Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Vous venez d’acheter un nouveau reflex Nikon et vous ne savez pas comment le régler pour bien démarrer ? Le menu de votre reflex comporte des dizaines d’entrées et vous n’avez pas eu le courage de lire l’épais manuel pour savoir ce qui est vraiment important ?

Je reçois des questions sur ce sujet chaque jour aussi pour vous aider à démarrer, voici comment régler un reflex Nikon pour faire des photos dans la plupart des situations, qu’il s’agisse de photos de paysage, d’action, de sport, de rue.

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Comment régler un reflex Nikon, contexte

Ce tutoriel concerne principalement les reflex Nikon experts D7500, D500, D610, D750, D850, D5 et ceux des générations précédentes.

Les reflex Nikon séries D3xxx et D5xxx fonctionnent sur le même principe mais peuvent présenter des menus différents, consultez votre manuel si vous n’arrivez pas à identifier le bon réglage dans la liste ci-dessous.

Note : Ces réglages me sont personnels, je les ai adoptés à force d’utiliser un reflex Nikon (ça remonte au F601 …) . Il y a plein d’autres réglages possibles selon votre pratique et votre sensibilité. N’hésitez pas à les tester pour voir s’ils vous conviennent mieux ou non.

Je ne rentre pas ici dans le détail de chacun des menus, fonction par fonction. Je fais toujours une réinitialisation des réglages utilisateurs lorsque je prends en main un nouveau boîtier, avant de lui appliquer mes réglages ci-dessous. Les réglages dont je ne parle pas sont donc calés sur les valeurs par défaut.

Menu Configuration

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Je commence toujours par régler un reflex Nikon avec ce menu. Voici ce que je configure :

  • fuseau horaire et date : j’ajuste la date et le fuseau pour la France, j’oublie toujours de changer le fuseau quand je voyage, ce n’est pas gênant puisque je peux changer date et heure des fichiers dans Lightroom lorsque je trie mes photos
  • nettoyer le capteur d’images : nettoyer à l’arrêt, afin d’être le plus réactif possible au démarrage (important en photo de rue)
  • légende des images : je saisis l’adresse de mon site personnel qui viendra s’ajouter aux données EXIF portées par chaque photo
  • informations de copyright : j’ajoute mon nom de photographe et l’adresse de mon site pour les mêmes raisons

Tous les autres réglages restent à leur valeur par défaut.

Menu personnalisé

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Je personnalise l’accès aux fonctions auxquelles j’accède le plus souvent :

  • Régler le Picture Control : pour les rares fois où je fais du JPG, je trouve l’accès plus rapide via ce menu que via le menu Prise de Vue
  • Wi-Fi : je passe par ce menu pour gérer la connexion en Wi-Fi à mon smartphone lorsque j’en ai besoin
  • Informations de l’accumulateur : j’aime bien savoir où j’en suis quand je prends mon boîtier afin de ne pas recharger la batterie pour rien, la valeur de charge est accessible très vite ici

Menu Réglages persos

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

C’est le menu le plus important pour moi car il définit le comportement de mon boîtier. C’est celui que j’ai mis le plus de temps à mettre au point et j’ai maintenant une liste de réglages très précise à modifier quand je veux régler un reflex que je n’ai pas encore utilisé.

Autofocus

Ces entrées définissent le comportement du module de mise au point automatique (en savoir plus sur l’autofocus). J’adopte des réglages qui correspondent à ma pratique :

  • Suivi MAP avec Lock-On : Long (5), pour la photo de danse et d’action c’est la valeur qui me convient le mieux en raison de la nature des mouvements des danseurs
  • Affichage AF zone dynamique : ON, j’aime bien voir le point AF actif et les points environnants, je trouve cet affichage plus visible ainsi
  • Points AF selon l’orientation : OUI, j’aime avoir une bascule des points AF en mode portrait même si je fais très peu de photos dans ce mode de cadrage
  • Illuminateur d’assistance AF : OFF, je ne supporte pas que cette lumière d’assistance vienne perturber mon sujet, l’AF du D750 est suffisamment performant pour se passer de cette assistance
  • Incrément de la sensibilité / de l’exposition : 1/3, j’aime contrôler mon réglage d’exposition avec précision

