante depuis une dizaine d’année. Un 24 MPX reste un 24 MPX même si il est devenu BSI. Il suffit de regarder la comparaison chez DXO entre un D600 et un Z6. Maintenant chacun est libre de choisir un reflex ou un hybride. Je reste fidèle au reflex pour la simple raison que je n’ai pas envie de me fatiguer la vue , l’oeil collé contre un écran et que je préfère être dans la photo plutôt que de la regarder…Je suis aussi un peu comme Bernard Plossu qui travaille toujours avec des Nikkormat ou Bernard Descamps qui explique pourquoi il travaille avec le même appareil depuis 20 ans. Et quand on a trouvé le bon outil…Mon vrai plaisir c’est de photographier mais je peux comprendre aussi le plaisir de changer régulièrement de matériel en pensant qu’on va toujours avoir mieux….Prenez le plaisir ou vous le trouvez et n’oubliez pas que c’est en photographiant qu’on devient photographe et depuis l’arrivée du numérique , la photo est devenue nettement plus facile… 🙂

  5. Bonsoir Jean-Christophe et merci pour ce joli lieu d’échanges.
    Nikoniste par passion et non par raison ( la concurrence donne d’aussi bons résultats )
    je lis avec délectation tous vos billets.
    Je suis possesseur d’un D300S, d’un D7100 et d’un Z50.
    Pourquoi tant de boitiers ? Tout simplement pour avoir un boitier dédié à une focale, habitant en bord de mer dés que l’on sépare un boitier de son objectif on récolte la poussière sur le capteur.
    Le Z50 est un petit caprice, après quelques soucis de santé ( ce qui n’est pas l’objet de ce billet ) j’ai eu envie de me faire plaisir avec ce que je crois ètre l’avenir du numérique, mais peut ètre que je me trompe.
    Je vais faire bientôt un billet sur cet hybride qui me donne beaucoup de plaisir.

  6. Bonjour J C : Tu dis « Le marché du reflex est en régression, d’ici trois ans environ il devrait devenir un marché de niche comme le télémétrique ou le moyen format. » et c’est malheureusement vrai tant les avancées technique sont importante . C’est l’heure du tel portable …..ou tout est automatique ! …mais a ton avis peut on comparer la qualité d’une photo faite avec un portable avec celle faite avec un 35 mm sur un Leica voir un Rolleiflex et son Xénotar 50 mm f 2.8 ???? Merci de ta réponse

  7. Bonjour Jean-Christophe, je partage ton approche, effectivement aucun intérêt à écrire un marronnier, s’il n’y a pas de nouveauté. J’ai ´encore ´ un reflex, et je retrouve ce qu’il faut dur ton site. Et donc, merci pour tes nombreux articles photo, qui aident à voir plus loin et à trouver des sujets là où on ne les aurait pas forcément imaginé


https://servedby.flashtalking.com/click/1/156596;5703536;50126;211;0/?gdpr=${GDPR}&gdpr_consent=${GDPR_CONSENT_78}&us_privacy=${US_PRIVACY}&url=https://www.nikon.fr/fr_FR/promotions/instantsavings?utm_source=nikon%20passion&utm_medium=banner&utm_campaign=promo2021 https://servedby.flashtalking.com/click/1/156596;5703536;50126;211;0/?ft_width=1&ft_height=1&gdpr=${GDPR}&gdpr_consent=${GDPR_CONSENT_78}&us_privacy=${US_PRIVACY}&url=31102491