Qu’est-ce que la sensibilité ISO native ?

Chaque appareil photo dispose d’un capteur image dont la sensibilité peut être modifiée pour chaque photo. Passer de 200 à 3.200 ISO est ainsi possible en un clic mais ce n’est pas sans conséquence sur la qualité des images. Tout dépend de la sensibilité ISO native de votre capteur.

Qu’est-ce que la sensibilité ISO native ?

Sensibilité ISO native : la meilleure qualité d’image possible

La question peut paraître saugrenue mais pourtant la réponse appelle nombre de commentaires. Le capteur qui équipe votre appareil photo dispose d’une sensibilité ISO native dont il faut tenir compte pour obtenir la meilleure qualité d’image.

Lorsque vous utilisez la valeur ISO native de votre appareil photo, vous vous assurez d’utiliser le capteur dans les meilleures conditions. Lorsque vous augmentez la sensibilité ISO au-delà de la valeur native, généralement 100 ou 200 ISO sur les appareils photo Nikon, alors vous augmentez petit à petit le bruit électronique dans vos photos en amplifiant le signal électronique en provenance du capteur.

A l’inverse, si vous réduisez la valeur ISO par rapport à la la valeur native, alors vous jouez à nouveau sur le signal électronique, ce qui peut entraîner des effets de bord dans le rendu des détails et des hautes lumières.

Pour faire les meilleurs photos possibles, sur le plan technique, il faut donc connaître la valeur ISO native de votre boîtier et l’utiliser. Cette valeur est indiquée dans la fiche technique de votre appareil photo : il s’agit de la valeur la plus basse dans la plage de sensibilité indiquée.

Par exemple si la fiche technique indique « sensibilité de 100 à 51.200 ISO », la sensibilité native est 100 ISO. Si elle indique « de 200 à 12.800 ISO », la sensibilité native st 200 ISO.

Je vous propose d’en savoir plus sur l’ISO natif en suivant la vidéo ci-dessous. Vous allez voir que le réglage ISO va prendre ensuite une toute autre importance à vos yeux !

En savoir plus sur la sensibilité ISO …

Vous pouvez retrouver tous les épisodes de cette série vidéo en suivant ce lien :

Abonnez-vous à la chaîne Youtube pour ne pas manquer les prochaines vidéos …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


13 Commentaires sur "Qu’est-ce que la sensibilité ISO native ?"

  1. Je suis très satisfait et très intéressé par vos informations que vous donnez

  2. Un point très important à ne pas négliger lorsqu’on photographie dans des milieux aux lumières contrastées (forêts par exemple), c’est la diminution de la plage dynamique avec la montée en sensibilité. En général, ça se manifeste dès que l’on dépasse 200 Iso, mais ça dépend évidemment d’un boîtier à l’autre.

  3. Bonjour Jean Christophe. Ton sujet sur la sensibilité native m’a beaucoup intéressé. Mais, je ne parviens pas à trouver dans la fiche technique ou le manuel d’utilisation du D500 ni même sur le Net les renseignements. 100 ou 200 isos. Partout, il est fait mention de sensibilité native de 100 à 51200 .
    Merci de m’indiquer où trouver ce renseignement.
    Cordialement

  4. Je me rends compte que je fonctionnais photographiquement de façon intuitive en cherchant toujours à utiliser le plus possible l’ISO natif. Avec l’argentique, nous étions bloqués sur un ISO donné pour tout un film. Ex: un Tri-X Kodak à 400 ISO, où toutes les photos étaient tirées à 400 ISO. Néanmoins, le grain commençait à apparaître, surtout si l’on voulait une sensibilité encore plus forte. Vos explications, Jean-Christophe sont opportunes et nous éclairent. Bel exercice de pédagogie! Merci.
    Francis J.

  5. Bonjour Jean-Christophe,
    Tout d’abord, merci pour toutes tes infos. J’ai il y a peu demandé à Nikon l’ISO natif de mes appareils, à savoir – D80 – D750 – D850 – la réponse m’a déçu pour le moins et m’a laissé un sentiment amère. On m’a tout simplement renvoyé au manuel à la page du réglage ISO qui ne mentionne nulle part la base des ISOS natifs que je suppose chez Nikon à ISO 200, mais j’aurai aimé avoir une réponse simple et pro.

  6. J’ai été très intéressé par votre article sur « l’ISO Native ». Je possède un D5200 et je n’ai pas trouvé, sur les données techniques, l’indication de l’Iso native. pouvez-vous me dire comment trouver cette indication?
    Merci
    Y.Lerdou.

  7. Bonjour,
    Existe t’il un tableau des iso natifs de nos boîtiers ?
    Ou existe t’il un moyen de connaitre cette caractéristique ?
    Bref, c’est combien pour les D500, D850 et D5 ?
    Merci d’avance. Patrick

  8. Merci pour ton travail qui est formateur et agréable à suivre

  9. merci Jean christophe pour cette vidéo, je m’attendais quand même à ce que tu abordes aussi la question des boitiers qui descendent la sensibilité par rapport justement à leur valeur native, ex les D600/610 qui ont une valeur native de 100 iso et qui descendent à 50 iso, est ce à l’instar d’une l’amplification du signal lors d’une montée iso, une atenuation du signal ? on parle dans ce cas « d’équivalence » alors que ce n’est pas le terme utilisé lorsque l’on « monte » les iso.. qu’en est t’il ?
    merci

    • C’est peu ou prou une sous-exposition faite par le boîtier. Dans ce sens ça n’apporte pas grand-chose, si ce n’est un peu plus de détail dans les ombres et un peu moins dans les hautes lumières. A tester 🙂