Tempo./mémo. exposition

  • Mémo expo par déclencheur : OFF, je préfère que l’exposition soit ajustée sur le collimateur actif si je recadre une scène plutôt que de la figer lors de l’appui à mi-course sur le déclencheur
  • Extinction du moniteur : 10 mn, j’ai horreur que l’écran s’éteigne alors que je ne l’ai pas choisi, je le fais manuellement et cela ne joue pas sur l’autonomie

Prise de vue/affichage

  • Signal sonore : je désactive tout signal sonore, j’ai horreur d’entendre le moindre bip quand je fais des photos, de plus en photo de spectacle c’est interdit et en photo de rue c’est bien trop dérangeant
  • Séquence numérique images : ACTIVEE, cela me permet de conserver une chronologie de numéros de photos quand je passe d’une carte à l’autre
  • Quadrillage dans le viseur : OFF, je n’aime pas avoir des lignes dans tous les sens quand je cadre, mais cela m’a aidé au début

Bracketing / flash

Tout est réglé par défaut dans cette catégorie, j’utilise peu le flash.

Commandes

  • Bouton Ok : Mode de prise de vue Reset, ceci me permet de ramener au centre le collimateur AF quand mon sujet a changé, cela m’évite d’appuyer plusieurs fois sur le pad. En mode de visualisation je choisis Zoom activé.désactivé pour zoomer rapidement dans l’image et vérifier la netteté
  • Régler la commande Fn : « Sollicitation » est réglé sur « mesure spot » pour pouvoir basculer rapidement entre matricielle et spot en photo de scène
  • Régler commande d’aperçu : « Aperçu », c’est le test de profondeur de champ

Menu Vidéo

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Je n’utilise que très peu la fonction vidéo, je n’ai pas personnalisé ce menu.

Menu Prise de vue photo

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Comme son nom l’indique, ce jeu de réglages me permet de définir le comportement de mon boîtier lors de la prise de vue.

  • Rôle de la carte du logement 2 : « débordement », je n’utilise jamais le mode sauvegarde, j’utilise d’ailleurs souvent une seule carte et mes cartes sont fiables, ni la séparation JPG/RAW que je trouve plus simple à gérer dans Lightroom
  • Qualité d’image : RAW, c’est mon format par défaut, je peux convertir les RAW très vite dans Lightroom et n’éprouve pas le besoin de doubler avec le JPG, je le fais de façon très ponctuelle depuis le menu Retouche si je dois récupérer les JPG sur mon smartphone via l’application WMU ou Snapbridge
  • Compression JPG : « optimale », bien que peu utilisé, si je fais du JPG alors je veux qu’il soit de la meilleure qualité possible, la taille du fichier m’importe peu
  • Enregistrement NEF : « type compression sans perte 14-bit », je tiens à toujours disposer de la meilleure qualité de fichier que mon boîtier sait me donner, la place sur les disques n’est pas un problème et j’apprécie de pouvoir retraiter d’anciens fichiers RAW dans les versions récentes de Lightroom pour améliorer la qualité des images finales, ce format RAW le plus riche possible m’aide à profiter des versions récentes du moteur de développement Camera Raw
  • Balance des blancs : « Auto1 », ce réglage passe partout me suffit puisque je fais du RAW, en studio je fais une mesure de balance manuelle en position PRE
  • Régler le Picture Control : Standard, là-aussi le RAW m’évite de me préoccuper de ce réglage, il m’arrive toutefois de basculer sur « Saturé » pour faire quelques JPG à partager rapidement
  • Espace colorimétrique : Adobe
  • D-Lighting actif : « Normal », je laisse le boîtier gérer sans que la valeur appliquée ne soit trop importante, je préfère ajuster en post-traitement avec les outils de traitement localisé de Lightroom
  • Contrôle du vignettage : « Normal », là-aussi je reprends en post-traitement au besoin mais c’est rare, j’aime bien laisser aux images le caractère particulier de chaque optique comme le vignettage
  • Contrôle auto de la distorsion et réduction du bruit : ON, pour les mêmes raisons que ci-dessus
  • Réglage de la sensibilité : je fixe les valeurs de l’ISO-Auto à 6400 ISO max et 1/250 ème mini pour la photo de rue. En photo d’action c’est 1/500 ème.

