Comment monter un projet photo avec le crowdfunding

Vous entendez parler de crowdfunding et du financement de projets photo par ce biais mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ?

J’ai interviewé le photographe Julien Gérard à propos de son projet Change Face qu’il finance grâce au crowdfunding. Voici de quoi en savoir plus …

Comment monter un projet photo avec le crowdfunding

Découvrir le projet Change Face …

Si vous suivez Nikon Passion depuis quelques années, vous avez probablement entendu parler de Julien Gérard que j’ai fait intervenir lors de différentes rencontres pour parler reportage photo. Julien a aussi écrit quelques sujets pour Nikon Passion (voir Comment voyager en avion avec son matériel photo).

Julien a monté un nouveau projet photo ‘Change Face‘ qu’il souhaite financer grâce au crowdfunding. Il a bien voulu se prêter au jeu de l’interview pour nous en dire plus sur ce mode de financement.

Julien, peux-tu présenter ton projet ?

Comment financer un projet photo avec le crowdfunding

En 2012, je réalise le tour du Bénin en moto. Une sacrée aventure ! Dans le nord du pays, je rencontre un peuple plutôt incroyable, les Bétammaribés.

Ce peuple pratique la scarification du corps mais surtout du visage. Je ne me rends pas compte immédiatement de l’aspect photogénique et insolite de cette tradition, sans doute trop absorbé par l’objectif immédiat de ramener des images sur le thème du Bénin en moto !

C’est en rentrant et en regardant mes images que je constate que je tiens là un très bon sujet. J’ai pris le temps de faire mûrir le projet et il y a quelques mois j’ai décidé qu’il était temps de le concrétiser.

Voulant mettre les Bétammaribés dans la lumière avec un studio mobile, il m’est difficile de financer seul ce projet. J’ai commencé par rédiger un dossier de présentation pour trouver des partenaires et j’ai décidé de lancer une campagne de crowdfunding.

Quel est le principe du crowdfunding ?

Le principe est simple : le photographe lance son projet sur une plateforme de crowdfunding (‘financement participatif‘). Les personnes intéressées peuvent aider le photographe en participant financièrement.

En échange de leur aide, ils choisissent des contreparties. Ce qui est intéressant c’est que le crowdfunding joue sur la courte durée. Le photographe doit choisir un montant à lever et la durée de la campagne.

Si le montant souhaité n’est pas atteint au bout de la durée définie, la campagne échoue. Le porteur du projet ne reçoit pas d’argent et ceux qui ont contribué sont intégralement remboursés. Evidemment, personne ne reçoit les contreparties !

Pourquoi le crowdfunding plutôt que les circuits traditionnels ?

Le reportage photo Change Face coûte cher à réaliser. De nombreuses marques telles que Nikon France, be.ez, Nanuk France, Wacom ainsi qu’une agence de voyage solidaire, Double Sens, ont répondu positivement. Elles sont désormais mes partenaires dans cette aventure.

Malheureusement cela ne suffisait toujours pas pour boucler mon budget. En 2015, il est très difficile de faire financer un tel reportage photo par la presse. J’ai donc pensé naturellement au crowdfunding.

J’ai également choisi le crowdfunding car je trouvais sympa l’idée d’associer les gens qui suivent mon travail via le site ou Facebook dès la création du projet.

Comment financer un projet photo avec le crowdfunding

Il y a plusieurs plateformes de crowdfunding, pourquoi Ulule ?

J’avais besoin d’une visibilité importante et le thème du projet correspondait bien à ce que l’on trouve sur les deux plus grandes plateformes de crowdfunding francophones, Ulule et Kisskissbankbank.

Ulule a fait un tour de France en Juin 2015 pour présenter sa plateforme et Kisskissbankbank organisait une journée d’échange sur le crowdfunding. Ils sont tous les deux intervenus dans ma ville, Strasbourg.

Mon choix s’est porté sur Ulule car le nombre de projets réussis était plus important, l’interface du site plus conviviale et cette plateforme propose un plus grand nombre de projets culturels et artistiques. J’ai également pu bénéficier de nombreux conseils de la part d’Ulule pour monter ma campagne.

Tout le monde peut-il faire une campagne de crowdfunding ?

Les plateformes de crowdfunding sont ouvertes à tous, particuliers, associations ou entreprises. Seules quelques règles changent en fonction du statut. Les contributeurs peuvent, par exemple, déduire de leurs impôts les participations faites aux projets des associations, c’est un réel plus pour la réussite d’une campagne.

Quel projet peut-on financer via le crowdfunding ?

Tous les projets, culturels, humanitaires ou artistiques. Les projets personnels  (vacances, mariage, etc.) ne sont par contre pas acceptés par ces deux plateformes.

Quels conseils donner à ceux qui voudraient se lancer dans le crowdfunding ?

Le premier conseil est de ne pas se lancer à la va-vite. Une campagne de crowdfunding prend et demande du temps ! Il faut se préparer plusieurs mois à l’avance, pré-rédiger :

  • tout ce que vous allez publier en soutien à votre campagne pour ne pas être pris au dépourvu (communiqués, emails),
  • la présentation du projet,
  • votre présentation.

Il faut également bien penser les contreparties, elles sont la clé de voûte de votre campagne.

Il faut également définir le montant de votre campagne en fonction de vos besoins mais surtout de la communauté déjà existante autour de votre projet.

Les premiers à participer sont les gens qui vous connaissent. Si vous êtes photographe et que vous n’utilisez pas ou très peu les réseaux sociaux cela sera difficile de mobiliser du monde. Le plus important trafic, selon les statistiques d’Ulule, provient de Facebook.

Comment financer un projet photo avec le crowdfunding

Ta campagne est désormais terminée et financée, peux-tu nous dire où tu en es ?

La campagne a été un joli succès puisque nous avons atteint et même dépassé l’objectif initial. Après cette première phase très satisfaisante, je vais pouvoir aborder mon second objectif, le making of de mon projet.

Ce type de campagne est très stressant, on se prend vite au jeu. Il n’y avait pas une heure de la journée où je n’y pensais pas !

Ce qui est assez amusant, c’est de constater que les participants sont tout aussi curieux que moi. L’un deux m’a confié regarder l’avancement tous les jours pour voir où j’en étais ! C’est l’effet tout ou rien dont je vous parlais précédemment qui induit ce genre de comportement !

Et maintenant …

Pour en savoir plus sur le projet Change Face, suivez le lien ci-dessous. Et découvrez comment monter vous-aussi un projet photo par le biais du crowdfunding !

Découvrir le projet Change Face …

Question : vous avez un conseil à demander à propos du crowdfunding ? Une expérience personnelle à citer ? Laissez un commentaire ci-dessous.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.