Menu Visualisation

Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer

Ces réglages permettent de personnaliser l’affichage des photos sur l’écran arrière du boîtier une fois qu’elles sont faites.

  • Options de visualisation : je coche aucune (image seule), données de prise de vue, vue d’ensemble, cela me permet d’alterner ensuite lors de l’affichage à l’aide du pad arrière
  • Rotation des images : OFF, j’ai horreur de voir les images portrait en petit sur l’écran, je préfère tourner le boîtier.

Touches de contrôle

Comme je l’ai cité précédemment, la touche Fn me permet de passer de la mesure matricielle à la mesure spot du bout du doigt sans quitter l’œil du viseur (en savoir plus sur la mesure de lumière).

La touche Pv juste au-dessus garde son rôle de test de profondeur de champ.

Il n’y a pas d’autre touche personnalisable sur le D750, si je pouvais modifier un peu plus le comportement du boîtier, je ferais en sorte que le bouton de correction d’exposition soit verrouillable de manière à pouvoir corriger sans devoir appuyer systématiquement sur ce bouton, ce que je trouve long et peu pratique.

Réglages des modes de prises de vue et autofocus

Mode Autofocus

J’utilise deux réglages différents selon le sujet :

  • Sujet fixe ou en mouvement lent : mode AF-S avec collimateur unique que je déplace à l’aide du pad arrière
  • Sujet en mouvement rapide : mode AF-C avec 51 collimateurs et suivi 3D

Si le sujet est vraiment rapide et que son mouvement n’est pas trop erratique, je choisis un groupe de 9 collimateurs en AF-C.

Mode de prise de vue

J’utilise la plupart du temps le mode A (priorité à l’ouverture, en savoir plus sur les modes de prise de vue) pour contrôler la profondeur de champ et le flou d’arrière-plan. Si mon sujet est rapide et que je manque de lumière, je bascule sur le mode S afin de caler le temps de pose et de réduire le risque de flou.

Mode de mesure de lumière

Je choisis le mode de mesure matricielle dans la plupart des cas, et j’appuie sur la touche de fonction avant pour passer en mode de mesure spot si la lumière si le sujet le justifie.

En photo de scène, je suis en mode spot permanent par contre.

Sensibilité ISO

Je me cale sur 100 ISO pour la photo de paysage en journée, 400 ISO pour le reportage (toutes situations) et ISO-Auto dans tous les autres cas (en particulier pour la scène, en savoir plus sur l’ISO-Auto).

Mais-aussi …

Outre le fait de régler un reflex à l’aide des menus, j’ai aussi appris à connaître par cœur l’emplacement de chacun des contrôles de mon boîtier : boutons et molettes, et le réglage qui leur est attribué. Ainsi je peux contrôler la plupart des paramètres sans quitter l’œil du viseur. Je suis plus réactif.

Je sais par exemple que le réglage d’ISO est sur le deuxième bouton à gauche en partant du bas ou que le bouton de sélection des modes AF est en face avant, couplé aux deux molettes avant et arrière de changement de mode et de zone de détection.

A vous !

Quelles sont les configurations que vous utilisez pour régler un reflex Nikon ? Précisez bien le type de boîtier.

Vous n’avez pas le manuel de votre reflex ? Vous pouvez le télécharger au format PDF sur le site de Nikon.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


64 Commentaires sur "Comment régler un reflex Nikon pour bien démarrer"

  1. Bonjour la touche Lv ne serait pas par hasard mis sur le pictogramme « caméra  » ?

  2. Si je sélectionne le mode visée écran cela passe en mode vidéo. pourquoi ?

  3. Bonjour, merci pour cet éclairage rapide et concis qui me permet de me familiariser rapidement avec mon Nikon D7500.

  4. Bonjour, voilà je suis une débutante en photographie et de part ce fait, je suis face à un problème de taille avec mon Nikon D5600! En effet, lorsque je réalise mes réglages ( Iso, Ouverture.. ect) les modifications que j’apporte ne s’affichent pas à l’écran tant que j’ai pris la photo! y’a-t-il un réglage pour remédier à ce problème ? Cela m’handicape énormément de devoir effectuer mes reglages à l’aveugle et me rendre compte de mes erreurs seulement une fois la photo prise, merci

    • Si vous parlez de l’écran arrière, il faut ajuster le réglage d’affichage en effet. Ceci dit un reflex n’est pas très à l’aise dans ce mode de fonctionnement, pour faire ce que vous souhaitez faire mieux vaut utiliser un appareil à viseur électronique.

    • Bonjour,
      J’ai le même appareil. Vous parlez d’une prévisualisation en live.
      Ce n’est pas possible sur les reflex (j’en connais aucun qui en soit capable). La seule information qui peut vous aider un peu, c’est la mesure d’exposition.
      Le sony alpha 6400 qui est un hybride et qui est beaucoup plus cher possède cette fonction. Mais ce que je peux vous dire, mieux vaut apprendre la photographie sur un reflex, l’apprentissage en vaut vraiment la peine. Vous serez plus tard capable d’utiliser n’importe quel appareil y compris les hybrides.

      • Je ne vois pas en quoi apprendre la photo avec un reflex permet de mieux apprendre qu’avec un hybride.

        • Ce que je voulais dire, c’est que les hybrides sont souvent beaucoup plus faciles à utiliser, je parle de l’apperçu instantané des réglages.
          A part ça, je reconnais que c’est la même chose, qu’on soit sur reflex ou hybride.

          Cheers!

      • Re
        Merci de vos réponses, ok me voilà rassurée rien d’anormal dans mon appareil photo finalement …
        Oui avec un ami on avait remarqué qu’on pouvait se fier à un petit affichage qui nous indique si on est surexposé ou sous exposé effectivement.
        J’imagine que ça m’entraine davantage à maîtriser mon appareil de cette manière la, mais bon ça me frustre quand même un peu haha !

  5. Bonjour Jean-Christophe. Merci très bien commenté. Pour ma part j’utilise un d7500 + 18/140 Nikon.

  6. Bonjour J’ai un coolpix B700 et je suis perdue. . Cordialement

  7. L’heure solaire.

  8. Merci, très bien commenté

  9. un grand merci, a prés de 87 ans on oublie un peut

  10. Merci Jean-Christophe pour ton article très complet qui pose bien les questions. Je suis venu tard au numérique (2006) en troquant mon F4 (que je n’ai jamais consenti à revendre) pour un D70 que j’ai revendu pour un D300 (j’ai re-acheté un autre D70 après pour faire des boulots basiques), et en Décembre je suis passé sur un D750. Bien que la photo m’ait permis et me permette toujours de faire chauffer la marmite comme journaliste technique je considère honnêtement que je suis un amateur (certes averti). Ma démarche en tant que pédagogue de la photo n’est pas de vouloir professionnaliser tous les amateurs, c’est une voie différente, pas moins bonne, ni forcément moins experte d’ailleurs.
    Je vais être franc avec toi: je DÉTESTE les raw. Surtout que ceux du D750 pèsent une tonne et que je ne les ouvre ni avec mon Photoshop CS6, ni avec Capture NX2 (j’ai de la 3D sur mon Mac et en passant sur Mac OS 10.7 mes précieux softs basculeraient dans le vide). De plus Photoshop n’est plus vendu, juste loué. Je dois donc dérawtiser sur un petit poste qui a Affinity Photo et PhotoLab, complication agaçante. Enfin, il n’y a pas un Nef unique pour tous les Nikon, mais autant de Nef que de modèles d’appareils, ce qui est absolument idiot. Inconvénient qui se trouve chez Canon aussi, entre autres.
    Aussi à l’inverse de toi, je préfère n’utiliser les Raw que lorsque je ne peux absolument pas faire autrement, que je me dis par ex. qu’un HDR ne fonctionnerait pas. De plus la dynamique d’image du D750 est sans commune mesure supérieure à celle de mon D300 (guère supérieure à celle du D70), dans lequel je faisais environ 3 fois plus de Raw en proportion. C’est presque aussi bon que sur un Fuji!
    Je ne suis pas sot, forcément je perds un peu par rapport à quelqu’un qui ne ferait que des raw, mais en pratiquant des améliorations localisées (notamment avec les U-Points) et en réglant mon appareil avec soin, cela me suffit amplement. C’est ça que je dis aux gens que je conseille, mais bien sûr la problématique est différente pour ceux qui envisagent d’abandonner leur métier (de comptable ou de vendeur de pizzas) pour vivre de la vente de leurs photos.
    La clef, pour moi, c’est de bien régler mon appareil en fonction des conditions d’éclairement… et de ne pas être distrait en oubliant des paramètres si les conditions viennent à changer. Car là on a vite tout faux.
    Bravo et merci pour ton site très utile, et pour ta générosité vis-à-vis de nous autres nikonistes.
    Lionel

  11. Que pense tu du back focus button? Va voir sur YouTube.
    C’est une autre façon de gérer le focus. Moi je l’utilise depuis deux ans et je n’en démords pas.
    Robert Derval

  12. Merci pour cet article intéressant et utile. J’ai une petite suggestion qui concerne l’aspect mise au point. Sur mon D800, je choisis suivi 3D, AF-C et mise au point par bouton dédié (indépendant du déclencheur). Je mets le sujet que je veux net au centre, déclenche la mise au point sur le collimateur central et me décale ensuite pour atteindre le cadrage que je souhaite. Avantage : tant que j’appuie sur le bouton AF je suis en AF-C, et dès que je le relâche je passe en AF-S.

  13. Bonjour,

    Pour ma part et concernant les réglages AF, j’utilise uniquement le bouton AF-ON pour la mise au point (a8) ce qui me permet de ne travailler qu’en mode AF-C (a10).
    Pour les sujets immobiles j’utilise AF-C S et pour ceux en mouvement, je choisis suivant les circonstances AF-C d25, d72, d153 ou 3d … efficace et simple, il suffit juste d’un peu d’entrainement et puis, on ne sait plus s’en passer !

  14. Bonjour,
    Je reposte mon commentaire du 3 avril espérant que quelqu’un ait une réponse… Merci.
    Bonsoir,
    Peux-tu m’aider s’il te plaît : sur le D850, je voudrais attribuer au bouton FN2 la commande « éclairer le point AF actif. » Je ne trouve nulle part comment faire (et j’ai pourtant éplucher le mode d’emploi !)
    Ensuite, toujours pas de solution pour éclairer plus les collimateurs sur le D850 ?
    Merci pour ton aide.

  15. Merci pour ces conseils , qui m à obligée en quelques sorte à refaire un petit check up sur mon d750

  16. brajus jean claude | 7 avril 2019 à 8 h 20 min | Répondre

    bonjour ..articles et explications tres bien faites et tres comprehensibles mais j’ai des prob’s pour les effectuer sur mon Df car certaines touches inconnues…tant pis mais bravo pour votre sciences des nikons

  17. Chiroy Jean Pierre | 6 avril 2019 à 13 h 57 min | Répondre

    Ok pas tout à fait préciser pour les D7xxx, oui pour le D7500 puis D3xxx et D5xxx d’où ma question, désolé si j’ai mal compris !

  18. Chiroy Jean Pierre | 6 avril 2019 à 11 h 03 min | Répondre

    Ce type de réglage peut-il convenir à D7200 ou il y a quelques modifications!

    Merci pour tous vos articles !
    Cordialement Jean Pierre

  19. Bonjour Jean-Christophe,

    Depuis quelques jours, quand je me sers de la visée d’écran l’histogramme apparait en blanc. C’est bien car cela donne l’équilibre de la photo avant le déclenchement. Par contre il cache une partie de la photo, je n’aime pas et je voudrais l’enlever. J’avoue que cela doit provenir d’un réglage mais je ne trouve lequel.

    J’ai suivi tes conseils de réglage et je ne sais plus si c’est depuis. Peut-être pourras-tu m’aider ? Merci.

    Salut.

  20. Bonsoir,
    Peux-tu m’aider s’il te plaît : sur le D850, je voudrais attribuer au bouton FN2 la commande « éclairer le point AF actif. » Je ne trouve nulle part comment faire (et j’ai pourtant éplucher le mode d’emploi !)
    Ensuite, toujours pas de solution pour éclairer plus les collimateurs sur le D850 ?
    Merci pour ton aide.

  21. Bonjour J.C,
    Excellent article comme d’habitude, tu devrais sortir un livre du type, « maitriser votre Z7 », tu le ferais dans le détail et certainement bien mieux que beaucoup d’autres !… Darrell YOUNG compris.
    Je m’étais fait un petit récap sur excel pour mes réglages perso des différents boitiers Nikon du D700 jusqu’au D810.
    Avec le Z7, je bute sur 2 obstacles.
    1° Je voudrais garder mes habitudes et faire de Fn1, la mesure spot qui reste mémorisée jusqu’au déclenchement. (J’ai évidemment réglé lâcher+molette dans ce but) mais rien ne se passe, il faut garder la pression sur Fn1, ce n’est pas pratique.
    2° Je voudrais utiliser le bouton vidéo pour le braketing…
    Saurais tu me dire si ces réglages sont possibles ?. Merci à toi. Gé

  22. Merci beaucoup !
    Je viens d’acquérir un D 7500 que je suis en train d’apprivoiser… et ton tuto, comme tous les autres, est clair, simple et précis ! J’adore 🙂

  23. Merci encore de vos bons conseils car ils sont compréhensibles contrairement à beaucoup d’autres qui utilisent des termes ou des explications si compliquées .
    Cordialement .

    Alain

  24. Bonjour,
    Vous écrivez pour vos réglages « Espace colorimétrique : « Adobe », pour favoriser le post-traitement du RAW ».
    Il me semble que les logiciels de post-traitement savent traiter les 2 modes. Au contraire, les affichages sur écran ou sur une télé se font plutôt en sRVB. Il me semble donc que, si le boitier et le post-traitement travaillent en Adobe, la télé ou l’écran devront se charger de convertir en sRVB, sans qu’il soit possible de paramétrer et de maîtriser cette conversion.
    Peut-être disposez vous d’un périphérique interprétant l’Adobe (imprimante, écran particulier, etc…) qui justifie de programmer le boitier sur le mode Adobe.
    Hormis ce cas, je ne sais pas voir pourquoi le post-traitement est favorisé.
    Ne perdez pas trop de temps sur mes questions si elles sont trop « hors jeu » !! je vous pique beaucoup d’astuces et de tour de main dans vos éditos ; je reste largement bénéficiaire même si je ne comprends pas tout !!…
    Merci d’avance,
    Meilleures salutations.
    B. DUPIN (Eternel débutant, 45 ans de photos !!)

  25. Bonjour J.C,
    Nouvel acquéreur du Z7, et ne faisant pas de video, je voudrais paramétrer le bouton rouge pour le bracketing, je n’ai pas trouvé ????
    Merci et bravo pour tes critiques de matériel et tes tutos. Gé

  26. Bonjour J.C,
    Je sollicite ton aide pour le Z7.
    Comme j’en avais l’habitude Touche FN 1 pour mesure spot et par ailleurs pour tous les réglages « lâcher molette sur ON » pour mémoriser la commande, sans avoir à conserver la pression. Et…sur le Z7, il tout de même maintenir la pression ! Qu’en penses tu, erreur de ma part ou le lacher molette ne fonctionne pas pour les touches FN

  27. Bonjour Jean Christophe
    voici un bon tuto pour nous autres . j’ai pu grâce à ceci faire certains réglages que je ne comprenais pas: par exemple la touche fn pour matriciel et spot superbe manip. rapide. Merci pour le partage. Marc

  28. Beaucoup de similitude entre mes réglages et ceux que tu applique

  29. Jean-Pierre Bonin | 31 mars 2019 à 14 h 34 min | Répondre

    Dans la section « Mais-aussi »…
    Je change moi aussi la sensibilité sans quitter l’oeil du viseur. Malheureusement, dans l’action, il m’est arrivé de constater que celle-ci ne bougeait pas… et sans m’en être rendu compte, j’avais appuyé sur le bouton de qualité juste au-dessus… Catastrophe!
    Oh je j’aimerais pouvoir désactiver le bouton qualité…

  30. Jean-Pierre Giroudon | 31 mars 2019 à 14 h 08 min | Répondre

    Merci pour cet article. Sur un D850, j’ai parametrė l’appui sur le petit pad pour avoir l’autofocus automatique. Ce qui est pratique pour avoir la map directement sur le premier plan.
    Par contre la touche Fn2 est inopérante. J’ai cherché une solution sur le net sans succès. Si quelqu’un a une solution,merci.

  31. Bonjour Jean_Christophe,
    Je suis très étonné de lire : « Espace colorimétrique : « Adobe », pour favoriser le post-traitement du RAW »
    Le choix de l’espace colorimétrique ne sert que pour le traitement JPEG. Il n’a aucune influence sur le RAW. C’est d’ailleurs pour cela que je le laisse toujours sur sRVB afin de maximiser la compatibilité des jpg avec le standard d’affichage internet ou sur smartphone. Si je veux couvrir l’espace couleur de mon imprimante, je pourrais toujours utiliser ProPhoto ou ECI-RVB V2 à partir du RAW.
    Mais peut-être que je fais une grosse erreur. Merci de me corriger si je me trompe.
    Cordialement

  32. Excellent article. J’ai un 7200 et ça m’a permis de revisiter mes réglages.

  33. Très bonne idée ! Je n’ai pas lu en détail mais ça m’a l’air d’être une bonne synthèse ; j’aurais aimé l’avoir quand je suis passé de mon D7100 au D500 ( d’occasion vendu avec  » Obtenez le Maximum …  » de B. ROME ; j’avais acheté avant  » Photographier avec son …  » de V. LAMBERT ) .
    il faut que je pense au Menu Personnalisé qui est un Plus.

  34. Bonjour Jean Christophe,
    Très intéressant cet article que j’attendais depuis longtemps. Ce sont tes réglages mais au moins on peut partir de ton expérience et connaissance du matériel Nikon.
    Depuis quelques jours, quand je me sers de la visée d’écran l’histogramme apparait en blanc. C’est bien car cela donne l’équilibre de la photo avant le déclenchement. Par contre il cache une partie de la photo et je n’aime pas et je voudrais l’enlever. J’avoue que cela doit provenir d’un réglage mais je ne trouve lequel.
    Merci si tu peux me conseiller.
    Salut?

  35. Ce qui est bien c’est que les menus que ce soit d’un D5000 ou d’un D5 sont les mêmes, au moins quand on change de modèle on s’y retrouve de suite. Un peu comme les menus de smartphone de la même marque. Quand à la notice de mon D4 400 pages quand même, c’est du lourd à lire lolll. Il y a une chose que je n’ai pas trouvé sur l’écran supérieur, l’indication « rem » je ne sais plus ce que c’est, pas vu sur la doc.

  36. Bonjour Jean-Christophe,
    Quelle bonne idée. Je passe d’un 801S à un D750, inutile de te dire que ça va m’aider un super-max. Je suis en pleine lecture de la doc mais n’en suis qu’à la page 180/501 !!!
    Je suis sidérée de ta philanthropie à l’égard de tous les Nikoneurs; mais tu dois y passer toute ta vie, vue la masse d’info que tu diffuses.
    Je ne sais quoi dire si ce n’est 1000 merci.
    DC

  37. Bonjour..
    utilisateur de deux boitiers (D500 et D850) ,mes réglages sont plus ou moins similaires à ceux décrits dans cet article…sauf que mon bouton AF-ON est dédié …à l’AF et que mon déclencheur sert…à déclencher et pour la mesure de lumière! (et tj en AF-C)
    Je suis donc toujours en mode AF-C si je pousse sur le bouton AF-ON en continu et pour passer en AF-S,il me suffit de lâcher le bouton AF-ON…plus besoin de choisir par le menu …

    • Bonsoir Patrice !
      Nous utilisons la même façon de travailler et avec le même matériel !
      C’est absolument exact que travailler avec le bouton « arrière » appelé sur les boîtiers semi ou pro « AF-On » est le meilleur moyen d’aller au plus vite et de se concentrer uniquement sur sa prise de vue !

  38. Bonjour Jean-Christophe et merci pour ces articles aux contenus toujours aussi riches.
    sur mon D750 j’ai réglé le zoom image ou prise de vue à partir du bouton ok, lorsque je fais du paysage, je cale la fonction AFon sur autofocus et le déclencheur à mi course sur la mesure de lumière, ça me permet de mesurer ma distance sur un premier plan et d’atteindre la distance hyperfocale et de recadrer., j’aime bien faire apparaitre le niveau dans le viseur en utilisant la touche fn, en effet j’ai tendance à avoir des paysages qui penchent. j’ai fait en sorte qu’en visionnage des images, je puisse les faire défiler grâce aux molettes. en visée live view je choisis soit le niveau, soit l’histogramme soit le quadrillage en fonction de ce que je veux réaliser. pour les réglages de l’AF j’ai tendance à prioriser le déclenchement à la netteté, c’est plus rapide, même si parfois il y a du déchet. Mon programme préféré est le mode A pour maitriser la profondeur de champ, le programme S en cas de basse lumière ou en fonction de la focale pour limiter les risques de flou de bouger, le mode M pour le flash ou en situation particulière lorsque je n’atteins pas ce que je veux. Les fichiers sont en raw avec 2 cartes en débordements. Lorsque je fait de la rafale c’est très pratique.

  39. SQuper, toujours interessant tes aticles.
    Une question : sur le D750 je ne vois pas en mode M ce que préconise l’appareil (si ça le fait, car je savais pas que ça existait) ?

    Mercid

  40. Merci pour ces précieux conseils bien utiles.
    J’attends avec impatience un article similaire pour les réglages du Z6…

  41. Bonjour,

    Eternelle débutante, merci pour toutes ces explications qui m’aident beaucoup.

  42. Super, super ,super tu est le meilleur Merci

    • Merci jean Christophe pour ce petit tour
      d ‘horizon des réglages de ton boîtier avec ta permission je vais faire quelque copier collé
      Bon dimanche